ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Débutants > aborder le raide

aborder le raide


Aller à la page : Précédente 1 2 3

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
T
Tomach
[228 posts] - Le 02/04/2021 02:06

Rappelons que Jerôme a eu, sauf erreur de ma part, une première carrière de "torcheur de pente" en snowboard, et qu'il a du "simplement" à acquérir les techniques de descentes du ski extrême. Notre ami Ghisino a besoin de se mettre en confiance et d'habiletés techniques; des petits couloirs pas expo c'est très bien, mais du talus raide également, l'idéal étant de pouvoir jongler entre les deux.
Je persiste et signe après visionnage (partiel) des vidéos postées par accro skis :
- dans la première, le type en orange devrait dans un premier temps descendre en derapage et essayer de s'arrêter, remonter la pente en escaliers, la traverser sans perdre de hauteur, avant de se jeter en virage sautés. C'est une technique complexe (cf video de Remy Lecluse), et qui nécessite en soi un certain engagement. Imaginez vous effectuer ce geste en basket sur un toboggan, tenterez vous le saut et la rotation d'emblée?
-je ne suis également pas fan de la godille braquage proposée dans la seconde, mais ca peut être un exercice interressant pour travailler 2 éléments indispensables en pente raide : le planté de bâton, et surtout la capacité à garder le haut du corps orienté vers l'aval (la fameuse dissociation)
Après, je ne fais pas de assez de pentes en 5.x pour aller plus loin dans les conseils; je n'ai pas assez la caisse, ni le niveau en alpinisme dès qu'il y'a un peu de glace ou de rocher; du coup, il me faut un itinéraire en boucle 🤭 et un copain capable de poser un rappel si nécessaire.

Julot_bgr
[22 posts] - Le 02/04/2021 10:25

Plus que la technique a ski il est primordial d’etre a l’aise en crampons et piolet aussi bien a la montée qu’a la descente. Apres a ski comme dit précédemment c’est 20% de technique et 80% de mental.. et les cotations c’est bien mais franchement c’est trop variable en fonction des conditions.. un 5.4 en poudre sera bien plus agreable qu’un 4.3 béton armé

T
titoutim
[77 posts] - Le 02/04/2021 14:12

frankycham a dit :Slt Ghisi pareil que titoutim
Je suis sur Cham et souvent en semaine je sort seul et le week end avec des jeunes qui débutent comme toi ,donc dispo pour des couloir abordables en 4x (avec les nouvelles règles covid ce sera surtout ds les aig rouges )
A voir par rapport aux chutes de neiges annoncées en début de semaine prochaine


Alors on peut se prévoir une sortie prochainement 😄
Je laisse mon numéro en MP

T
Tomach
[228 posts] - Le 04/04/2021 05:34

Julot_bgr a dit :Plus que la technique a ski il est primordial d’etre a l’aise en crampons et piolet aussi bien a la montée qu’a la descente. Apres a ski comme dit précédemment c’est 20% de technique et 80% de mental.. et les cotations c’est bien mais franchement c’est trop variable en fonction des conditions.. un 5.4 en poudre sera bien plus agreable qu’un 4.3 béton armé

Parfaitement d'accord avec toi sur ta première et sur la troisième phrase (note toutefois qu'un 5.4 en poudre, ca reste un poil exposé), je le suis moins sur la deuxième.
Déjà c'est contradictoire, pourquoi le crampons/piolets serait-elle plus une affaire de technique que la descente à ski?
On a tous nos points forts et nos points faibles, il s'agit de les connaître et de travailler l'aspect qui nous fais défaut. En caricaturant :
- Le Cerveau : quelqu'un qui prend des risques sans se faire envahir par ses émotions, est capable de rester concentré un longs temps, a potassé tous les traités et manuels de ski extrême etc.... pourra aller en pente raide dès qu'il aura enchainé 3 virages sautés sur le talus susvisé, et assimilé les techniques d'alpis indispensables. Je reconnais qu'il est le plus avantagé par rapport aux "personnages" qui suivent.
- La Bête : Quelqu'un qui a un gros physique devra s'entraîner un peu plus sur la technique et aussi la maîtrise des méthodes d'assurage en neige, devra passer par une évolution progressive du degré de pente pour se mettre en confiance, mais son atout de départ va lui amener de gros avantages par rapport à un fort technicien ou un le cerveau cité ci-dessus
- Le Dextre : Par exemple les anciens compétiteurs de skis, dont je fais partie, peuvent être à l'aise dans des pentes bien raides (jusqu'à du 5.3 pour ma pomme, le niveau au dessus me fais peur) Mais mettez moi dans un pas de 3 avec 10 m de gaz en dessous, (je n'ai aucune technique d'escalade) je vais chier dans mon frocs. Celui-là devra apprendre les techniques d'assurage et de montée, et pourra monter rapidement le curseur en matière de difficulté.
- Le Pognon : avec le meilleurs matos et en prenant des guides ou des moniteurs spécialisés à chaque sortie, je pense qu'on peut envisager une belle progression en pente raide, (prévoir quand même une des trois composantes si-dessus).

Pour moi, un bonhomme attiré par la pente raide doit travailler en priorité le/les aspects qui lui font défaut et trouver LA méthode la plus adaptée à SON cas.

A
Alain_Duclos
[667 posts] - Le 04/04/2021 10:28

ghisino a dit :comment aborder les pentes les plus raides
Bon, j'ai pas tout lu, mais envie de faire 2 remarques (qui ont peut être déjà été mentionnées).
- Perso, j'ai énormément appris en 10 mn et 10 virages sur une bosse à canon en début de saison. Ma chance : avoir bénéficié du terrain d'exercice et des conseils très pros des profs du Département Ski de l'ENSA, que j'encadrais pour les formations neige et avalanche. Moralité : pas besoin de s'exposer pour travailler et progresser en s'amusant 😎 .

- Par rapport au risque d'avalanche, il faut écouter Paul Bonhomme
https://www.youtube.com/watch?v=QztuTQmK_Zg
Il ne skie dans le raide qu'au moment et à l'endroit où il n'y a PAS de risque d'avalanche (base de réflexion : les 6 paramètres tangibles).
Donc le plus souvent c'est neige dure.
Donc il faut être à la hauteur techniquement 😉

J
jpc
[1310 posts] - Le 04/04/2021 10:42

@Tomach: d'accord avec toi sur tout … sauf "Le pognon" : ton guide ne te rattrapera pas en cas de chute 😉 🤢 . Donc le guide (ou le copain expérimenté) ne peut que t'amener à progresser en travaillant tes points faibles (bien décrits dans tes 3 profils). Ce qui est déjà très bien (cf témoignage d'Alain Duclos, qui ne devait déjà pas être manche à skis 😉 ) ) et de toute façon indispensable. 😊

A
Alti
[60 posts] - Le 12/04/2021 23:57

Une autre alternative consiste à faire, par exemple, les couloirs du Brévent (ensa, etc) avec un pro qui saura t'orienter et te conseiller. Ultérieurement, si t'es à l'aise, tu pourras répéter ces itinéraires, seul. Tu seras rapidement fixé sur tes capacités techniques et psychiques.

Aller à la page : Précédente 1 2 3

Connectez-vous pour poster