ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Lauzière - Cheval Noir > Tuile de confinés !

Tuile de confinés ! ⭐

Massif : Lauzière - Cheval Noir
Départ : Le Planet (route de l'Ebaudiaz) (1314 m)

Topo associé : La Tuile, versant NO

Sommet associé : La Tuile (2294 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 1220 m.
Ski : 3.1

Sortie du dimanche 04 avril 2021

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Beau temps brumeux et frais versant ouest. Grande douceur en versant est. Nuages de retour d'est sur les sommets du Beaufortain et de Vanoise. Pas ou peu de vent.
Etat de la route : en mauvais état. Dégagée jusqu'à l'intersection avec la route forestière de Bonvillard Altitude du parking : 1410 m (quelques places de parking)
Chaussage à la voiture vers 7h20 : très bon regel
enneigement discontinu sous 1550 m. Montée au col de Charvan : neige dure givrée en surface procurant une bonne accroche.
Col de Charvan versant est (9h45) : moquette
Tuile versant nord-est (11h15) : entre moquette et neige plus dure avec quelques petite ondulations suivant la pente et les micro-orientations.
Col de Charvan versant est à la montée : neige bien humide
col de Charvan versant ouest (12h00) : neige faiblement décaillée ou dure.
Route de la Tuile: neige généralement traffolée et bien dure.
Enneigement discontinu sous 1550 m.

Altitude de chaussage (montée) : 1410 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1410 m (un peu de portage entre 1550 et 1450 m)

Activité avalancheuse observée : Coulées de neige lourde déclenchées près de rochers ou par des chutes de corniches

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par veloski)

voir trace GPS
Randonnée locale puisque c'est de la route forestière de l'Ebaudiaz, déneigée jusqu'à 1410 mètres, juste après le gué, que nous attaquons la journée. Le regel nocturne a durci les traces de skieurs, de raquetteurs et de piétons des jours précédents et nous nous élevons à travers le Bois de la Turne, animé des habituels chants d'oiseaux. Coupant par le sentier d'été, nous nous réchauffons rapidement d'autant plus qu'une fois la route forestière traversée, nous continuons dré dans le pentu, et rejoignons ,sans détour inutile, le chalet de la Tuile, d'où le point de vue sur les sommets baujus est toujours apprécié.
L'objectif premier étant le Col de Charvan, effleuré des premiers rayons de soleil, nous traversons les tranquilles vallonnements agrémentés de bouquets d'épicés et de pins cembro, alors qu'un tétras-lyre roucoule au lointain. Sous un ciel bien clair, nous nous acheminons vers notre but alors que du côté de la Combe de Savoie, l'atmosphère est beaucoup moins limpide et que les contours du massif de la Tournette manquent de netteté. Quelques pipits spioncelle animent de leurs cris brefs les abords du col, où nous parvenons enfin et découvrons un panorama incomplet : le retour d'Est emprisonne les sommets de Vanoise ! Les sommets de Lauzière sont, quant à eux, bien visibles : Mont Bellacha, Pointes de Marmottes Noires et de Combe Bronsin et l'esthétique triangle du Pic du Rognolet.
La première descente s'avère très bonne, le soleil ayant radouci les pentes qui nous amènent juste au-dessus du chalet du Gollet, encore bien enfoui sous la neige. Repeautant dans la chaleur printanière, nous traçons les vastes espaces, au-dessus du lac de Charvan, recoupant nombre de traces de chamois...mais aucune âme qui vive à l'horizon ! Rejoignant la crête, nous apprécions la légère brise et gagnons le sommet de La Tuile, bénéficiant des vues sur la Combe de Savoie. La pente sommitale, marquée de petites empreintes (hermines?) comporte aussi celles de lagopèdes, qui se signalent par leur cri rauque si particulier et s'envolent devant nous, dévoilant leur plumage encore hivernal. Accordant un dernier coup d’œil au sommet du Grand Arc, nous entamons la descente au-dessus du Lac Clair et entre petites barres rocheuses et goulets retrouvons le chalet du Gollet. Il ne reste plus qu'à rallier le Col de Charvan, par une ancienne trace de montée qui nous évite de zipper, la neige se ramollissant rapidement.
Privilégiant les pentes mieux exposées, la descente sur le secteur de la Tuile est rapidement menée ; Les pentes n'étant pas encore suffisamment décaillées. l'option route est retenue pour le retour : après beaucoup de vibrations sur les parties gelées et quelques déchaussages sur les lacets sud, nous permettant d'admirer les capitules blancs du pétasite , nous atteignons le parking, contents d'avoir profité de nos 10 kms de rayon autorisés !!!

le récit de la sortie par Florence

Nous rejoignons le chalet de la Tuile.
Du côté de la Combe de Savoie, l'atmosphère est beaucoup moins limpide.
Du col de Charvan, le versant sud de la Dent du Corbeau.
Moquette pour la première descente du jour en versant est.
Le retour d'Est emprisonne les sommets du Beaufortain et de Vanoise.
Les sommets de Lauzière sont, quant à eux, bien visibles : Mont Bellacha, Pointes de Marmottes Noires et de Combe Bronsin et l'esthétique triangle du Pic du Rognolet.
L'arête nord de la Tuile.
Sous le sommet.
Lagopèdes,
Accordant un dernier coup d’œil au sommet du Grand Arc...
Nous poursuivons la descente entre petites barres rocheuses et goulets.
Il ne reste plus qu'à rallier le Col de Charvan, par une ancienne trace de montée qui nous évite de zipper, la neige se ramollissant rapidement.
Coulée partie sous des rochers.
Le col de Charvan versant est.
Du col, l'antécime de la tuile (2284 m).
Sur la route de la Tuile.
Les capitules blancs du pétasite.

Commentaires

jcr74, le 05.04.21 13:56

Un secteur que j'aime beaucoup ou j'ai promené mes spatules dans les années 80, à l'époque ou il n'était pas fréquenté.
Toujours beaucoup de plaisirs à le revoir.

Cette sortie