ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
1. Répondez à la question

Qu'est ce qu'on colle sous les skis ?
2. Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Alpes Grées S > Traversée en Haute-Maurienne (de l'Ouille d'Arbéron à la Grande Aiguille Rousse, en passant par l'Albaron)

Traversée en Haute-Maurienne (de l'Ouille d'Arbéron à la Grande Aiguille Rousse, en passant par l'Albaron)

Massif : Alpes Grées S
Départ : Bessans (La Bessanaise) (1737 m)

Topo associé : Ouille d'Arbéron, Traversée NW-SW

Sommet associé : Ouille d'Arbéron (3563 m)

Orientation : SW

Dénivelé : 5600 m.
Ski : 4.1

Sortie du dimanche 31 mars 2019

cyrilleb, BenjamStrap, Gegeff, raphio

Conditions nivologiques, accès & météo

5 jours de beau temps, vent en J2, J3 et J4, quelques retour d'est (nuage sur la frontière en J3), plus chaud en J5
Etat de la route : RAS Altitude du parking :1737
Altitude de chaussage (montée) : 1737 m à la Bessanaise
Altitude de déchaussage (descente) : 1800 m , bas des pistes à Bonneval

Activité avalancheuse observée : ras, risque 1 , mais conditions de neige dure pendant tout le périple. Le risque majeur était une mauvaise glissade , cramponnage de rigueur. Toutes les expos S, SW et SE sont bien pelés.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Ouille d'Arbéron3563SW13h40Durepas de décaille, vent
Glacier du Baounet2900Irrégulièrede 4 à 2 étoiles en fonction expo
Canyon de la Valletaz2900-2400W14h15Moquette
Glacier sous l'AlbaronSWDurecramponnage dans la partie raide du haut
Albaron363713h30
Glacier des Evettes3400-2600N16h00Poudre tasséede bonnes portions poudreuse
Sous le col de Trieves3100-2600NW12h00Trafoléeattention à bien visualiser sa descente, barre sur le bas, tirer rive droite
Aprés le col des Pariotes3034-2760S14h30Transfo lourdetrès bon au dessus du lac
Grande Aiguille Rousse3482-3150SW13h40IrrégulièreFond dure sous neige irrégulière jusqu'au canyon
Alpages sous Aiguille Rousse3150-2100S14h15Moquettela meilleure descente de tout le parcours

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par cyrilleb)

Avec Jean-Yves
Bessans-refuge d'Avérole-Ouille d'Arbéron-refuge d'Avérole-Albaron-refuge des Evettes-glacier du Grand Méan-col du Grand Méan-glacier du Mulinet-col de Trieves-sources de l'Arc-col des Pariotes-Refuge du Carro-Grande Aiguille Rousse-Bonneval
Corse, Val Maira, Valpeline, Dolomites, déjà cochés. Que faire cette année?
Du local, de l'itinérant. Le choix se portera sur la Haute-Maurienne. Mais ou, sous quelle forme?
Après un apéro en bonne et du forme, la décision est prise, on partira d'Avérole, et on finira au Carro , en passant par les Evettes.
Reste plus qu'à affiner le parcours, les brumes de l'apéro passées, on se rend compte que l'on n'a pas choisi la facilité, sommets exigeants, distances, itinérances, poids du sacs...
Le départ se rapproche, les doutes se manifestent, petites formes pour certains, peu de course pour d'autres...
Mais comme d'habitude la magie opère, le départ sous le Charbonnel , en dépit de nos gros sacs se fait sous un beau soleil, premier casse-croûte à Avérole, première nuit en refuge.

On y est, direction l'Ouille d'Arbéron. Neige bien dure tout du long, petite bise, cramponnage à partir de 3300, ski sur le sac on atteint le sommet. La descente en SW, demandera beaucoup d'attention, béton sur le haut, pas de décaille du fait du vent. On navigue entre les barres pour accéder au glacier du Baounet, une fois celui-ci atteint, on plonge vers les gorges de la Vallettaz sur une belle moquette... Boarder cross ensuite sur 2 kms pour rejoindre le refuge et se taper une dernière remontée de 100 m.

J3, on quitte Avérole pour les Evettes, l'objectif est de monter à l'Albaron, puis de redescendre la longue arête jusqu'à la selle de l'Albaron, pour ensuite redescendre le long glacier des Evettes jusqu'au refuge.
2 interrogations , arriverons-nous à nous hisser facilement au sommet dans la partie rocheuse , en raison du gros sacs et des skis sur le dos, et est-ce que l’arête sera en bonne condition pour être redescendue?
Comme la veille, la neige est bien dure, on remonte la longue combe qui mène au glacier sous l'Albaron. Cramponnage à partir de 3300 , le bastion rocheux se rapproche, la pente se redresse. Ben sort la corde du sac (costaud,il l'aura porté tout au long du périple), séance de révision des noeuds , contortionnage dans la paroi en raison des skis sur le dos et nous voici enfin tout fier au sommet. On profite rapidement du paysage, mais on ne traîne pas car cela bâche du coté italien. C'est la longue désescalade qui commence, elle passe bien crampons aux pieds, mais de sournoises rafales de vents nous demandent de l'attention... Nous voici enfin en haut du glacier des Evettes, descente en cartonnée sur le haut, puis à la sortie du S, on rencontre une poudreuse inespérée. On navigue sous la face Nord de la Petite Ciamarella, la glace vive est apparente. Le bas du glacier est de nouveau en neige dure, et on finit sur une bonne portion de Skating pour arriver sous le refuge des Evettes. Encore 100 m à remonter, et on en aura fini pour aujourd’hui. il est presque 17 h, on aura passé pas loin de 9 heures sur les skis!

J4, étape de traversée ce jour en direction du Carro, 3 cols à passer, de longs faux plats à remonter ou à traverser. A partir du Mont Séti, on en a pris plein les yeux avec les glaciers du Grand Méan, du Mulinet et celui des sources de l'Arc.
C'est également la découverte des Levanna, contrairement aux Evettes et à Avérole qu'on avait déja parcouru l'été, on ne connait pas le secteur. 15H00, dernière descente de la journée sur le refuge du Carro.
C'est l'heure de la bière, et on a eu particulièrement soif...

J5, dernier objectif avec la Grande Aiguille Rousse par la face SW . On perd du temps et on se rajoutte de la distance en contournant l'Ouille de Gontière, il aurait mieux vallu viser directement le col de Gontière.
A partir du canyon , 300 m sous le sommet, c'est de nouveau une séance de cramponnage . Fond dur, sous neige transformée, on débouche sur l’arête, plus qu'à filer vers le sommet.
Dernière descente jusqu'à Bonneval en S, du haut jusqu'au canyon, neige très changeante. Ensuite belle moquette ou transformée jusqu'à Bonneval.

Au final, 5 jours superbes, des courses engagées, une vie en refuge toujours riche de rencontres, et encore bravo aux gardiens pour leur enthousiasme.
Merci à Gégé, d’être venu exprès de Corse pour partager ces moments d'amitiés et aussi pour le gros casse-croûte final.
Un clin d’œil à Jean-Yves le Mauriennais, pour la fierté qu'il avait à nous expliquer sa vallée (on le sait maintenant, l'Aiguille rousse marque la frontière avec la Tarentaise!).
Enfin merci à Raphio et Benjam, moteurs de nos projets.

Photos à suivre.

Préparation
Préparation
Et c'est parti...
Et c'est parti...
Vue sur la Pointe Marie
Vue sur la Pointe Marie
on se rapproche
on se rapproche
Croix rousse et glacier du Baounet
Croix rousse et glacier du Baounet
Vue sur le parcours de la veille
Vue sur le parcours de la veille
en haut de l'Albaron
en haut de l'Albaron
Ciamarella
Ciamarella
Coté glacier des Evettes
Coté glacier des Evettes
Refuge des Evettes
Refuge des Evettes
Direction le Carro
Direction le Carro
vu sur l'Albaron
vu sur l'Albaron
en face du glacier du Grand Méan
en face du glacier du Grand Méan
Procession
Procession
Traversée du Mulinet
Traversée du Mulinet
col du Grand Méan
col du Grand Méan
en allant vers le col des Pariotes
en allant vers le col des Pariotes
Grande aiguille rousse
Grande aiguille rousse
Benjam
Benjam
Ouille des Pariotes
Ouille des Pariotes
Canyon d’accès au pente finale de la GAR
Canyon d’accès au pente finale de la GAR
Bon raide
Bon raide
Summiters
Summiters
1er objectif: Ouille d'Arbéron
1er objectif: Ouille d'Arbéron
le Raphio
le Raphio
Sur l'arête de l'albaron
Sur l'arête de l'albaron
Jean-Yves
Jean-Yves
Glacier des Evettes, bien sec
Glacier des Evettes, bien sec
Col des Pariotes
Col des Pariotes
Arrivée au refuge du Carro
Arrivée au refuge du Carro
refuge du Carro
refuge du Carro

Commentaires

R
raphio, le 04.04.19 14:05

Et bravo au Cyrille pour avoir maîtrisé l'itinérance du début à la fin du trip, la clef du succès de notre périple !!! 😉 😄 😎

B
BenjamStrap, le 04.04.19 20:55

Merci Cyrille pour ce beau périple très bien résumé.

Cette sortie