ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Neige et avalanches > Avalanches : les Hautes-Alpes, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie en vigilance orange

Avalanches : les Hautes-Alpes, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie en vigilance orange - Neige et avalanches


27 votes

Avalanches : les Hautes-Alpes, l'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie en vigilance orange

Proposé par Philippe le 27.01.21 à 17:45 :: www.ledauphine.com :: 2199 vus :: 919 clics :: 1 commentaires :: Neige et avalanches

Les conditions météorologiques des prochains jours sont inquiétantes... »

Commentaires

D
davidg, le 28.01.21 10:20

"17 h ·
L'ensemble des professionnels, qu'ils soient guides ou moniteurs, accompagnateurs ou salariés intervenant en montagne, prévisionnistes, secouristes ou encore experts avalanche, tire la sonnette d'alarme.
Les conditions sont particulièrement dangereuses en ce moment. Le manteau neigeux est instable et la fragilité concerne toutes les expositions.
La série de décès par avalanche doit faire réfléchir, tout comme l' annonce de Météo-France
plaçant les départements de Savoie, de Haute-Savoie, de l'Isère et des Hautes-Alpes en vigilance Orange Avalanche.
Le Bulletin de vigilance national publié aujourd'hui à 16h par Météo-France
est alarmant :
Qualification du phénomène
Phénomène se produisant en moyenne une fois tous les 4 ans environ pour la situation jeudi en fin d’après-midi en Savoie et Haute-Savoie, tous les ans en Isère et dans le nord des Hautes Alpes. La situation devrait s’aggraver vendredi dans les secteurs d’altitude élevée.
Situation actuelle
Manteau neigeux assez épais à basse altitude avec une couche de neige poudreuse en surface et une fragilité en profondeur assez répandue dans les massifs internes. Après un répit hier mardi, de nouvelles chutes de neige ont débuté ce mercredi matin sur les Alpes du nord et le nord des Hautes Alpes.
Évolution prévue
Les chutes de neige vont se poursuivre en s’intensifiant avec une remontée progressive de la limite pluie-neige sur les Préalpes (du Vercors au Chablais), beaucoup plus lente dans les massifs intérieurs.
Dans un premier temps, l’activité avalancheuse spontanée sera due essentiellement à la pluie, d’abord des coulées de talus à basse altitude puis des avalanches, d’abord petites puis de plus en plus volumineuses. A plus haute altitude viendront s’ajouter des avalanches de neige poudreuse emportant la neige fraîche ainsi que la neige récente tombée ces derniers jours. En journée de jeudi, surtout l’après-midi, de très grandes avalanches seront probables, emportant toute la neige récente et parfois aussi une importante épaisseur du manteau neigeux. Un départ isolé d'avalanche de grande ampleur, emportant presque toute l'épaisseur du manteau neigeux, se déclenchant en versant nord à plus de 2300 m environ n'est pas à exclure.
Cette activité avalancheuse pourra atteindre les secteurs routiers exposés aux avalanches ainsi qu’éventuellement les habitations les plus exposées (essentiellement aux altitudes non ou peu touchées par la pluie). Ce risque concerne avant tout les massifs qui reçoivent les plus fortes précipitations.
La situation avalancheuse pourrait s’aggraver vendredi matin avec la poursuite des précipitations et l’augmentation de leur intensité en fin de nuit de jeudi à vendredi." - ANENA

Message d’Alain Duclos, nivologue, spécialiste avalanche et expert près la Cour d'Appel de Chambéry
La situation de ce de?but d'hiver est particulie?re, et c?a ne semble pas devoir s'arranger, du moins en altitude.
Je sais que ce genre de message en fait ra?ler certains, mais bon : 2 guides suisses et un moniteur franc?ais sont de?ce?de?s en avalanche au cours du week end. Il ne serait pas se?rieux de ne pas en tirer de lec?on.
Actuellement (mauvaises "nouvelles") :
- le manteau neigeux est globalement mince et fragile, me?me si les e?paisseurs sont parfois supe?rieures a? la moyenne aux altitudes modestes sur Chartreuse, Bauges, Aravis, etc.
- La fragilite? concerne toutes les expositions, et ne se limite pas seulement aux versants ombrage?s
- Les de?clenchements a? distances sont particulie?rement nombreux, a? cause des couches fragiles enfouies (manteau mince + tempe?ratures de surface souvent tre?s froides).
- Les de?parts de plaques sont souvent vastes, toujours a? cause des couches fragiles enfouies.
- Le vent, qui a souffle? a? peu pre?s dans tous les sens depuis une dizaine de jours, a forme? des accumulations difficiles a? anticiper
- Les e?coulements de?veloppent souvent des ae?rosols, mais restent relativement peu volumineux car le manteau neigeux est globalement mince (fonds de valle?e rarement atteints par les e?coulements denses).
- Le redoux de la fin de semaine passe?e n'a pas vraiment arrange? l'affaire, au dessus de 1500 m environ : l'humidification puis le retour du froid ont forme? des croutes, jusqu'a? peu pre?s 2000 m, mais n'ont pas induit de stabilisation en profondeur (variable en fonction des massifs et des expositions bien su?r).
A venir (mauvaises "nouvelles" aussi)
- redoux et fortes pre?cipitations annonce?es surtout sur Savoie et Haute Savoie a? partir de mercredi soir.
- Épisode de purges avec le redoux et la pluie.
- Il faudra redouter de vastes de?parts en altitude (toujours a? cause des couches fragiles enfouies), qui vont cette fois mobiliser de grosses e?paisseurs... et donc engendrer de gros e?coulements, qui risquent d'aller loin.
En re?sume? : ces situations, actuelle et a? venir, ne sont pas habituelles (d'un point de vue nivo-me?te?o aussi !).
Conclusion : maintien d'une prudence supe?rieure a? nos standards habituels.
Perspectives : farter pour encore mieux glisser dans le moins de 30°

Actu ancienne, commentaires verrouillés