ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Le site > Petit travail pour Jeroen

Petit travail pour Jeroen


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
B
bens
[769 posts] - Le 27/03/2019 10:28

fan a dit :on ne retrouve pas cette information qui aurait au moins autant d'intérêt que la skiabilité
Désolé mais moi je ne vois pas l'intérêt...

Ce qui me parait intéressant dans les CR de sortie c'est d'indiquer les indices d'activité avalancheuse et éventuellement si ça paraissait, pour l'auteur, en correspondance avec le BRA.
Pour celui qui passe les jours suivants, ça peut être une alerte que quelque chose cloche et que le BRA est peut-être un peu trop optimiste ou qu'un danger local n'a pas été pris en compte.

A mon sens ça ne marche que dans un sens : si pas d'indice on ne peut rien en conclure, si par contre il y a plus d'indices que ce à quoi on pourrait s'attendre => mef supplémentaire.

Quant à juger soi-même après coup si la sortie était pertinente par rapport au BRA, on peut bien avoir un avis mais ça ne mène pas à grand chose.

Personnellement je trouve déjà suffisamment compliqué d'avoir à prendre des décisions pour soi alors de juger celles des autres...
Le seul réflexe qui me vient c'est quand il y a un carton, je me demande toujours si moi j'y serai allé ou pas ( même si c'est très théorique vu qu'on a pas tous les éléments sous la main)

Pierro a dit :et je dirai la même chose des traces gpx que je trouve très dangereux.
Bah si tu trouve ça dangereux c'est que tu n'as pas compris qu'une trace gpx veut simplement dire qu'un gars est passé à tel endroit tel jour, point barre.

Savoir si c'était une trace intelligente et sûre ou si c'était complètement foireux, ça on n'en sait strictement rien, d'autant que les conditions ont pu changer radicalement depuis.
Et je ne parle même pas des erreurs GPS qui peuvent fausser la trace par endroit...

Phil'Ô
[1649 posts] - Le 27/03/2019 11:18

Pierro : As-tu déjà utilisé un GPS ? Suivre bêtement un GPX peut te sauver la mise lorsque le brouillard t'aveugle complétement... C'est bien mieux qu'être pris dans la purée de pois sans aucun moyen de s'orienter. Après, le GPX n'est qu'un parcours indicatif. Cela n'empêche personne d'ouvrir les yeux.

Pierro
- Le 27/03/2019 11:44

Désolé moi je suis habitué à faire sans GPS.

Phil'Ô
[1649 posts] - Le 27/03/2019 11:46

Pas de problème, c'est ton choix, mais ne dénigre pas ceux qui utilisent cet outil d'orientation, surtout sans savoir comment il faut s'en servir. Ca évitera que tu donnes des leçons sans vraiment maitriser le sujet 🙄
Comment peux-tu trouver dangereux un outil que tu ne connais pas ?

Et puis de grâce, merci de faire des efforts pour écrire un peu mieux en français (à moins que cela ne soit pas ta langue maternelle, cela expliquerait le nombre de fautes que tu fais à chaque phrase 🤢)

Pierro
- Le 27/03/2019 11:52

Si tu crois que je ne connais pas les GPS la tu te trompe
Je dis simplement quand suivant dans le brouillard une trace gpx.et on peu ce jeter dans la gueule du loup .moi dans le brouillard si je ne vois rien et que je peux prendre des risques et bien j'attends. Ça ne dure pas. Ou alors il falais regarder la météo avant de partire

nicom
- Le 27/03/2019 12:00

Le truc pas mal que j'ai expérimenté par temps de brouillard dernièrement (brouillard à couper au couteau sur 200m de déniv) c'est de suivre la trace de montée enregistré sur la montre, bon bien entendu il faut faire un A/R mais quand on ne sait plus où on est ça aide bien et les conditions nivo sont restées les mêmes.
Après je suis un peu d'accord avec Pierro, suivre une trace dans un endroit que l'on ne connait pas, par condition nivo douteuse ça peut entrainer dans des situations délicates et dans des pentes que qui peuvent être potentiellement dangereuses.

Invité
- Le 27/03/2019 12:25

Comme nicom, j'ai tendance à penser comme pierro, Qui a quand même souvent raison. Pas pour l'orthographe bien évidemment.

B
bens
[769 posts] - Le 27/03/2019 14:59

@Pierro : si tu ne voulais pas qu'on "dénigre" ton propos 😉 tu aurais pu, plutôt que d'écrire "...et je dirai la même chose des traces gpx que je trouve très dangereux" mettre "je trouve dangereux de suivre des traces gpx sans réfléchir."

Une trace gpx c'est un outil comme un autre, ça peut être très intéressant (et beaucoup moins confus qu'un descriptif d'itinéraire), encore faut-il s'en servir à bon escient et en réfléchissant.

Le risque principal de suivre une trace gpx n'est pas à mon avis le risque d'avalanche : si tu as une bonne cartographie sur ton smartphone (avec les couleurs de pente notamment) il est probable qu'en suivant ta position réelle sur la trace tu vas pouvoir repérer beaucoup plus facilement où tu te situes par rapport aux pentes >30°
Reste les micro-reliefs qui ne sont pas sur la carte et dans lesquels on peut déclencher (mais en général avec des conséquences limitées)

C'est en tous cas beaucoup mieux que d'y aller au petit bonheur sans GPS ou de suivre une trace gps sans cartographie (sur sa montre par exemple)

Maintenant si le fait d'avoir trace et GPS te pousse à t'engager sans visi dans un itinéraire scabreux où tu n'aurais jamais mis les pieds sans ces outils, oui ça peut augmenter les risques ( c'est le même problème qu'avec l'airbag par exemple )


Reste que la météo de montagne étant tout sauf une science exacte, il n'est pas rare de se retrouver sans visi alors qu'on ne l'avait pas prévu, et c'est là que tu est bien content de bien maitriser ton GPS grâce à une pratique régulière par beau temps.
C'est quand même bien con de tourner des heures à 100m d'un refuge ou d'un col parce qu'on a pour principe de ne pas utiliser le GPS.

Tout cela étant dit, chacun fait comme il veut, la montagne fera le tri entre les bonnes et les mauvaises pratiques 🙁

rominet
- Le 27/03/2019 15:19

chacun fait comme il veut, la montagne fera le tri entre les bonnes et les mauvaises pratiques


Eh ben même pas ça !!!!!les imbéciles ont souvent beaucoup de chance.....par exemple sur glacier !!!! 😎

René
- Le 27/03/2019 16:22

Pierro a dit :Si tu crois que je ne connais pas les GPS la tu te trompe
Je dis simplement quand suivant dans le brouillard une trace gpx.et on peu ce jeter dans la gueule du loup .moi dans le brouillard si je ne vois rien et que je peux prendre des risques et bien j'attends. Ça ne dure pas. Ou alors il falais regarder la météo avant de partire

S'il te plaît ... Relis-toi. Merci

T
thierryg
[171 posts] - Le 27/03/2019 17:51

Et des cours d'orthographe pour Pierro...avant d'apprendre à utiliser un GPS ? 😉
Ça piquerait moins les yeux non ? 😜

D
Dawa
[63 posts] - Le 27/03/2019 19:11

Pierro a certes un français un peu singulier,mais ses propos sont souvent sensés.
Je préfère ça à des posts en langage châtié qui expriment des âneries.
Vas y ,Pierro,te censures pas.C'est vrai qu'un petit effort ,voir un gros, sur l'orthographe serait un plus.

fan
[150 posts] - Le 27/03/2019 20:34

J'aime bien quand ça part en live 🤣 🤣 🤣

P
ProStaff
[10 posts] - Le 27/03/2019 22:52

Attention je débarque !
Moi j'aime bien quand quelqu'un aime bien quand ça part en live.
Sinon - et ça devrait plaire à Pierro - Boussole, carte, alti, ça marche dans le brouillard.
D'accord aussi sur la pertinence des retours d'indices du danger d'avalanche par sortie/secteur, des bons compléments au BRA, qui permettent de comparer les écarts entre "prévisions" et "sensations, observations terrain".

Skieur
- Le 28/03/2019 08:54

Dawa a dit :Pierro, (...)mais ses propos sont souvent sensés
Vous ne devez pas lire souvent le forum... Ou alors, peu de gens sont éclairés ici 😮 😜

Boussole, carte, alti dans le brouillard... Je rêve, c'est de la désinformation et personne ne relève 😠 On est en 2019. Aujourd'hui, un smartphone correctement préparé avant et pendant sa course réglera le problème bien plus simplement et surtout BIEN PLUS SÛREMENT dans 99% des cas. Affirmer le contraire relève d'une méconnaissance / absence ou refus de formation / de l'obscurantisme... Ou d'un mauvais matériel, ce qui était AMHA plus souvent le cas avec des boussoles basiques fut un temps.
(et j'ai été brièvement cartographe de cartes au 1/10 ou 1/15k, hein...)

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 6 Suivante

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER