ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié

Sorties > Belledonne > Tour des Aiguilles de l'Argentière, par brêche de l'Argentière et brêche du Pin

Tour des Aiguilles de l'Argentière, par brêche de l'Argentière et brêche du Pin ⭐

Massif : Belledonne
Départ : Col du Glandon (1924 m)

Topo associé : Aiguilles de l'Argentière, Traversée

Sommet associé : Aiguilles de l'Argentière (2915 m)

Orientation : T

Dénivelé : 1720 m.
Ski : 3.3

Sortie du dimanche 28 mars 2021

veloski, Saxifragette

Conditions nivologiques, accès & météo

Grand beau lumineux. Douceur au soleil. Vent faible ou nul.
Etat de la route : Travaux sur la route de St Colomban. Barrée à la Chal (1208 m) Altitude du parking : 1208 m
Faible regel au départ (7h30).
Sous 1400 m neige bien humide (pluie de la veille) et fonte rapide entre le matin et l'après-midi (quelques courts passages déneigés)
A partir de 1400 m, le regel est bon
Entre 1400 et 1600 m, neige de type printanier : dure à la monté et moquettes au retour. Le franchissement des torrents pour accéder au pied de la face est, peut être délicat car peu de ponts de neige.
Pente est (1600-1950 m) pour accéder à la Combe de la Croix : neige qui se radoucit déjà dés 9h30.
Combe de la Croix :(1950-2250 m): neige dure. La neige fraîche est déjà transformée.
Montée à la Brèche de l'Argentière (2698 m) : jusqu' à 30 cm de poudreuse récente qui s'alourdit au soleil à tracer. Les revers nord sont bien chargés et ont été travaillés par le vent.
Brèche de l'Argentière versant ouest : béton, glacé en partie haute. Bien croutée dans le tiers médian et poudreux dans le bas. Options crampons pour le haut.
Montée au col de Combe Madame (2530-2641 m). Poudreuse récemment tracée (une trace de descente)
Versant sud du col de Combe Madame (13h35) : Moquette poil mi-long sur les revers sud. Neige humide incomplètement transfo ailleurs
Brèche du Pin passage de gauche (14h00) : neige pourrie en profondeur. La neige porte sur les derniers mètres
Brèche du Pin versant Est : neige lourde qui coule sous les skis (escargots). Nombreuse boules.
Traversée descendante jusque vers 2160 m : moquette
Remontée au lac de la Combe (2230 m) : moquette poils mi longs
Descente vers Sous le Col (15h15) : neige humide et lourde ou croûtée suivant les micro orientation et la pente.
Route du Glandon : moquette jusque vers 1400 m et bien humide plus bas avec quelques courts passages déneigés (attention aux fils de clôture dans les prés en bordure de route).

Altitude de chaussage (montée) : 1208 m
Altitude de déchaussage (descente) : 1208 m avec quelques courts passages sur l'herbe. Déchaussages à prévoir les jours prochains

Activité avalancheuse observée : Escargots de neige en versant est.

Skiabilité : 😐 Correcte

Compte rendu (par veloski)

voir trace GPS
Direction vallée de la Maurienne en ce dimanche, et plus précisément, vallée des Villards puisque nous avons choisi de passer la journée autour des Aiguilles d 'Argentière. Le parking de La Chal (St-Colomban des Villards) est désert...et la route du Glandon n'attend que nous, pour un long échauffement, le long du torrent des Villards, accompagnés, comme à l'accoutumée, du gazouillis des mésanges, du chant plus mélodieux des grives auquel s'ajoutent les trilles métalliques du troglodyte mignon
La traversée de l'alpage de l 'Echet, «hérissé»des arbustes d'argousier aux épines féroces (!) offre une vue plus étendue : rive droite, Arêtes de Bellard et Mont de Cuinat, rive gauche, de multiples combes conduisant à La Planard et à la Cime du Sambuis. Du Sapey, se dévoilent les Aiguilles d'Argentière...mais pour s'en approcher, il faut d'abord traverser le torrent, ce qui s'avère assez scabreux ! Un peu de portage ensuite, pour gravir le ressaut rocheux défendant l'accès à la Combe de la Croix, nous permet d'accéder aux vastes espaces ensoleillés, délimités par la succession de pointes et d'aiguilles effilées (Têtes de Cos, Aiguilles de Capdepon, de la Combe,Reynier) et par les ressauts rocheux de la cime du Sambuis, sur lesquels broutent quelques bouquetins. Au-delà du col de la Croix de Fer, les esthétiques Aiguilles d'Arves se profilent sur le ciel limpide alors que nous traçons, désormais, face à la crête de la Marmottanne, appréciant la douce température et la grande quiétude de la combe. Bifurquant vers le glacier de l'Argentière (où ce qu'il en reste) nous traçons la poudre plus ou moins tassée, le regard attiré par les aiguilles d'Olle et Michel. L'arrivée à la Brèche de l'Argentière offre une vue plongeante sur Combe Madame et fait découvrir de nouveaux horizons : Rochers Blanc et Badon, massif de la Chartreuse avec la large échancrure du Col du Granier, massif des Ecrins ; versant Maurienne, les sommets emblématiques de Vanoise et en toile de fond massif du Mont-Blanc et cimes transalpines complètent le panorama...
La descente s'effectue en crampons, sur une neige croûtée et cassante, et ce n'est qu'au tiers inférieur du couloir que nous chaussons les skis pour quelques «virolets» en direction de la trace menant à notre prochain objectif : le Col de Combe Madame. Dans une douce chaleur, nous suivons la trace menant à l'imposant cairn avant de basculer versant sud et de longer la crête dentelée du Pin, traversant les anciennes coulées radoucies par le soleil, avec vue sur la Pyramide et les couloirs jumeaux du Rocher Pilliozan. C'est en crampons que nous effectuons la raide montée finale, sous l’œil des chamois, dont l'agilité sur l'arête rocheuse fait bien envie !
Gardant les crampons pour les premiers mètres de la descente, nous chaussons à nouveau les skis, sous les vallonnements de la Casse d'Argentière puis effectuons le dernier repeautage de la journée, savourant de nouveaux panoramas : au-delà du lac de Grand Maison, aux rives bien apparentes, s'élèvent le massif des Grandes Rousses et l'emblématique Pic de l'Etendard. Les Aiguilles d'Argentière, dont l'abondance de pointes effilées et de brèches (notamment celle du Coup de Sabre du Piniollet) et l'alternance des teintes claires et beaucoup plus sombres s'expliquent par la composition des roches (gneiss métamorphique/amphibolites) se découpent sur un ciel d'un bleu profond et accompagnent notre traversée jusqu'au chalet de Combe Madame.
Il est désormais temps de rejoindre la route du col du Glandon, skiant les pentes à la neige plus ou moins revenue ou croûtée suivant l'exposition. L'excellente glisse sur la route nous fait traverser, à vive allure, les hameaux de Sous le Col, du Sapey et de l'Echet, étonnés de ne rencontrer qu'un groupe de randonneurs à raquettes, sur la fin du parcours, où la neige à déjà bien fondu depuis notre passage matinal. Enchantés de cette longue boucle aux grandioses et changeants panoramas, nous voici bientôt au parking la tête pleine d'images que les photos de mon guide vous font partager !

Récit rédigé par Florence . Merci !

Sur la route du Glandon, face au Carrelet.Sur la route du Glandon, face au Carrelet.
Il faut traverser les torrents, ce qui s'avère assez scabreux ! Il faut traverser les torrents, ce qui s'avère assez scabreux !
Le chat pointe ses oreilles.Le chat pointe ses oreilles.
Combe de la Croix et crête de la Marmottane.Combe de la Croix et crête de la Marmottane.
Seuls au monde.Seuls au monde.
La cime du Sambuis versant sud.La cime du Sambuis versant sud.
De gauche à droite, col et aiguille Dulong de Rosnay, aiguille Baroz, aiguille Michel et aiguille de Marcieu.De gauche à droite, col et aiguille Dulong de Rosnay, aiguille Baroz, aiguille Michel et aiguille de Marcieu.
La brèche de l'Argentière versant ouest glacée dans le haut.La brèche de l'Argentière versant ouest glacée dans le haut.
Option crampons !Option crampons !
Du bon ski dans le tiers inférieur.Du bon ski dans le tiers inférieur.
La brèche de l'Argentière versant ouest.La brèche de l'Argentière versant ouest.
Le col de Combe Madame.Le col de Combe Madame.
Versant sud, face à l'Etendard.Versant sud, face à l'Etendard.
Fin de la descente.Fin de la descente.
Déjà du monde à la brèche du Pin.Déjà du monde à la brèche du Pin.
Brèche du Pin versant ouest : court mais raide.Brèche du Pin versant ouest : court mais raide.
Neige humide et lourde versant est.Neige humide et lourde versant est.
Rochers Pilliozan et ses couloirs jumeaux.Rochers Pilliozan et ses couloirs jumeaux.
Le lac de Grand Maison.Le lac de Grand Maison.
Versant sud des aiguilles, ultime remontée en direction du lac de la Combe.Versant sud des aiguilles, ultime remontée en direction du lac de la Combe.
Assez irréel, le chalet de la Combe sur fond de Grande Casse.Assez irréel, le chalet de la Combe sur fond de Grande Casse.
Descente en direction de sous le Col.Descente en direction de sous le Col.
Sur la route du Glandon.Sur la route du Glandon.

Commentaires

S
soise, le 29.03.21 10:15

quel beau tour! avec un regret de ne pas vous avoir accompagné 😎

D
denis, le 29.03.21 11:04

tu as chaussé à la voiture ?

S
steph-de-mau-73, le 29.03.21 17:46

Un coin comme je les aime... 🙄
Grandiose et sauvage! 😉

Cette sortie