ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Application iSis - Système Intelligent de Secours

Application iSis - Système Intelligent de Secours


Aller à la page : 1 2 3 4 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
kiki38
- Le 08/02/2013 13:51

Une nouvelle application est sur le point de sortir sur iPhone
Son principe laisse à croire pour non initiés je l'espère, qu'elle se substituera au DVA. En effet, il semble, selon son créateur, qu'en cas d'accident en montagne (avalanche notamment, mais aussi chute en crevasse), le téléphone portable via l'application alerterait les services de secours en montagne. 😮 . Ça semble incroyable, d'autant plus que cette application payante, sera recommandée par bon nombre de stations de ski et même de tour opérateur!!!!
Je pense qu'il s'agit d'une erreur énorme, à l'heure où il est encore difficile pour certains d'intégrer le fait qu'il faut sortir avec l'équipement indissociable DVA/pelle/sonde et bien prendre en considération la notion de risque via la consultation du BRA (au minimum).
Enfin bref, pour moi, je trouve qu'il s'agit de retour en arrière tout simplement, et que l'on ne fait encore une fois que déresponsabiliser les usagers (pas tous bien sur) tout ça pour une nouvelle appli payante mais qui pourrait provoquer encore plus d'accident.
J'attends vos avis, réponses, ou autre opinion...
Soyez prudent!!!

P
philou1269
[57 posts] - Le 08/02/2013 18:17

je suis donc allé voir le site du "fabriquant"

eh bien je peux dire que ça vaut son pesant de cacahuettes ....

quelques extraits :

"Précision et simplicité dans la recherche de victime

Grâce à la fonction «Scan» il est possible de recevoir un signal de la victime dès 1000 mètres par internet, et en cas de non réseau le Bluetooth prendra le relais.

Si vous êtes témoin d’un accident de montagne et que vous disposez de l’application iSis, vous pouvez utiliser la fonction « Scan » pour localiser et secourir une victime.

Lors de l’étape de recherche de victime, iSis délivre un fort degrés de précision et ce, à quelques cm de la victime (métrage, coordonnées GPS …)

Nul besoin de formation technique pour les utilisateurs d’iSis. L’application élimine aussi toutes les contraintes liées à un matériel volumineux, lourd ou compliqué."

"Si vous êtes victime d’une avalanche ou d’un accident en montagne, iSis le détectera en temps réel grâce à son système d’analyse de la trajectoire, de la chute libre, et de votre immobilisation. Une alerte automatique sera envoyée aux secours et favoris."

bon et quand on s’arrête pour manger son "punch power"
il appelle les secours ???

bon c du grand n'importe quoi
on devrait demander au fabriquant s'il l'a testée en "vrai" pour sauver sa peau

kiki38
- Le 19/03/2013 09:33

J'ai reçu, via mon mp, un mail de la personne ayant créé l'application qui "fait débat sur ce petit forum. Je juge important de vous le livrer afin d'affiner le débat, et recentrer l'idée que selon moi la mise à disposition de cette appli est, et reste, dangereuse sans autres précisions.

"
L'application iSis ne doit pas faire oublier que la meilleur des protections reste le respect des consignes de sécurité.
Et de posséder le matériel de secours indispensable en zone enneigée : DVA + pelle + sonde

Donc iSis n'est pas un DVA !
iSis n'est pas basé sur les même technologie, et n'émet pas du 457 kHz.

Et non lorsqu'on s'arrete prendre son "punch power" iSis n'avertie pas les secours, la détection d'avalanche et bien plus complexe que ça.

iSis ne se cantonne pas au la saison d'hiver, ou au avalanche. le GPS est une avancé majeur est permet de localiser rapidement tout type de victime. Je rappel que la localisation est une donnée cruciale lors d'un secours.

Comment iSis pourrai provoqué plus d'accident ??? il s'agit de retour en arrière tout simplement ???
Cela fait plus de trois ans qu'iSis est en test, et je vous invite donc à le télécharger et réviser profondément votre jugement qui n'est pas du tout objectif. (sans test pouvoir tirer de si belles conclusions....??)"

Je demande donc au(x) créateur(s) de Isis d'insister sur les dangers de la montagne, été comme hiver. Je ne remets pas en cause sur le principe de localisation, mais l'idée qu'elle pourrait véhiculer chez certains utilisateurs non initiés, de remplacer les connaissances dont nous avons besoin de collecter avant de partir en montagne, sans parler de l'expérience que l'on doit posséder avant de partir, et encore moins de l'utilisation du pack sécurité indissociable pelle/sonde/dva.

Certes la localisation de la victime une donnée cruciale lors d'un secours, mais il me paraît primordiale de continuer d'insister sur le fait que l'on doit partir en montagne avec sa pelle, sa sonde et son dva, avant de posséder un iphone, et avant de télécharger Isis....

Le but de cet post est donc de mettre en garde la "communauté" sur le danger que pourrait véhiculer l'idée que seule l'application Isis pourrait préserver et sauver quiconque.
Attention donc!!!!!!!

J
jacky05
[643 posts] - Le 19/03/2013 09:58

philou1269 a dit :Grâce à la fonction «Scan» il est possible de recevoir un signal de la victime dès 1000 mètres par internet, et en cas de non réseau le Bluetooth prendra le relais
Bonjour
Je serai étonné qu' un Smartphone ou Iphone utilise du Bluetooth classe 1
(portée 100m) mais au plus de la classe 2 (Dizaine de mètres).
Le système est pour les freeriders des domaines skiables qui sont dans le champ d'une antenne relais, pas facile à tester 🤢

iSis
- Le 19/03/2013 10:44

__


Le Bluetooth n'est en rien limité par les conditions hivernales.

La localisation est un élément clé pour toutes recherche.

1)Le Bluetooth 4.0 permet une liaison entre deux iPhones :

Si l'accès au réseau est limité, une bulle Bluetooth autour de la victime vous permet dans un rayon de 50 mètres de réceptionner ces coordonnées GPS et ainsi effectué une recherche directionnelle.

Arrivé dans le cercle d'imprécision du GPS (d'environ 5 à 10 mètre en montagne), la recherche en croix est à appliquer... le but étant d'affiner au mieux le chiffre à l'écran.

2) La première difficulté était de pouvoir couvrir la journée d'un pratiquant, iSis à été optimisé afin d'être le moins gourmand possible.

--> Test avec iPhone 5.
Conditions : sous 1m50 de neige / température négative
Résultat : Batterie 20h

Le Bluetooth ne se déclenche que dans certains cas et est très peu gourmand. Le GPS est réveillé toute les 10min afin de créer votre historique et aussitôt éteint.

3) L'historique des points GPS pendant un secours permet de délimiter un axe pour les recherches même si l'iPhone de la victime n'émet plus.

--> Ainsi si l'iPhone n'émet plus, vos coordonnées GPS (10 derniers) seront accessible sur la plateforme d'iSis (secours, station, favoris, témoins) à condition évidement que ces derniers ont été envoyé sur nos les serveur d'iSis (ceci est fait automatiquement par l'application si le réseau est accessible).

Je rappel qu'iSis n'est en rien un DVA de par la différence de technologique, des fonctionnalité très différentes, mais également des matériaux utilisés.

L'application iSis ne doit pas faire oublier que la meilleure des protection reste le respect des consignes de sécurité. Et de posséder le matériel de secours indispensable en zone enneigée : DVA + PELLE + SONDE.

Rando38
- Le 19/03/2013 11:41

iSis a dit :__
2) La première difficulté était de pouvoir couvrir la journée d'un pratiquant, iSis à été optimisé afin d'être le moins gourmand possible.

--> Test avec iPhone 5.
Conditions : sous 1m50 de neige / température négative
Résultat : Batterie 20h

Le Bluetooth ne se déclenche que dans certains cas et est très peu gourmand. Le GPS est réveillé toute les 10min afin de créer votre historique et aussitôt éteint.


Du coup, je vous prête pas mon iPhone 4s qui doit avoir 1h d'autonomie au chaud et semble s'éteindre dès qu'il fait froid ;)

G
grizzlyski
[712 posts] - Le 19/03/2013 12:03

Puisque notre ami d'Isis nous parle de tests et de l'obligation de posséder un DVA.

Ce serait bien de nous sortir un test de recherche DVA avec un iphone branché, bluetooth activé, gps en route. Ce n'est plus un avalanché mais un AWACS 😉 🤣

Cela dit, ce peut être intéressant pour les freeriders et les services des pistes, beaucoup moins pour les skitouriens.

iSis
- Le 22/03/2013 16:19

Lors d'une recherche avec un DVA il est facile d'isoler le son émis par l'iPhone... très différent du son d'un DVA.

🙂

S
skitrace
[86 posts] - Le 22/03/2013 20:15

Bonjour,

Le Bluetooth n'est en rien limité par les conditions hivernales

référence de test ? Notament pour la portée une fois sous neige.


Arrivé dans le cercle d'imprécision du GPS (d'environ 5 à 10 mètre en montagne), la recherche en croix est à appliquer

Et donc au final quelle surface à sonder ?

N'oubliez pas d’éteindre votre iphone quand vous portez un arva.

A plus.

tauxdesurvie
- Le 23/03/2013 00:41

On m'a toujours dit que les téléphones portables pouvez interférer et gêner la détection lors d'une recherche avec un ARVA. Si c'est vrai, ce n'est peut être pas très judicieux de chercher à la fois avec les téléphones et les arva en même temps.

Sinon, on bourre les smartphones de technologie (photo, video, GPS, wifi bluetooth, paiement sans contact, accéléromètre, boussoles, 3G, 4G, boubles cartes sim, lecteur de musique...) et ils deviennent mêmes étanches, résistant aux chocs et leur autonomie est de plus en plus importante.

A quand le système de détection de victime d'avalanche sur les smartphones ? Pas un logiciel qui exploite les fonctionnalités du téléphone avec plus ou moins de réussite mais bien l’intégration d'un système spécifique avec un composant dédié à cela.

Pour le programme iSis, la communication autour du produit (avec écrit en tout petit qu'il faut respecter les consignes de sécurité et avoir avec soit pelle sonde et arva) pour le vendre va certainement donner le sentiment à certains que puisqu'ils ont un système leur permettant d’être retrouvé, ils ne risquent rien mais n'est ce pas déjà le cas avec le matériel existant ?

Dommage que l'application ne soit que sur iphone ou ipad car il y a des smartphones bien plus performants (et que cela ne dérape pas sur le gueguerre appel samsung) et il y a surtout beaucoup plus d'utilisateurs d'autres téléphones (toutes marques confondu sous android) que d'utilisateur d'iphone.

Alors que je suis plutôt favorable à l’essor de système permettant l'utilisation des smartphones pour la recherche de victimes puisque la plupart partent avec le leur en montagne, Faut quand même pas nous prendre pour des lapin de 6 semaines. Je cites :

Si l'accès au réseau est limité, une bulle Bluetooth autour de la victime vous permet dans un rayon de 50 mètres de réceptionner ces coordonnées GPS et ainsi effectué une recherche directionnelle.
On est très proche de la portée maximal théorique donc en réalité, avec l’appareil dans la poche ou le sac et sous 2m de neige ou au fond d'une crevasse : combien ?

La première difficulté était de pouvoir couvrir la journée d'un pratiquant, iSis à été optimisé afin d'être le moins gourmand possible.

--> Test avec iPhone 5.
Conditions : sous 1m50 de neige / température négative
Résultat : Batterie 20h

20h d'autonomie avec un iphone? Je ne penses pas que ce test ai été réalisé dans des conditions réelles d'utilisation mais avec un iphone optimisé où toutes les fonctions gourmandes ont été désactivées et chargé à bloc juste avant d'être mis dans la neige.

Le GPS est réveillé toute les 10min afin de créer votre historique et aussitôt éteint
Quelles distance peut on parcourir en 10 minutes quand on descent ? Si l'accident se produit 9min30 après la dernière localisation, ou vont chercher les secours si en plus on à complétement changé de direction ?

Pour moi, il y a trop d’imprécision dans les explications fournies, trop de "si" à condition évidement que ces derniers ont été envoyé sur nos les serveur d'iSis (ceci est fait automatiquement par l'application si le réseau est accessible). et ce n'est pas du tout adapté à une situation réelle de randonnée en montagne. c'est juste bon pour les stations et ceux qui vont légèrement sortir des pistes. et du coup, quel intérêt ?

Dommage car je reste persuadé (en tout cas j'espère)que le smartphone à de l'avenir et remplacera un jour l'ARVA.

Pour finir, il y a quand même aussi des choses un peu énorme sur ton site :
Un taux de survie plus élevé combien de personne ont été sauvé grâce à ton application qui ne l'auraient pas été avec un ARVA ?

Sportifs chevronnés ou simples randonneurs qui souhaitent se garantir d’une sécurité supplémentaire.
Quels sont les secteurs couverts par ton applications ? Ça serai bien de connaitre la liste des organismes de secours qui l'utilisent (quels PGHM, quels pompiers, quels CRS) pour connaitre les endroits ou notre "taux de survie" est le plus élevé.

C
casscroot
[412 posts] - Le 24/03/2013 08:00

Un peu de lecture : http://www.isis-application.com/historique/

Intéressant... à voir ce que ça donne sur le terrain avant de tirer à vue?

J
jacky05
[643 posts] - Le 24/03/2013 09:29

Bonjour
Les tests ont lieu semble t'il dans des coins bien pourvu en couverture téléphone. Isis ne dis pas quel opérateur il faut avoir (sans 3G il faut prévoir du temps de réception sans time out), ni de quel version d'iphone. Le système Android est aujourd'hui beaucoup plus utilisé.
L'idée est est bonne mais il y a encore pas mal de chemin à faire.
Le système de localisation existe déjà avec des balises satellites qui envoie leur position gps sur un serveur informatique.
Aujourd'hui l'Iphone semble être la révolution du siècle qui va permettre de tout faire, le café tout prêt en arrivant à la voiture serait bienvenu 😄

tauxdesurvie
- Le 24/03/2013 10:35

Est ce vraiment intéressant ?

Il disait que chaque victime retrouvée en montagne, qu’il s’agisse d’un skieur enseveli sous une avalanche ou d’un alpiniste, avait toujours un téléphone sur elle. J’ai pensé qu’il devait y avoir un moyen d’utiliser son portable comme un outil de secours.”
Je serai étonné que toutes les victimes aient des iphones sur elles. Donc pourquoi se limiter à l'iphone qui reste le plus cher des téléphones. C'est comme si on te disait que pour être sauvé en cas d'accident, il te fallait un Pieps Vector http://www.skitour.fr/matos/dva/pieps-vector.

Pour la recherche de la victime avec l'application une fois l'accident survenu, cela signifie que tous les membres du groupe ont un iphone. Si on compare avec le système arva actuel, il faudrait que tout le monde ait un vector.

On m'a toujours dit que les téléphones portables pouvez interférer et gêner la détection lors d'une recherche avec un ARVA. Si c'est vrai, ce n'est peut être pas très judicieux de chercher à la fois avec les téléphones et les arva en même temps.
Quelqu'un à t'il une réponse ?

Dans les alpes, la couverture réseau est elle suffisamment importante (hors station) pour que l'application soit intéressante ?
Dans les espaces que je fréquente, le simple fait de changer de versant nous "prive" de téléphone.

Et quand je regarde la vidéo de présentation sur twitter, c'est effectivement une application pour les geeks en station. Moi, je suis un geek hors station qui utilise son téléphone pour enregistrer ma trace GPS, pour visualiser ma position sur la carte (twonav avec carte ign), prendre des photos et filmer les copains.

Ça serait bien de pouvoir ajouter un peu de sécurité ou simplement de limiter le nombre d'appareil que l'on emporte mais tant qu'il n'y aura pas de "puce arva" dans les téléphones, j'aurai toujours mon arva et pas Isis.

Et en plus, je ne suis pas un "vrai geek" puisque mon téléphone n'est pas un iphone 😉

Humour n'ayant rien à voir avec Isis et pour donner une idée de dessin pour la rubrique Croq'ski :
"Vous êtes pris dans une avalanche ou sautez une barre rocheuse involontairement ? ... Pas de panique, il y a une application pour ça."
(en référence à la pub iphone)

A
Alain_Duclos
[673 posts] - Le 24/03/2013 15:11

Est ce qu'il n'y aurait pas d'autres priorités de développement ? 😮
... comme par exemple exiger que les DVA en recherches ne soient pas perturbés par les téléphones. Il y a à mon avis une totale absurdité à demander d'éteindre son téléphone pendant une opération de secours. 😡

G
grizzlyski
[712 posts] - Le 24/03/2013 18:21

Il y a à mon avis une totale absurdité à demander d'éteindre son téléphone pendant une opération de secours

Salut Alain

Tu peux préciser svp la phrase ci-dessus. Doit-on oui ou non éteindre son téléphone (que ce soit un smartphone, un iphone, une tablette 3G, ...) que l'on porte sur soi lors de la recherche ARVA ? 🤨 🤨 🤨

Cette histoire d'éteindre le phone remonte à quelques années et ton avis serait des plus intéressants. 🙄

D'avance, merci 😉

Aller à la page : 1 2 3 4 Suivante

Connectez-vous pour poster