ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Politique et Société > Reprise des activités de montagne : communiqué de presse du préfet de la Haute-Savoie

Reprise des activités de montagne : communiqué de presse du préfet de la Haute-Savoie - Politique et Société


19 votes

Reprise des activités de montagne : communiqué de presse du préfet de la Haute-Savoie

Proposé par Renoncule le 10.05.20 à 09:45 :: www.haute-savoie.gouv.fr :: 3270 vus :: 1116 clics :: 19 commentaires :: Politique et Société

Comme l’a annoncé le Premier Ministre à l’Assemblée nationale le mardi 28 avril, il sera possible de pratiquer une activité sportive individuelle en plein air à partir du 11 mai, en respectant les règles de distanciation physique. »

Commentaires

L
Legazier, le 10.05.20 10:11

Les sorties à la journée sont les seules autorisées.

P
Pilator, le 10.05.20 12:06

Oui, l'Autorité a quand même trouvé une restriction qui permettra de prendre en défaut de dangereux contrevenants...

Invité, le 10.05.20 12:54

Si on n’ouvre pas les hôtels & restaurants de plaine, il est cohérent de ne pas ouvrir les refuges.
Néanmoins, il pourrait insister sur le fait de minimiser au stricte minimum le nombre de « partenaires », d’éviter les collectives et l’encadrement (amateur et professionnels) qui deviendra rapidement un nid à virus.

fan, le 10.05.20 15:07

J'ai du mal à comprendre pourquoi le bivouac est interdit ??? Tout comme les activités sportives sur le lac... En quoi planter sa tente ou faire du paddle présente le moindre risque ???

P
PAS, le 10.05.20 15:14

Allez les enfants, c’est la récré, tout le monde dehors. Mais attention le premier qui fait une c...
C’est pathétique
Je crois que je vais rester dans les supermarchés sans masque, là au moins on ne me fera pas de leçon de morale...

Invité, le 10.05.20 16:58

C'est pathétique. Agiter le chiffre des 34% comme une menace d interdiction. Une rapide recherche sur le site de la pref haute Savoie permet d avoir les chiffres suivants :
Hiver:
Intervention des secours sur domaine skiable : environ 10000
Hors domaine skiable : environ 600
Été
Secours en montagne :
Environ 1200.
85% des secours annuels sont sur domaine skiable.
Pour le bivouac, c est pas interdit, ça n existe même pas. Les refuges sont fermés donc la montagne se pratique a la journée. Logique implacable. On a le droit de démarrer a la frontale ou faut attendre le jour ?

Y
yvespon, le 10.05.20 17:14

+1 a fan
les bivouacs ne sont pas interdits donc autorisés ...
Donc on pourrait dormir à la belle étoile ou camping en bas des itinéraires ..
Même les dieux , s'ils existent sont contre nous, la météo est pourrie pour les jours prochains .....

pierre-lapin tu simules une bonne toux , tu vas voir comme ça déménage autour des rayons ....

Y
yvespon, le 10.05.20 17:59

+1 a fan
les bivouacs ne sont pas interdits donc autorisés ...
Donc on pourrait dormir à la belle étoile ou camping en bas des itinéraires ..
Même les dieux , s'ils existent sont contre nous, la météo est pourrie pour les jours prochains .....

pierre-lapin tu simules une bonne toux , tu vas voir comme ça déménage autour des rayons ....

M
migloo, le 10.05.20 21:14

Y a-t-il un arrêté préfectoral?
Parce que là c'est juste un communiqué de presse, donc sans valeur juridique, d'autant plus qu'il se contredit: Il dit qu'on ne doit pas sortir la nuit mais qu'il faut faire preuve de bon sens.
Mon bon sens me dit qu'il vaut mieux sortir la nuit (ou bivouaquer) puisqu'il y a encore moins de risque de contamination.

P
Pumba, le 10.05.20 21:58

SMS de réponse de la chargée de com du la préfecture du 74 en milieu d'après midi :
"l'arrêté montagne sera pris demain par Mr le préfet mais il autorisera uniquement les sorties en montagne entre le lever et le coucher du soleil. Autrement dit le bivouac devrait également être concerné par cette interdiction. Cette position sera revue en fonction de l'évolution sanitaire dans le département"

P
Pumba, le 11.05.20 07:02

Décret temporaire suite au report de la promulgation de la loi d'état d'urgence sanitaire à ce soir (Conseil constit)
A noter que les "Refuges de montagne sauf pour leurs parties faisant fonction d'abri de secours" ne peuvent accueillir du public (à l'échelle nationale donc) et que son article 25 permet aux préfets de réinstaurer à tout moment une réglementation à peu près identique à celle en vigueur pendant le "confinement".

https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=CA60AF425C0488E4183A2A549448A3AC.tplgfr23s_1?cidTexte=JORFTEXT000041858681&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000041858676

E
eau_lune, le 11.05.20 15:42

Plus facile d'opprimer les gens que de s'attaquer aux vrais problèmes (système sanitaire à revoir, entre-autres).

A
Arvipa, le 12.05.20 07:12

l'arrêté préfectoral, le communiqué de presse ne parlent que de l'activité individuelle. Qu'en est-il des clubs de montagne ? en conférence de presse le préfet aurait exclu les sorties clubs or les caf de Hte Savoie se préparent à organiser les sorties. Où est l'erreur ? pouvons-nous avoir un message clair ?

R
RGB, le 12.05.20 07:55

" Se préparer à organiser des sorties"
Organiser c'est réfléchir, c'est anticiper et cela ne veut surtout pas dire que des sorties sont programmées.

A
Arvipa, le 12.05.20 08:30

si dans certains clubs elles sont déjà programmées à partir de cette semaine......

Invité, le 12.05.20 12:26

Pas de loi,pas de décret, on légifère par article de torchons locaux. C est beau le modernisme.

P
Pascal, le 12.05.20 13:43

Avec ces bureaucrates: résistance civique, pétitions et poursuite des activités. Des incapables, hormis limiter les libertés individuelles!
L'anagramme d'ENA est.... ANE!

E
eau_lune, le 13.05.20 18:20

Le problème de tous ces gens de l'ENA et formations similaires est qu'ils n'ont pas assez de background scientifique pour faire face à des problèmes dont la compréhension est scientifique - écouter des conseillers ne suffit pas toujours.
Je pense à l'analyse opérationnelle autant qu'à la percolation, et bien d'autres choses très utiles.

Pour revenir au ski de randonnée et autres activités de montagne, j'attends une libération totale comme avant le 15/03. Désobéissance, pétitions etc. très bienvenues.

Toutes nos "autorités" devraient se concentrer sur les vrais problèmes tels que mettre d'avantage de trains pour, à flux constant, diminuer la densité de voyageurs sans les opprimer.

Actu ancienne, commentaires verrouillés