ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Divers montagne > Prenons nous trop de risques ?

Prenons nous trop de risques ?


Aller à la page : Précédente 1 ... 7 8 9 10

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
J
J2LH
[615 posts] - Le 04/12/2008 08:04

olivier viret a dit :Et en plus depuis qu'il y a J2LH....il ferai mieux d'apprendre à skier, on serait plus tranquille
Sidérant 😮
J'ai sans doute beaucoup de progrès à faire à ski mais c'est quand même la première fois que je vois un dieu de la glisse s'attaquer au niveau technique de quelqu'un d'autre sans l'avoir rencontré...

tetof
- Le 04/12/2008 08:18

J2, ton niveau de ski est HS. Néanmoins, il n'y a a guère d'illusions à se faire. A de rares exceptions près, les bons skieurs ne sont pas Bretons et ils ne suffit pas de 2 semaines de vacances tous les ans dans les Alpes pour apprendre à bien skier.
Par ailleurs, tu auras beau mettre les bouchets doubles, tu ne feras pas à 30-40 ans ce qu'on apprend en quelques jours à 5 ans.

Ce n'est pas une critique. Mais, il faut être réaliste. Le ski s'apprend sur les planches. Généralement, un "bon skieur" a débuté très jeune, a bouffer du skis tous les we pendant plusieurs mois tous les ans + de nombreuses semaines.
Sans même parler du developpement musculaire.

Phil'Ô
[1616 posts] - Le 04/12/2008 08:19

Allez les enfants, la récré est terminée, mettez vous en rang par 2, arrêtez de vous tirer les cheuveux et taisez vous 😉

Ah ces gamins ! Une vrai plaie ! 😜 🤣

Un peu d'humilité et un peu de respect ne fera de mal à personne 😉

J
J2LH
[615 posts] - Le 04/12/2008 09:09

tetof a dit :J2, ton niveau de ski est HS.
C'est ce que je dis, tu trouves utile d'en rajouter ?

tetof
- Le 04/12/2008 09:29

J2LH a dit :ate: 04/12/2008 09:09

tetof a dit :J2, ton niveau de ski est HS.
C'est ce que je dis, tu trouves utile d'en rajouter ?


On pourrait en rajouter en se demandant qu'elle est le niveau d'expérience sur le terrain d'une personne ne sachant pas skier (ou peu). Combien de milliers de km de neige as tu eut l'occasion de skier ?

Que penserait tu d'un Annecyens expliquant la voile et les risques marins à des Bretons!!! Pourquoi crois tu que Munter est Suisse ?

M
marika
[1433 posts] - Le 04/12/2008 09:34

@J2 et tetof: Soit la discussion vous intéresse et vous restez dans le sujet initial;
Soit ce qui vous intéresse c'est de jouer à la maternelle et vous n'êtes pas dans le bon forum, ni sur le bon site.
Les prochains posts de kikalaplusgrosse --> poubelle sans sommation 🙄

merci 🙂

L
Leutchi
[293 posts] - Le 04/12/2008 09:36

Annécien merci 😉 (j'en suis)

J
J2LH
[615 posts] - Le 04/12/2008 09:42

@ Marika : Tu as raison, je ne vais pas sortir mon CV, je propose juste à tetof de se renseigner sur l'histoire récente de la coupe de l'America et j'en reste là.

tetof
- Le 04/12/2008 09:47

marika a dit :Soit ce qui vous intéresse c'est de jouer à la maternelle et vous n'êtes pas dans le bon forum, ni sur le bon site.
Les prochains posts de kikalaplusgrosse --> poubelle sans sommation


La question n'est pas de savoir kikalaplusgrosse mais plutôt d'avoir une idée du niveau d'expérience des personnes sur le terrain. La nivologie prédictive sur son écran peut fonctionner si la personne établissant les théories/prédictions à une grosse expérience du terrain.
C'est bien de manipuler des chiffres. Mais, Munter est également un homme de de terrain ayant réalisé des dizaines ou centaines de coins glissants.
Idem pour la gestion de la prise de risque en ski de rando. Ca ne s'apprend pas en faisant de la théorie mais en skiant sur le terrain.
Le fond du problème est bien de savoir renoncer alors qu'un méga champ de Peuf n'attend que toi pour faire la 1er trace de la journée. Il est bien là le problème et il faut être un skieur pour le comprendre.

M
marika
[1433 posts] - Le 04/12/2008 09:50

Je rêve ou bien? quand on dit stop, c'est stop.
Un sujet, ça prend 1s à verrouiller...sauf que je ne vois aucune raison de priver la communauté d'une discussion qui se voulait constructive.
😠
la suite par MP, et c'est fini les posts sans rapport avec ce thread.

tetof
- Le 04/12/2008 10:05

[modéré: sans rapport avec le sujet]

La composante humaine est au moins aussi importante que la composante mécanistique de l'avalanche. Si tu veux argumenter sur " Prenons nous trop de risques ?", il faut déjà comprendre pourquoi/comment nous prenons ces risques. Pourquoi le skieur va sciemment se mettre en danger alors que la plupart des signaux sont au rouges et qu'il a bien souvent toutes les compétences pour le savoir.

[Edité par marika le 04/12/2008 10:10]Tetof, je parle Russe ou bien? le sujet est passé à 2 doigts du verrouillage...maintenant si tu as des reflexions par rapport à mes remarques tu réponds à mon mail

J
J2LH
[615 posts] - Le 04/12/2008 10:38

tetof a dit :Pourquoi le skieur va sciemment se mettre en danger alors que la plupart des signaux sont au rouges
Tu vois que tu y arrives aux couleurs 😉
Plus sérieusement tu as raison, le problème est bien celui là. Je pense que ça vient d'une banalisation des situations à risque parce que quasiment toujours ça se passe bien même si on a ressenti un moment délicat. D'ailleurs bien souvent on recherche ce moment délicat. Je pense que le système que je propose peut permettre un rappel systématique du danger mais je comprends également les objections.

D'un autre côté je ne suis pas loin de penser qu'il aura toujours des accidents, qu'ils sont peu nombreux même si souvent dramatiques, et qu'il sera maintenant très difficile de descendre en dessous du seuil actuel qui est d'une quizaine de victimes par an parmis les randonneurs en France.

kaiser38
- Le 04/12/2008 10:42

@tetof : tu es grotesque, y'a une palanquée de gonzes qui t'apprennent à skier 3 fois, alors arrête un peu de vouloir toujours jouer les bons sur un site de ski de rando, ou les gens, justement, skient comme des luges à foin...

Va te mesurer sur des compétitions de freeride ou de slalom, tu vas comprendre ta douleur.

@marika, c'est pas du hors sujet, car je voulais répondre à cela :

Si tu veux argumenter sur " Prenons nous trop de risques ?", il faut déjà comprendre pourquoi/comment nous prenons ces risques. Pourquoi le skieur va sciemment se mettre en danger alors que la plupart des signaux sont au rouges et qu'il a bien souvent toutes les compétences pour le savoir.

Je crois que tu exagères beaucoup dans ton raisonnement Tetof.

En fait, c'est justement quand les signaux ne sont pas au rouge, mais à l'orange que les skieurs se font prendre.
On a jamais vu des mecs aller se tapper une dent du pras ou une face nord du grand colon par risque 5 (voir même 4...)

je crois que la majeur partie des skieurs que l'on rencontre ici sont des gens sensibilisé et responsable. Le problème de notre sport, c'est qu'on est trop souvent à la "limite".

C'est par risque 3 qu'il y a le plus d'accident. Pourquoi ?
Parce que risque 3 sur une échelle de 5, çà signifie pour beaucoup : "çà craint mais je vais faire un choix de course "réfléchi" afin de limiter le risque".

Alors dans ce choix, y'a des gens plus expérimentes que d'autre, qui ont plus de connaissance et qui sauront mieux déchiffrer les données (météo, carto...). Puis y'a surtout des gens plus téméraires que d'autre, et qui prennent naturellement plus de risque (et c'est pareil en bagnole ou dans la vie en général...)

On a tous envie de skier de la belle poudre dans des pentes à 35°-40° et souvent, cette poudre on la trouve quand le risque est de 3/5. Quand il vire à 2/5, soit tout est tracé, soit la neige a transformé. A risque 4 ou 5, on peut skier de la poudre mais ce sera dans des pentes peu raides, donc moins attirantes.

Bref, on tente très (trop) souvent le diable par risque 3, surtout à Grenoble, ou alentours, la ou ça trace vite. On est tenté de repousser un peu plus les limites chaque fois pour aller la ou personne n'est allé. Alors on va dans l'envers de Belledonne, dans des grandes pentes assez dangereuses. On s'expose un peu plus chaque fois.
Comme cela se passe souvent (et heureusement) sans heurts, on augmente notre prise de risque chaque fois un peu plus.

Je crois clairement que c'est pas quand les indicateurs sont au rouges que ca craint, mais bel et bien quand ils sont oranges...

a++

tetof
- Le 04/12/2008 11:03

kaiser38 a dit :Va te mesurer sur des compétitions de freeride ou de slalom,
😄 😄 😄 Pourquoi parler au futur. 😄

M
marika
[1433 posts] - Le 04/12/2008 11:09

bon, je crois que tout a été dit sur ce sujet.
Avec toutes nos excuses pour le reste de la communauté qui est capable de se parler sans se balancer des attaques personnelles pour démonter les arguments des autres.

Sujet verrouillé (au moins temporairement)

Aller à la page : Précédente 1 ... 7 8 9 10

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER