ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > De la Chartreuse à la Verte (couloir Whymper) : le Crépuscule du Vieux

De la Chartreuse à la Verte (couloir Whymper) : le Crépuscule du Vieux ⭐⭐⭐

Massif : Mont Blanc
Départ : Chamonix (Aiguille du Midi) (3842 m)

Topo associé : Aiguille Verte, Couloir Whymper

Sommet associé : Aiguille Verte (4122 m)

Orientation : SE

Dénivelé : 1440 m.
Ski : 5.3

Sortie du mardi 01 juin 2021

jpc

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Grand beau, très léger vent de sud, iso 0° sans doute vers 2500/3000m. regel faible jusqu'à 3000puis correct ensuite.
Conditions d'accès/altitude du parking : sec
Altitude de chaussage/déchaussage : environ 2200m (accès à Talèfre par le couloir central du glacier (sinon échelles)).
Conditions pour le ski : déplorables: dure, croûtée, goulottée, criblée de marches, de boules et autres obstacles rocheux (en rive droite, cela a l'air cependant assez lisse)

Activité avalancheuse : RAS. Des purges ces jours derniers en versants sud à plus de 3000m. Des purges entendues en fin d'après-midi dans le bassin de Leschaux sous 3000m.

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

J’aurais aussi pu titrer cette sortie : « Knocking on Heaven’s Door ». parce que ce n'est pas tous les jours que j'ai le sentiment d'avoir vécu une telle plénitude, extra-ordinaire (pour moi 😉)…

Au tout départ, il y a un cadeau de ma petite famille ; et ce qu’il y a de bien avec la famille, c’est qu'elle vous connaît bien, et les cadeaux vous plaisent bien(1).
Bien, bien, mais quel rapport avec Skitour* ? OK, j’irai droit au but(2) : aucun rapport, ceci n’est pas une sortie à ski.
Sauf que c’est une sortie réussie grâce aux amis de Skitour —à qui je dédicace aussi ce CR.
Et c’est une sortie qui aurait pu être à ski. D’ailleurs le refuge était plein de skieurs. Mais aucun n’est allé skier le Whymper, alors pourquoi moi ? Car ils ont bien eu raison, ces skieurs non-skieurs qui ont fait du ski et de l'alpinisme😉 : le Whymper est croûté, goulotté, criblé de marches, de boules et autres obstacles rocheux (voilà aussi de l’info pour Skitouriens affamés). On a connu plus skiant. Mais un bon prétexte pour se donner un but comme but…
D’où le cadeau: puisqu'on m'avait offert un vol en parapente (je n'en ai jamais fait) et trouvé un cador pour me faire sauter, "autant décoller d'un sommet digne de ce nom" me suis-je dit. J'avais projeté de skier un jour le Whymper mais c'est bien difficile de choper les bonnes conditions, alors pourquoi ne pas le remonter tranquillement et redescendre du sommet en parapente, hein ? 😇 

J-30: crampons, piolets, sac à dos, technique couloir…, ok, j'ai. Que me manque-t-il pour ce projet ? Ah oui, des globules. J’obtiens de quelques amis charitables —à qui je dédie aussi ce CR— d’aller m’aider à en produire quelques décis en Vanoise et dans les Écrins. Je complète par quelques séjours au plus près des étoiles (3). C’est pas du luxe: à ce moment-là, je suffoquais dès 2 900m comme une carpe venant s’échouer sur un barbecue surchauffé. 
J-7: « Allo Zeb, on dirait qu’un créneau se dessine la semaine prochaine ? » « Yes, cela peut être tout bon mercredi-jeudi »
J-4, 11h: Mais c’est quoi ces cumulus mercredi ? Ces risques d'orage jeudi ? Et ma Verte ? Et c’est quoi ce mauvais temps annoncé jusqu’à la semaine suivante au moins ? Et mes globules ??😩
J-4, 11h30: « Dis donc Zeb, cela vaudrait pas le coup de courir à Chamonix aujourd'hui ? demain mardi, c’est grand beau… » « Yes, nickel, rdv au téléphérique de l’Aiguille du Midi à 15h, on pourra avoir des thermiques et espérer atterrir au Couvercle » « … » 
J-4 devient J1.

J1. 
13h départ de la maison.
13h15 achat du gâteau basque au caramel qui fait les courses réussies.
13h20 flash en excès de vitesse, je regrette le gâteau basque.
14h45 Servoz. Frein à main, une sponsor familiale me fournit une paire de snow plak(4), C’est l’arme décisive pour la marche d’approche.
14h50: l’arme décisive ne livre pas son mode d’emploi ni son tournevis, bah, on verra bien, cela a l’air simple.
15h benne. 
15h45 Aiguille du Midi. Ben, pourquoi on est dans les nuages ? et mon décollage ?? J’avais prévu beaucoup de scénarios, mais pas le but téléphérique !! Descente express de l’arête, y en a un qui y croit ferme : cela tombe bien, c’est mon pilote de parapente. 
« Zeb, je peux t’aider pour la voile ? » « Oui, mets ta sellette ! » « … »  Ah oui, le truc pour s’asseoir. OK, je la boucle, et me prépare à attendre l'éclaircie. En me demandant bien pourquoi il étale la voile face à la vallée de Chamonix, à gauche, alors que la Vallée Blanche et Talèfre, c’est de l’autre côté, à droite ?? 
« OK c’est bon, tu te places là, le sac sur le ventre, ce sera plus commode » « Euh, oui, mais y a comme un nuage, non ? » « Pas grave, on va passer sous le plafond » « … »
Bon, s’il le dit… (moi, je n’ai jamais fait de parapente, donc mieux vaut lui faire confiance aveuglément, d’autant plus qu'on ne voit pas à 30m)
Premier essai, la voile se gonfle, une petite risée, j’ai l’impression que quelqu’un veut me jeter de l’autre côté du Grand Capucin(5).
« Allez, on court ! » Je cours, il court, effectivement cela marche, et c’est l’envol(6).
Et puis oui, on crève le plafond. Et là… pfiou… j’en prends plein les yeux !! Toutes les voies que j’ai vues d’en bas ou de l’intérieur, en progressant plus ou moins élégamment, en ayant trop chaud ou trop froid, se profilent gentiment. Flash(back) géant de mes quelques(7) décennies d’alpinisme. Le Frendo est sous nos pieds, puis on longe toutes les faces Ouest et Nord des Aiguilles. Les souvenirs et les piliers défilent… Bon sang, mais pourquoi était-ce si compliqué d’aller chercher ce relai en haut du Peigne ? et les fissures de Blaitière ? et le Spencer ? et les marches d’approche casse-pattes dans les moraines ? et les moraines casse-pattes après la course ? Voilà l’Aiguille de la République, mamma mia, mais que c’est raide ! 
Enfin, la Mer de Glace et le suspense final : passera ou passera pas au-dessus des Égralets ? Le Moine se rapproche(8)… Enfin, son arête sud… enfin, la base de son arête sud… enfin, les pâturages à sa base… mais yessss, cela passe et, hop, on se pose comme une fleur 5 mètres au-dessus de la petite boîte à couvercle. «  Bonjour tout le monde ! » 
Merci pour ce baptême de l’air, Zeb! C’est fini pour aujourd’hui. Et c’est déjà juste énorme.

Et, hum, il ne reste plus qu'à régler ces snow plak… Le crux du jour… Les sangles, c’est sous le crampon ou sur la chaussure ? Ah, peut-être entre le crampon et la chaussure ? Chacun appelle son sponsor perso « Ah euh, je sais plus, je ne m’en suis servie qu’une fois, mais c’est très simple ». Ok, on fera des nœuds demain et on verra bien(9).

J2.
23h30. Dring! Les premières cordées se lèvent. P…, je me souviens maintenant pourquoi j’en ai marre des refuges (cela dit, tout le monde a fait bien discret, merci)
0h30 Dring! À nous… P…n, je me souviens maintenant pourquoi j’ai arrêté l’alpinisme.
3h30. Ah, voilà la rimaye, et j’ai encore plein de globules dans le réservoir. Les étoiles scintillent, une lueur se dessine sur les flancs de la montagne, la lune se lève. C’est bien bon d’être là, quand même. P…n, je me souviens pourquoi j'ai aimé l'alpinisme.
5h. Bien soutenu, ce Whymper, quand même. je le voyais à 45°, on peut presque ajouter 5°. La neige porte bien, on trouve encore des marches ici ou là, quelques petits ressauts pour pimenter car même si l’esthétique d’un couloir naît de la répétition du geste, comme disait ce bon Rébuffat —en parlant de l’apéro?—, un peu de diversité ne nuît pas. Surtout la nuit.
6h15. On émerge littéralement sur l’arête sommitale, soleil, pas de vent, une vue de dingue (et elle est gratuite), et bien content d’en finir: j’ai épuisé mon stock de globules et les poumons fument depuis un moment.
Et donc, maintenant, je peux déballer mon cadeau : c’est LE vol depuis le sommet.
Vent de Sud. je sens bien que ce n’est pas le préféré de Zeb, mais il est très régulier (le vent) et il (Zeb) a déjà calculé le décollage aux petits oignons.
Et cette fois, je vais pouvoir voir ce qui se passe. Honnêtement, la même chose (« Prêt ? On court ! Yaouououh »). Mais après, waouh ! Nous voilà direct au-dessus de la Charpoua, les Drus à droite, les Ecclésiastiques à gauche, ah non à droite, car on a déjà viré pour aller saluer ceux qui vont devoir se taper les rappels puis la neige tôlée, croutée ou soupasse à la descente (sans parler de la Mer de Glace et la petite remontée au Montenvers qui achève bien).
Tour complet du sommet de la Verte en passant par le col de la Verte, le versant Argentière, le Nant-Blanc, retour aux Drus versant Nord cette fois, les Jorasses s'encadrent comme dans un film entre les Drus et l’Aiguille Sans Nom, le Mont-Blanc resplendit, plus loin les Aravis, les Fiz, le Buet… Patience dans l'Azur, comme l'écrivait Paul Valery… Regarde, Maman, regarde, je voooole !!!, chantait Hubert-Félix Thiéfaine. Bien calé dans la sellette, je pourrais m'imaginer les doigts de pied en épouvantail dans un transat, porté par le vent.
Et finalement Chamonix se rapproche, qui semble encore endormie, à l’ombre. Retour à la terre ferme. il est… 7h30. °° 🤭

Juste un grand bonheur (10).  


(1)Oui, je sais, Bacri et Jaoui nous ont montré de cruels contre-exemples à cet Air de Famille. Oui, je sais, mes cadeaux familiaux ne tombent pas toujours justes…
(2) Comme d’habitude, diront quelques mauvaises langues à la mémoire sélective… qui ne lisent qu’un de mes CR sur 10. (2a) Quoi, quoi, 1 CR sur 3 ?? 
(3) oui je sais il y a des David Zijp ou des Bart-S qui s’en passent très bien. Et alors ? 😤 
(4) Genre de mini-racket (cela coûte un bras) pour marcher dans la neige récalcitrante avec les crampons au pied.
(5) Rien à voir avec le pape, c’est juste un tas de caillou posé à l’entrée de la Combe Maudite. La toponymie est sans doute l’œuvre d’un croyant déçu.
(6) Où l’on voit que l’expression « sauter en parapente »  est totalement inappropriée : c’est le parapente qui te porte, comme un spi bien gonflé tire le bateau hors de l’eau. Une sensation bien agréable, du coup.
(7) Inutile de s'apesantir sur l’âge du capitaine, surtout quand on est en parapente et qu'on n’est pas capitaine.
(8) Toujours rien à voir avec le pape. tout au plus avec Trois curés en Montagne, excellent bouquin hilarant où la soutane tient lieu de baudrier.
(9) Snow Plak validées dans l'approche le lendemain : dans la neige soupasse non regelée, cela nous a juste évité une gabegie d’énergie ; et dans la neige dure, cela tient très bien ; et pas besoin de marcher en faisant le grand écart…
(10) Merci à Zeb (Bertrand Roche) de m'avoir permis cette aventure. Vous pouvez lui faire confiance les yeux fermés (mais c'est mieux de les ouvrir pour bien profiter) !

* @modos: Si ce CR sort des clous, pas de problème, je supprime les clous ;=)

Et pour finir, skier le Nant-Blanc :-DEt pour finir, skier le Nant-Blanc :-D
Je ne suis pourtant pas parti pour l'arête du Brouillard ?Je ne suis pourtant pas parti pour l'arête du Brouillard ?
Baptême en parapente réussi ! Yesss…Baptême en parapente réussi ! Yesss…
On a économisé un peu de peine pour venir au Couvercle :=)On a économisé un peu de peine pour venir au Couvercle :=)
Refuge : bien mieux à l'intérieur qu'à l'extérieur. Boiseries, couvertures, poele à bois avec du bois ; et, à part quelques pissats autour, il est bien propre, merci à tous ! Refuge : bien mieux à l'intérieur qu'à l'extérieur. Boiseries, couvertures, poele à bois avec du bois ; et, à part quelques pissats autour, il est bien propre, merci à tous ! 
La lune et la frontaleLa lune et la frontale
Enfin, presque en haut…Enfin, presque en haut…
Zeb, arrête ! On est en haut…Zeb, arrête ! On est en haut…
levers de soleil toujours magiques en altitudelevers de soleil toujours magiques en altitude
Coucou aux Aiguilles Rouges (encore skiantes, dirait-on)Coucou aux Aiguilles Rouges (encore skiantes, dirait-on)
Et c'est reparti pour mon 2e vol ! le parapente n'a plus de secret pour moi 🥳Et c'est reparti pour mon 2e vol ! le parapente n'a plus de secret pour moi 🥳
Le col de la Verte (très surfait comme 5.5 😇 )Le col de la Verte (très surfait comme 5.5 😇 )
Calotte, ce qui reste du couloir Cordier, les Drus et le Nant-Blanc (bien sec) dans l'ombreCalotte, ce qui reste du couloir Cordier, les Drus et le Nant-Blanc (bien sec) dans l'ombre

Commentaires

Y
yougs_4, le 03.06.21 10:44

HB jeune homme!

J
jpc, le 03.06.21 11:12

"Jeune homme", OK je vois 🤩… Mais "HB"??

T
taramont, le 03.06.21 11:14

la supervision des conditions de ski doit entrer dans les clous avec un peu d'indulgence et on tremble un peu moins à cette lecture qu'à celle de vos défis aux plaques
ceci dit, faut quand même avoir le coeur bien accroché pour se pencher ainsi sur.... son passé
a propos de lecture, merci, la prochaine fois, de penser aux vrais vieux qui doivent prendre la loupe pour déchiffrer vos caractères, la police, faut toujours penser à la police....même sur la route .
contente - une nouvelle fois - de vous savoir en vie 🧙‍♀️

Piero73, le 03.06.21 11:20

Joli. avec un parapentiste et montagnard plus qu'expérimenté et Haut-Mauriennais en plus..Bravo

R
Rémo Barbaruli, le 03.06.21 11:33

Exceptionnel ! Tu l'as fait, bravo ! Content d'avoir (un tant soit peu) participé à ta production de globules !

J
jpc, le 03.06.21 11:55

@taramont: j'ai augmenté la police °°
@Piero73: il est clairement au top (et pas seulement parce qu'il est de la Haute(Maurienne). Et sympa, ce qui ne gâche rien 👍
@Rémi: à la cérémonie des oscars-cesars-etc à laquelle je m'auto-nomine, je te/vous citerai avec "toute l'équipe que je remercie sans laquelle cette journée n'aurait pu exister" 😆

Jeroen, le 03.06.21 12:02

Skitour, 100% alpi ?

Bravo !

J
jpc, le 03.06.21 12:06

Merci ! Oui oui, alpi-ski, ski-alpi, paralpi-paski, faut pas chipoter

H
HDlameije, le 03.06.21 14:10

C'est formidable les cadeaux comme celui-ci. Très belle réalisation.

S
sdxmountainer, le 03.06.21 14:46

deja le Vieux ne s'est pas débiné et il est arrivé en haut..Quelle classe !! manque quand meme les skis aux pieds histoire de ... une vocation le parapentiste maintenant ?

J
jpc, le 03.06.21 14:58

Vous voyez ? Quand je parlais des mauvaises langues ! 😉🙄😄
La vocation, je la laisse aux ecclésiastiques, Capucins et autres Bonnets de l'Évêque ; mais le paralpinisme dans ces conditions, c'est juste magique !!

D
David Z, le 03.06.21 15:05

Rhooooo, mais trop trop chouette ! Génialissime ! Merkiiiii pour ces belles photos :-) Et HB aussi ;-)

J
jpc, le 03.06.21 15:28

Mais punaise, c'est qui ce "HB" ? Horace Benedikt de Saussure ? Human Bomb ?… 😱

Toz, le 03.06.21 15:33

Sublime !!

A
alainlo, le 03.06.21 15:45

Franchement mettre de l'alpi sur skitour c'est abusé... :)

gstephan, le 03.06.21 16:18

Quel rêve !!! Bravo c'est superbe. Ce sommet me fascine également, il faudra qu'un jour j'aille y fouler sa cime ! :-D

P
pollo, le 03.06.21 16:34

Trop content pour toi. Quelle aventure ! C'est majeur comme on dit à Cham'. Et le ski était bien présent pour augmenter le taux d'hématocrite pendant la phase de préparation.
Un CR avec la juste dose d'auto-dérision en prime !
Coté parapent, il y a eu un avant-gout récent avec https://skitour.fr/sorties/151916
(et je crois me souvenir d'un plus ancien où ils étaient partis/revenus
de Saint Hilaire du Touvet pour skier en Belledonne). Avec le véloski et le VAEski, les spin(drift) off de skitour pullulent.

PS: Je viens de réaliser que tu avais volé avec le Zeb de Pap's et Zébulon. Sommet mythique, parapentiste mythique... tu es en passe de devenir mythique toi-même (mais bien loin de devenir mystique si j'en crois le CR !)

J
jeanluc, le 03.06.21 19:10

La Verte, un rêve pour tout montagnard... C'est fait, et de belle manière !! Bravo ! 

D
David Z, le 03.06.21 19:11

HB ? Ben, heuuuu, c'était pas un cadeau cette aventure ? Si oui, alors c'était pour une occas' en particulier ? Genre une occas' comme ça : la la li la la laaaaaaa - La la li la laaaaaa laaaaaa - la la liiiii la la laaaaaa laaaaa - la la li la la laaaaaa !! HB quoi ;-) Hihihi ! Ayé ? tu l'as ?

J
jpc, le 03.06.21 20:54

🥵🥵 euh, aïe aïe aïe, j'ai droit à un autre indice ?

L
luc, le 03.06.21 21:01

Superbe, voilà un sacré souvenir avec le magistral Zeb !  :)

moms, le 03.06.21 21:03

Sublime, j'adore, bravo 👏 

J
jpc, le 03.06.21 21:04

Merci à tous pour vos retours, et bien content d'avoir pu partager cette journée de plein air avec vous ! Et j'espère bien ne jamais être blasé !!

D
David Z, le 03.06.21 21:07

Happy Birthday, banane ! :-)

Vinchy, le 03.06.21 21:08

Très classe! Et bien sûr HB !!😉

J
jpc, le 04.06.21 15:00

Caramba ! Oui, bon, cela va, les neurones ou les globules, il me fallait choisir 🥵🤢.

@Pollo: tu vois, les mythes, c'est fait pour être déboulonnés…🥳

el-manu, le 04.06.21 15:27

Joli tout ça 😎 bon ca y est, d'après Rebuffat tu es enfin un montagnard 😊😉

J
jeronimo, le 04.06.21 15:29

beau partage pour un beau sommet!!!

A
Aurélien B., le 04.06.21 18:05

Bien vu, depuis le temps qu'on attend marche&voltour.fr, ou paralpitour.fr ou... un truc dans le genre pour partager nos sorties de montagne en parapente ou speedflying ;o)

J
jpc, le 04.06.21 18:23

😇 Oui, enfin, il faut remplir plein de conditions pour rentrer une sortie comme cela : être membre Skitour depuis plus de 15 ans ; avoir plus de 60 ans ;  avoir rentré tous ses CR avec les conditions de neige renseignées ; ne pas pisser dans la trace ; dire bonjour aux modos quand on les croise à Chamrousse ; et j'en oublie…

B
blandineh, le 04.06.21 21:16

gros plaisir même à la lecture! et dire que j'avais entrevu ce Zeb enfant un jour d'essai parapente ,j'étais en short atterissage dans les rhodos mes tibias s'en souviennent!
Bravo!! oui l'alpi ça laisse des traces(souvenirs) autant que les skis!

S
surftof, le 04.06.21 21:53

chapeau ! Ça pourrait même être une sortie d’avant taf avec un retour en vallée à 7h30...tout fout le camp 🤣

J
jpc, le 04.06.21 22:19

Merci à tous les deux! Et pas d'inquiétude 😉, cela ne risque pas de devenir un "avant taf" pour moi : 1° se lever à 0h30, cela me pousse plutôt à faire la sieste ensuite ; 2° assister au lever du jour, voler dans le soleil, sentir la neige puis la forêt…, cela m'ennuierait beaucoup de descendre si vite de mon petit nuage 🙃

J
JulBont, le 06.06.21 22:06

C'est beau la jeunesse... :-)

Cette sortie