ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Matériel & techniques > Lowtech : déclenchement avant après l'arrière

Lowtech : déclenchement avant après l'arrière


Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
C
casscroot
[412 posts] - Le 18/01/2018 22:54

Une remarque et témoignage peu en marge du sujet : avant parler différence de sécurité théorique des fixations alpines vs fixation type lowtech "sèches", il faudrait avoir une approche pratique : la grande majorité des fixations alpines (ou rando) sont très mal réglées, serrées bien trop fort, même par des pro! Si on s'en tient au réglages observés, y'a un paquet de descendeurs de coupe du monde sur les piste et en rando!!!
C'est dans une grande proportion cela qui occasionne justement les non déclenchement et les blessures qui vont avec. Une entorse du genou sur deux coïncide avec un mauvais réglage des fixations. Alors avant de dire que les fixs à insert sont aussi sure que les alpines, il faudrait déjà voir si les alpines sont bien utilisées lorsqu'on tente de comparer des stats (qui faites au doigt mouillé d'ailleurs pour la rando...)
Utilisez les calculateurs de réglage basés sur les abaques de la norme internationale et vous aurez des surpriseshttp://reglagefixation.fr/

Tout ça pour dire qu'il faut pas tout mettre dans le même panier, insert "classiques", insert à mécanisme de déclenchement avant indépendant et alpines. il faut surtout bien les utiliser, les régler au minimum possible (par talonnement) selon le ski que l'on fait.
Quand je vois encore le nombre de randonneurs qui bloquent l'avant de leur TLT à la descente sans raison valable (parfois des amis) mais en soutenant mordicus leur bonne pratique, ça me fait de la peine quand même... Une fois le genou pété ou le tibia avec fracture spiroïdale, le discours change. Bref, encore pas mal d'éducation à faire de ce coté là.

p.s. Témoignage personnel : réglé à 6.5(!) sur mes skis freeride équipés de VIPEC, c'est la fourchette haute pour moi avec les abaques de réglage (et je ne déchausse jamais de façon impromptue mais déjà 2-3 fois, j'ai été très content de déchausser à faible vitesse : faute de carre en fakie, racine en forêt, enfournement dans une grosse compression en peuf humide)
Sur mes rando, en plum race, je fais bien plus attention et sur une seule vraie chute, j'ai senti tirer le genou bien fort en torsion en avant que ça déchausse (boule de glace dans peuf par jour blanc).

H
humbi
[72 posts] - Le 19/01/2018 03:21

Bien d'accord pour les calculateurs de réglage.

J'ai l'impression que pas grand-monde ne soigne son réglage, au "mieux" c'est l'approximatif "poids/10" qui règne en principe maître.

Après à 0,5 ou 1 près, je ne suis pas sûr que ça joue beaucoup, vu la variété des situations, des paramètres en jeu, et le système de déclenchement, fiable mais précis à ce point ?

Mais un gros décalage peut coûter cher oui !


Sinon Plum Race à 8, je pense y passer un jour bien que je serre plutôt à 7 en général...

Je pense que ça déchaussera quand ça devra (mes Guide ont déjà déchaussé, arrière et avant, quand il le fallait, et jamais quand il ne fallait pas...) et que de toute façon on ne skie pas pareil en rando...

Pour les fixs bloquées, j'ai déjà vu et entendu à ce propos des pros (guides, GHM...) qui ne skiaient qu'en bloquées... Avec des Dynafit, modèle plutôt récent.
Partant du principe que ça déchaussera quand même si vraiment besoin, et qu'au moins ça ne déchaussera pas intempestivement...

Jeroen
[12306 posts] - Le 19/01/2018 07:16

humbi a dit :Pour les fixs bloquées, j'ai déjà vu et entendu à ce propos des pros (guides, GHM...) qui ne skiaient qu'en bloquées... Avec des Dynafit, modèle plutôt récent.
Partant du principe que ça déchaussera quand même si vraiment besoin, et qu'au moins ça ne déchaussera pas intempestivement...

Il y a quelques années on a eu exactement la même discussion au sommet au sommet des Grands Moulins. 10 minutes plus tard, petite chute qui aurait normalement dû être bénigne, pas de déchaussage, croisés, hélico.

J
jacky05
[643 posts] - Le 19/01/2018 08:37

RP38 a dit :Pour les inserts, une chute avant dans l'axe sans torsion, déclenche la butée avant parce que l'effort de la pointe de la chaussure sur l'étrier (en chute avant on a un peu de vitesse et la hauteur de notre centre de gravité renforce l'effort) fait écarter le ressort, et comme les inserts ne sont pas très profond ils sortent des trous de la chaussure.
Bonjour
Ce n'est pas ce qui m'est arrivé (voir le post en début 17h49)
Je suis bien resté avec mes fix aux pieds,fix avants en position descente.
Pour infos je suis réglé à un petit 5 (65kg 305mm).
Bonnes randos à tous

davidl
[501 posts] - Le 19/01/2018 09:20

humbi a dit :Après à 0,5 ou 1 près, je ne suis pas sûr que ça joue beaucoup, vu la variété des situations, des paramètres en jeu, et le système de déclenchement, fiable mais précis à ce point ?
oui tout à fait, l'abaque de réglage me donne 8, et 9.5 si je change juste le poids de +1kg. Et je mets à 7.5 sans aucun déchaussage intempestif (je bloque en pente raide mais débloque ailleurs).

RP38
- Le 19/01/2018 09:29

je crois vraiment que la vitesse de la chute doit changer les choses : une grosse chute doit faire déchausser davantage

H
humbi
[72 posts] - Le 19/01/2018 10:59

Jeroen a dit :humbi a dit :Pour les fixs bloquées, j'ai déjà vu et entendu à ce propos des pros (guides, GHM...) qui ne skiaient qu'en bloquées... Avec des Dynafit, modèle plutôt récent.
Partant du principe que ça déchaussera quand même si vraiment besoin, et qu'au moins ça ne déchaussera pas intempestivement...

Il y a quelques années on a eu exactement la même discussion au sommet au sommet des Grands Moulins. 10 minutes plus tard, petite chute qui aurait normalement dû être bénigne, pas de déchaussage, croisés, hélico.

Oui c'est justement ce genre de risque qui m'avait fait écouter avec intérêt leur position mais sans aucune envie de l'adopter...
Et je précise qu'ils ne recommandaient pas de faire pareil pour tout le monde !

Comme pour tout le reste, le compromis de sécurité des uns n'est pas forcément celui des autres...
Ces pros devant estimer être à l'abri de la "petite chute bénigne"...

DavidL a dit :humbi a dit :Après à 0,5 ou 1 près, je ne suis pas sûr que ça joue beaucoup, vu la variété des situations, des paramètres en jeu, et le système de déclenchement, fiable mais précis à ce point ?
oui tout à fait, l'abaque de réglage me donne 8, et 9.5 si je change juste le poids de +1kg. Et je mets à 7.5 sans aucun déchaussage intempestif (je bloque en pente raide mais débloque ailleurs).

Oui, et c'est la même chose pour les autres variables, un même skieur pouvant être "en forme" puis fatigué dans la même journée, ou skier tour à tour "agressif" et prudent, et on peut jouer sur les autres paramètres, ça relativise un peu la finesse du réglage...
(il peut même avoir perdu du poids entre le parking et le sommet 😄 )

L'important est d'être dans la bonne fourchette disons, et de ne pas serrer à 10 quand 5 suffiraient, ou de ne pas avoir laissé le réglage de sa femme avant...

Un paramètre trop souvent oublié est la longueur de la semelle : par commodité/paresse on s'en tient à la règle de division par 10, ce qui donne une valeur assez proche de la bonne en général, pour une plage de pointure moyenne et avec des autres variables non extrêmes (niveau de ski, terrain, etc.) mais on arrive à la limite de "l'astuce" pour les petites et grandes pointures...

Une histoire de bras de levier que d'autres expliqueront mieux que moi mais un gars de 100kg en 47 pourrait avoir des surprises sur le réglage préconisé, tout comme une bonne skieuse chaussant un petit 37 !

rominet
- Le 19/01/2018 11:51

doit on croire que le matériel doit assurer notre securité malgré nous?le fétichisme matériel est il la bonne riposte sécuritaire, certe il y participe ,mais de mon point de vue le comportement est primordial. J'ai skié pendant 20 ans avec des fix Petzl ULM..( meme technique que les fix de crampons automatiques) parce que tout bloqué et plus lèger .L'assurance de ne pas déchausser vaut bien un hypothétique protection des genoux....illusoire surtout en neige lourde à faible vitesse......Mes low tech sont bloquées à l'avant,ça déchausse à l'arrière sur chute avant, au moins on ne perd pas de ski et ça rechausse vite fait.

G
goudard
[4 posts] - Le 19/01/2018 14:04

+1 avec casscroot

casscroot a dit

avant parler différence de sécurité théorique des fixations alpines vs fixation type lowtech "sèches", il faudrait avoir une approche pratique : la grande majorité des fixations alpines (ou rando) sont très mal réglées, serrées bien trop fort, même par des pro! Si on s'en tient au réglages observés, y'a un paquet de descendeurs de coupe du monde sur les piste et en rando!!!

Une fois le genou pété ou le tibia avec fracture spiroïdale, le discours change. Bref, encore pas mal d'éducation à faire de ce coté là.

Pascal
- Le 19/01/2018 14:44

Plussoiement appuyé pour casscroot

Serrage ou pas
- Le 19/01/2018 16:42

Effectivement, ne serrez pas trop fort comme dans la "théorie" qui ne prend pas en compte ce qu'on fait réellement comme ski, ça nous fera de belles vidéos comme celle-là : https://www.youtube.com/watch?v=RSpp2n5AtxA
Kingpin soit dit en passant, ça déclenche mieux c'est clairement avantageux 😄

Serrage ou pas
- Le 19/01/2018 16:42

https://www.youtube.com/watch?v=RSpp2n5AtxA

V
Vivagel
[802 posts] - Le 19/01/2018 18:54

[Mod] Message supprimé car non conforme aux http://www.skitour.fr/forum/read_9042.html

P
Pierre*
[2738 posts] - Le 19/01/2018 19:01

Neige béton, skis larges et fix avant non bloquée...

senhal
- Le 19/01/2018 19:37

Vivagel a dit :https://www.youtube.com/watch?v=RSpp2n5AtxA
Et après y en a qui disent que les stop-skis sont pas efficaces !


Le bâton piolet à l'air également efficace...

DavidL a dit : l'abaque de réglage me donne 8, et 9.5 si je change juste le poids de +1kg. Et je mets à 7.5 sans aucun déchaussage intempestif (je bloque en pente raide mais débloque ailleurs).

L'abaque n'est pas non plus une vérité absolue (cela reste une bonne indication) par exemple jusqu'à mon cinquantième anniversaire je règle à 8,5 puis le lendemain je passe à 7.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Connectez-vous pour poster