ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Vanoise > Mont Pourri, par le refuge du Mont Pourri

Mont Pourri, par le refuge du Mont Pourri

Massif : Vanoise
Départ : Les Arcs 2000 (2150 m)

Topo associé : Mont Pourri, par le Col des Roches

Sommet associé : Mont Pourri (3779 m)

Orientation : NW

Dénivelé : 1850 m.
Ski : 4.1

Sortie du dimanche 10 avril 2016

Siouxx

Conditions nivologiques, accès & météo

Samedi : brouillard très humide et dense toute la journée Dimanche : grand beau, avec un vent froid le matin en altitude et
Etat de la route : déneigée jusqu'aux Lanches Altitude du parking : 1523m
Altitude de chaussage (montée) : 2370 m
Altitude de déchaussage (descente) : quelque part vers 1500 m

Activité avalancheuse observée : des coulées plus ou moins récentes dans les faces Sud

L'enneigement n'est pas suffisant pour monter au refuge par le chemin d'été (face Sud ...). Au-dessus de 2200m, bon enneigement, avec de la poudreuse tombée vendredi qui n'a pas trop transformé sous l'épaule. Neige dure le matin avec un bon regel nocturne.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Descente de l'épaule3600m - 3300mNW12h30Poudre
Glacier du Geay3300m - 2900mW13hDure
Plan de la Citra2900 m - 2300 mSW13h15Moquette
Sous le refuge2300 m - 1500mS14hTransfo lourde

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu

Avec Laurent, Mati
Montée au refuge du Mont Pourri depuis les Lanches, puis AR par le glacier du Geay
J1 : montée au refuge du Mont Pourri depuis les Lanches. Mauvaise surprise, l'enneigement est inexistant entre 1500 m et presque 2000m, et nous faisons donc 90% de la montée à pied par le chemin d'été dans un brouillard tellement dense que nous avons failli louper le refuge. Le refuge du Mont Pourri n'est pas gardé mais tout confort : une cinquantaine de couchages, du bois, de l'eau, du gaz, tout ce qu'il faut pour passer une bonne soirée / nuit.

J2 : départ à 06h30 du refuge sur une neige regelée pendant la nuit. Nous avons mis rapidement les couteaux. Montée du Plan de la Citra en restant en rive droite. Certains ont préféré mettre déjà les crampons en bas du glacier du Geay, peu après le passage de la moraine car la neige était parfois béton dans certaines pentes un peu fortes, avec des conversions qui ne laissent pas de place à l'erreur.

Après avoir rejoint la base du col des Roches (vers 3300m), la neige est beaucoup moins dure pour rejoindre l’Épaule, avec des zones bien poudreuses. Presque tout le monde a mis les crampons pour rejoindre l’Épaule. L'arrête finale se fait bien à pied, crampons conseillés mais pas indispensables. Vue incroyable au sommet, on voit toutes les Alpes. Une vingtaine de randonneurs au total ce jour là au sommet.

Descente plutôt agréable, poudreuse sous l'Epaule, plutôt dure sur le glacier avant de retrouver une excellente moquette dans le plan de la Citra (c'est trop court...).

Une fois au refuge, plutôt que de nous casser les genoux en descendant à pied par le chemin de la veille, nous avons tenté une grande traversée depuis le refuge vers le fond de la vallée (chemin de randonnée qui passe par les bergeries du Geay), avant de longer le versant Nord de la vallée (globalement pas loin du GR5 je pense) pour rejoindre les pistes de ski de fond au niveau du chalet-refuge de Rosuel. Franchement, c'était pas terrible, c'était foireux car on est descendu tardivement dans des pentes orientées Sud, il a fallut déchausser et rechausser de nombreuses fois. De toute façon, d'ici un jour ou deux ça ne passera plus.

Très jolie course ! Plus agréable en ski qu'en alpi l'été

Conditions sur le glacier du Geay
Conditions sur le glacier du Geay
Montée à l'épaule
Montée à l'épaule
Vue sur Grande Motte depuis le refuge du Mont Pourri
Vue sur Grande Motte depuis le refuge du Mont Pourri

Commentaires

Vinchy, le 11.04.16 09:00

Belle conditions! La neige avait l'air meilleure que quand on y était il y a 3 semaines

S
Siouxx, le 11.04.16 09:15

Vos photos nous avaient bien donné envie ;)

Par curiosité, c'était où le passage "très expo" dont tu parlais dans ton topo ? Dans la montée finale vers l'Epaule ?

Vinchy, le 11.04.16 09:27

Merci ;) Oui c'est ça, c'était dans la montée à la l'Epaule sur la fin de la partie plus raide, la neige était bien dure à ce moment et y avait 5/6m où fallait pas s'en mettra une dans une petite traversée avant de rejoindre une partie moins raide (à cause des barres en dessous). Du coup on avait préféré déchausser sur cette partie et monter à pieds avant de rechausser. Cependant les autres mecs étaient passés à skis... Et si vous avez eu de la bonne neige je pense que ça passait bien du coup! 🙂

S
Siouxx, le 11.04.16 23:52

Moi qui fait pas mal d'alpi et pour qui le ski de rando est encore un peu nouveau, je t'avoue que je me sens beaucoup plus à l'aise en crampons plutôt qu'à ski avec des couteaux, mais ça viendra surement ;)

Vinchy, le 12.04.16 09:22

Oui je comprends bien, je préfère aussi aller à pieds ou crampons dès que possible! C'est sûr qu'une chute en crampons dans une pente à 45° en neige dure est quasi impossible alors qu'une chute à skis sur neige dure avec couteaux lors d'une conversion est plus que probable...

D'ailleurs c'était les accidents les plus fréquents l'an dernier dans les Pyrénées il me semble, plus que les accidents d'avalanche!

Cette sortie