ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Dôme des Ecrins - But au col des Ecrins

Dôme des Ecrins - But au col des Ecrins

Massif : Ecrins
Départ : la Bérarde (1720 m)

Topo associé : Dôme des Ecrins, par le Col des Ecrins

Sommet associé : Dôme des Ecrins (4015 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 1300 m.
Ski : 4.3

Sortie du dimanche 15 mai 2016

Siouxx

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau temps en altitude mais très (trop ?) chaud
Etat de la route : dégagée jusqu'à la Berarde Altitude du parking : 1700 m
Altitude de chaussage (montée) : 2300 m
Altitude de déchaussage (descente) : environ 2100 m

Activité avalancheuse observée : des petites coulées de purge de la neige récente dans presque toutes les faces à partir de 13h

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Vallon Bonnepierre3000 m --> 2300 m13h30Moquette
Vallon Bonnepierre2300 m --> 2100 m14hSoupe

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu

Avec Marceau, Laura

"Toutes les bonnes choses doivent avoir une fin" : c"est peut être ce qui résume le mieux la sortie de ce weekend. Elle devait être la dernière d'une très belle saison, et elle finit sur un demi tour dans la montée au col des Ecrins....

Nous avions sous-estimé les quantités de neige tombées pendant la semaine, et surtout nous avions tablé sur des températures basses en montagne et sur du vent, alors que dans le vallon de Bonnepierre, il faisait très chaud et il n'y avait aucun souffle de vent. Dans ces conditions, un départ de 9h de la Bérarde cumulé à presque 600m de portage le long de cette moraine bien raide ont fait que nous sommes arrivés trop tard (vers 12h30) au pied du col des Ecrins. La neige fraîche des derniers jours était déjà bien humide, on voyait des coulées spontannées partir dans un peu toutes les faces, y compris celles qui surplombent la montée au col. La neige était trop humide pour bien accrocher sous les peaux, et à pied on s'enfoncait jusqu'aux cuisses.

Nous ne nous sentions pas du tout de faire la petite traversée en neige qui mène dans l'axe du col dans ces conditions, d'autant qu'avec les barres rocheuses juste en dessous, l'exposition est trop importante pour prendre le moindre risque. Nous avons fait demi tour à 3000 m vers 13h, un peu déçus de finir la saison là dessus, et en nous disant que nous n'avions peut être pas fait une préparation assez sérieuse vu les conditions récentes.

La descente du vallon de Bonnepierre était excellente, sur une moquette de printemps très agréable à skier, et un peu de soupe sur les 200 derniers mètres. Arrêt obligatoire et habituel au bar La Cordée à Saint-Christophe-en-Oisans pour descendre quelques Mandrins au sapin et déguster quelques parts de tartes maison délicieuses pour nous faire oublier l'échec de la journée et pour nous donner du courage pour la route du retour.

Tant pis, le Dôme ça sera pour cet été en alpi ou bien pour l'an prochain en ski et avec des meilleures conditions. Il est maintenant temps de ranger tout le matos de ski, pour sortir celui d'alpi et enchaîner sur un bel été à partir du mois de Juin.

Col des Ecrins
Col des Ecrins

Commentaires

Jeroen, le 16.05.16 21:50

Mefiance avec ce col des écrins, il paraît débonnaire d'en bas, mais plus on monte plus c'est raide. Vous êtes rentrés à la maison, le contrat est rempli !

S
Siouxx, le 16.05.16 22:09

Oui, on a eu la même impression : plus on se rapproche, plus la pente semble raide alors qu'en général c'est l'inverse ! En tous cas, cet isotherme 0 à 2000-2200 mètres on en aura pas vu la couleur ;)

E
Em42, le 17.05.16 08:20

Au mois de mai, l'isotherme 0°C en atmosphère libre peut être bas (vers 2000m) et avoir une sensation de chaleur importante au soleil, surtout si le vent est faible.
Le soleil est presque vertical à cette époque de l'année et même avec un "coup de frais", au soleil ça peut chauffer très vite et partir en neige humide. La neige ne transforme pas jusque des centaines de mètres au dessus de l'iso 0°C en mai alors qu'elle ne bouge pas d'un poil en janvier... 😎

Le vallon de Bonnepierre est un très bel exemple, d'après la nivose (disponible sur skitour), il a fait environ -1°C de température maximale dans ce vallon à 2940m soit un iso 0°C entre 2500 et 2700m, pourtant vous avez eu une sensation de chaleur dans le col des Ecrins à plus de 3000m... Probablement que la neige a transformé jusque vers 3500/3700m sur les faces ayant vu le soleil (un peu plus bas en face nord).

Bref, comme le dit Jeoren, Le principal c'est que vous soyez rentré 😉

Cette sortie