ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Blabla > skier à plus de 69 ans

skier à plus de 69 ans


Aller à la page : 1 2 3 4 ... 7 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
A
alpaga
[364 posts] - Le 24/03/2013 17:13

comme certains n'apprécient pas que d'autres soient admiratifs devant des sexagénaires qui skient en rando, j'ouvre un fil de discussion qui se doit de déraper en mois de 24h00 (il pleut aujourd'hui, certains sont à cran!!!!!!!) 😜 :

Est il déraisonnable de skier à plus de 69 ans sachant que:
- c'est un âge où on devrait garder les petits enfants pour que les parents skient 🙂
- c'est un âge où skier peut préserver du quadruple pontage coronarien 🤢 et de la surconsommation de prozac.

Plus sérieusement:
Quel âge a le randonneur le plus âgé que vous ayez déja rencontré?

Aux modérateurs: Quel âge aurait le doyen des contributeurs???

Paaaascal
- Le 24/03/2013 17:18

Quel âge a le randonneur le plus âgé que vous ayez déja rencontré?
87 ans, en 2007 dans le massif de la Lauziere !!

s74
- Le 24/03/2013 17:24

Croisé une fois un "ancien" (80 ans) sur un sommet dont la devise était:
on est mieux là qu'au cimetière! 🤣

Z
zoom
[950 posts] - Le 24/03/2013 17:24

J'ai rencontré un autrichien qui avait 73 ans et qui skiait 200 jours par an !! 😮
Son fils lui demandait de se calmer un peu surtout les jours de mauvais temps et/ou risques d'avalanche, mais le gars sortait tous les jours de la saison, de novembre à juin, ou presque, souvent pour des randos autour de son chalet, dans des coins qu'il connaissait parfaitement, avec une bande de copains dont l'ainé avait 83 ans, et quelques jeunes à peine retraités ... 😄
J'ai skié avec lui sur les 4000 de Saas Fee, pas difficiles mais pas de tout repos non plus avec l'altitude, et il allait vraiment bien tant à la montée qu'à la descente.
La première fois que je l'ai vu démarrer à la montée un peu avant le groupe, je me suis dit que je le rattraperai rapidement car son rythme avait l'air lent. Quand j'y suis arrivé, j'étais explosé, lui non car il avançait très régulièrement, sans jamais s'arrêter avant le sommet (!), et avec des conversions élégantes qui ne le ralentissait pas du tout. Après, les randos suivantes, je suis resté derrière lui, un vrai métronome !

J'espère bien être comme lui dans quelques années, l'espoir fait vivre (et bien vieillir ?) !

J'ai lu aussi que le japonais qui avait descendu le col sud de l'Everest tout schuss avec un parachute dans les années 70, s'attaquait à sa troisième ascension de ce sommet "rando" 😜 à 84 ans. Son père avait pour sa part fait le Mont BLanc à skis à 90 ans !

Z
zenro
[89 posts] - Le 24/03/2013 17:25

Il avait 83 ans. Nous étions ensemble pour un week-end prolongé de ski de rando. Le dernier soir, après avoir peiné physiquement et eu trop de douleurs au genou, il nous a annoncé qu'il arrêtait et nous avons passé une très belle soirée au coin du feu à parler de sa vie... de marin.

J
jeantou
[316 posts] - Le 24/03/2013 17:26

jpepe sur skitour 😉

C
CYCLOHC
[25 posts] - Le 24/03/2013 17:31

Rencontré à skis une cordée de Suisses, en 1995, au Mont Maudit, dans l'ascension et traversée du Mont-Blanc par les 3 Monts. 2 avaient 76 ans et un avait 72 !!
J'avais 46 ans et ai calé pour cause de M.A.M. alors que eux l'ont faite "bon pied bon oeil". L'un des trois m'avait dit, avec son plus bel accent : "allez jeune homme, il y a des moments où ça va pas, vous le ferez un autre jour".
Ce jour là, je me plais à dire que j'ai rencontré les 3 Suisses et ai vécu ...La Redoute 🤣
...Depuis, j'ai retenté et ai...re-calé par les Grand-Mulets, dans la montée du Goûter, avec encore un MAM (ras le bol !) 😡

oc
- Le 24/03/2013 17:35

Monsieur 87 ans, madame 88 ans, il y a quelques années, du côté des Rochers de Leschaux. Ils avaient des peaux avec des cordons à nouer sur le dessus du ski, et déchaussaient à chaque conversions dans le passage un poil plus raide. Ils avançaient bien entendu doucement, en amoureux, avec un sourire qui faisait plaisir à voir !

On a discuté le bout de gras pendant un bon moment au sommet. Monsieur m'a raconté qu'à l'époque où ils avaient la forme (!), ils faisaient régulièrement le col du Tour Noir ou d'Argentière, mais que c'était un peu long parce qu'il n'y avait pas encore les remontées.

Ils étaient tout contents, parce qu'ils pouvaient skier gratuitement dans plusieurs stations, ce qu'ils faisaient plusieurs fois par semaine.


Je signe des 2 mains pour pouvoir en faire autant !

T
tucco
[2091 posts] - Le 24/03/2013 17:36

Je vous raconterai l'hiver prochain 🤣

C
casscroot
[412 posts] - Le 24/03/2013 17:41

(Hors sujet)
CYCLOHC a dit :Depuis, j'ai retenté et ai...re-calé par les Grand-Mulets, dans la montée du Goûter, avec encore un MAM (ras le bol !) 😡
>> Prends le temps de t'acclimater correctement et ça passera comme une lettre à la poste.

J
jacky05
[643 posts] - Le 24/03/2013 17:44

alpaga a dit :- c'est un âge où on devrait garder les petits enfants pour que les parents skient
Bonsoir
Je n'ai que 66 ans et pendant les vacances j'ai initié ma petite-fille de 13 ans en rando, cette année j'ai pu lui louer skis et chaussures à sa taille.
J'espère bien en faire d'autres 😉

yves
- Le 24/03/2013 17:46

Je compare souvent le ski de rando et le cyclisme : ce sont vraiment deux activités identiques (en mettant à part le risque "montagne") ; même type d'effort (parfaitement modulable), même plaisir de la ballade, même plaisir de la descente, même plaisir de la découverte...
Dans ces deux activités "solitaires", chacun est libre de son rythme, de sa cadence, de la durée, de la difficulté.... On peut aller vite ou doucement....On a plaisir à aller vite si on peut, ou lentement si on le veut.... On voit des cyclistes âgés avec une forme époustouflante, il en va de même pour le ski de rando : il n'y a pas de limite si ce n'est celle imposée par la montagne : là, l'âge va être une contrainte car moins de rapidité, de souplesse, de tonicité. Il faudra alors choisir soigneusement sa course. Tant que la maladie ne nous pas rattrapé, pourquoi s’arrêter ?
A 60 ans passé et quelques milliers d'heures d'ascension derrière moi, c'est ainsi que je le vois ...

C
CYCLOHC
[25 posts] - Le 24/03/2013 17:57

François a dit :(Hors sujet)
>> Prends le temps de t'acclimater correctement et ça passera comme une lettre à la poste.

Au sujet du MAM.
On pourra reprendre cela sur un autre post, pour éviter le hors-sujet.
J'ai tout essayé (avis médicaux spécialisés, acclimatation, Diamox, etc...) ja "tape dans le mur" systématique à 4000 (j'ai fait des dizaines de fois le Dôme des Ecrins à skis sans étape au refuge sans problème, car il n'y a pas la notion de durée).
Mais les nuits à 3000 sont infernales !

B
bonnefaim
[50 posts] - Le 24/03/2013 18:06

les enfants sont durs avec nous, pas de proposition de garde des petits enfants aujourd hui,c etait pourtant le jour.je les soupconne de perversite,et d attendre le soleil pour nous les refiler.grand pere indigne 🙄 sinon85ans dans les cerces,ca laisse reveur 😄

kariboucouyu
- Le 24/03/2013 18:10

Enfin, c'est mieux et plus courtois de dans le forum précédent. La sagesse vient avec l'âge. A confirmer quand même dans les jours à venir ! 🙄

Aller à la page : 1 2 3 4 ... 7 Suivante

Connectez-vous pour poster