ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > skieurs évacués en Haute Maurienne

skieurs évacués en Haute Maurienne


Aller à la page : Précédente 1 ... 3 4 5 6 7 8 9 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
L
laurent38
[144 posts] - Le 02/05/2013 08:40

Pour Étienne. Entièrement d'accord. La SAG a déjà mis a disposition ses engins pour des surveillances, type M.O, pour des fonctionnaires de la police. (La Gie faisant maintenant partie du ministère de l'intérieur, même si les gendarmes ont gardé leur statut militaire).

G
grizzlyski
[711 posts] - Le 02/05/2013 08:44

@rob

ton lien est intéressant mais je suppose que c'est du second degré (ton lien pas le sketch) parce que l'humour suisse n'est pas forcément transposable chez nous surtout la dernière tirade qui se veut une belle, belle chute.

J'en envie de dire : Rob, "trop fort" ... ta naiveté. 😉

Mid
- Le 02/05/2013 09:20

grizzlyski a dit :Par contre, ce sont des citoyens hélvétiques qui ne payent pas l'impôt nationale et il apparait légitime qu'ils participent à ce secours.
Un citoyen aurait fait de même en Suisse avec la Rega, Air Glacier ou autre. 😉


Et si ça avait été des citoyens français, mais domiciliés à l'étranger (en Suisse ou ailleurs... En Russie par exemple 😜 ), donc n'étant pas fiscalisés en France, est-ce qu'ils devraient participer ou pas? 😉

Mid
- Le 02/05/2013 09:29

Et si c'était des citoyens suisses, frontalier travaillant en France (Je sais, c'est moins fréquent que l'inverse), donc payant leurs impôts en France (ça dépend des cantons CH), ils devraient participer ou pas? 😉

Je sais, je prends des cas particuliers. Mais je comprends ta position, elle se défend. Mais il y'a aussi des arguments pour un secours gratuit universel. Après ça dépendra de la conception de la solidarité de chacun.

G
grizzlyski
[711 posts] - Le 02/05/2013 09:45

@Mid

Comme j'ai regardé avec attention le sketch posté par Rob et comme tu suis exactement le protocole à savoir introduire le doute, je ne vais pas chercher à te répondre.

Pour ton second post, je crois que tu confonds solidarité et gratuité.

Solidarité : c'est ne pas laisser crever des gens qu'ils soient français ou non au sommet d'une montagne.

Gratuité : le contribuable doit-il supporter le coût de l'opération pour des personnes étrangères (sachant que nous français seront facturés dans le même cas de figure en Suisse). 😉

S
squal
[3072 posts] - Le 02/05/2013 09:54

Et si tout simplement la note était envoyée à la Suisse par l'Etat français !
Enfin la note envoyée au pays dont la personne dépend fiscalement 🙄 .

Pour les contraventions, la Suisse sait bien nous retrouver par le biais de l'Etat français pour nous faire payer... (D'ailleurs la réciproque n'est pas valable au passage !!!)

Pour les soins médicaux lourds il en va de même avec certains pays. Les gens se font soigner en France via des accords et c'est normalement le pays d'origine des personnes qui s'occupe de régler la note. Je dis normalement, car bien souvent ça se termine par une belle ardoise que le pays hôte ne règle pas... Mais en bon français solidaire, on paye et on moufte on nom du prestige de l'image de la France et des intérêts économiques.

R
robin bonnet guide
[694 posts] - Le 02/05/2013 10:12

grizzlyski a dit :@Mid

Comme j'ai regardé avec attention le sketch posté par Rob et comme tu suis exactement le protocole à savoir introduire le doute, je ne vais pas chercher à te répondre.



Tu vois c'est tellement représentatif des débats internet 🤨 🤣 Le sketch m'a tué quand je l'ai écouté 😜

G
grizzlyski
[711 posts] - Le 02/05/2013 10:12

@squal
merci, je me sens un peu moins seul.

sinon pour les radars, la réciprocité existe dorénavant mais ce fut long : blog.radars-auto.com/index.php?post/2009/11/08/318-france-suisse-les-pv-sont-maintenant-transfrontaliers

comme quoi, un peu de volonté politique et des caisses un peu plus pleines (recouvrement à hauteur de 80%). 😉

Mid
- Le 02/05/2013 10:17

grizzlyski a dit :@Mid

Comme j'ai regardé avec attention le sketch posté par Rob et comme tu suis exactement le protocole à savoir introduire le doute, je ne vais pas chercher à te répondre.

Pour ton second post, je crois que tu confonds solidarité et gratuité.

Solidarité : c'est ne pas laisser crever des gens qu'ils soient français ou non au sommet d'une montagne.

Gratuité : le contribuable doit-il supporter le coût de l'opération pour des personnes étrangères (sachant que nous français seront facturés dans le même cas de figure en Suisse). 😉


Je ne cherche pas à introduire le doute, je plaisantais juste en cherchant à montrer qu'en voulant faire payer "les étrangers", certains qui sont contribuables auprès de l'Etat français risquent de devoir payer, alors que d'autres qui paient leurs impôts à l'étranger pourraient bénéficier de la gratuité. Et donc, selon ton principe "d'équité dans la solidarité" (si je peux le définir ainsi), il pourrait y avoir des injustices.

Mais je sais, je chipote, tout ça ne relève que de problèmes mineurs d'application du principe global.

Quant à la solidarité, elle peut aussi être "financière". Et quand elle devient à sens unique, on appelle ça de l'altruisme. C'est une valeur qui a aussi sa noblesse (d'autres me diront qu'entre altruiste et pigeon, la frontière peut être floue 😉 ).

Mais dans le fond, personnellement, je serais plutôt pour faire payer tout le monde, au moins un montant minimal, afin de responsabiliser un peu les gens. Le principal inconvénient de cette option, c'est que certains risqueraient d'aller au carton afin d'éviter de devoir avoir recours aux secours et de devoir les payer. Donc en poussant le raisonnement, si on ne fait payer que les étrangers, ça voudrait dire qu'on accepte que ces derniers prennent le risque d'aller au carton, mais pas les français...

En fait, ce sont des conceptions bien différentes du secours qui sont derrière les principes de la gratuité ou du payant. Après, ces conceptions, on peut les appliquer complètement... ou à moitié.

J
jjbi
[271 posts] - Le 02/05/2013 10:23

Mid a dit :grizzlyski a dit :Par contre, ce sont des citoyens helvétiques qui ne payent pas l'impôt nationale et il apparait légitime qu'ils participent à ce secours.
Un citoyen aurait fait de même en Suisse avec la Rega, Air Glacier ou autre. 😉


Et si ça avait été des citoyens français, mais domiciliés à l'étranger (en Suisse ou ailleurs... En Russie par exemple 😜 ), donc n'étant pas fiscalisés en France, est-ce qu'ils devraient participer ou pas? 😉

Réponse
dans les pays "exotiques" ( russie par exemple, et bien d'autres ... )
Évidemment il y a une facture des frais engagés, toute opération a un coût qui est assumé par qq'un, une structure, qui va pas te laisser rentrer chez toi en toute impunité !!
tu quittes pas la région ou le pays sans l'avoir acquittée, ou sans que le débiteur ait reçu la garantie formelle d'une compagnie d'assurance d'être couvert ....
Deux cas
Les situations d'urgence en montagne, sauvetage des vies humaines, où souvent il n'y a pas de moyen de communication rapide parfois même aucun avec la France, tu es obligé d'engager les frais sans avoir prévenu ton assurance et obtenu l'accord préalable, avec gros souci pour savoir si tu pourras être remboursé
Dans toutes les autres situations, il faut contacter son assurance, obtenir son accord préalable ou laisser gérer elle même la situation ( par exemple, les évacuations sanitaires, hospitalisation, soins médicaux ... )
Dans tous les cas, garder tous les justificatifs originaux et probants de ce qu'on a pu payer sur place

S
squal
[3072 posts] - Le 02/05/2013 10:26

Mid a dit :Donc en poussant le raisonnement, si on ne fait payer que les étrangers, ça voudrait dire qu'on accepte que ces derniers prennent le risque d'aller au carton, mais pas les français...
Je pense que c'est le contraire plutôt.
Les étrangers qui payent déjà une assurance dans leur pays, on l'habitude de se couvrir et donc payer pour leur secours. Et donc la prise de risque n'est pas changée. Ils ont la culture du secours payant chez eux.
C'est plus le français quand il va à l'étranger qui va être surpris de payer.

Quand je suis parti au Canada pour un raid sur banquise, j'ai pris une assurance pour rapatriement aérien. Ca coûte 70€ à l'année ! Donc pas de quoi s'arracher un bras quand on est sur un budget à 2000€ et surtout quand on sait qu'on devra payer la note en cas de pépin...

Mid
- Le 02/05/2013 10:31

squal a dit :Et si tout simplement la note était envoyée à la Suisse par l'Etat français !
Enfin la note envoyée au pays dont la personne dépend fiscalement 🙄 .

La note finirait chez l'individu qui a été secouru car rien, dans la loi, ne permet à l'Etat CH de prendre en charge ce coût.

Après, tout le monde doit être assuré contre les accidents en Suisse. Donc en cas d'accident, l'assurance devrait prendre en charge la note (normalement).

En cas de sauvetage "de confort" par contre, il n'y a pas d'assurance obligatoire. Ceux qui ne se couvrent pas individuellement pour ça auront les coûts à leur charge.

Mais les gens vivent avec ça en CH, donc ils ne devraient pas être choqués d'avoir la même logique en cas de péripéties à l'étranger. Ce n'est pas le fait de refacturer aux étrangers le secours qui m'interpelle. C'est plutôt "A-t-on une philosophie du secours ?" et "L'applique-t-on jusqu'au bout ou seulement à moitié"...

Mid
- Le 02/05/2013 10:36

squal a dit :
Je pense que c'est le contraire plutôt.
Les étrangers qui payent déjà une assurance dans leur pays, on l'habitude de se couvrir et donc payer pour leur secours. Et donc la prise de risque n'est pas changée. Ils ont la culture du secours payant chez eux.
C'est plus le français quand il va à l'étranger qui va être surpris de payer.
...

Je suis tout à fait d'accord avec toi d'un point de vue pratique.

Je parlais plus d'un point de vue "conception philosophique du secours".

Après, quand les ressources deviennent rares, les "conceptions philosophiques" passent souvent au 2è plan... 😉

Mid
- Le 02/05/2013 10:41

@Bianchi

Tout à fait d'accord. Mais dans mon exemple, je parlais du cas d'un citoyen français domicilié à l'étranger, mais ayant recours à un secours en France, juste pour mettre en évidence un cas qui pourrait bénéficier de la gratuité (étant citoyen français) sans payer d'impôts en France (étant domicilié à l'étranger).

S
squal
[3072 posts] - Le 02/05/2013 10:56

Mid je suis d'accord qu'il est "philosophiquement" difficile d'accepter cette injustice.
Mais sachant que si le cas se passait en Suisse, ils ne se poseraient pas la question. Certes ok c'est pas parce qu'ils sont comme ça qu'on doit l'être.

Et ensuite ce qui arrive souvent, c'est que dans leur pays les gens sont "plus responsables" et attentionnés à leur image propre carrée, alors que dès qu'ils sont dans un autre pays c'est la fête du slip !

Un exemple caricatural, les allemands sont ultra-carrés sur la propreté chez eux alors qu'une fois en France ils ne font plus d'efforts (certains j'ai pas dit tous :wink ) car ils sont chez les français qui sont des "cochons". Je sais j'exagère un chouillas, mais largement confirmé par une tante vivant en Allemagne.
Alors que le français lui reste un cochon râleur où qu'il aille 🤣

Bon il y a beaucoup de second degré dans ce que je vient d'écrire, mais le fond de l'idée est là. Les gens souvent agissent bien différemment quand ils ne sont pas dans leur pays. D'ailleurs ici c'est pas forcément le cas car les gars en questions ne se sont pas posé la question car ils auraient peut-être tout simplement fait la même chose en Suisse. Ils ont l'assurance et donc l'auraient fait marcher...

Bref tout ça ne nous fait pas avancer et ne changera pas le problème 😜

Aller à la page : Précédente 1 ... 3 4 5 6 7 8 9 Suivante

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER