ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Mont Blanc > Tete Blanche, depuis Refuge Albert 1er

Tete Blanche, depuis Refuge Albert 1er ⭐

Massif : Mont Blanc
Départ : Le Tour (1453 m)

Topo associé : Tete Blanche, depuis Refuge Albert 1er

Sommet associé : Tete Blanche (3420 m)

Orientation : W

Dénivelé : 2000 m.
Ski : 3.1

Sortie du samedi 08 mai 2021

Arno74, DDDmontagnes

Conditions nivologiques, accès & météo

Météo/températures : Ciel bien voilé jusqu'à 12h30, ciel bleu ensuite. Froid en altitude à cause du vent fort (probablement 60-70km/h au sommet) mais comme prévu cagnard au soleil en dessous de 2000m
Conditions d'accès/altitude du parking : Route dégagée / 1450m
Altitude de chaussage/déchaussage : 2000m (rive droite)/1800m (rive gauche, mais y a potentiellement moyen de descendre plus bas... nous on s'est planté 😁)
Conditions pour le ski : Plutôt bonne avec une neige compacte sur le glacier, puis bien lourde en dessous de 2200m en rive gauche vers 14h (mais pareil en rive droite d'après les dires de 3 personnes rencontrées pendant la rando)

Activité avalancheuse : Les pentes au soleil ont déjà bien purgé, probablement hier? A partir de 2100m, on traverse pas mal de dépôt d'avalanches en rive gauche, dont un énorme suite à une première rupture de plaque vers 2100 sous le Bec de la Cluy qui en a entrainé une autre 50m mètres plus bas avec un cassure de bien 2m de haut. Gros transport de vent sur les sommets.

LieuAlt.Ori.HeureQté.TypeCom.
Sommet3429mE13h15VitrifiéeSoufflée par le vent
Col Blanc puis Glacier du Tour3400m-2500mW13h45Compactée par le ventVraiment bonne à skier
Haut de la combe rive gauche2700m-2200mNW14h15Poudre en cours d'alourdissement
Bas de la combe rive gauche - Montagne de Péclerey2200m-1700mNW14h30Neige lourdeUn peu de départ d'escargot dans les parties un peu plus raides
Bas de la montagne de Péclerey1700m-1500mNW14h45VernesCombat dans les vernes pour trouver la sortie 😁

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par Arno74)

Itinéraire suivi : Montée rive droite par le chemin d'été puis la combe à gauche de la moraine jusqu'à Albert 1er - Signal de Reilly - Sommet - retour la rive gauche

Horaires : départ 8h - Retour voiture 15h

Pas mal d'hésitations en ce vendredi pour trouver un objectif au samedi! La météo du jour et les BERA à leur sortie ne vendent franchement pas du rêve... mais l'envie de pouvoir profiter de la belle météo annoncée me pousse quand même à trouver quelque chose. Même si évidemment, il ne faut pas se laisser emporter par la dignité et planifier quelque chose qui ne serait pas validé par le BERA! J'épluche donc toutes les sources de données possibles, BERA, webcam, ST, C2C, la Chamoniarde... J'en arrive déjà à la conclusion qu'il n'y aura probablement pas besoin de faire beaucoup de bornes, parce que si c'est pour se lever aux aurores, faire 200km A/R pour avoir une neige médiocre, autant rester dans la région!
Du coup, je jette mon dévolu sur une rando du côté du Glacier du Tour, et en particulier Tête Blanche (oui parce que Mai, c'est aussi le moment pour aller en altitude et comme c'est potentiellement la der, autant essaye de trouver quelque chose hors des sentiers que j'ai battus toutes la saison 😉). Les pentes sont plutôt tranquilles et le sentier d'été a l'air en conditions jusqu'à la moraine, ce qui est une bonne nouvelle, car autant éviter les névés dans le raide!

Un dernier coup d’œil sur la webcam de la vallée de Chamonix pour valider la limite pluie-neige et petit coup de fil avec Cyril qui est aussi partant. Pas grand monde sur le parking le matin, à part 3 personnes en instance de départ. Le temps de se préparer, on les perd et dans la montée, on pense qu'ils ont pris le même chemin que nous, mais au final ils sont partis droit dedans dans la combe rive gauche. N'étant pas franchement sûr du truc, on reste sur notre option et on enquille donc les virolets tous plus raides les uns que les autres en direction d'Albert 1er. Autant dire qu'au départ, on subit un peu le poids du sac, chargé avec les skis et les chaussures (vu qu'on est partis avec les baskets aux pieds). Mais le temps d'un passage de névé encore gelé un peu scabreux, on oublie ce désagrément, d'autant qu'on arrive vite au replat vers 2000m où on peut chausser.
3 personnes ont déjà entamé la montée vers le refuge... finalement y a presque foule! On chausse les skis mais on décide de garder les baskets dans le sac (enfin hors du sac pour moi, vu que j'ai pris le petit, pensant les planquer quelque part 😁). On ne sait jamais... des fois qu'on ait la confirmation que la rive gauche passe en descente, ça serait con de priver d'éviter 500m de portage!

Petite pause au refuge Albert 1er, après avoir croisé deux personnes redescendant de l'Aiguille du Génépi, histoire de savourer le paysage grandiose qui s'offre à nous, bien que le ciel soit un peu voilé! En même temps on ne s'en formalise pas et on se dit plutôt que ça gardera la neige froide!
On rattrape nos 3 prédécesseurs un peu au-dessus du refuge, qui ambitionnent également d'aller à Tête Blanche. On enchaîne par une traversée ascendante/descendante en direction du bas de la montée au Signal de Reilly. On constate quand même avec joie que la suite est tracée, donc merci aux traceurs, au passage! Et on s'espace vu qu'on traverse quand même quelques pentes un peu plus raide. La suite est plus cool et aussi plus rapide que ce que j'avais imaginé!
Bon les 3000 nous mettent une petite claque, on ne va pas se mentir... probablement un effet collatéral des premiers barbecues de printemps! 😁 Mais ça déroule quand même! En plus le ciel tombe le voile... mais le ventilo passe en mode énervé à partir du bas du Col Supérieur du Tour. Dans la montée avant le Col Blanc, Cyril rajoute des couches, moi je passe en gros gants parce que vu  comme c'était parti, je me suis dit que j'allais perdre plusieurs phalanges d'ici le sommet. Petite session de traçage mais pas pire, vu que la neige est tellement compactée par le vent qu'on ne s'enfonce que très peu.
D'un côté sur l'autre on se prend des gifles de compèt', donc on est presque content (oui, presque, on va pas exagérer, non plus... ça reste pas ultra agréable 😁) d'avoir enfin le vent dans le dos en direction du Col Blanc. Là on hésite entre la droite et Petite Fourche et la gauche et Tête Blanche. Éole nous souffle la réponse et la proximité de Tête Blanche l'emporte.

Même combat au sommet où ne prend pas trop de plaisir au départ. Mais ça va tout de suite mieux lorsque le sang revient dans l'intégralité des mains. On tombe rapidement d'accord pour ouvrir la demi-quille de rouge montée pour l'occasion dans des conditions plus clémentes... même tarif pour la petite gorgée de génépi d'ailleurs 😁 Alors qu'on est sur le départ, on est rejoint par 2 personnes également montées rive gauche, ainsi que par les 3 qu'on a vu au parking. La rive gauche ayant apparemment l'air en conditions, hormis quelques dépôts d'avalanches à traverser, on décide de prendre cette option.
Après le sommet vitrifié, on se fait donc une descente grand large (et grand vent) dans une neige bien compactée mais vraiment skiable. On passe sous les impressionnantes faces Nord, toutes de séracs vêtues du Chardonnet et de l'Aiguille du Passon, le tout face à un panorama des Aiguilles Rouges à la Tour Saliaire en passant par le Buet... Putain, c'est beau quand même!! 😎
On suit les traces pour descendre dans la combe rive gauche sous le Bec Rouge Inférieur. C'est encore du bien bon ski, même si vers 2200 ça devient un peu plus lourd et collant. Ensuite, on suit à nouveau une traversée sous le Bec de la Cluy. c'est là qu'on rencontre tous les dépôts de purges. Autant dire qu'on ne traîne pas pour faire la traversée et on est bien content de retrouver les pentes un peu plus débonnaires mais aussi moins chargées de la Montagne de Péclerey.
Ensuite les traces continuent à gauche mais ça nous tente moyen. Donc d'un commun accord on décide descendre tout droit... Bon ça aura été une option comme une autre... l'option combat dans les vernes pour trouver une sortie! A maintes reprise, on a bien cru qu'on serait contraint de remonter, mais à force de "rappels" accrochés aux vernes, on retrouve finalement le plancher des vaches, matérialisé par un énorme dépôt d'avalanche. Bien content d'être en bas quand même! Et après un ultime combat remporté in-extremis avec les vernes, arbustes et autres branchages ayant la fâcheuse tendance de s'accrocher aux skis, on s'offre enfin un pique-nique bien mérité... tout comme les deux verres de rouges et la gorgée de génépi!

Retour au parking où on tape la discut' avec les 3 skieurs rencontrés au-dessus d'Albert 1er et qui seront descendus dans une rive droite toute aussi lourde que la rive gauche! On termine ainsi une belle bambée et une superbe rando dans un cadre qui ne l'était pas moins. Malgré tout, on était tout les deux d'accord pour dire qu'on a probablement pris un risque en descendant rive gauche à l'heure où on l'a fait, vu que la neige de la semaine était vraiment lourde... visiblement ça avait purgé, mais peut-être pas totalement? Même si tout s'est bien passé, c'était certainement plus raisonnable de descendre rive droite... surtout qu'on visait à la base une course safe pas forcément trop pentue.
Mais on va aussi retenir le positif du bon ski, des paysages magnifiques et du petit sommet coché! 😎

Départ du parking bien chargés!Départ du parking bien chargés!
Contraste été/hiverContraste été/hiver
Vue sur les Becs RougesVue sur les Becs Rouges
Dans la combe de montée au refugeDans la combe de montée au refuge
Les séracs du glacier du TourLes séracs du glacier du Tour
Sous le refuge Albert 1erSous le refuge Albert 1er
Le Chardonnet vu du refugeLe Chardonnet vu du refuge
Sur le Glacier, devant le BuetSur le Glacier, devant le Buet
Belle face Nord!Belle face Nord!
Petite et Grande Fourches au fondPetite et Grande Fourches au fond
Face Nord de l'Aiguille d'ArgentièreFace Nord de l'Aiguille d'Argentière
Aiguille du Tour vue depuis Tête BlancheAiguille du Tour vue depuis Tête Blanche
Cyril en termineCyril en termine
Côté Suisse depuis le sommetCôté Suisse depuis le sommet
Il en impose, quand même!Il en impose, quand même!
Sous le Chardonnet, dans la descneteSous le Chardonnet, dans la descnete
Aiguille du Tour vu du glacierAiguille du Tour vu du glacier
Avant de plonger dans la combe rive gauche, face à la chute de séracs du glacierAvant de plonger dans la combe rive gauche, face à la chute de séracs du glacier

Commentaires

Cette sortie