ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Devoluy > Grand Ferrand, boucle par Chourum Olympique et Pas de la Cloche

Grand Ferrand, boucle par Chourum Olympique et Pas de la Cloche ⭐

Massif : Devoluy
Départ : Le Grand Villard (épingle 1207 m) (1207 m)

Topo associé : Grand Ferrand, voie du Chourum Olympique

Sommet associé : Grand Ferrand (2758 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1600 m.
Ski : 5.2

Sortie du mercredi 24 mars 2021

MiRo, jpc, yougs_4

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau Vent frais au sommet Vue très claire jusqu'au Mont Blanc
Etat de la route : sèche Altitude du parking : 1205m
Portage 300m
Très bon remplissage dans les chourums
5m en glace à la sortie de l'Olympique
Descente bien revenue vers 13h

Altitude de chaussage (montée) : 1500m
Altitude de déchaussage (descente) : 1500m

Activité avalancheuse observée :
Chutes de stalactites en cours sous le chourum Olympique

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par MiRo)

Avec Pierre Yves, Damien
Montée par les chourums, descente VN
L'Arrivée dans le Dévoluy
Le troisième mercredi du mois de mars 2021, le hameau du Grand Villard voit un une brochette de gentilhomme-skieurs garer leur véhicule au bord du chemin. Le fait peut sembler insignifiant, sauf lorsque l'on connait les conditions dans lesquelles ils gagnent de haute lutte l'accès au massif. On ne peut alors qu'être éberlué. Mais revenons quelques kilomètres en arrière, disons entre Pellafol et les Gillardes. Une semi-remorque immatriculée en Bulgarie, se contorsionne à grand peine dans les étroitures de cette route dite "touristique". L'allure est exaspérante.
Athos : "Vas-y, double-le !"
D'Artagnan : "Mais je ne parle pas le bulgare, je sais juste dire yaourt"
Aramis : "Je connais quelques chansons de Sylvie Vartan"
Porthos : "Sylvie Vartan !? Non, double pas finalement"
Richelieu : "Prendre un but bulgare aux Gillardes, c'est pas avouable, même au confessionnal"

Les Ferrets de la reine
Conscients d'entrer sur les terres de Milady de Winter, nos gentilshommes soignent leur harnachement, qui en collant pipette, qui en zip latéraux échancrés jusqu'au slip, qui encore bras nus poils au vent, qui enfin en lunettes photochromiques selfieplusmax. Le lecteur déduira par lui-même qui de Richelieu, de d'Artagnan et des mousquetaires, arbore quelle tenue.
Dans les terres de Milady de Winter, il y a Winter mais il y a aussi terre, ce qui signifie portage pour nos héros. Rapidement avalés les arpents déneigés, et ayant retrouvé par un hasard subreptice les ferrets de la reine, ce dont on se fout complètement, mais quand on choisit un fil conducteur il faut bien s'y tenir un peu quand même, bref or ainsi donc ils chaussent leurs skis.
Là, ils sont accompagnés par le duc de Buckingham himself, déguisé en patou blanc (mais tout blanc quand même), ce qui lui permet de passer totalement inaperçu quand il pose un cairn, sauf s'il a le vent de face et nous derrière.

Le siège des chourums
La température en montagne c'est bien connu, se mesure en coups. On peut prendre un coup de froid, là ce fut un coup de chaud. Pas un petit qui se dégonfle en deux ou trois gorgées d'eau fraîche, non, un du genre à couper les jambes même au comte de Rochefort, pour autant qu'il ait eu l'idée saugrenue de s'aventurer à ski sur les terres de Milady de Winter (rappel superflu du contexte).Bref, car il faut qu'on avance, à un moment donné, Aramis se retourne et voit Porthos à quatre pattes dans la neige.
Aramis : "Les amis, Porthos n'est pas au mieux ..."
Athos : "Peut-être fait-il sa (dernière) prière ?"
D'Artagnan : "Tu veux dire qu'il fait le Maure ?"
Richelieu : "En tant que cardinal du Roi, je l'excommunie sur le champ (de neige)"

Au sommet, Richelieu s'éclipse au motif de pisser tranquille. C'est le genre de détail qui n'ajoute rien à la dramaturgie, mais qui permet d'ancrer le récit dans la réalité.
S'ensuit la descente qui est le théâtre d'une succession d'alliances, de trahisons, de bassesses, de concussions, de déloyautés sur tapis blanc, chacun essayant de piquer la plus belle ligne à l'autre. Des envies de meurtres traversent les chourums, la fin est proche, il faut urgemment trouver de la bière.

Dénouement inespéré sur le parking de l'Intermarché de la Mure
Athos paye sa tournée d'IPA, les gosiers déshydratés respirent enfin, l'amitié reprend le dessus, permettant aux protagonistes de crier de bon coeur:

Un chour tous, tous chourum !



NDLR : Évidemment, pour saisir la subtilité de la devise, il faut prononcer comme les anciens dévoluards, "chourain" et non "chou room", ou "chou rhum", encore moins choucroute ou chou de Bruxelles.

Cabane du Grand VillarCabane du Grand Villar
Bienvenue dans la combe du VillarBienvenue dans la combe du Villar
Buckingham palaceBuckingham palace
Dans la quête des grands ferretsDans la quête des grands ferrets
GoutourierGoutourier
L'homme-araignée à la sortie du premier chourumL'homme-araignée à la sortie du premier chourum
Sur l'arche olympiqueSur l'arche olympique
Qhand on a touché le sommet, il faut savoir redescendreQhand on a touché le sommet, il faut savoir redescendre
Quelques pas de désescalade dans la voie normaleQuelques pas de désescalade dans la voie normale
Sous le Grand Ferrand, enfin du ski ;-)Sous le Grand Ferrand, enfin du ski ;-)
... et même du bon ski, hein... et même du bon ski, hein
Vallon de Girier, les traverses du retour à l'écurieVallon de Girier, les traverses du retour à l'écurie

Commentaires

J
jpc, le 25.03.21 21:09

🤣 Excellent CR, j'ai l'impression d'y être! 😮
D'ailleurs, comme on sait :
- Les 3 mousskitaires étaient 5.
- Des garde-suisses surveillaient la sortie en grande tenue (eux), assistés d'un drôle de drône.
- Il y a des règles pour porter la botte finale, même en skis sur un champ de neige.
Juste un détail : il s'agissait de Milady de Printemps, mais comme tu l'expliques très bien, c'est accessoire.

Y
yougs_4, le 25.03.21 22:02

Ah le Cairn du Duc de Buckingham 🙄

J
jpc, le 25.03.21 23:09

À vue de nez, c'était quand même un sacré trouduc, si vous me permettez, Monsieur… Les miasmes dont il a rempli le Goutourier ont empesté plusieurs lieues à la ronde 🤢 🤢

T
taramont, le 26.03.21 18:02

Maintenant je comprend pourquoi le récit s'est fait attendre : il vous a fallu relire A. Dumas pour vous rappeler qui était avec vous... Mais où donc était Milady ? Une si fine équipe de beaux garçons et aucun jupon à l'horizon 🙁 . Heureusement, que les paysages ont sauvé la journée, et quelle journée, waouh !

R
Rémo Barbaruli, le 30.03.21 00:09

Beau récit belles photos belle équipe, joli !

T
taramont, le 30.03.21 14:08

ça ressemblait un peu à ça ?
https://www.youtube.com/embed/a6W2ZMpsxhg?feature=player_embedded

Cette sortie