ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Politique et Société > Le COL DE PORTE au coeur d'un imbroglio administratif

Le COL DE PORTE au coeur d'un imbroglio administratif - Politique et Société


5 votes

Le COL DE PORTE au coeur d'un imbroglio administratif

Proposé par Jeroen le 26.09.08 à 18:58 :: www.ledauphine.com :: 459 vus :: 256 clics :: 0 commentaires :: Politique et Société

La station du Col de Porte, fermée depuis la saison dernière, risque de ne pas rouvrir cet hiver, en raison des blocages liés à  la vente des remontées mécaniques.
Le maire de Sarcenas, Paul Garin, qui était propriétaire de ces installations depuis 1958 les a revendues en juin dernier à  des opérateurs privés. Dans le cadre de la loi montagne de 1985, un privé ne peut exploiter une station seulement après délégation de service public. Paul Garin a fait adopter cette délibération afin que la station puisse être exploitée dès cet hiver. Mais là , il y a problème : « Pour qu'il y ait délégation de service public, il faut que les installations appartiennent à  une collectivité », pointe Michel Crechet, secrétaire général adjoint à  la préfecture. La préfecture a donc déféré au tribunal administratif cette délibération « entachée d'irrégularités » »

Commentaires

Commentaires verrouillés