ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Taillefer - Matheysine > Grand Galbert, Couloir de l'Infernet

Grand Galbert, Couloir de l'Infernet

Massif : Taillefer - Matheysine
Départ : Pont de la Véna (700 m)

Topo associé : Grand Galbert, Couloir de l'Infernet

Sommet associé : Grand Galbert (2561 m)

Orientation : N

Dénivelé : 1100 m.
Ski : 5.3

Sortie du vendredi 24 février 2006

Louis, bruno_G

Conditions nivologiques, accès & météo

Dans les nuages en dessous de 1500 m. Jour blanc au dessus mais menaçant sur l'Oisans et les grandes Rousses : on n'a pas trainé en haut.
Etat de la route : RAS jusqu'à Oulles Altitude du parking : 1400 m
Conditions de neige :
Un peu de tout à la montée suivant les orientations : croutée, poudreuse, béton, ...
2400 - 1600 m : Poudreuse froide excellente
1600 -1200 m : Alternance poudreuse lourde et boules molles : skiabilité très correcte.
1200 - 800 m : boules gelées : une horreur

Altitude de chaussage (montée) : 1400 m
Altitude de déchaussage (descente) : 800 m

Skiabilité : 😄 Excellente

Compte rendu (par Louis)


Tout d'abord, je sais, c'est du réchauffé de LTA. Mais sur ce coup, on peut presque dire que c'est lui qui nous a refroidi : on avait pensé à l'Infernet pour mon premier jour de vacances, et argh, LTA passe deux jours avant. En contrepartie, on a pu faire le "à vue" plus sereinement.
L'itinéraire est #NIS parce que :
- vu le mauvais temps qui arrivait depuis l'Oisans on n'est pas monté au sommet
- le bas est totalement inskiable
- on n'a pas osé sauter le rappel

Bon, une petite nimperie pour finir : ma voiture n'a pas démarré ce matin. Voulant éviter le B4v, et ayant une grosse flemme de remonter le couloir à pied, on s'est dit qu'on se ferait remonter en stop à Oulles. Vu la taille de la route, c'était pas gagné. Un grand merci au type montant aux deux Alpes qui a fait un détour pour m'éviter les 9 bornes à pied !

Couloir de l'Infernet : Un peu de pente
Couloir de l'Infernet : Bruno au départ
Couloir de l'Infernet : Une pensée pour Nat : "Un 5.4 en poudre, j'y emmene m(on frère)". Désolé, je n'ai pas de soeur.
Couloir de l'Infernet : Un petit bout de rappel
Couloir de l'Infernet : Etroiture sous le rappel

Commentaires

N
nat, le 24.02.06 15:33

Je suis un peu étonné par le AD+ : si tu remontes le couloir, le passage du "rappel" mérite sans doute D, non ? 8O
Pour ce qui est de revoir la cot à 5.3, je crois que tu n'es pas le seul 😉

E
etienneh, le 24.02.06 15:40

Peut-on raisonnablement mettre skiabilité excellente avec des boules infâmes sur 400m, et un paquet de traces? 😯

B
bruno_G, le 24.02.06 15:49

Ah si, je suis complétement d'accord avec Louis... La partie "intéressante" du couloir était grandiose, et les traces de LTA and Co ne nous ont vraiment pas gêné vu que la neige était encore excellente (sauf celles de montée qui était un peu raides et gelées...). Comme l'a dit LTA dans son compte rendu sur Volopress, ça fait quand même "1000 m de grand ski" !

L
Louis, le 24.02.06 15:56

@ Nat : la cotation en montée, c'est celle de l'alpi, non? Dans ce cas, il y a 40 m de difficultés, avec maxi 2 pas de III. Je suis d'accord qu'avec des skis sur le sac, c'est un peu dur, mais si on conserve la cotation alpinisme, D me semble beaucoup. Bon, cela dit, tu es surement plus au courant que moi pour les cotations, donc je mets D.

E
etienneh, le 24.02.06 15:56

1000/1850m...
Et qu'est ce qu'on met comme skiabilité quand 100% de l'iti est en super conditions?
De mon côté, si plus de 10% de l'itinéraire n'est pas en top condition, je m'abstient de mettre la note maxi afin que cette dernière garde sa significativité.
Mais bon, tout ça est très subjectif et n'enlève rien à la qualité de votre réalisation bien sûr. 😎

Jeroen, le 24.02.06 16:10

@Etienne
Sauf peut être sur des itinéraires comme celui-ci où l'important c'est d'avoir les conditions de neige dans le crux. Dans tous les cas, c'est bien de l'avoir précisé dans les commentaires.
@ Louis et Bruno
Bravo pour votre belle descente !
Question : le #NIS, faut-il le mettre dans ce cas : vous avez skié toutes les difficultés (sauf le rappel mais c'est les conditions normales). Des avis ??

Invité, le 24.02.06 16:57

Je me permets d'apporter mon point de vue aux questions suscitées par les différents post :
- Question pente seule, l'Infernet doit se situer dans le 5.3. Mais l'engagement, l'étroiture, des contre-pentes plus raides souvent obligatoires et l'exposition même si elle n'intervient pas directement dans la cotation ski, doivent pouvoir le faire basculer dans le niveau supérieur.
- Cotation marche : il s'agit de la cotation de la course à pied. Quand tu fais l'Infernet à vue, tu poses un rappel donc tu ne remontes pas la goulotte. Je penses toutefois que l'on peut difficilement passer sous le D-.
- Un rappel de 40m est normal. L'itinéraire est dans ce cas intégralement skié.
Bon ski.

N
nat, le 24.02.06 17:00

@LTA : cotation marche à la montée : tu mettrais combien ?
Sinon, question pente seule, si c'est bien 45-50/300m (cf BLMS), ca fait plutot 5.1-5.2 que 5.3..........

Invité, le 24.02.06 17:38

oh oh ! faut pas décôter comme ça ! c'est quand même aut'chose que barre Noire et autres cols de la Pyramide. Je le mettrais dans le même sac que Vaccivier oriental. Bien au-dessus de la Grande Aiguille de la Bérarde mais en-dessous de l'Olan.
Pour la cotation marche :
- Infernet : tel que décrit dans le topo => D
- Infernet en traversée => D-

B
Borsd, le 24.02.06 17:46

Pour avoir skié l'Infernet à 2 reprises en 2001(surf) et 2004(ski) (Warf, l'ancien combattant qui se la ramène....) et dans des conditions bien différentes (2001: poudre à gogo seulement 12 m de désescalade facile au ressaut / 2004: neige dure en haut puis désescalade du ressaut pas neuneue et bien plus longue que notre pauvre corde), je ne pense pas non plus qu'il faille descendre l'affaire (je me garde bien de dire le bousier ...) à moins de 5.3... Certes il ya bien peu de 50 dans l'affaire, mais les raisons que cite Lio mettent définitivement l'Infernet un cran au dessus des 5.2 bien établis!
Bon sinon le rappel c'est pas du jeu, je propose donc que l'on rajoute un #NIDT (Non Intégralement Désecaladé Taquet) quand on fait usage de la corde alors que ca passe sans 😉

Oui c'est ça!

B
Borsd, le 24.02.06 17:48

Ah bah dit on dirait que Lio a été plus prompt sur ce coup!
Je rajouterais juste donc:
- Infernet : tel que décrit dans le topo => D
- Infernet en traversée => D-
- Infernet en traversée #IDT => D/D+

E
etienneh, le 24.02.06 17:59

Et si l'on mettait Infernet en traversée-> F?
Un rappel ça n'a jamais justifié une cotation D.
(On aurait mu mettre R, mais le fait d'utiliser la corde on entre dans le domaine alpi.)
C'est valable si l'on utliise la cotation montée Skitour: on côte ce que l'on monte, ou les parties obligatoires à désescalader.

Invité, le 24.02.06 18:19

Ben non parce que justement, si tu te retrouves au milieu de l'Infernet, là où normalement tu passes en ski et que tu tombes sur une neige très dure, avec une étroiture et du relief ; bref, que tu as mal jugé les conditions. Là tu déchausses et tu désescalades. La cotation sers aussi à ça. Si je fais la course à pied, montée et descente (pourquoi pas dans quelques années ce sera peut-être la mode en raquettes) quelle est la difficulté qui m'attend ? La différence est là entre cotation marche Toponeige et cotation montée dans certains topos qui ont mal compris cette nuance. Bien sûr, on dira que dans ce cas, on n'a qu'à tirer des rappels tout le long du couloir et là ça descend à F, etc..; On peut aussi skier avec la corde !

N
nat, le 24.02.06 18:26

Enorme la nimp-discussion parasitage de sortie ! 🤣
En tous cas, je me suis mal fait comprendre, j'ai jamais dit Infernet = 5.1-5.2 (toute facon, j'ai jamais été !).

E
etienneh, le 24.02.06 18:46

On avait eut il y a peu une discussion modos sur la cotation à pied et on avait conclut de ne côter que ce qui était monté à pied, ou obligatoire à descendre à pied en conditions normales.
Ca paraît plus riche en info et plus discriminant que de superposer la cot' montée et descente (auquel cas une échelle de correpondance suffit).
Il est bien évident pour tout le monde (enfin j'espère!) que remonter du 5.4 ne sera pas R; et pour le rappel, je ne suis pas choqué de voir poser un brin de corde plutôt que descalader le passage quand c'est possible comme ici.
Bien sûr c'est valable pour la description d'une sortie ski, qui est le standart sur skitour.

B
bruno_G, le 24.02.06 18:48

c'est plutôt la classe pour nous... LTA, le B, Nat qui discutent sur notre sortie, quelle reconnaissance ! 😜
Sinon plus sérieusement, je ne sais pas si on a pris le chemin de montée normal, mais par là où on est passé, la traversée ne se cote pas R ou F, plus PD à mon avis.

Invité, le 24.02.06 19:23

Bon après chacun fait comme il veut. Dans la collection Toponeige, on a choisi de mettre en marche la cotation... marche, justement parce que la collection s'adresse aussi aux piétons, de plus en nombreux eux-aussi en montagne en hiver. 5.4/F pour l'Infernet ou même PD n'a pas de sens. Parce que le très bon skieur mais pas du tout alpiniste (et il y en a) va arriver à 20m du rappel de l'Infernet. Là, la neige est glacée car la poudre a glissé dessus (pas d'ancrage aval). Il doit déchausser, mettre les crampons, mettre les skis sur le sac, désescalader du bon 50° avec un seul piolet... pour se vacher au bord du vide. Avec une cotation D ou quelque chose comme ça, il aura été prévenu.
Si la correspondance marche/ski (par exemple F pour du niveau 3, PD pour du 4...) est respectée, cela veut dire que la montée est au pire de même niveau que l'itinéraire à descendre si on l'avait remonté. La description ou même tout simplement le renvoi sur une autre course (la montée est en général décrite en tant que course à part entière) est suffisante pour renseigner sur les caractéristiques de cette montée.
Si la correspondance n'est pas respectée : alors cela veut dire qu'il y a un passage plus difficile obligatoire à pied (la plupart du temps en montée mais pourquoi pas aussi dans la descente).

Jeroen, le 24.02.06 20:04

Vous avez choisi de coter l'intégrale à pied. Pour moi c'est pas forcément judicieux car ça ne sépare pas ce qui doit être normalement franchi à pied. On s'adresse à des skieurs ou non ??
Comme tu le dis si bien, votre système est redondant : dans la plupart des cas la cotation marche peut être déduite de la cotation ski.
Avec les deux systèmes, lorsqu'il y a un passage normalement non skié il est pris en compte dans la cotation marche.

Pour le topo en boucle, je coterais peut être AD en précisant que c'est la cotation du rappel.

Invité, le 25.02.06 08:42

Salut Jeroen
"On s'adresse à des skieurs ou non ??"
Pas uniquement sur Toponeige, comme je l'ai déjà dit
"AD en précisant que c'est la cotation du rappel"
Depuis quand un rappel c'est AD ? Comme l'a dit Etienne, tu utilises les moyens de l'alpinisme donc c'est F si il n'y a pas d'autres difficultés.

M
Mick, le 25.02.06 10:58

Bon après quelques discutions, on devrait rester fidèle à la logique des topos sur skitour...ce devrait être F car montée rando mais matos d'alpi pour le rappel. Par contre, on ajoutera une note sur le fait qu'il faut prévoir du matos en plus en cas de désescalade ou pour pouvoir remonter en cas de mauvaises conditions. En effet AD ne rimait à rien à mon sens...

M
MartinB, le 25.02.06 18:00

euhhh super technique comme discussion ... N'oubliez pas le plaisir, en descente comme en montée... (est-ce qu'il y a des cotations pour mesurer le degré de plaisir?) javascript:emoticon('😄')
biggrin

Jeroen, le 05.03.06 23:09

vous avez raison, je me suis fourvoyé 🤭

Cette sortie