ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Alpes Grées S > Le Baron dans le mauvais sens

Le Baron dans le mauvais sens ⭐

Massif : Alpes Grées S
Départ : Bonneval sur Arc (1800 m)

Topos associés : Albaron, par les Evettes Albaron, glacier du Vallonet en boucle

Sommets associés : Albaron (3637 m) De la Hte-Maurienne à la Hte-Tarentaise (3637 m)

Orientation : NE

Dénivelé : 1800 m.
Ski : 3.1

Sortie du dimanche 09 mai 2021

Christ0phe

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : très bon regel, beau se couvrant un peu vers 11h, quelques bourrasques de vent épisodiques mais très peu de vent dans l'ensemble
Conditions d'accès/altitude du parking : parking de l'Ecot, 15mn de portage
Altitude de chaussage/déchaussage : 2100
Conditions pour le ski : poudre croutée coté glacier des Evettes, coulées d'avalanche coté glacier supérieur du Vallonet

Activité avalancheuse : ouest tout a déja purgé, quelques corniches cèdent encore sous le soleil, nord avec le très bon regel et en allant chercher les moindres pentes je ne me suis pas senti en insécurité, à part sous l'arrête que j'ai rejoint en choisissant la moindre pente.

Skiabilité : 😟 Médiocre

Compte rendu

Itinéraire suivi : parking Ecot, Evettes, selle de l'Albaron, arête, Albaron,
Horaires : départ du camion 4h00, 5h30 Evettes, de retour à 12h30


L'humour n'étant pas de mise après les accidents de ces derniers jours, je vais me contenter d'être factuel. Mes pensées vont aux familles des victimes.

J'avais projeté une sortie avec refuge ce week-end, mais j'ai vite renoncé à sortir samedi vu les conditions. L'Albaron représentait un bon challenge pour moi, car je le lorgnais depuis quelques années, car des posts indiquaient de plus faibles chutes de neige dans le secteur, et les pentes ne sont pas très soutenues.
Arrivée au parking de l'Ecot la veille, il y a pas mal de voitures indiquant que les refuges Evettes et Carro sont sans doute fréquentés. 
Départ 4h, après un peu de portage je chausse sur le chemin d'été. Je bifurque assez vite pour m'engager dans un névé et attaquer la pente. Pas le meilleur choix, le névé se resserre assez vite et la pente s'incline. Je mets les couteaux et je me tape des conversions tous les 5m dans une bonne portion. Il vaut mieux continuer quelques centaines de mètres, pour atteindre un gros névé plus comfortable.
Je rejoins une trace de montée bien fréquentée et je la suis jusqu'aux Evettes. La neige est dure et portante sur le plateau. J'arrive assez vite au pied du glacier et je remets les couteaux pour passer le premier ressaut. Je me sens en sécurité car la neige porte bien et ne craque pas. Après la zone de plat j'arrive sous le plus gros serac, je reste assez proche car je préfère rester dans les zones moins pentues. Le sérac ne me parait pas menaçant du tout, bien compact. Après le virage en approchant des rochers, la neige devient un peu poudreuse, selon les expo, je privilégie les zones les plus portantes. C'est de la neige soufflée accumulée, mais ça ne part pas, je suis confiant.
Le seul moment ou je me méfie c'est en arrivant sous l'arrête, la neige est plus molle, du coup je vais chercher l'arrête au plus direct et au moins pentu. Je chausse les crampons et non sans mal au départ car je m'enfonce dans un bon mètre de neige, j'arrive sur la crête. La remontée vers le sommet sera très éprouvante pour moi, l'arrête n'est pas tracée, je reste éloigné des corniches, qui ne sont pas très grosses d'ailleurs. J'ai l'impression d'avoir mis des heures pour parvenir enfin au sommet, l'assurage au piolet n'est pas toujours très bon car la neige est récente. Du coup il faut de temps en temps accrocher les rochers avec le piolet pour se tirer et passer. Au sommet une cordée débouche du rappel coté Grand Fond. Je descends la première partie en m'aidant de la code fixe, c'est bien enneigé et plutot facile. Puis j'installe ma corde pour passer la partie via ferrata en rappel. J'attaque la descente, enfin! Après la bifurcation vers le glacier supérieur du Vallonet, c'est un chantier comme j'en ai jamais vu qui m'attend. Tout est ravagé, la neige fraichement tombée est entièrement purgée, impossible de trouver ne serait-ce qu'une langue de neige intacte. Heureusement les boules ne sont pas trop denses et elles commencent à ramollir. Toute la descente est comme ça jusqu'à la zone de plat qui ramène vers la station de ski de Bonneval. Je bifurque main droite pour aller chercher les névés et le chemin VTT qui me ramènera à l'Ecot. P
fff, sacré bavante, et la pire skiabilité de toute la saison! Je me dis que si je l'avais fait dans l'autre sens j'aurais surement profité de la neige beaucoup plus sympa du glacier des Evettes. Next time!

aperçu au départaperçu au départ
le gros séracle gros sérac
l'arrête avantl'arrête avant
cascade de glacecascade de glace
l'arrête aprèsl'arrête après
Monsieur Le BaronMonsieur Le Baron
le rappelle rappel
grosse corniche sur le Grand Fond, ça a soufflégrosse corniche sur le Grand Fond, ça a soufflé
couléescoulées
tout est ravagétout est ravagé
en bas les 2 grosses coulées se rejoignenten bas les 2 grosses coulées se rejoignent
le chemin du retourle chemin du retour

Commentaires

Nico06, le 10.05.21 00:44

Salut, on t'as regardé tracer la Selle, on s'est dit que c'était osé, voire hasardeux... On est monté vendredi au refuge des Evettes sous la pluie, puis la neige, et avec un bon vent de secteur Ouest. Le temps est resté bâché toute la journée sur les sommets du cirque des Evettes. Samedi, il a fait bien froid le matin, et surtout, ça a soufflé bien fort toute la journée, en continu, toujours du vent de secteur Ouest. Entre la neige fraîche de ces derniers jours, le vent tempétueux, et la probable présence de couches fragiles (cf. la dernière vidéo de data-avalanche du 6 mai, sous le rappel de l'Albaron), nous avons décidé de renoncer à la montée de la Selle, puis la traversée vers le sommet. Et de nombreux prétendants au sommet au refuge ont fait de même au vu des conditions. A tort ou à raison ? On ne le saura jamais, puisque, par chance, rien n'est parti ce dimanche. En tous cas, nous n'avons pas regretté d'avoir renoncé, même en voyant ta trace. Bonne continuation à toi.

Christ0phe, le 10.05.21 10:28

@diablo73 ravi de t'avoir croisé. La veille j'ai rencontré 2 jeunes qui avait fait la boucle grand fond/Vallonet, mais ils ne m'ont pas dit que la descente était aussi chahutée côté Vallonet! 
@Nico06 Merci pour ton analyse. Si je m'étais senti en insécurité, j'aurais fais demi tour sans hésiter. Il y a toujours une part de risque c'est vrai, j'essaie de la minimiser avec mon humble experience. Au plaisir de se croiser. 

gstephan, le 10.05.21 11:17

Bonjour Christophe,
Je vais être plus franc que Nico avec qui j'étais ce week-end : Ca me met en colère des sorties comme celles que tu as effectué hier... Surtout après les évènements tragiques du week-end. Je suis sidéré par l'engagement que tu as pris SEUL sur cette course avec les conditions du moment. Nous étions au Evettes depuis vendredi matin, nous y avons vécu le déchainement du vent sur l'Albaron toute la journée de samedi (parce que vendredi c'était encore tellement la tourmente qu'on ne le voyait pas). Le vent qui arrachait la neige, la transportant plusieurs centaines de mètres au loin. Alors, nous aussi on avait envie de cette traversée, et comme tous les autres ce soir là nous avons renoncé. Neige fraiche, fort vent, réchauffement important le dimanche, couche fragile certainement dans de nombreuses pentes (cf vidéo de data avalanche https://www.youtube.com/watch?v=VFDMt81uskM), ça fait quand même un sacré paquet de signaux négatifs tu ne trouves pas (4/6 selon la méthode crystal). Pour nous c'était trop, pas pour toi, c'est passé, tant mieux tu n'es pas venu rallonger la liste tragique de ce week-end. Et pour avoir été aux première loges à te voir remonter le glacier, je peux te dire que ça m'aurait bien fait chier de devoir gérer ton secours s'il t'était arrivé quelque chose.
Alors tu vas me rétorquer que tu maitrisais tout, que tu étais parfaitement conscient de ta prise de risque et qu'elle t'a paru cohérente vis-à-vis de ce que tu as rencontré sur le terrain. Nous n'étions pas dans la pente en effet, et n'avions pas envie d'y aller vérifier ton ressenti... Il y a toujours quelqu'un pour prendre plus de risque que soit, mais la frontière entre audace, maitrise et comportement hasardeux ne me semble pas si ténue dans de pareilles circonstances.
Je te souhaite une bonne fin de saison.

Nico06, le 10.05.21 13:22

Je vais me permettre de compléter la remarque de Geoffroy sur la méthode Cristal (une méthode très pertinente de data-avalanche). Je pense que l'on aurait pu cocher hier, pou cet itinéraire de l'Albaron, les 6 critères observables de la méthode.1er voyant rouge : la pente est supérieure à 30° dans le virage pour aller traverser au-dessus des séracs pour gagner la Selle.2ème voyant rouge : le niveau du BRA : effectivement non estimé par MF, mais le texte était bien parlant. La situation pour MF était bien péteuse hier (MF aurait probablement chiffré un risque 3 pour hier).3ème voyant rouge : la surcharge récente du manteau neigeux : avec le vent (grosses accumulations dans le secteur) et la neige tombée toute la semaine, elle était bien présente.4ème voyant rouge : le redoux : bien présent samedi après-midi, et dimanche toute la journée.5ème voyant rouge : la présence de couches fragiles, mise en évidence par data-avalanche entre autres.6ème voyant rouge : la présence d'avalanches récentes : as-tu remarqué que 3 plaques récentes (dont une sur la couche de sable) étaient parties sous ta "future" trace ?Je te laisse juger du mode de vigilance dans lequel tu aurais dû te placer avec tous ces signaux.Pour Geoffroy et moi, avec ces constatations, la question d'aller voir de plus près ne se posait même pas.Si, dans la partie à plus de 30°, tu t'étais senti en insécurité, qu'aurais-tu fait ? Aurais-tu pris le temps de déchausser, enlever tes peaux pour faire 1/2 tour ? Ou bien aurais-tu cherché à sortir le plus rapidement du passage dangereux ? Est-ce bien raisonnable d'aller voir dans le passage identifié comme risqué si ça peut passer ou non ? Pour moi, non, et cette méthode Cristal doit permettre d'anticiper. Par ailleurs, et cela ne regarde que moi, je ne conçois pas qu'on puisse aller sur glacier tout seul.Désolé pour ce commentaire qui va te paraître moralisateur. On a eu peur pour toi hier. Et comme le dit si bien Geoffroy, nous n'avions vraiment pas envie d'avoir à gérer un secours pour un inconnu qui a décidé d'aller tracer seul la Selle de l'Albaron alors que les conditions étaient très loin d'être optimales.Bonne fin de saison à toi.

Christ0phe, le 10.05.21 15:52

@gstephan @nico06 j'accueille vos commentaires avec bienveillance et je m'enrichis de tous les avis et expériences. Je n'étais pas là ni vendredi ni samedi pour me rendre compte des conditions. J'ai interrogé les gens que j'ai trouvé sur place pour me faire un avis. Désolé de vous avoir fait peur. Je vais analysé tout ça a froid. A bientôt dans nos montagnes

J
jujutriple, le 10.05.21 19:05

Alors moi je propose la haute-montagne l’été. Mais bon entre la glace et les chutes de pierres, c’est pas beaucoup plus sécurisant. La montagne reste et restera longtemps un formidable espace indomptable parfois impitoyable. 

Christ0phe, le 10.05.21 23:25

@diablo73 J'ai pris l'option Vallonet car la veille en arrivant, j'ai rencontré 2 jeunes qui avait fait la boucle Grand Fond - Vallonet et qui m'ont dit que c'était safe, tout était purgé, et j'ai suivi leurs traces encore visibles. Ils m'avaient aussi envoyé leur tracé suunto mais je n'en ai pas eu besoin. J'ai l'impression de passer pour un chanceux irresponsable, ce que je ne suis pas. Je ne pars pas sans m'interroger, j'accorde une grande place au ressenti des personnes que je trouve sur place avant mes sorties. Je pars très tôt à cette époque pour éviter que la neige ne s'humidifie et s'alourdisse. 
Côté Evettes: chargé mais pas tant, mes observations: aucun bruits de « voum », vibrations, fissures sur toute la montée, aucun départs de plaque déclenché à mon passage, pente 35° max sauf un court passage avant le sérac et encore, pas de corniches imposantes sous l'arrête, et de ce que j'avais vu sur data avalanches, pas d'historique d'avalanches spontanées sur ce secteur Evettes, sauf avalanches de petite taille déclenchées par des cassure de corniche au passage de skieurs sur l'arrête. Risque résiduel de 1 côté Evettes selon werner munter, aucun risque coté Vallonet car je savais que déja purgé. 
Comme je l'ai dit je ne prétends pas avoir raison, je ne juge personne et j’accueille toutes les remarques.

T
taramont, le 11.05.21 21:41

On apprend toujours et toujours Christophe, même (et surtout) de la part de gens sévères qui ont ressenti de la peur, ce qui prouve qu'ils ne sont pas indifférents à ce qui peut se passer pour un autre montagnard. Partir seul est sur terrain de moyenne montagne plutôt un gage supérieur de sécurité car on est beaucoup plus concentré, vigilant, prudent (pour ma part, il en est ainsi). Par contre, sur un glacier, je ne le ferais pas. Ces échanges, parfois un peu vifs, (mais s'expliquer par écrit n'est pas simple) contiennent toujours des deux côtés une part de vérité à engranger pour le futur. Il vaut mieux les entendre que de ne plus rien entendre jamais.
Je me souviens d'un slogan affiché dans une ville australienne et qui a bien sa place ici : "Un autre point de vue est un point de vue d'où je ne me trouve pas".
Belle fin de saison Christophe....si la météo le veut bien 🧙🙂

Christ0phe, le 13.05.21 00:11

@taramont vous êtes de retour des écrins? comme j'aimerais comme vous apercevoir le loup en montagne, un jour peut être! Oui l'écriture est un art, pas toujours bien maîtrisé sur les réseaux sociaux. Il y aurait tant à dire... Belle fin de saison à vous aussi!

Cette sortie