ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature et Ecologie > La Bérarde : premiers éléments d’analyse géomorphologique de la crue

La Bérarde : premiers éléments d’analyse géomorphologique de la crue - Nature et Ecologie


8 votes

La Bérarde : premiers éléments d’analyse géomorphologique de la crue

Proposé par Vinchy le 09.07.24 à 23:51 :: alpinemag.fr :: 1043 vus :: 7 commentaires :: Nature et Ecologie

Explications à la crue qui a dévasté la Bérarde »

Commentaires

L
Legazier, le 10.07.24 12:42

Article très intéressant, merci.

F
fpepp73, le 10.07.24 23:37

L'article omet un point important La vidange du lac supraglaciaire du glacier de Bonnpeierre.Les images satellite ne laissent pas de doute : un lac supraglaciaire, d’une surface de 13000m² s’est totalement vidangé entre le 16/06 et le 27/06, très probablement pendant la crue du 21L'étude originale est ici ; la formation de ce lac glaciaire est surement du au réchauffement climatiquewww.linkedin.com/pulse/premiers-%C3%A9l%C3%A9ments-danalyse-g%C3%A9omorphologique-de-la-crue-johan-berthet-onpyf?utm_source=share&utm_medium=member_ios&utm_campaign=share_via
Comme quoi on peut facilement détourner la vérité pour denier le réchauffement climatique (en gros titre dans le texte - vrai pour les sédiments mais la cause numéro 1 est la vidange du lac glaciaire.

D
deusax, le 11.07.24 11:59

@fpepp73: dans l'article sur linkedin, l'auteur dit justement que la vidange du lac ne peut expliquer que partiellment la crue (2.2m3/s sur 9h), et que des "investigations[appronfondies sont necessaire] afin de mieux évaluer la contribution relative de cette vidange".
Et comme tu le fais remarqué, l'article dit clairement que le réchauffement climatique a joué un role mineur DANS LA FOURNITURE SEDIMENTAIRE. Il ne dit rien sur le reste, donc parler de deni de réchauffement climatique, c'est préter à l'auteur des propos qu'il n'a pas eu.

L
Léo, le 11.07.24 12:04

L'article est très intéressant en montrant la démarche scientifique, en dehors de tout dogmatisme ou parti pris.C'est comme ça qu'il faut appréhender les sujets (pas seulement en matière d'écologie)!

J
jpc, le 12.07.24 09:07

D'accord avec Leo. Et les conclusions de l'auteur sont dans le même esprit, à prendre en considération.
@fpepp73 : l'auteur ne nie pas le dérèglement climatique ("La complexité de [l]a définition [de "l'évènement de référence centennal"] dans des environnements de montagne
incertains, qui plus est dans le cadre de réchauffement climatique, doit
pousser à la réflexion quant à la révision du paradigme de l’évènement
centennal"), simplement il estime qu'il n'a pas joué de rôle dans l'importance de la lave torrentielle. Je suis plus surpris qu'il ne parle pas de l'évacuation de la poche glaciaire, dont on peut penser qu'elle libère violemment un débit d'eau exceptionnel, et donc une puissance torrentielle très hors norme.

L
Léo, le 12.07.24 09:12

C'est l'occasion d'avoir une pensée pour un grand "géomorphologue" et aventurier polaire décédé il y a qq mois : Jean Malaurie (1922-2024). 

V
Vive la colle, le 14.07.24 20:19

> Je suis plus surpris qu'il ne parle pas de l'évacuation de la poche glaciaire

Cet article est une copie d'un article sur Linkedin, avec des paragraphe en moins, dont celui parlant de la vidange du lac glaciaire : fr.linkedin.com/pulse/premiers-%C3%A9l%C3%A9ments-danalyse-g%C3%A9omorphologique-de-la-crue-johan-berthet-onpyf?trk=public_post_feed-article-content

Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER