ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Chartreuse > Charmant Som, Combe de l'If en boucle

Charmant Som, Combe de l'If en boucle

Massif : Chartreuse
Départ : Les Cottaves (1080 m)

Topo associé : Charmant Som, Combe de l'If en boucle

Sommet associé : Charmant Som (1867 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1550 m.
Ski : 4.3

Sortie du lundi 13 février 2012

jpc, sdxmountainer

Conditions nivologiques, accès & météo

beau, très froid (-18°C au départ)
Etat de la route : sec Altitude du parking : 1080m
Poudre froide en forêt ; croutée sur les crêtes ; assez changeante sur tout l'itinéraire

Altitude de chaussage (montée) : 1080m
Altitude de déchaussage (descente) :1080m

Activité avalancheuse observée : RAS.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Cottaves-sommetE10h60/100Poudrefroide
couloir NWNW12h0-50/?Irrégulièregelée à l'entrée ; puis poudre surtout
pré BatardS13h40/?Croutée finsur bonne poudre
combe de l'IfN13h0-50/?Irrégulièreétroiture gelée + poudre dans le cône
traverséeN14h50/?Poudresur fond dur glissant
descente du ColletE16h3050/100Irrégulièrecroutée dans le haut, poudre dans le bas

Skiabilité : 🙂 Bonne

Compte rendu (par jpc)


Une grande journée de plein air et un tour dans cette magnifique combe de l'If. Montée sympathique avec le soleil. La suite fut plus froide : du vent au sommet, puis on bascule à l'ombre. Le haut du couloir NW est bien dur, impossible de se lâcher. La suite est meilleure jusqu'à Pré Bâtard : le cadre est toujours superbe !!! Petite remontée au soleil bien agréable et on arrive à l'entrée du ventilateur. Le rappel 30m passe bien. Malheureusement, le haut n'est pas très skiant à cause d'une étroiture bien dure. La suite permet de se lâcher entre des falaises de calcaire bleu et orange. On voit une équipe qui attaque au-dessus, mais la route est encore longue : grande traversée, descente, puis remontée au Collet. C'est très long, mais l'arrivée au Collet est toujours magique. Encore un peu de montée, puis on rentre aux Cottaves en faisant les sangliers : neige lourde dans le haut,heureusement froide dans le vallon. Bref, pas le grand ski espéré (le vent et la pluie ont fait du dégât) , mais quand même bien bon et un tour du Charmant Som toujours aussi dépaysant. Moi, j'étais fini à l'arrivée, mais Steph serait bien reparti pour un tour si je ne l'avais pas arrêté ! ;-)

chamois : Bonjour les amis, désolé de vous déranger !chamois : Bonjour les amis, désolé de vous déranger !
Combe NW : Dans le congélateur ! Bon ski...Combe NW : Dans le congélateur ! Bon ski...
combe de l'IF : Steph dans ses œuvres de funambulecombe de l'IF : Steph dans ses œuvres de funambule
combe de l'IF : Falaises bleutées et orangées : cela réchauffe les yeux, au moinscombe de l'IF : Falaises bleutées et orangées : cela réchauffe les yeux, au moins
Belledonne au couchant : Au-dessus du monde...Belledonne au couchant : Au-dessus du monde...

Commentaires

Invité, le 13.02.12 19:46

Ouriens chartrousins, bonsoir.
Loin de moi l'idée de vous déplaire mais un simple étonnement : comme une contradiction entre les quatre **** accordées généreusement à la "skiabilité" et le descriptif fort circonstancié qui précède 8O !
Je m'interroge mais pas de quoi en faire la moitié d' un plat, j'en conviens.
Amicalement.

J
jpc, le 13.02.12 20:21

Pas de plat, pas de problème : j'ai hésité entre 3* et 4*. 3* m'a semblé un peu sévère car le remplissage global est bon, cela skie bien jusqu'en bas, et il y a de bonnes portions. Les coûts et les douleurs, cela se discute !

viervier, le 13.02.12 21:37

A priori les conditions n'ont pas beaucoup changé depuis 10 jours. 😉
Par contre je suis surpris de ta déniv (le topo indique 1800 et j'avais eu à peu près ça à mon alti) : vous n'êtes pas descendus jusqu'au habert de Malamille et avez fait une traversée plus haut ?
C'est juste pour savoir le jour où j'y retournerai : ça écourte un peu et c'est vrai que la remontée au collet est bien longue ! 😯

B
bertran, le 14.02.12 09:46

Bonjour, je faisais partie de l'équipe qui s'est engagé après vous. Je confirme la skiabilité globalement "bonne", hormis l'attaque des 2 parties raides en neige très dure et vent glacial très fort en pleine figure! 🤢 Pas de poudre qui vole aux oreilles certainement, mais une nivo qui permet de skier sereinement tout en se faisant plaisir, ce qui n'est pas toujours le cas dans certaines de ces combes "avalancheuses"! 😉

J
jpc, le 14.02.12 14:11

Salut Bertrand,
si j'avais su, on t'aurait pris au passage ! Vous êtes partis de Vallombré ou bien vous avez fini à la nuit au Collet ??? (on a traversé vers Chamechine pour économiser du D+ mais c'est bien loooong)

B
bertran, le 14.02.12 18:32

On a été très paresseux, on avait prévu une navette voiture au niveau du pont sur le Guiers: vu le gros "rube" que je traine depuis plusieurs jours et ma petite forme, c'était déjà largement suffisant! Aujourd'hui, c'est apnée, impossible de respirer par le nez, faut dire aussi que cette charmante petite brise qui soufflait là-haut n'a pas du arranger les choses! 🤢

S
sdxmountainer, le 14.02.12 21:36

@viervier: Merci pour l'indic de la corde: 2x30m, c'est nickel, ca laisse le choix de l'arbre qui peut etre plus ou moins loin de l'entrée...
La moitié du rappel ne sert qu'a atteindre l'entrée mais au moins, l'ancrage c'est du solide.
Pour les 1800m effectivement, on n'est pas descendu sur Vallombré (sinon, on aurait fait du stop), vers 1350, on a traversé, remonter de 50/100m puis redescendu jusqu'a 1200m où on a remonté pour rejoindre le pied de Chamechine, puis rejoindre ensuite une trace qui remonte au Collet puis une autre....Ce fut un peu sanglier mais JPC connait la chartreuse comme sa poche sans lire ni le topo ni la carte...on avait tout oublié. Apres niveau temps, je ne suis pas sur que ce soit tres optimal (beaucoup de traversées)....La voie du collet est magnifique mais la descente fut un peu sportive (3cm de croute) et des dalles en bas a negocier au mieux pour le bonheur des skis et à braver l'amour des arbustes qui ne voulaient pas nous lacher..Mais désolé, pour la saint Valentin, j'avais autre chose de prevu...

J
jpc, le 15.02.12 09:05

je me permets une 'tite correction 😉 au cas où viervier voudrait traverser : "vers 1350m, on a traversé en remontant de 50/100m jusque sous Chamechine, puis redescendu jusqu'a 1200m où on a remonté en tirant à gauche pour retrouver la trace de montée au Collet" (enfin : les traces de montée au Collet, il y a des variantes plus ou moins acrobatiques pour accéder au sauvage vallon perché). Mais d'accord avce SDX, ce n'est pas forcément plus court.

Invité, le 16.02.12 22:28

Merci des renseignements des uns et des autres !

Cette sortie