ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Alpinisme > Chute de Séracs au Tacul

Chute de Séracs au Tacul - Alpinisme


24 votes

Chute de Séracs au Tacul

Proposé par Jeroen le 24.08.08 à 19:53 :: afp.google.com :: 831 vus :: 776 clics :: 4 commentaires :: Alpinisme

L'avalanche, longue de 200 m et large de 50 m, s'est produite à  3.600 m d'altitude, vers 03H00, après la chute d'un sérac (bloc de glace) sur la face nord du Mont-Blanc du Tacul, très fréquentée par les alpinistes »

Commentaires

Jeroen, le 24.08.08 19:56

Terrible accident. L'addition commence à être vraiment lourde pour cet été. Il aura fallu qu'il tombe à 3h00 celui-ci, c'est vraiment pas de chance.

Invité, le 24.08.08 23:49

C'est un peu l'hécatombe cette année au Mont Blanc !!!

Invité, le 25.08.08 14:43

Malheureusement, c'est un des endroits les plus dangereux du massif et réputé comme tel.
Regardez le dernier "Neiges & Avalanches" (www.anena.org). C'était prémonitoire.
Chaque fois qu'on passe au pied de ces séracs, c'est la roulette russe.
Que faire ?
Espacer les cordées ? Dès la première benne c'est la file indienne; c'est certainement à faire en tous cas.
Partir tôt : non, la preuve. L'avancée des séracs, c'est mécanique; il y a eu bien d'autres incidents sur cette voie entre 2h et 6h du matin ...
Tracer tout droit dans la pente pour éviter la barre de seracs ? ça se fait quand les conditions le permettent pour monter au Tacul mais pas forcément pour traverser vers le Maudit ...
Porter l'ARVA : oui, certainement mais ça ne suffit pas toujours ...
Aller ailleurs ? C'est ce qu'on se dit toujours et pourtant on y retourne tous !
C'est vrai que les conditions étaient (et sont toujours) particulières cette saison : neige abondante en juillet, météo instable ...
Alors que faire ?
Penser à ces huit disparus, souhaiter à leur famille beaucoup de courage et éviter d'écouter la radio en ce moment.
Et penser aux secouristes du PGHM et les remercier pour leur travail si utile parfois, si difficile dans ce cas ...
Et "songez toujours à ce que pourrait être la fin ...".

Invité, le 27.08.08 05:02

mouais, vraiment pas de chance.Au mauvais endroit au mauvais moment. Ceux passés juste avant doivent se dire qu'ils ont eu eux ,beaucoup de chance ... On a beau dire qu'il ne faut pas trop trainer, mais meme sans trainer, l'ascension ne se fait pas en courant . Condoleances aux familles endeuillées .

Actu ancienne, commentaires verrouillés