ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Ski de randonnée > Patrouille des glaciers: Patrick Blanc était bien dopé

Patrouille des glaciers: Patrick Blanc était bien dopé - Ski de randonnée


28 votes

Patrouille des glaciers: Patrick Blanc était bien dopé

Proposé par MartinB le 30.09.08 à 10:47 :: www.lenouvelliste.ch :: 930 vus :: 867 clics :: 12 commentaires :: Ski de randonnée

Le coureur français a bel et bien triché, le 19 avril dernier, lors de l'épreuve valaisanne de ski-alpinisme. L'échantillon B a confirmé le résultat positif du mois de mai dernier. Une suspension de deux ans le guette. »

Commentaires

Y
Yann, le 30.09.08 11:37

Comme ça casse du côté de la Suisse !! Pas beau de se doper... Aller, on boycotte aussi les compètes de ski-alpi vu que c'est pas mieux que dans les autres "sports".. J'espère bien qu'il va prendre cher

Invité, le 30.09.08 14:18

je ne redirai pas ce que j'ai dit à propos de l'UTMB... mais ceux que ca surprend doivent vraiment habiter au pays de Candy ou des bisounours

Invité, le 30.09.08 15:25

Autant de stupidité de la part d'un sportif surtout dans ce milieu me navre au plus haut point. Tout ca pour quoi???/ Gagner une roue de Beaufort, une belle cloche valaisanne et avoir son nom dans un filet du journal local .... franchement c'est trop nul ... Et quel dommage pour les autres sportifs et ce sport en général !!!

C
claudeMD, le 30.09.08 16:49

bien triste en effet mais à partir du moment ou il y compétition le dopage n'est jamais loin.
heureusement il reste des choses plus sympathiques : http://www.skitour.fr/sorties/mount-baker,14063.html
ca y est j'ai des fourmis dans les jambes .

T
tucco, le 30.09.08 18:06

"Délégué permanent de l'International Ski Mountaineering Federation (ISMF), le Valaisan Antoine Cina a confirmé, hier en fin d'après-midi, la rumeur qui courait depuis quelques jours. «J'ai été moi-même informé par une personne qui vit en Espagne. Même si l'Union internationale des associations de ski-alpinisme (UIA) n'a pas encore officiellement donné l'information, ma fonction me permet aujourd'hui de la confirmer.» Si je m'appelais M. Cina, je me ferai du souci . Pour le moment , il y a toujours présomption d'innocence . Si le dopage devait être confirmé officiellement par la Justice suisse je rejoins le commentaire de Matthieu .

Invité, le 30.09.08 18:57

>>>Tout ca pour quoi???/
Pour être le meilleur, le 1er etc..
A moins de vivre chez les bisounours, ça existe depuis que l'Homme existe. Et franchement, je m'en préoccupe autant que de connaitre la marque de son matos.

cd727pw, le 30.09.08 20:57

Si l' échantillon B le confirme la posivité à l'EPO serait bien triste . Eh oui partout ou il y a du "pognon" voilà les résultas .Preuve que les tests fonctionnent bien .Quand on en arrive là il faut mieux arreter.

Invité, le 30.09.08 21:52

pas besoin de sport "à pognon" pour avoir du dopage. Un tas de sportifs amateurs se dopent. Les cyclos sont remplies de dopés. On se dope pour aller bosser. certains stimulants sont même en vente libre en grandes surfaces maintenant, sans parler de ce qu'on achète facilement en farmacie (guronsan par exemple). On vit dans une société ou la performance est la valeur fondamentale, le dopage sous toutes ses formes n'est qu'une conséquence logique de cet état de fait.
quant à la santé, si un jour on apprenait que manger de la merde faisait aller plus vite, un certain nombre de personnes s'y mettraient...

G
Galaad, le 02.10.08 15:20

On est bien sûr tous roulés dans la farine mais dans le fond ... qui est le plus grand perdant de cette tricherie ?

Jeroen, le 02.10.08 19:51

Stephane Brosse réagit http://www.skichrono.com/epo-@/skipages/articles/page_articles.jspz?page=detail&id=1287

Invité, le 03.10.08 17:24

pas d'argent à gagner dans cette discipline mais qu'est-ce qu'ont ne ferais pas pour ètre champion du monde !!!

Invité, le 04.10.08 12:12

Le problème c'est que maintenant le rêve est brisé. Tout le monde est désormais suspect et c'est le plus gros reproche qu'on pourra lui faire: d'avoir été le premier...
Le dopage à l'EPO et aux autres hormones en vogue diffère des autres subsances dites stimulantes dans le fait qu'il est très difficile d'être clean et compétitif dans la durée face à des mecs chargés. Car elles améliorent non seulement les perfs en compétition, mais aussi et surtout permet de s'entraîner plus à des intensités plus hautes, et de récupérer mieux, deux facteurs déterminants pour gagner, et ce d'autant plus sur des courses de plusieurs jours comme la Pierra-Menta.
Par ailleurs le ski alpinisme commence à attirer des compétiteurs venant d'autres sports, qui apportent leur culture avec eux. Je pense par exemple au ski de fond où il y a quelques années la limite légale était 53 d'ématocrite et non 50 comme dans le vélo et ou les meilleurs étaient juste sous 53, encore plus forts que leurs collègues cyclistes...
Bien sûr quelqu'un de très doué peut rivaliser ponctuellement avec des dopés, mais pas sur toute une saison. Voyez par exemple Vincent Vittoz dans le ski de fond dont je pense (et j'espère très fort) qu'il est clean: deux ou trois performances de premier plan très rapprochées (pic de forme), puis le classement baisse. D'autres semblent vivre un pic forme tout au long de l'année...
Tout ça pour dire qu'un doigt a été mis dans l'engrenage, et que désormais le vin chaud aura un arrière goût amer en haut du grand Mont, car une fois déclenché le mécanisme du dopage est très dur à arrêter.

Actu ancienne, commentaires verrouillés