ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Alpinisme > Enchaînement inédit dans les Ecrins

Enchaînement inédit dans les Ecrins - Alpinisme


14 votes

Enchaînement inédit dans les Ecrins

Proposé par Jeroen le 25.04.08 à 16:51 :: www.actumontagne.com :: 828 clics :: 19 commentaires :: Alpinisme

Ce 25 avril, Les alpinistes Christophe Dumarest et Aymeric Clouet, conseillers techniques de la marque Lafuma vont tenter un défi inédit : la traversée en autonomie du massif des Ecrins. Au programme, l'enchaînement de huit sommets mythiques - la Meije (3 983 m, La Roche Méane (3 712 m), La Roche d'Alvau (3 537 m), Le Dôme des Ecrins (4 015 m), Ailefroide (3 954 m), Les Bans (3 670 m), Le Pic Bonvoisin (3 481 m) et Le Sirac (3 441 m) - via leurs faces les plus austères (nord) et certains des itinéraires les plus difficiles ou encore jamais gravis »

Commentaires

Jeroen, le 28.04.08 22:40

Opération http://afp.google.com/article/ALeqM5gzsIvCJr8YQENt22KmhHmd2FNEFQ, mais on est sûr qu'ils retenterons l'aventure quand les conditions seront meilleures

Invité, le 30.04.08 13:49

Un grand bravo à eux deux !
En renonçant face à une montagne visiblement très hostile, ils ont préservé l'entièreté et la beauté de leur projet.
Leur prochaine tentative n'en sera que plus intense.

M
Michel, le 30.04.08 14:12

Magnifique projet pour ces deux lascars qui comptent parmi les meilleurs. A la Meije, feront ils Salsa ? Apres le Dome, ils monteront bien à la Barre quand meme.
En sait on plus sur les itinéraires prévus ?
Bonne chance à eux,

R
Ricil, le 30.04.08 15:31

Bon, ils partent pour 2 semaines en autonomie et ils se font récupérer par l'hélico du PG dès la première journée !!!!
Y'a pas une incohérence, là ???!!

M
Michel, le 30.04.08 15:47

Monter à pieds et descendre en hélico, c'est très TENDANCE ...... Ils ont juste oublié de mettre leur sortie sur Skitour.

V
vali, le 30.04.08 16:09

Entre traverser des pentes hyper dangereuses en mauvaises conditions ou redescendre une montagne en hélico, moi je prends la 2nd option.
Après si vous préférez la 1ère, le PGHM risque tout de même de se déplacer mais pas pour la même raison...

F
Francoua, le 30.04.08 16:11

Les Bans? le Bonvoisin? Roche d'Alvau? le Sirac? Roche Méane?
Des sommets mythiques???
Faut pas exagérer, tout de même! Ils ont (ou ce sont les journalistes...) l'hyperbole facile!

Invité, le 30.04.08 20:21

ça veut dire quoi mythique ? ça doit rimer avec médiatique ? Avec plein de morts depuis le siècle dernier ? C'est parce que dans les Ecrins on n'est pas dans le mont Blanc surfréquenté et folklorique (approche en téléphérique) ?
Ici c'est sauvage, ça peut-être aussi difficile voire plus quand on respecte une certaine éthique : tout à pied....même la descente.

T
tatamix197, le 30.04.08 21:38

Tiens ! C'est vrai qu'ils sont novateurs... ils déplacent la grande foire médiatico-folklorique de "l'alpinisme extrême de haut-niveau" dans les Ecrins... C'est sans doute plus porteur pour les sponsors d'allier le côté nature préservée, loin de tout et coupé du monde avec la technicité extrême du projet (faces les plus austères (nord) et certains des itinéraires les plus difficiles ou encore jamais gravis).
Juste un conseil pour ces deux jeunes... Faites votre projet pour vous, seulement pour vous, pour ce que vous allez y vivre... Et puis seulement après, que vous ayez réussi ou pas et si vous en avez encore envie, parlez de ce que vous avez vécu sur le plan émotionnel, relationnel... parce que, pour le reste, ce n'est que des cailloux empilés les uns sur les autres avec un peu de glace dessus qui aspirent à l'humilité de ceux qui les parcourent.

R
rob, le 01.05.08 09:30

Vraiment déçu des réactions... Vous etes vous un peu interressé au projet,et surtout aux acteurs?
Moi j'ai eu la chance de passer une journée d'escalade en compagnie d'Aymeric et Evrard qui étaient en pleine préparation...
Pour ce qui est des sommets mythiques, je ne vois pas grand chose de choquant!! D'accord Bonvoisin et la Roche d'alvau c'est pas les sommets les plus courus, mais on peut comprendre qu'ils les considèrent mythiques... Quand au Bans, tu m'excuseras Francoua mais c'est un des sommets majeurs des écrins... Beaucoup de superbes voies qui en on fait rever plus d'un, mais aussi une particularité:il donne sur les 3 parties des écrins (au sens de Shasha)...
Pareil pour le Sirac, c'est vraiment le sommet du valgau qui attire l'attention...

@Emmanuel: Le projet c'est un reve pour eux, pas un gagne-pain... Mais ils faut bien qu'ils se nourrissent aussi?! Tu ferais le meme projet sans sponsors? ;)

Quand à leur descente en hélico, ils ont bien raison, ils sont mieux en bas que sous un tas de neige.

Enfin vous pensez bien comme vous voulez hein, mais la je suis déçu :(

Invité, le 01.05.08 09:44

Ce qui saoule le plus c'est ces imbéciles de journaleux:
-une course inédite de l'extrême
-conditions météorologiques "hautement dangereuses"
-leurs faces nord (les plus périlleuses)
-une montagne très hostile
-en prenant tous les risques
-la neige était dangereusement lisible et les risques énormes
-La mort dans l'âme....
Faut y arrêter c'est pas la guerre et encore moins quelques chose de vitale et d'important; ils ont pris un but parce que y'avais trois mètres de neige fraiche, tu parles c'est pas les premiers....

Invité, le 01.05.08 12:50

A vous lire, on dirait que vous savait tout sur leur projet et le déroulement de ce premier jour !
Donnez moi les détails et les esprits se forgeront

N
nicom, le 01.05.08 18:40

Pour avoir grimper sur Annecy et avoir pu discuter avec Christophe je pense pas qu'il fait celà pour la gloire ou passer dans des journaux. C'est un mec qui passe du 7 et qui peut tres bien passer une journée dans du 6 avec un mec moins fort. j'ai pas l'impression qu'il ait l'égaux surdimensionner.
Puis avec cqu'il a fait a son age il a pas à ce justifier, la montagne c'est bien le seul endroit ou on part avec son bagage technique et pour cqui est du reste on maitrise pas.
Bonne continuation aux 2 compères.

Invité, le 02.05.08 09:42

Comme il faut de tout pour faire un monde, alors acceptons les remarques de tout un chacun, même les plus déplacées, même les plus stériles, même les plus incongrues, même les plus idiotes, etc, etc, ...
Je n'ai pas la chance de connaitre personnellement les deux protagonistes. Mais j'interpelle personnellement Christophe et Aymeric : les meilleurs sont ceux qui peuvent parler de ce qu'ils ont fait là-haut, et de partager avec toute la communauté leur expérience, qu'elle soit réussie ou non. Le reste, c'est du vent.

Invité, le 02.05.08 12:04

Faire de la communication avec un But semble devenir une habitude. C’est assez nulle mais n’est guère une nouveauté dans le bussiness montagne. De toutes les façons, l’essentiel est de communiquer. Croyez vous vraiment que l’alpinisme se vend différemment des barils de lessives. Que nenni, les recettes de communications/marketing sont les mêmes et un des protagonistes le sait parfaitement bien. Que les conditions soient bonnes ou non, on y va. On arrivera toujours à en parler. Le plus marrant est que le "grand public" fustigeant l’hélicoptère et son usage dans nos pratiques en vient presque à le souhaiter quand un des chéris-chéris médiatique l’utilise.
Oui, le plus pénible n’est pas la pratique de Christophe et Aymeric. Ils ont parfaitement compris comment cela marche et sont parfaitement logique. Bravo à eux. Non, le plus pénible c’est bien le public qui idéalise les "stars".

N
nicom, le 02.05.08 17:42

@teof : Je vois pas trop ou sont les stars en alpinisme, et perso j'admire plus des mecs qui vont en alpi et gagné quelques clopinettes que des joueurs de foot millionnaire !!!!
le mot star me parrait déplacé, Gabarrou, Messner, Boivin,Demaison sont connus pour leurs exploits et pas pour la pub qui passe avant le film de 21H.....

Invité, le 05.05.08 10:29

Les stars existent en alpinismes comme dans toutes les autres activités nécessitant de vendre son image pour gagner sa croûte. Emmanuel Adami parlait à juste titre de « la grande foire médiatico-folklorique de "l'alpinisme extrême de haut-niveau" ». Il n’y a rien de choquant à gagner sa croûte en vendant son image. Mais il y a des moments où il faut éviter de trop en rajouter. Il y a un moment où les ficelles de la communication et du marketing sont trop grosses. Je me rappelle d’une pleine page de la même cordée dans un célèbre magazine français pour un BUT. Pourquoi pas, le BUT était exotique mais cette communication reflétait surtout les relations privilégiées de certains alpinistes médiatiques avec ces mêmes médias. Ce mélange des genres n’apporte pas grand-chose à l’alpinisme et à ces médias. Cela consiste surtout à prendre le public cible pour des "gogos" avalant toutes les ficelles médiatiques.

>>>>
le mot star me parrait déplacé, Gabarrou, Messner, Boivin,Demaison sont connus pour leurs exploits et pas pour la pub qui passe avant le film de 21H.....
>>>>
Sans vouloir t’embéter, les pointures que tu cites sont d’un autre calibre que celles à l’origine de ce post.

N
nicom, le 05.05.08 10:32

ben si tu le dis, cqui ya de sur c'est qu'ils passent pas leur temps à polémiquer sur le net, mais plutot à envoyer en montagne.

Invité, le 05.05.08 11:04

>>>>
ya de sur c'est qu'ils passent pas leur temps à polémiquer sur le net, mais plutot à envoyer en montagne.
>>>>

Ils ne peuvent pas polémiquer car ils leur faut avant tout communiquer. La communication est une technique parfaitement maîtrisée par certaines stars Alpines, au moins autant que d’envoyer en montagne. Etant un pratiquant amateur, au sens ne gagnant pas ma croûte par ma pratique alpinistique, je suis parfaitement libre de polémiquer et d’estimer que les ficelles médiatiques sont parfois un peu grosse.

Actu ancienne, commentaires verrouillés