ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Taillefer - Matheysine > Grand Galbert, Couloir de l'Infernet

Grand Galbert, Couloir de l'Infernet ⭐⭐⭐

Massif : Taillefer - Matheysine
Départ : Pont de la Véna (700 m)

Topo associé : Grand Galbert, Couloir de l'Infernet

Sommet associé : Grand Galbert (2561 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1200 m.
Ski : 5.3

Sortie du mercredi 09 mars 2016

el-manu, jpc, sdxmountainer, vinz_z

Conditions nivologiques, accès & météo

beau, du vent juste à l'entrée du couloir et dans le tout haut, en dessous ras, attention ce vent envoie la neige dans le couloir et surtout ses contre-pentes RD
Etat de la route : ok, verglas dans qq épingles Altitude du parking : 1400m
Bon regel en bas avec fine couche de neige fraîche de la nuit (1-2cm) puis croûte de plus en plus fine et poudre au dessus de 1800m (çà va évoluer)
Bonne cohésion et tassement sans marques du vent, cela nous a paru safe
Poudre dans le couloir, accus dans la branche de gauche (en montant) puis tassée avec çà et là des traces de croûte de regel et/ou de la couche pourrie avec du sable qui casse sous l'appui, on trouve cette couche très ponctuellement. La branche de droite (en montant) a purgée et on voit la sous-couche pourrie regelée avec le sable
En dessous de 1200 on skie les déjections qui sont de la poudre réchauffée formant des boules molles, puis en bas un passage de boules dures avant le chemin

Altitude de chaussage (montée) : 1400m (Oulles)
Altitude de déchaussage (descente) : 850m

Activité avalancheuse observée : çà purge de partout, c'est un vrai vide-ordure, très nombreux spin-drift dont un très gros

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par el-manu)

boucle depuis Oulles
Je me doutais qu'il devait être pas si mal cet infernet et en avait causé aux copains pour tâter le terrain. La dernière fois on est un peu restés sur notre faim en skiant presque que des boules, des milliards de boules dures puis molles en bas, depuis 100m sous le rappel jusqu'en bas (clapierre et salomé m'avait dit préférer les boules molles.. ;)). On se disait qu'en neige poudreuse çà doit être dément à faire, quitte à ce que le haut soit pas forcément très rempli. Puis y'avait l'ambiance qui nous avait été enlevée par le brouillard, bref, on avait une mini-revanche à prendre en quelque sorte.

Suite à ces allégations, les anciens (nous les appelleront ainsi du fait qu'ils étaient nés au moment de la parution du fameux bouquin, d'aucuns même étaient en âge de l'acheter, c'est dire... ;)), ces anciens donc se sont mis en tête de faire ce couloir un peu mythique, la 89ème et dernière course du bouquin, plus simplement le 89.

Ayant un créneau avant-taff, j'en parle à un autre collègue avant-taffeur, le fameux Vinz, si vous connaissez : le beau gosse, surfeur, bronzé, ses photos font le plus de clic sur ST, bref, une icône ! jpc et sdx (quelle idée ces pseudos à 3 lettres... on se croirait en face :D) sont chauds bouillants, yougs devait en être mais en pourra pas nous accompagner, de même que Frédo. Au final, c'est pas plus mal de n'être que 4, surtout si vous êtes optimiste pour le rappel...

Rdv tôt le matin histoire d'être "sécure" et avoir le temps, les anciens ont les petits "zieux" ce matin, la nuit a été courte et le sommeil dur à trouver j'ai l'impression. Ça se confirmera pendant la montée, le forme n'est pas optimale. Montée très (c)Oulles d'ailleurs ou nous suivrons une ancienne trace recouverte par les récente chutes, merci à toi l'ami, grâce à toi, tout (r)Oulles jusqu'en haut du couloir diabolique. Sacré contraste en effet que ce versant Est baigné de poudre et de soleil, avec la pétole, un versant bisounours qu'on n'aurait pas renié descendre façon grandes courbes et gerbes de popow, et ce couloir lugubre et austère, venté sur le haut, sombre, étroit, bref, çà fait pas rire les patates à la cave quoi !

Vinz essaye de faire son GO et détendre l'atmosphère, on sent bien que la tension est palpable : - "c'est raide ce truc!" (x3) ;)
C'est vrai qu'ayant déjà parcouru le couloir, on allait pas leur dire que la suite est pire :D : - "non non, ca va, c'est bien là"
Mais les conditions sont bonnes, voire excellentes même si le remplissage du haut est un peu moins conséquent que la dernière fois, et un écoulement raye le toboggan, obligeant à une certaine attention qd on le traverse...

Relais trouvé, on a pris 2*30m, ben on fera 2 rappels du coup... Il aurait fallu 2*60m pour passer d'un coup (je comprends pas bien le topo du coup, et comme l'accès au relais du bas est tout a fait foireux, autant prévoir 2*60m et n'en faire qu'un car pas de solution intermédiaire). On avait pas eu l'ambiance la dernière fois, ce coup-ci ce sera une double, avec des monstres spin-drifts qui débarouleront pendant qu'on guenillera aux rappels. Dans l'ensemble on sent bien le côté traquenard du bouzin, et çà passe bien, sauf qd les draperies régulières deviennent plus pressantes et plus consistantes. Une bonne frayeur donc au moment de repartir sous le rappel et du coup un ski rapide pour, n'ayons pas peu des mots, se barrer.

La suite sera beaucoup moins stressante, la pente déclinant et le risque s'éloignant, un peu... Nous aurons droit à quelques péripéties d'un facétieux skieur ;) puis nous retrouverons la piste forestière au moment où le couloir devient inskiable.

Une belle matinée, il est temps d'aller au boulot, ou pas. A noter, encore un non-but mais aussi une offrande, une cordelette cette fois-ci...
Alors, heureux les copains ?


débrief : conditions assez limites tout de même, on assume mais on se gargarise pas, d'ailleurs j'ai clairement pas trop envie d'y retourner. Les attentes à faire des manips accentuent grandement l'exposition aux risques mais aussi la qualité du ski. On pense pas forcément à déverrouiller les crochets des chaussures, on reste un moment dans la pente, les muscles tétanisent et le froid fait son office, bref, pas les meilleures dispositions pour skier le plus proprement, à ne pas négliger. Je n'ai pas connaissance d'une descente dans le 5.x aussi longue en temps et en déniv (ok le Marinelli mais c'est loin), donc pas la plus raide, ni la plus dure techniquement, mais ces paramètres énoncés plus haut ne doivent pas être sous-estimés, pas vrai les copains ? ;)

montée
montée
montée
entrée
sdx dans le goulet d'entrée
Vinz dans l'entraille de la Bête..(t'es sûr ? c'est là ?)
Même pas 45 j'tdis !...("on ne va pas leur dire que la suite est pire...")
Contrastes !
JPc détendu quand il ne skie pas !
ambiance face N
Steph qu'on sent concentré (il était pas le seul ;-) )
Avant le ressaut (on voit bien ce qui reste à skier en bas : miam miam)
toboggan
çà purge de partout

Commentaires

el-manu, le 10.03.16 00:05

les photos bientôt...

el-manu, le 10.03.16 06:49

je vous laisse rajouter vos photos, bonne journée

C
Chech, le 10.03.16 07:20

Oui, mythique, la "89" du Ski alpinisme ; comme la "98" du Alpes du Sud à skis ; pour toute une (ma) génération ...
Belle réalisation ! 😉

C
chris26, le 10.03.16 08:20

C est bien ça! La sensation de piège à con du truc ne prend vraiment son sens que lorsque on est dedans. Le genre de course que l'on est content d avoir fais, mais pas à refaire tout de suite.

J
jpc, le 10.03.16 09:09

C'est un sacré voyage, on se sent vraiment dans les entrailles de la montagne, surtout quand celle-ci régurgite aérosols et flux qui vous font sentir tout petit tout petit. Je n'ai donc vraiment pas regretté d'avoir proposé cette sortie à Manu (qui nous a embarqué Vinz-le-buteur-qui ne-bute-que-quand-il-est-tout-seul-avec-Manu) et Steph: bonne team ! Seul regret: que Yougs n'ait pas retrouvé ses chaussures (sic) pour venir, et qu'on ne soit pas rentré à temps pour aller dire deux mots au gouvernement. Je n'ai pas regretté non plus car Manu et Vinz ont assuré le traçage comme des bêtes à mach 11-12 (oui, "monter cool" pour Manu c'est 700m/h…) : c'est bien d'avoir encore des jambes pour descendre 🤭, encore merci à eux. Il faut bien reconnaître que c'est impressionnant : le mythe "89" avant, le trou d'air qu'on voit quand on arrive en haut, faut être prêt 😊, ce qui se gère bien si l'on a un bagage (pas trop lourd quand même, hein) d'alpiniste. La suite est comme on l'aime: de la pente, de la peuf, quelques manip techniques pour passer le ressaut, de beaux enchaînements de virages par les copains, et des paysages variés de haut en bas ! Cela laisse même le temps de philosopher : peut-on garder le sens de l'humour sous une douche écossaise ? les toboggans givrés de Vinz sont-ils préférables aux boules molles de Manu ? Les nombreux aérosols ne nous ont malheureusement pas laissé le temps d'y répondre… 🙄
Enfin c'est peut-être un détail pour vous mais pour moi cela veut dire beaucoup 😉 : on a skié dans les traces de l'ouvreur (Shashahani - branche de gauche), qui avait des skis préhistoriques (1980…) et un vrai sens de la montagne: chapô bas !
NB: l'iso 0° était annoncé à 800m remontant à 1500m ; avec l'inversion de température qui a gardé le bas au frais et le vent froid, c'était bien; mais pour un début mars où le soleil réchauffe le sommet au-dessus de la rive droite à partir de 9h-10h, il fallait bien cela. Plus chaud, ce serait très joueur.

T
technosx, le 10.03.16 10:11

Les mecs, vous commencez le boulot à quelle heure pour faire des avant taf pareilles?
En tout cas, merci pour les photos. Ça aide à mettre dans l'ambiance de ce couloir que je lorgne depuis un bout de temps...

S
sdxmountainer, le 10.03.16 10:50

Merci a Manu de nous avoir emmené dans ce bouzin qui fait pas rire en haut quand tu vois l'enfilade de coudes étroits et sinueux mais enchainer comme il enchaine les virages, ca rassure: finalement ca se descend ce truc et on y prend meme du plaisir dans une neige pareil, si si...Ah c'est un fin psychologue ce manu... 😄

Merci a JPC, l'expert du rappel, qui nous a montré que meme en chasse-neige, ca tourne ..en ligne droite aussi d'ailleurs. 🤭

Merci a Vinz, le playboy de ST (il va faire concurrence au toz), enchainant les virages dans 3m de large avec un surf, chapeau bas.. 😯

Désolé pour ceux qui n'ont pas pu venir (Yougs, Toz, Stb) mais ils peuvent y aller quand ils veulent . Vous pouvez dormir la veille sur vos 2 oreilles: ce n'est pas extra terrestre avec les skis d'aujourd'hui: faut juste viser la poudre, qu'il n' y ait pas de vent et etre en bas avant 11h... 🤢

J
JulBont, le 10.03.16 11:21

Bravo les gars, vous n'avez pas gâché!!! 😎
Une belle équipe, à 4 c'est déjà nombreux dans un bousin pareil! C’est pour ça que vous m'avez pas proposé? Bande de petits cachotiers... 😉

el-manu, le 10.03.16 12:03

Eh bien par où commencer,
Chech, je ne connais pas ton bouquin mais je suis curieux, ou peut on le trouver ?
Chris, ouais ça faisait 3ans et là je pense pas y retourner avant un bon moment c'est clair
Technosx, on commence à 13/14h, en se levant tôt ça le fait bien, j'ai même un pote qu'à fait le sabre en avant taff, à cause de cette contrainte on a pas pu s'empiler le sans nom 🤣
Ju, tu bosses alors pas pensé à te dire car pour le coup rentrer avant 9h c'est plus pour moi 😮 pis toi aussi t'étais dans un chouette vide ordure 😜
Les copains, content de vous avoir fait plaisir, c'est vrai c'est pas simple quoi de se motiver pour skier 1200m de peuf avant le taff 😄 maintenant on va bosser la rapidité dans les manips, hein ? 😉

H
henyan, le 10.03.16 12:20

Précises manu, tu vas passer gardien de nuit comme cela tu pourras skier de jour 🙂
Il parait tout plat ce couloir sur les photos, c'est un couloir d'initiation à la pente raide 😜
Bravo quand même, je ne l'ai jamais tenté.

J
JulBont, le 10.03.16 12:40

T'inquiètes, c'est pour la déconne... 😜 En tout cas le créneau était à saisir hier, pour pas mal d'itinéraires, donc bien ouèj... 🙄

C
Clément Pernet, le 10.03.16 13:30

Bien vu pour le créneau, mais bigre qu'est-ce que c'est sec comme enneigement. J'avais jamais vu apparaître ces rochers requins entre les deux relais de rappel. Ce qui justifie à posteriori l'existence du relais supérieur, et votre suggestion de prendre 2x60m pour n'en faire qu'un.
Je me souviens qu'on avait tiré aussi les 2 rappels, par ignorance, en se rendant compte lors du premier qu'on aurait pu skier jusqu'au 2eme relais, main gauche, juste au dessus de la goulotte.

C
Chech, le 10.03.16 14:15

Alpes du S à Ski, Audibert, c'est un livre de la collection "Les Cent Plus Belles" des années 70 ... Pas sûr que ça se trouve facilement !

L
losetopo, le 10.03.16 15:26

Depuis quand c'est un 5.4 l'Infernet?
Officiellement 5.3, plutôt 5.2 à mon humble avis.

el-manu, le 10.03.16 17:54

Clément c'est sûr que c'est pas aussi rempli qu'il y a 3 ans mais je pense que pour les répétiteurs il est préférable de savoir ceci afin de gagner du temps en manips et donc augmenter la sécurité par réduction de l'exposition (alambiqué mais vous avez compris l'idée 😄 )

Oui un super couloir pour l'initiation 😜

Officiellement il faut savoir de quoi on parle, sache que le premier toponeige Ouest Dauphiné le cotait 5.4, puis 5.3 sur le nouveau. La cotation se base sur des critères objectifs et elle augmente avec la longueur des difficultés. Perso et comme la plupart des skieurs nous cherchons les conditions facilitantes et du coup on constate que la cotation établie sur l'inclinaison et la longueur est systématiquement rabotée car ne se leurrons pas la poudre c'est facile et ça rend la pente moins raide -> tu remarquera qu'on passe alors à l'impression et donc au côté subjectif... Pas simple et donc je concluerai en disant qu'on s'en fout 🤣 😉

J
jpc, le 10.03.16 18:27

Ben, on s'en fout mais on en discute beaucoup quand même 😉 . Et je trouve cela normal, pour se situer; notamment, plus la pente se raidit plus la marge d'erreur se réduit (@Clapierre & autres esprits perturbés: inutile de chercher des contrepèteries douteuses 😉 ;-)) et cela devient important (pour pas se mettre dans le pétrin/au tas) d'avoir des points de comparaison. Cela dit, les cotations sont établies pour une neige transfo, or non seulement le ressenti mais aussi la pente se modifient si les conditions de neige changent… Donc il n'y aura jamais d'unanimité. Pour info: Lionel Tassan et pas mal d'autres ont déjà discuté de L'Infernet sur Skitour, et il ne leur viendrait pas à l'esprit de baisser à 5.2. Je le pense aussi (objectivement, bien sûr 🤣).
@Julbont: chacun son (dé)gueuloir, comme dirait Flaubert !
@technosx: l'avant-taffe, c'est avant la première clope 🙄

el-manu, le 10.03.16 19:21

Si on veut rester objectif on peut partir du postulat suivant : étant donné que clapierre l'a skié je propose de le décoter à 5.1 😜 🤣 😉
Sans rancunes, signé boules molles 😉

S
sdxmountainer, le 10.03.16 20:19

ouiap la cotation.. il n'y a et n'y aura jamais de vérité vraie, c'est pour ça que ca fait toujours parler et que c'est un peu stérile comme débat. C'est juste un élément de comparaison entre courses non pas dans l'absolu mais concernant celles regroupés dans un même topo faites par un même auteur.. Apres on y ajoute des éléments objectifs censés rendre la chose plus universelle mais qui sera toujours biaisée par le subjectif (rien que le fait d'ecrire le topo après la course change déjà la donne )....sans compter l'évolution du materiel qui peut rendre plus facile certaines courses et plus dure d'autres: honnêtement chapeau bas à la bande des années 80 qui a ouvert cet itinéraire avec des 4s de 2m de long...et elle restera a jamais la 89eme. (ouf clapierre t'es sauvé, ah ces jeunes, ils ne respectent rien)

V
vinz_z, le 10.03.16 21:29

C'est clair que le contexte aujourd'hui est bien différent avec tout nos outils et le matos (je parle pas de tes boules molles manu..), les ouvreurs de ce machin ont vraiment du mérite...

Sinon + 3 personnes aujourd'hui dedans, qui ont récupéré ton offrande Manu.
Signé toboggan givré.. 😊

J
jeanluc, le 10.03.16 23:41

Sec ou bien enneigé (comme en 2001!), il a toujours de la gueule ce couloir... 😉

Y
yougs_4, le 11.03.16 09:00

Ouah, y'a de la lecture!
bien joué, en tongues, ce n'était pas faisable 🤣

C
clapierre, le 11.03.16 17:05

VOUS SAVEZ C'QUI VOUS DIT CLAPIERRE... 😡 😡 JALOUX VA! SOUS PRETEXTE QUE VOUS N'AVEZ PAS 2 TIGES RAIDES DE 25 CM... ET EN PLUS, J'AVAIS DES DYNA AUX PIEDS POUR LE FAIRE... LA BAVE DES VILAINS CRAPAUDS N'ATTEINT PAS LA BLANCHEUR DE LA DOUCE COLOMBE... JE ME RETIRE COMME UN PRINCE;;; 😜

el-manu, le 11.03.16 18:22

Ah ça faisait longtemps dis donc, content de voir que t'es tjs en forme, comme tu le vois on a bien pensé à toi 😄
Tu sors tjs les skis ? A bientôt

C
clapierre, le 11.03.16 21:10

@el-manu: reprise tranquille, passé de sorties de 900 m à 1400 m, peut-être plus cette année... Peut-être qu'un jour je vous rejoindrai pour m'engoncer jusqu'au flanc dans les pentes effilées ...
Content de vous lire en tous cas. A bientôt.

el-manu, le 11.03.16 21:25

Ah parce que tu le fais plus ? Je dois avoir un épilateur si tu veux 😜 😄 🤣
Avec plaisir, et en tout bien tout honneur 😉

T
taramont, le 16.03.16 15:42

c comme dans bcp de domaines messieurs, l'entrée est facile à trouver mais on ne sait pas dans quel état on sera à la sortie...pour ceux qui ne connaissent pas, vous avez oublié de dire combien la vue était enchanteresse sur un monument aux morts et une usine d'incinération ; mais je dis çà par pure envie car ce truc je l'ai cent fois regardé et autant de fois détourné le regard - bravo !

Cette sortie