ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Presse, télé et Web > Un diplôme de Guide au Rabais?

Un diplôme de Guide au Rabais? - Presse, télé et Web


3 votes

Un diplôme de Guide au Rabais?

Proposé par Nicom le 03.02.24 à 11:07 :: www.ledauphine.com :: 1947 vus :: 10 commentaires :: Presse, télé et Web

Il faut être abonné pour lire en intégralité mais quand on lit  "manque d’expérience des candidats évalués ces dernières années." ça fait un peu peur? Pourquoi s'adapter aux candidats pas assez expérimentés? Ce n'est pas aux candidats de pratiquer pour ce perfectionner et emmener avec le plus de "sureté" possible les clients? »

Commentaires

matyeux, le 03.02.24 15:44

Le titre de cette actu est erronée car au contraire la liste de courses a été renforcée pour 2025, rendant plus difficile l'accès aux épreuves de la formation de guide. Les infos et explications sont dispos ici : www.ensa.sports.gouv.fr/fr/formation/diplome-etat-guide-haute-montagne/cursus-formation

N
Nicom, le 03.02.24 15:47

Le titre est volontairement provocateur ;-)

N
Nicom, le 03.02.24 15:52

Merci pour lien, ce qui est assez incroyable c'est de ce presenter sans avoir le niveau apparemment et on sait que le niveau est élevé, comme si un  gars qui a le BEP se présente au concours de médecine... Mais bon du coup c'est rassurant.

J
jpc, le 03.02.24 18:58

Oui, enfin, ce n'est pas totalement nouveau. Quand j'étais au proba de l'alpi début 1990's, j'entendais des gars qui venait tout juste de boucler la liste de courses qu'ils avaient mise dans leur dossier de candidature (voire pensaient la boucler avant les stages en croisant les doigts pour ne pas tomber dessus à l'entretien…). ^^

Vinchy, le 03.02.24 22:28

Oui c'est étonnant j'aurais plutôt eu tendance à croire que le niveau des candidats augmentait au fur et à mesure des années que l'inverse, déjà au vu du nombre de pratiquants et de l'évolution des techniques.

RFG, le 04.02.24 23:10

Il y a 10-15 ans c’était le contraire. Trop difficile, trop dangereux, trop de décès lors de la préparation à l’aspi…

A
alaika, le 05.02.24 09:03

Je vais passer pour un boomer mais l’époque où on devait passer par le stade accompagnateur moyenne montagne permettait dès profil avec une plus longue et profonde culture montagne   Pas que des techniciens 

M
Miko, le 05.02.24 11:09

le cursus avait été modifié car l'âge moyen des candidats(es) était jugé trop élevé. En baissant les exigences de la liste de course, ça ouvrait le cursus à des "plus jeunes" qui s'aguerrisaient avec une formation plus longue. Manifestement ça n'a pas été concluant.

C
cassien, le 05.02.24 12:28

Par contre l'egos démesuré  n'a pas changé. 

J
jpc, le 05.02.24 19:00

Bof, c'est une généralité pas très constructive, je trouve. Et par ailleurs, je ne vois pas de corrélation entre le niveau de difficulté (réelle ou affichée) de la liste de courses et la capacité à être un bon professionnel (sécurité et plaisir de la cordée, accompagnement pour la progression vers l'autonomie en montagne, etc.). Et j'ai plutôt l'impression que l'ENSA progresse sur ces points-là dans la formation dispensée.  

Actu ancienne, commentaires verrouillés
Pour soutenir Skitour, faites le bon choix
En cliquant sur "accepter" vous autorisez l'utilisation de cookies à usage technique nécessaires au bon fonctionnement du site, ainsi que l'utilisation de cookies tiers à des fins statistiques ou de personnalisation des annonces pour vous proposer des services et des offres adaptées à vos centres d'interêt.

Vous pouvez à tout moment modifier ce choix ou obtenir des informations sur ces cookies sur la page des conditions générales d'utilisation du service :
REFUSER
ACCEPTER