ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Tous les forums > Neige & avalanches > Avalanche sur Le Chapeau de Gendarme et ABS

Avalanche sur Le Chapeau de Gendarme et ABS


Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Nouveau sujet Voir tous les sujets Chercher Archives
D
davidg
[1189 posts] - Le 31/03/2011 11:11

jc69 a dit :Je découvre ce récit. Je pense que ça s'est passé le dimanche 20 mars et non le 19.

voici le BERA


N05190311
Météo-France Briançon, bonjour. Guy vous présente le

BULLETIN D'ESTIMATION DU RISQUE D'AVALANCHE
sur les massifs des HAUTES-ALPES et L'UBAYE
POUR LE DIMANCHE 20 MARS 2011 (rédigé le samedi 19 mars)
valable hors des pistes balisées et ouvertes

ESTIMATION DES RISQUES JUSQU'A DIMANCHE SOIR :
Attention, sur l'Est du Queyras et sur l'Est de l'Ubaye: risque fort, niveau 4, de déclenchement d'avalanches de plaques.
Sur l'Ouest du Queyras, l'Ouest de l'Ubaye et sur tous les autres massifs :
- plus haut que 2100/2300m: risque marqué, niveau 3.
- plus bas que 2100/2300m: risque limité, niveau 2.

APERCU METEO JUSQU'A DIMANCHE SOIR :
Cette nuit, ciel assez bien dégagé sur la plupart des massifs excepté Thabor, Queyras et Est de l'Ubaye où des nuages arrivant du Nord-Est doivent accrocher les sommets et donner de faibles chutes de neige (qques cm, jusqu'à une dizaine de cm du Haut Guil/Mont Viso au Col de Larche).

Dimanche en matinée, encore très nuageux avec quelques flocons sur les massifs de l'Est des Hautes Alpes et de l'Ubaye, mais bien degagé à l'Ouest. Après-midi assez bien ensoleillée mais avec des nuages bourgeonnant sur le relief et pouvant donner quelques petites averses sur les massifs les plus au Sud.

Températures fraîches, avec isotherme 0dg vers 1500/1800m cette nuit puis 1800/2100m dimanche. Vent général à 3000 m : Nord puis Nord-Est à Est 30/60km/h.

CONDITIONS D'ENNEIGEMENT :

L'enneigement est important sur les massifs voisins avec l'Italie ainsi que sur le Pelvoux et une bonne partie du Thabor. Les autres massifs sont correctement enneigés au-dessus de 2000/2500m selon l'orientation, par contre, à plus basse altitude, l'enneigement est faible. On peut chausser les skis à partir de 1300/1600 m en versants Nord mais rarement avant 2000/2300m en Sud. L'épaisseur de neige est comprise entre 0 et 50 cm à 1500 m et 70cm à 2m vers 2500m, selon les versants et les massifs.

La neige de surface est plus ou moins croutée en dessous de 2100/2300m en versants peu ensoleillés et même de type printanier jusque vers 3000m en pentes Sud raides. A plus haute altitude, neige récente encore poudreuse dans les endroits protégés du vent, mais le plus souvent densifiée ou durcie à l'approche des sommets. Sur les massifs frontaliers, dimanche, on trouvera une nouvelle couche de neige fraiche localement densifiée par le vent d'Est à Nord-Est.

STABILITE DU MANTEAU NEIGEUX :
ATTENTION, NOMBREUSES PLAQUES A VENT TRES FRAGILES EN ALTITUDE, TOUT PARTICULIEREMENT DANS L'EST QUEYRAS ET L'EST DE L'UBAYE

Sur l'Est du Queyras et l'Est de l'Ubaye: les importantes chutes de neige ventées tombées entre mardi soir et jeudi matin (50cm à 1m) ont donné lieu à un grand nombre de départs spontanés d'avalanches de neige récente et surtout de plaques. Les pentes ombragées non purgées sont encore peu stabilisées et surtout de très nombreuses plaques très fragiles y persistent, comme le démontrent malheureusement plusieurs déclenchements accidentels avec victimes depuis vendredi. Le secteur de Ceillac et les crêtes mitoyennes avec la Haute Ubaye se révèlent particulièrement dangereuses.

Les petites chutes de neige ventées prévues cette nuit et dimanche matin vont à nouveau former des petites plaques à vent. Dimanche, le risque de déclenchement d'avalanches de plaques par un seul randonneur y sera donc encore probablement fort, surtout au-dessus d'environ 2100/2300m. Quelques départs spontanés de petites plaques seront éventuellement possibles près des crêtes frontalières où les chutes de neige seront les plus significatives.

Sur l'Ouest du Queyras, l'Ouest de l'Ubaye et tous les autres massifs, les hauteurs de neige récente ont été moins importantes mais le vent a soufflé fort également, d'abord de secteur Est, puis de Nord-Est à Nord jeudi et vendredi. Des départs spontanés assez nombreux, essentiellement de plaques, ont été observés, mais moins volumineux que près de l'Italie. Les pentes de basse altitude (en dessous d'environ 2100/2300m) et celles bien ensoleillées raides en dessous d'environ 3000m se sont assez bien stabilisées. Par contre, à plus haute altitude dans les pentes ombragées, des plaques fragiles sont présentes et il ne faut pas sous-estimer le risque de déclenchement par faible surcharge au passage d'un randonneur, qui sera encore marqué dimanche. Se méfier tout particulièrement dans les zones qui ont été très exposées au vent d'Est, comme l'Est du Champsaur, le Briançonnais et le secteur Lautaret/Haute Romanche.

TENDANCE ULTERIEURE DES RISQUES :

Lundi, temps assez bien ensoleillé en matinée puis quelques petites averses possibles sous des nuages bourgeonnants. Risques de déclenchement d'avalanches de plaques en lente diminution, mais encore marqués et à ne surtout pas sous-estimer sur les massifs frontaliers. Risques de départs spontanés assez faibles.

Météo France actualise ce bulletin chaque jour vers 16 heures.

P
Pierrepringy
[27 posts] - Le 31/03/2011 12:42

Chouette récit de ton expérience. Ton témoignage servira à d'autres (dont moi). Il faut communiquer en montagne. content que tu t'en sois sorti et je crois vraiment que je vais investir dans un ABS !!! a+ Pierre

T
Trolly
[381 posts] - Le 31/03/2011 13:19

je ne culpabilise pas du tout Davey, je suis très étonné par son effacement. Il dit : " je n'ose pas dire que les conditions sont délicates parce que je suis débutant" 😮

j'hallucine un peu, peut etre dans ton club c'est comme ça, mais c'est pas normal.... comme si les élèves dans un cours n'auraient pas le droit de poser des questions au prof.


Personnellement, dans ce récit , c'est ce coté que je trouve le plus intéréssant


enfin, le problème n'est pas le nombre que le comportement du groupe qui a skié à peu près partout sans eviter les zones chargées. Enfin, moi j'aime pas les groupes, au dela de 6 c'est un troupeau et j'aime pas 😉

M
Miko
[362 posts] - Le 31/03/2011 13:37

baltringue a dit :j'hallucine un peu, peut etre dans ton club c'est comme ça, mais c'est pas normal.... comme si les élèves dans un cours n'auraient pas le droit de poser des questions au prof.

Pour ta gouverne, c'est exactement le message contraire qu'on fait passer dans les formations de notre club. Tu as des jugements assez expéditifs et erronés, sans connaître le contexte.

Davey
[61 posts] - Le 31/03/2011 13:58

baltringue a dit : j'hallucine un peu, peut etre dans ton club c'est comme ça, mais c'est pas normal.... comme si les élèves dans un cours n'auraient pas le droit de poser des questions au prof.

Mathiue à dit : Pour ta gouverne, c'est exactement le message contraire qu'on fait passer dans les formations de notre club. Tu as des jugements assez expéditifs et erronés, sans connaître le contexte.


Je ne suis pas un vrai débutant, j'ai fait 3 années de rando, peut être 60 - 70 sorties compris des sommets 4,000m, mais je suis très modeste à cote de les gens avec beaucoup d'années d'expérience. Il y a beaucoup à apprendre.

Je suis en d'accord avec Mathieu, en fait dans notre club, nous sommes encouragé à participer dans le "la prise de décision".

Sur cette jour la, le neige semblé stable sur les pentes N moins raid. Évidemment, pas trop sur les pentes raid.

Le souci c'était l'absence de communication entre les groupes différent.

Right then, back to the boulot 😉

Mic'hel
- Le 31/03/2011 14:15

une rando en groupe est toujours un facteur de risque supplémentaire.

Jeff
- Le 31/03/2011 15:51

Salut Dave,
Une situation presque identique (groupe de personnes descendant sans précaution alors que la situation est délicate) nous est arrivée avec Mathieu dans le devoluy. Et effectivement ce n'est pas très simple à gérer... 🤢
Cependant, il semble que tu ais des doutes bien avant la rencontre avec ce groupe... Si c'est le cas, pourquoi n'as tu pas garder ton libre arbitre et fait part au chef de course de tes inquiètudes ?
N'oublie jamais que les cimetières sont malheureusement remplis de personnes d'experience...
Content que tu t'en sois sorti sain et sauf !

T
Trolly
[381 posts] - Le 31/03/2011 16:35

mathieu des Noes a dit :baltringue a dit :j'hallucine un peu, peut etre dans ton club c'est comme ça, mais c'est pas normal.... comme si les élèves dans un cours n'auraient pas le droit de poser des questions au prof.

Pour ta gouverne, c'est exactement le message contraire qu'on fait passer dans les formations de notre club. Tu as des jugements assez expéditifs et erronés, sans connaître le contexte.


je n'ai aucun jugement, j'ai bien mentionné "peut etre". Si tu ne sais pas lire c'est ton problème. A quoi ca sert de poster un témoignage sur un FORUM si on ne peut pas en parler ?? pourquoi autant d'agressivité ?

Skitour est vraiment devenu insupportable ces derniers temps, bye

D
davidg
[1189 posts] - Le 31/03/2011 17:34

Le problème de groupes multiples est très difficile a gérer sur certains parcours, surtout dans les couloirs avec ceux qui montent et ceux qui descendent. Dans votre cas il serait peut-être plus judicieux de laisser le groupe de 25 déminer le terrain même si ils risquent de voler vos traces.

Je suis assez d’accord avec Philippe Descamps sur l’utilisation systematique de la methode Munter pour les groups encadres (clubs, guides). Je crois que ca va eviter pas mal d'accidents.

did585
- Le 31/03/2011 18:12

bonjour davey,
merci pour ton recit, sur la derniere photo quand tu est sur l'avalanche une des oreilles de L'ABS est dégonflé, peu tu me dire si elle a perdu de son volume apres un certain temps, ou (si tu t'en souvient bien sur) ne c'est t'elle pas gonflée plus??

didier

J
jacky05
[643 posts] - Le 31/03/2011 18:59

davidg a dit :Une remarque: vu le nombre d’accidents avec ABS cet hiver il faut rappeler, si ton ABS t’incite a y aller ou tu ne vas pas sans ABS, statistiquement ton ABS augmente tes chances d'être blessé ou tué
Bonjour
Merci à Davey pour son témoignage.
En réponse à Davidq , 25 personnes cet hiver sont malheureusement plus là (condoléances aux familles) elles étaient pourtant prudentes car elles n'avaient pas d'airbag.
L'airbag n'est pas un remède miracle, mais il peut rendre service dans certains cas, la preuve avec les 2 exemples de récits.
Bonne randos

T
Tchek
[3 posts] - Le 31/03/2011 19:12

Le récit de Davey illustre également le problème de plus en plus fréquent de l'impossibilité de gérer le risque d'avalanche en raison de la présence incontrôlée de skieurs ou de groupes parfois téméraires ou inconscients mettant en danger les randonneurs en aval.
J'ai participé en début de saison à un sauvetage d'avalanche de plaque à Haute Ponte en Hte Savoie un raquetteur avait déclenché un plaque, en passant sur une accumulation en amont de la trace de montée habituelle, que les autres skieurs avaient soigneusement évité.
Résultat 3 skieurs emportés sur environ 150m dont un complétement enseveli mais rapidement dégagé.
Surveillez votre amont...

Davey
[61 posts] - Le 31/03/2011 19:16

Michel
- quelle est l'exposition prévisible et la distance parcourue si pris dans la coulée ? (arbres, rochers, barres rocheuses, goulet d'accumulation...?)


Franchment, c'étiait le terrain parfait à survivre une avalanche, un combe sans rochers et arbres et assez pentu donc la neige ne tombais pas dans le meme endroit. Mais, nous n'avons pas choisi cette terrain, c'etait ou notre amie à tombé.

Baltinge A quoi ca sert de poster un témoignage sur un FORUM si on ne peut pas en parler ??

Les sujects qui t'as parlé sont interessant, mais je n'ai pas focalisé sur ces points dans le récit. Je parle de le importance de communication et l'efficacité de ABS s'il y a un "fuck up". 😄

Jeff Si c'est le cas, pourquoi n'as tu pas garder ton libre arbitre et fait part au chef de course de tes inquiètudes ?

J'inquiétais avant nous sommes arrivé surtout le Samedi avant. Quand j'ai vu le terrain, j'ai vu que c'était gérable. Bien sur l'arrivée d'autre groupe à donner me peur. Et après l'événement, on peut dire que j'étais correct. Mais leur comportement était "excentrique".

Davidg Dans votre cas il serait peut-être plus judicieux de laisser le groupe de 25 déminer le terrain même si ils risquent de voler vos traces.

Oui après l'événement c'est évident, mais nous étions sur que l'autre groupe était en train de manger, 25 personnes en vacance sous le soleil. No problem!!! Encore, le problème était l'absence de communication. Aussi, si ma amie n'avais pas tombé, nous n'aurions pas été dans le combe quand ils ont fait leur descente.

Didier une des oreilles de L'ABS est dégonflé
C'était comme ça après j'ai déclenché le sac. Le raison j'ai choisi ABS sur Snowpulse est c'etait possible a descendre avec le sac gonflé. Avec le Snowpulse le sac est autour la tête. Donnant que le descente sans skis c'était très tendu, j'etais contente avoir le sac gonflé. Bien sur, j'ai degonflé le sac en arrivant au pistes à finir le descente avec un petit peu de dignité 😉

... back to le boulot encore. A+

T
tom'
[36 posts] - Le 31/03/2011 20:04

cool que tu t'en sorte, l'autre aussi et qu'il n'y ai eu personne d'autre....
Au chapeau de gendarme, c'est en général là ou est partie l'avalanche qu'est le piège.... c'est souvent ce passage qui est critique et souvent plaqué.... Mais il est très difficile d’établir des généralités en montagne.....

D
davidg
[1189 posts] - Le 31/03/2011 20:15

> 25 personnes cet hiver sont malheureusement plus là (condoléances aux familles) elles étaient pourtant prudentes car elles n'avaient pas d'airbag

Jacky, lisez ce que j'ai dit, réfléchir un peu avant de poster et de vérifier vos informations, svp.

Aller à la page : Précédente 1 2 3 Suivante

Connectez-vous pour poster