ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Cotation d'exposition aux avalanches

Cotation d'exposition aux avalanches


Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
L
lioflo
[89 posts] - Le 03/12/2008 18:17

En lisant certaines réponses on se demande si certains se posent beaucoup ou pas du tout de question avant de randonner ... 🤣 😮

friz
[891 posts] - Le 03/12/2008 18:28

J2LH a dit :
Tu penses donc que la méthode de réduction de Münter c'est du grand n'importe quoi puisqu'elle se base principalement sur le niveau de risque.
Entre le grand n'importe quoi et l'infaillible, il y a un gouffre et je suis très loin de penser que c'est infaillible!
J2LH a dit :
Là tu es en train de parler d'éventuels ratages de MF, donc du BRA sur lequel tu disais t'appuyer...


Je ne parle pas des infos données dans le BRA par MF mais uniquement de la valeur du risque donnée

B
bobo
[942 posts] - Le 03/12/2008 18:37

J'ai l'impression que c'est pas plus bête que les cotations d'exposition aux chutes, qui existent sur Skitour. On pourrait très bien dire là aussi, ça sert à rien chacun est grand et peut voir sur place. Pourtant personne n'y trouve à redire c'est le consensus général.

A mon avis le débat n'est pas là. La "déresponsabilisation" des randonneurs on devrait en discuter dans un autre thread, et je crois d'ailleurs que ça a déjà été fait maintes et maintes fois... A chaque fois la conclusion est : rien ne remplace l'expérience du terrain mais avoir des infos pour préparer c'est bien aussi. A mon avis là où il y a quand même un problème, c'est que c'est justement les gens les plus expérimentés qui ont le plus souvent des accidents. Faudrait supprimer le biais lié à aux nombre de sortie en ramenant le nombre d'accidents (où d'avalanches vues) au nombre de sortie. On obtiendrait ainsi peut être un bon indice.

Non, il faut plutôt ce demander si ce genre de cotations est pertinent. Peut-on être suffisamment objectif? On ne pourra indiquer que les zones où se produisent fréquemment des avalanches. S'il n'existe pas de zone connues comme étant avalancheuses ça ne veut pas dire que le risque n'existe pas. Par contre il est certainement fortement diminué dans les cas où l'indice du BRA est faible.

La difficulté est de fabriquer un indice objectif comme l'est l'indice d'exposition*. Peut être indiquer textuellement que certaines zones sont connues pour être dangereuses suffit. Bcp de topos papiers le font.



* encore que quelque fois j'ai l'impression que c'est tout ou rien : 1 ok, >= 2 danger de mort ou de graves blessures en cas de chute.

R
rob
[694 posts] - Le 03/12/2008 18:44

La différence est que la cotation expo est beaucoup plus immédiate: présence de rocher, de barres ou de sérac ainsi que la pente sont des éléments immuables et non sujet à interprétation...
Alors qu'aller dire d'un topo qu'il est plus expo aux avalanches c'est un peu pipo, sauf cas extrêmes qui peuvent être simplement signalés en remarque....
Enfin indiquer une cotation expo ne déresponsabilise personne, c'est juste une info chiffrée donc immédiatement assimilable sur la présence d'un danger...On peut se permettre de faire ça pour un sérac, pas pour une pente avalancheuse qui nécessite plus de réflexion.
Et la présence d'un feu de couleur c'est vraiment Dysneyland 🤣 🤣

V
vali
[738 posts] - Le 03/12/2008 18:54

Personnelement, je suis plutôt de l'avis de rob et de bubu (sur un autre post). Ta proposition J2LH, je la trouve vraiment mauvaise (bien qu'issue d'une bonne intention)!
D'abord, un de ses défauts c'est de nécessiter une lecture du bulletin nivo en ne tenant compte que du niveau de risque (risque 1, risque 2...). Je trouve cela complétement débile et d'ailleur, le fait que le bulletin soit exprimé avec un niveau de risque chiffré, je ne trouve pas cela plus judicieux. En effet, il n'y a aucun risque 3 qui se ressemble. L'essentiel de ce que peut nous apprendre une bulletin nivo est situé dans son contenu et non dans le niveau de risque qu'il donne. De plus, la nivologie n'est pas une science exacte. C'est avant tout des prévisions qui peuvent être plus ou moins justes. Le phénomène avalancheux étant très complexe et les conditions sur le terrains pouvant variées très rapidement, on ne peut pas tout miser sur des prévisions.
Ensuite, je trouve que le fait de classer un itinéraire comme envisageable par risque x est très subjectif et délicat. Ainsi, pour cela, le contributeur va se baser sur son expèrience et celle des autres mais là aussi, on ne peut pas tout savoir. On se trompera toujours et les avis divergeront. De plus, comme le risque x ne veut pas dire grand chose et que c'est le contenu du bulletin qui compte, je trouve cela absurde.
Enfin, il y a un risque pour le créateur du topo. Ainsi, si on note un topo comme envisageable jusqu'à risque 4 et que il y a un gros accident à risque 2, n'a-t-on pas une certaine responsabilité?? Peut-être pas sur le plan pénal (n'étant pas un expert, je ne vais pas m'étendre là dessus) mais sur le plan moral??
Donc ensuite, je suis pour le fait de noter dans les remarques du topo si cet itinéraire est connu comme avalancheux mais je suis contre le fait de généraliser cela à tout les itinéraires et encore plus à la création d'une "échelle d'engagement" sur le plan des avalanches. Autant, l'engagement sur le plan de la chute, je ne suis pas contre (une barre rocheuse ne bougera pas), mais par contre, une avalanche est elle invisible et IMPREVISIBLE.
Je pense qu'un nivologue pourrait déjà passer des années à évaluer le """degré""" de risque de la voie normale de la Tournette, donc nous, modestes randonneurs, ne nous y risquons pas!

Arrêtons de vouloir tout classer, tout évaluer... Laissons la montagne comme elle est, un des derniers espaces de liberté dans une société où tout est cadrillé, classé...

P
pat
[80 posts] - Le 03/12/2008 19:23

Ce qui me gonfle le plus c'est que J2LH comme sur camptocamp croit avoir la science infuse.

Il sort les citations du texte complet et se complait dans la critiques destructives au même titre que la métamorphose de la neige lol

Il est certain qu'une base théorique est nécessaire mais elle ne sert à rien sans la pratique du terrain.

Mais il est vrai que J2LH est un raquetteur de forum.

Mais attention c'est une "sommité" du CAF

T
tucco
[2091 posts] - Le 03/12/2008 19:41

T' embêtes pas pat, J2LH est sourd mais il finira par avoir mal au poignet 🤣

tetof
- Le 03/12/2008 19:41

J2LH a dit :En fait ce que tu peux repprocher à un tel sytème c'est son caractère public, tout le monde pourra voir que tu as fait une rando qui était signalé comme dangereuse alors que si tu appliques Munter ou le Nivotest chez toi personne ne le voit.
Si un site affichait tous les jours les scores de Munter ou du Nivotest qu'est-ce que tu en penserais ?


Je m'en taperais le coquillard. Ma prise de risque ne concerne que moi, mes partenaires de courses, et ma famille. De toutes façons, les gros ski sont fabriqués pour aller taper de la peuf et pas pour faire de la raquette.

J'assume ma prise de risque. Les collègues enterrés sont suffisant pour me rappeler qu'il faut savoir assumer les conséquences de ses actes.

J
Jacky
[18 posts] - Le 03/12/2008 19:44

Si je comprend bien grace à ce classement je pourrai me lancer dans m'importe quelle rando du moment qu'elle est en risque acceptable mais je pense que ça peut inciter des gens à partir en négligeant la difficulté du parcours par rapport à leur potentiel (du moment qu'il n'y a pas de danger on y va) et augmenter les accidents autres que par avalanche 🤢

tetof
- Le 03/12/2008 19:56

Jacky a dit :Si je comprend bien grace à ce classement je pourrai me lancer dans m'importe quelle rando du moment qu'elle est en risque acceptable mais je pense que ça peut inciter des gens à partir en négligeant la difficulté du parcours par rapport à leur potentiel (du moment qu'il n'y a pas de danger on y va) et augmenter les accidents autres que par avalanche 🤢

Non. L'intérêt de ce système est de tout mettre en rouge pour être le seul à taper de la peuf et à faire péter le score. Bubu propose également d'afficher l'espérance de vie : Great, c'est une bonne idée. On peut même rajouter des paris en lignes pour savoir qui tiendra la saison.

John
- Le 03/12/2008 20:02

Valentin PASQUIER a dit :Arrêtons de vouloir tout classer, tout évaluer... Laissons la montagne comme elle est, un des derniers espaces de liberté dans une société où tout est cadrillé, classé...
Mouahahahahah! C'est beau la jeunesse! 🤣 😉

L
lioflo
[89 posts] - Le 03/12/2008 20:05

Jacky a dit : Si je comprend bien grace à ce classement je pourrai me lancer dans m'importe quelle rando du moment qu'elle est en risque acceptable mais je pense que ça peut inciter des gens à partir en négligeant la difficulté du parcours par rapport à leur potentiel (du moment qu'il n'y a pas de danger on y va) et augmenter les accidents autres que par avalanche 🤢

De toute manière beaucoup choisissent une rando en fonction de ce qui a été fait les jours précédents et
ça restera longtemps comme ça ...

Les premiers qui passent juste après des grosses chutes en reviennent assez vivants pour hurler de joie sur Skitour et créer l'envie et yop là c'est parti ...

La prise de risque criée, vantée haut et fort comme le fait Tetof c'est du gros n'importe quoi ...

globalement on ne peut que louer les efforts de certains pour changer un peu la culture du PIf "ça passe je le sens bien"

chacun en fait ce qu'il en veut ... Si ça plaît pas à Tetof il n'a quà éteindre son ordi.

V
vali
[738 posts] - Le 03/12/2008 20:17

John a dit :Mouahahahahah! C'est beau la jeunesse!

Je sais pas comment je dois le prendre.

John
- Le 03/12/2008 20:23

Bouarf c'est gentil. C'est juste que ta remarque est un peu... naïf! Dans le bon sens du terme!

J
J2LH
[615 posts] - Le 03/12/2008 20:37

rob a dit :Franchement J2LH, t'as été formé où pour proposer un délire pareil??
Je préfère ne pas impliquer mes formateurs là dedans 😯

rob a dit :Ton idée de correspondance niveau de risque/ feu de couleur est ahurissante!!
Ahurissante ? As tu par hasard le n° de Montagne Mag de novembre 2007, si oui regarde page 88 l'article sur la prévention des avalanches au Canada (article écrit d'ailleurs par l'une des personnes qui m'ont formé).
Tu peux aussi regarder là : http://www.avalanche.ca/avaluator/

rob a dit :Depuis quand un risque est il vrai pour toute pente d'un même massif pourvu qu'elle ait la même inclinaison???
Je n'ai jamais dit ça.

Par contre l'estimation du risque que tu peux en faire de chez toi, c'est à dire avec le carte et le BRA pour 2 pentes similaires (même pente, même altitude, même orientation, etc...) va être la même dans le choix de ton itinéraire. Par contre sur place tu affineras ton analyse.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 4 5 Suivante

Connectez-vous pour poster