ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Ecrins > Dôme des Ecrins, Traversée de la Brèche Lory

Dôme des Ecrins, Traversée de la Brèche Lory

Massif : Ecrins
Départ : la Bérarde (1720 m)

Topo associé : Dôme des Ecrins, Traversée de la Brèche Lory

Sommet associé : Dôme des Ecrins (4015 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1450 m.
Ski : 4.3

Sortie du samedi 04 avril 2009

Tomma

Conditions nivologiques, accès & météo

beau
Etat de la route : dégagé Altitude du parking : 1700
en dessous de 3000m la neige subit la fonte et le regel et par conséquent est tres transformé ca dépend de l'heure
au dessus de 3000m on trouve encore de la bonne poudreuse tant qu'elle n'est pas plein sud

Altitude de chaussage (montée) : 1700
Altitude de déchaussage (descente) : 1700

Activité avalancheuse observée : de nombreuse coulée ont déja eu lieu parfois jusqu'à l'herbe

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu


monté au refuge temple écrins le 3 avril le soir
le refuge est accessible, laporte est dégagé de 20cm c'est pas facile de rentré

le lendemain départ à 3h du matin pour la breche
monté longue et apres 3000 m encore plus dur et surtout plus lent
traversé du glacier sans probleme jusqu'a la rimaille ou les complications commence
Je sais pas qui a fait le topo mais la pente au dessus de la rimaille n'est pas de 45° elle est d'au moins 50° peut etre a cause de la quantité de neige
en tout cas la monté en ski est presque impossible j'y suis allé a pieds jusqu'a l'écharpe ou les quantité de neige etait trop importante à mon gout pour continuer à pied
donc je suis redescendu en ski mais c'était vraiment tres raide

ensuite je suis descendu par le glacier en ski et je suis tombé dans une crevasse de 7m de haut
apres ma chute je me suis reveillé et j'ai pu sortir par un autre endroit en recuperant la plupart de mes affaires
j'avais de multiple contusion, tapé la tete plusieur fois, et en état de choc

j'ai trouvé qqun qui m'a aidé a descendre
et arrivé a ma voiture j'ai filé a l'hopital
apres qq examen ils m'ont dit que je n'avais rien sinon que j'allais avoir mal partout pendant un petit moment

Vallon de la Pilatte : Grands espaces sur ce glacier du Vallon de la PilatteVallon de la Pilatte : Grands espaces sur ce glacier du Vallon de la Pilatte
Col des avalanches : Enfin un peu de soleilCol des avalanches : Enfin un peu de soleil
Barre des Ecrins : Au pied du mur. La rimaye, la pente ouverte et en rouge, la ligne de but dans la traversée exposée, 90m sous la brècheBarre des Ecrins : Au pied du mur. La rimaye, la pente ouverte et en rouge, la ligne de but dans la traversée exposée, 90m sous la brèche
Rimaye : Etienne sur le pont de la rimayeRimaye : Etienne sur le pont de la rimaye
Pentes soutenues : Pedro au dessus de la rimayePentes soutenues : Pedro au dessus de la rimaye
Etienne dans le mixte : Un peu de mixte, ça porte mieuxEtienne dans le mixte : Un peu de mixte, ça porte mieux
Brassage : C'est raide et ça brasseBrassage : C'est raide et ça brasse
Brêche Lory : Pedro dans le ressautBrêche Lory : Pedro dans le ressaut
Sur le fil : Transition derrière le gendarme: c'est le début de la partie expoSur le fil : Transition derrière le gendarme: c'est le début de la partie expo
Sur le fil : Etienne sur l'arêteSur le fil : Etienne sur l'arête
Et c'est le but ! : La pente finale, et la traversée expo, qui a eu raison de notre volonté.Et c'est le but ! : La pente finale, et la traversée expo, qui a eu raison de notre volonté.
Descente : On se casse. Ski assez bon en guise de consolationDescente : On se casse. Ski assez bon en guise de consolation
Fifre et sous-fifre : Bon ski mais gare aux crevassesFifre et sous-fifre : Bon ski mais gare aux crevasses
Ski grand large : Bonne poudre pour se consolerSki grand large : Bonne poudre pour se consoler

Commentaires

I
imjaste, le 05.04.09 10:53

🤨 bah dis donc, tu t'en sors bien !! t'as vraiment eu de la chance...

D
David Z, le 05.04.09 11:26

🤢 pfiou !
Content de voir que tout se termine bien.
C'est en tous les cas pas très très prudent de se ballader tout seul sur ce type d'itinéraire glaciaire, non ? Et quand je dis pas très prudent, d'autres diront carrément de l'inconscience......

E
ela, le 05.04.09 11:26

merci du témoignage 🤨....intéressant

axar, le 05.04.09 12:01

sans vouloir jouer les donneurs de leçons 🤭 , seul sur un glacier c'est un peu du suicide, non? 8O
content pour toi que tout se termine bien! 🙂

M
mei, le 05.04.09 12:11

tu as brulé un cierge, je pense que tu va pas dormir tranquille pendant quelque temps
amicalement
didier 🙁

G
Galaad, le 05.04.09 12:16

@Didier Chastagnol : brûlé un cierge et ... grillé un joker 🤢

G
GillesR, le 05.04.09 12:33

Heureux pour toi que cela finisse bien, j'èspere que tu retiendra la règle (comme d'autres...) jamais seul sur un glacier!

O
olivi, le 05.04.09 13:30

Remets toi bien et merci pour ton récit.

Invité, le 05.04.09 14:30

c'était Lary maille de fer...comme le mau râle du même nom 🤣

M
Matt82, le 05.04.09 16:00

Hello, j ai fait cette course il y a deux ans et j avais croisé au refuge deux personnes qui avait réalisé cette course à skis à la descente (oui oui...)
En alpi ca côté PD+ mais on avait trouvé que c était plus que ça. Pente assez raide et l echarpe du haut est très dure à protéger.

Pour ceux que ca intéresse de descendre : http://www.camptocamp.org/outings/98872/fr/dome-de-neige-des-ecrins-traversee-n-s-depuis-le-pre-de-madame-carle

Après pour la remarque "Je sais pas qui a fait le topo", il suffisait de croiser les topos et les remarques sur C2C et tu aurais vu que c était pas forcément une course aussi facile que ça en a l air à la lecture ;)

N
nat, le 05.04.09 16:05

Salut Thomas,

Pourrais-tu modifier le topo pour tenir compte de tes observations (glacier crevassé ? pente raide sous la brèche ?)

Content que tu n'ais rien 😊

C
Clément Pernet, le 05.04.09 17:17

Salut Thomas,
Etienne (D), Pedro et moi sommes partis derrière toi (on s'est parlé sans se voir au refuge, puisqu'on est arrivé pendant la nuit).
On a eu vent de tes mésaventures (Etienne est passé près de ton trou) puis de retour au refuge où des randonneurs nous ont raconté t'avoir croisé.
Tout d'abord, content que tu sois bien tiré. Ca doit bien remuer effectivement. Mais j'avoue qu'un itinéraire pareil seul, ça m'a fait froid dans le dos.
Pour la brèche Lory, on a poussé plus loin après tes traces en remontant le premier couloir raide qui passe derrière un gendarme. Enorme brassage. On a ensuite commencé la traversée très expo, mais voyant les énormes quantités de neige, peu consolidées (2 couches de croutes au milieu de plus 1m50 de neige meuble, sans ancrage aval), on a préféré rebrousser chemin. On avait beau avoir quelques friends, sangles et coinceurs, on a pas voulu tenter le diable. Au niveau des rochers, le manteau repose sur 20 bon cm de gobelets vraiment pas inspirant.
Le couloir est bien raide (50°/30m), puis la pente au dessus de la rimaye est à 45, mais étant donné le brassage, on peut vite trouver ça plus raide!
Bon rétablissement, gaffe quand-même.

PS: je me suis permis d'ajouter qq photos

T
Tomma, le 05.04.09 18:53

c'est sur que c'est une lecon que je n'oublierai pas
ca fait flipper d'etre au fond d'une crevasse seul
Je vous ai vu monté une fois que j'était deja en bas ca me fait plaisir que vous ayez pris le meme itineraire que moi je sais que au moins si j'était pas sortie qqun aurait pu m'aider
Je n'ai aucune blessure grave mais ca aurait pu etre bien pire
en tout cas aujourd'hui j'ai tres mal je bouge a peine mais dans qq jours ca ira mieu

au fait ta pas des photos de mon trou
j'avais pas la tete a prendre des photos de la crevasse quand j'était dedans

C
Clément Pernet, le 05.04.09 22:43

Désolé Thomas, seul Etienne a vu ton "trou" et il n'avait pas d'appareil.

Invité, le 06.04.09 12:11

Ca remet les idées en places. Le old school est peut être ringard mais plus securit...
Content en tt cas que tu t'en sorte avec seulement une grosse frayeur. Je n'aurai pas aimé être à ta place.
Aller c'est du passé maintenant...

Cette sortie