ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Presse, télé et Web > PeakPoker - Jeu de cartes sommets skiables

PeakPoker - Jeu de cartes sommets skiables - Presse, télé et Web


12 votes

PeakPoker - Jeu de cartes sommets skiables

Proposé par jean heintz le 20.11.20 à 17:24 :: peakpoker.wordpress.com :: 3100 vus :: 244 clics :: 33 commentaires :: Presse, télé et Web


Ah, les soirées en refuge, où après une bonne course et deux ou trois génépis, on n’est plus bons qu’à évoquer des souvenirs de montagne, faire des plaisanteries douteuses ou taper le carton…

Depuis quelque temps j’avais dans un coin de ma tête l’idée d’un jeu de cartes sans prétention, axé sur la montagne et titillant notre imagnaire. Il a pris forme ces derniers jours, lorsque j’ai ressorti un listing des sommets ultra-proéminents (et skiables) de notre planète.

Pour les geeks - et les autres - les sommets ultra-proéminents sont ceux qui dominent de plus de 1500 mètres le plus haut col les séparant d’un sommet plus élevé (je vous laisse faire un dessin !)

Figurez-vous qu’il n’y en a pas tant que ça dans le monde … de l’ordre de 1500… et seulement 9 dans l’Hexagone :
- Mont Blanc
- Barre des Écrins
- Monte Cintu
- Grande Tete de l'Obiou
- Pointe Percée
- La Tournette
- Pointe d'Arcalod
- Chamechaude
- Puy de Sancy
… et sans oublier les DOM-TOM, avec le Piton des Neiges (Réunion), le Mont Orohena (Tahiti), le Mont Panie (Nlle Calédonie) … et le Mont Ross (Kerguelen) !

Nous le savons, l’altitude n’est pas - loin de là - l’ingrédient unique ou principal du plaisir en montagne. Je trouvais donc intéressant de me pencher sur l’idée de sommets proéminents skiables.

Après un assez gros travail de compilation ce printemps (merci le confinement Saison 1 !), j’ai fait une sélection thématique de 49 sommets en 7 familles, de l’Everest au Puy de Sancy, tous skiables soit sur le pas de la porte, soit dans nos rêves les plus fous.

Le jeu de cartes est donc avant tout une collection de sommets proches ou lointains, pour rêver à des projets ou des souvenirs. Mais on peut bel et bien faire une partie, de 2 à 6 joueurs … les règles du jeu sont sur le site.

20 exemplaires sont partis sous presse ce matin, dont 10 déjà réservés à des copains.
Un tirage plus large est prévu avant Noël.

Pour ceux que cela intéresse, contactez-moi via le formulaire web !

www.peakpoker.net
ou
https://peakpoker.wordpress.com/ »

Commentaires

J
JMC63, le 20.11.20 18:56

Je ne suis pas sur que le Pu de Sancy qui figure dans la liste satisfasse à la définition "les sommets ultra-proéminents sont ceux qui dominent de plus de 1500 mètres le plus haut col les séparant d’un sommet plus élevé" :)

J
jean heintz, le 20.11.20 19:04

JM : eh bien si !!
n°1273 sur la liste.
Quelle que soit la direction, il faut descendre de plus de 1500 mètres avant de pouvoir remonter sur un sommet alpin ou pyrénéen d'altitude plus élevée.

http://www.peaklist.org/ultras.html

Vinchy, le 20.11.20 19:21

Intéressant comme concept, mais d'où vient le chiffre 1500? Pourquoi pas 2000, pourquoi pas 1000?

J
jean heintz, le 20.11.20 19:27

Vinchy : le chiffre 1500 est arbitraire en effet, comme le dit le site peaklist.org cité ci-dessous ... mais il correspond à une certaine réalité, par exemple l'altitude des volcans insulaires.

Si on mettait la barre à 1000m, on aurait trop de sommets.
En mettant la barre à 2000m, il n'y a plus que 491 sommets (selon mes données recompilées)
En mettant la barre à 3000m, il n'y a plus que 90 sommets.

Davantage que le chiffre dans l'absolu, ce qui est intéressant est qu'un sommet d'altitude modeste peut

Autre illustration avec le top 10 :
1 Everest / Chomolungma Népal
2 Cerro Aconcagua Argentina
3 Mount McKinley / Denali Etats-Unis
4 Kilimanjaro TANZANIA
5 Pico Cristobal Colon Colombia
6 Mt. Logan Yukon
7 Volcan Pico de Orizaba MEX
8 Mount Vinson Antarctique
9 Puncak Jaya Indonésie
10 Gora El'brus Russia

...le Mt Blanc est 11ème !


"The highest cutoff is the 1,500 meter cutoff for Ultra-Prominences - a de facto standard for "really-big" or "world-class" summits. Other conventions are 600m (or 2,000') for major mountains, 150m (or 500') for all minor mountains, and 100m (or 300') for all summits. By popular convention in the U.S., hills with less than 300' prominence are considered sub-summits. "

Invité, le 20.11.20 20:06

C'est bien un Ultra !
en.m.wikipedia.org/wiki/Puy_de_Sancy

J
Jer, le 20.11.20 23:38

On peut formuler la définition ainsi : il n'y a pas de sommet plus élevé où l'on puisse se rendre via un itinéraire qui reste à une dénivelée de moins de 1500 m de l'altitude du sommet.

Invité, le 21.11.20 05:04

Vivagel : oui en effet :D mais bon on ne va pas enlever à l'Everest son ultra proéminence incontestable... en plus c'est un sommet skiable (enfin, skié !) il figure donc dans le jeu de cartes, tout comme le Nanga Parbat et le Shishapangma, eux aussi skiés.

Invité, le 21.11.20 05:10

Les sommets les plus proéminents qui sont skiables à budget raisonnable :
10. Elbrus (+4741)
11. Mt Blanc (+4696)
22. Mt Rainier (+4022)
36. Toubkal (+3755)
59. Etna (+3323)

S
superpapa, le 21.11.20 16:04

pour le mont blanc je ne comprends pas . 4807 - 4696 = 111 m
c'est l'altitude de quoi??????????

Joecook, le 21.11.20 18:12

Si j ai bien compris le concept. Parmi tous les chemins qui vont du mont blanc à l Elbrouz (je suppose), les chemins qui descendent le moins bas, ont pour altitude minimale 111m. Maintenant il faut trouver où se situe le point à 111m

S
superpapa, le 21.11.20 19:31

@ Joe Cook Ah OK
«  Maintenant il faut trouver où se situe le point à 111m »
Un jeu dans le jeu :)

J
jean heintz, le 22.11.20 06:31

Joe Cook : vous avez vu juste !

- Si on considère que le "sommet parent" du Mont Blanc est l'Everest, alors il faut chercher le plus haut col entre ces 2 sommets, qui se trouve à 113m.
- On pourrait penser que le "sommet parent" du Mont Blanc est l'Elbrouz, auquel cas le plus haut col à considérer est à 901 m, ce qui relèguerait la proéminence du Mont Blanc à moins de 4000m...
- mais l'Elbrouz se situe sur la même plaque continentale que l'Everest, donc c'est lui qui compte pour faire le calcul du sommet parent.

(source : Wikipedia, page du Mont Blanc)

Joecook, le 22.11.20 08:26

D apres wiki le col est ici. https://www.peakbagger.com/KeyCol.aspx?pid=9941

Vinchy, le 22.11.20 08:58

Et du coup le col à 901m il est situé où?
Maintenant, qui a le projet de relier l'Elbrouz au Mont Blanc en suivant la ligne de crête? :)

J
jean heintz, le 22.11.20 09:06

Beau projet !! Et la ligne de crête est décrite sur la page peakbagger... Impressionnant !

pintor, le 22.11.20 10:37

Rhhhoo lala... il est temps que la neige revienne, ces jeux de poker sont intéressants si l'on a des variantes plus érogènes du style, celui qui gagne en trouvant les yeux fermés le point 111 chez l'un et le point G chez les autres... Voici un jeu qui aurait l'avantage de faire monter la température dans les cabanes !!!
au plaisir .!!

J
jean heintz, le 22.11.20 18:10

Le site est à jour avec les 49 sommets en 7 familles :
https://peakpoker.wordpress.com/les-49-sommets/

R
richarno, le 24.11.20 17:14

@Jean Bravo pour tes recherches.

Marrant le Mont Rose n'est que le 3ème en Suisse : Le Finsteraarhorn et le Piz Bernina sont plus proéminents !

Z
zorglub88, le 25.11.20 18:12

Il y a une notion beaucoup moins arbitraire que les sommets proéminents c'est de considérer comme "sommités" les sommets d’où si on regarde l' horizon il faut baisser le regard pour voir les autres sommets en tenant compte de la rotondité de la terre .
La formule est simple (pour un matheux) :un sommet d'altitude H1 km est une "sommité" par rapport à un sommet d'altitude H2 distant de D km si :
(H1+6370)/Cosinus(D/6370) est supérieur à H2
6370 est bien sure le rayon de la terre.

Invité, le 26.11.20 21:04

Merci Zorglub, j'y penserai pour le 4ème jeu de cartes ! ????

Z
zorglub88, le 26.11.20 22:48

Voici la liste des sommités en France et frontalières :
Mont blanc(74) 4807
Barre des Ecrins (05) 4102
Viso (It) 3842
Aneto (Esp) 3404
Mont perdu (Esp) 3355
Pica d'estats (ariege) 3143
Puigmal (pyrène orientale) 2910
Puy de sancy (puy de dome) 1886
Puy de dome (puy de dome) 1885
Plomb du cantal (cantal) 1855
Mont lozere (lozere 1699
Haut folin (haute saone) 901
La motte d'hembligny (cher) 429
Mont des avaloirs (mayenne) 416

J
jean heintz, le 27.11.20 07:43

Quelques news sur le jeu :

Edition Ski :
https://peakpoker.wordpress.com/edition-ski/
- l'édition pré-série est 100% est souscrite
- on va relancer un plus gros tirage début décembre

Edition Trek :
https://peakpoker.wordpress.com/edition-trek/
- prête et prévue pour janvier 2021

Merci à celles et ceux qui soutiennent ce projet !

W
wind_addict, le 27.11.20 18:06

Je suis d’accord ave Zorglub, la notion d’ultra-proéminence est arbitraire (pourquoi 1500 m et pas 1000 ou 2000), et incomplète : elle ne prend en compte qu’une seule dimension (hauteur) dans un schéma qui en comporte deux : hauteur et distance.
Pour prendre en compte ces 2 critères, il faudrait ajouter une notion d’isolement : en fixant un seuil (150 km de rayon sans rencontrer de sommet plus élevé par exemple), on pourrait définir la notion de SUI (sommet ultra isolé).
Le graal serait alors la notion de SUPI, sommet ultra proéminent et isolé, qui remplisse à la fois les 2 critères énoncés ci-dessus. En France continentale, on ne décompterait probablement que 2 SUPI : Sancy et Mont Blanc - le SUPI des Pyrénées étant en Espagne (Aneto)- peut-être 3 avec le Cinto selon qu’il soit à plus ou moins de 150 km du Corno Grande (ça doit se jouer à peu).
Zorglub, ta suggestion, intéressante sur le papier et très théorique, ne résiste pas longtemps à une analyse pratique, selon ma propre observation, exposée ci-dessous avec la liste des sommets que tu évoques.
Mont Blanc, Barre des Ecrins et Viso : pas gravis.
Aneto : aussi longtemps qu’on regarde vers l’est, on bute sur des sommets, ce ne serait pas une sommité selon ton critère
Pique d’Estats : je ne me souviens pas bien, mais il me semble qu’Aneto et Posets barrent la ligne d’horizon
Puigmal : au nord est, horizon barré par le carlit et sa chaîne, et par la sierra de cadi au sud
Sancy : Horizon barré au sud par les monts du cantal, au nord est par le puy de dôme
Puy de dôme : horizon barré par le sancy au sud ouest
Plomb du cantal : horizon barré au nord par le sancy
Mont Lozère (Finiels) : horizon barré au nord par les monts du cantal, à l’est par la chaîne des alpes.
Pour les quelques sommités suggérées que je connais, aucune ne répond en fait à ta définition…
Pour ma part, je privilégie le concept de SEM : Sommet Emotionnellement Marquant. Pas besoin pour les déterminer de développer de concept ni de formule mathématique, juste une bonne dose de subjectivité ! Dans mon jeu de cartes figurent entre autres le mont Aigoual, le Mont Hermon et quelques autres… et chaque soir j’ai plaisir à me faire une petite réussite.
Enfin, pour revenir au propos de l’auteur du post, j’ai dans l’idée que sa première version de peak poker (avec la seule notion de SUP) vise une approche tête de gondole, et qu’une version premium sur le critère SUPI est prévue dans un second temps… A suivre…

J
jean heintz, le 27.11.20 19:14

@Wind Addict : Je comptais bien sur toi pour alimenter le débat ! Le concept d'isolement est reconnu, je vais voir s'il y a assez de données en la matière. Pour ce qui est du concept SEM, bien évidemment cela reste l'essentiel... le PeakPoker se veut avant tout un prétexte pour évoquer des souvenirs et échafauder des projets, autour d'un bon bol de Viandox.

J
jpc, le 29.11.20 10:14

"Voici la liste des sommités en France et frontalières :
[…] Puy de sancy (puy de dome) 1886
Puy de dome (puy de dome) 1885
Plomb du cantal (cantal) 1855
Mont lozere (lozere 1699
[…]La motte d'hembligny (cher) 429
Mont des avaloirs (mayenne) 416"

Mouais, le truc de Zorglub, c'est une tentative désespérée de faire croire aux frustrés du Centre que le Massif Central est plus proéminent que les Alpes, c'est tout (et il espère embarquer les Normands dans cette croisade pathétique)…
Bah, je jugerai ces listes crédibles le jour où Montmartre arrivera en tête. ;-) ;-) ;-)

Z
zorglub88, le 29.11.20 13:29

Tu crois pas si bien dire jpc mais d’après mes calculs, il y a aussi la tour Eiffel et surement des terrils (skiable) dans le nord de la France , en faite désolé mais il y a plus de "sommités" en plaine qu'en montagne.( y a quand même aussi le Mont rose en suisse ,à vérifier).

W
wind_addict, le 29.11.20 19:13

Zorglub, tu as oublié le Menez Horn (point culminant du massif armoricain) et la dune du Pyla, sommités bien connues, et qui peut-être celles-ci répondent à ta définition (à l'inverse de ta précédente liste) !
Pus sérieusement, je doute que tes calculs et théories fassent de toi une sommité au sein de la communauté des géographes, tant tes conclusions sont absurdes et erronées.

J
jean heintz, le 29.11.20 19:36

Je trouve tout cela fort distrayant ! Mais j'espère que vous vous souvenez qu'au départ il y a un jeu de cartes ... qui prend forme d'ailleurs, cf. le forum.

Z
zorglub88, le 29.11.20 20:04

Révise un peu tes cours de trigonométrie Wind addict et tu verras que j'ai raison .
Ce n'est pas pour polémiquer,je ne dit pas que les "sommités" est une notion plus légitime que les sommets proéminents . Mais Je pense que je me suis fait mal comprendre : Il faut tracer la tangente à l'endroit d'un sommet par rapport au globe terrestre et voir si elle passe au dessus ou en dessous d'un autre sommet.

Quand on est sur le Sancy , oui l'horizon est barré par les Alpes ,mais si on regarde à l'horizontal, on "domine" le Mont blanc qui est beaucoup plus haut mais qui est à plus de 300 km. Ce n'est peut être pas l'impression qu'on a sur place, mais c’est vérifié par le calcul .Le pic d'Aneto ne peut être qu’une sommité sauf erreur c'est le point culminant des pyrènes.Par contre la Pointe percée n'en est pas une (trop proche du mont blanc)

Exemple pour la Barre des Ecrins(4.102) distant de 110 km du Mont blanc
On trouve (4.102+6370)/Cosinus(110/6370)=5.020. Donc on le domine (de peu).

Cette notion simple ,inventé par un prof de Math montagnard n'est effectivement retrouvé nul part dans les livres ou internet , mais effectivement y a pas de quoi en faire une publication scientifique.

W
wind_addict, le 29.11.20 21:18

Cher Zorglub, mes cours de trigonométrie remontent aux années 80, et mes derniers cours de géométrie -avec encore un peu de trigo- à ma math spé, en 1989. Je n’ai aucune envie de m’y replonger !
Je te confirme que tu as mal exprimé ton propos la première fois, ta définition de ce soir est différente de celle exposée initialement (je t’invite à la relire).
Du sommet du Sancy, que j’ai gravi plus de vingt fois, je n’ai jamais vu le Mont Blanc. Mais à chaque fois j’ai vu le puy de dôme, que subjectivement on a très nettement le sentiment de dominer, quoiqu’en dise la trigonométrie. Sans doute je n’avais pas pris soin de bien caler l’angle de mon regard par rapport à l’horizontale.
J’ai gravi nombre de fois aussi le mont Lozère, et je suis incapable de te dire si au vu de ta théorie on a le sentiment ou pas de dominer les alpes. On perçoit juste qu’on est en face de montagnes, beaucoup plus hautes et imposantes…
L’Aneto est pour moi évidemment une sommité, sentiment confirmé lorsque je l’ai gravi, mais si tu t’en tiens stricto senso à ta première définition, ce n’est pas le cas.
Pour revenir à ta formule, elle est probablement juste sur le pur plan mathématique, et exposée comme tu l’as fait ce soir plus cohérente, mais n’apporte pas grand-chose, ni sur le plan strictement géographique (ce qu’in fine tu sembles reconnaître dans ta conclusion), ni sur la perception subjective que le modeste montagnard que je suis peut en avoir !
En tout état de cause, je n’ai en aucun cas envie de continuer à polémiquer inutilement sur un sujet qui n’en vaut pas la peine ! Je suis conscient que l’ironie de mes propos a pu te blesser, ce n’était pas le but recherché.
Bonne soirée !

Z
zorglub88, le 29.11.20 21:38

Sans rancune wind addict ,même si je trouve que cette formule n'est pas sans intérêt .Bonne soirée ! et bon ski .

P
papayouen2, le 02.12.20 14:10

@ Zorglub88
la formule que tu voulais dire est plutôt:
La formule est simple (pour un matheux) :un sommet d'altitude H1 km est une "sommité" par rapport à un sommet d'altitude H2 distant de D km si :
(H1+6370)/Cosinus(D/6370) -6370 est supérieur à H2
6370 est bien sur le rayon de la terre.

ceci est une formule simplifiée qui ne tient pas compte de la réfraction atmosphérique
en général on parle de correction de niveau apparent qui a pour valeur (en mètre) D*D/15.2 avec D en km
la formule corrigée serait alors:

H1 en m est une "sommité" par rapport à un sommet d'altitude H2 distant de D en km si : H1+D*D/15.2 est supérieur à H2
pour la Barre des Ecrins on aurait
4102 + 110*110/15.2 = 4898 m qui est bien supérieure à l'altitude du Mont Blanc

@Wind addict
tu as dit "Du sommet du Sancy, que j’ai gravi plus de vingt fois, je n’ai jamais vu le Mont Blanc. Mais à chaque fois j’ai vu le puy de dôme, que subjectivement on a très nettement le sentiment de dominer, quoiqu’en dise la trigonométrie"

Si le sommet sur lequel tu te trouves a une altitude supérieure au sommet que tu regardes, le sommet que tu regardes paraitra toujours plus bas, c'est pour cela qu'en étant au Puy de Sancy tu domines le Puy de Dôme.

J
jean heintz, le 04.12.20 07:05

Bon c'est décidé : j'appelle Cédric Villani. Je vous avais prévenus.

Actu ancienne, commentaires verrouillés