ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Santé et médecine > Secours en montagne Italien aux pratiquants de la montagne: "Imaginez donc les difficultés...

Secours en montagne Italien aux pratiquants de la montagne: "Imaginez donc les difficultés... - Santé et médecine


29 votes

Secours en montagne Italien aux pratiquants de la montagne: "Imaginez donc les difficultés...

Proposé par ThomasW le 12.03.20 à 21:16 :: www.cai.it :: 3720 vus :: 334 clics :: 13 commentaires :: Santé et médecine

...auxquelles nous serions confrontés en ce moment pour effectuer un secours, un sauvetage..."

Nous, montagnards français, devons aussi nous en inspirer!

Message du CNSAS (Corpo Nazionale Soccorso Alpino e Speleologico)

Le pays est en difficulté : les médecins et les infirmières du CNSAS sont engagés avec les autres collègues à assister des milliers d'infectés du nord au sud de l'Italie. Vous savez bien que pour effectuer un secours spéléologique dans une grotte ou un secours alpin en haute montagne, nous devons engager des dizaines d'opérateurs, y compris le personnel de santé. Imaginez donc les difficultés auxquelles nous serions confrontés en ce moment pour effectuer un secours, un sauvetage que nous ferions naturellement, mais qui pourrait déclencher une gestion délicate après intervention.

Il y aura le temps d'escalader à nouveau une montagne, il y aura le temps d'explorer à nouveau ensemble une grotte.

Maintenant, il est temps de s'arrêter. Le temps d'être responsable envers soi-même, envers les autres et envers l'Italie. Comme l'indique la Constitution italienne : la République protège la santé en tant que droit fondamental de l'individu et l'intérêt de la collectivité, et garantit des soins gratuits aux personnes les plus pauvres. Nous devons défendre ces valeurs, nous devons protéger nos médecins, nos infirmières et l'Italie contre un effondrement du service national de santé. Il n'y a pas de sacrifices énormes, il n'est pas demandé d'escalader une montagne de 3000 mètres : il est demandé de rester à la maison pendant une courte période de temps.
#iorestoacasa n'est pas un slogan, ce n'est pas un hashtag pour remplir les réseaux sociaux mais une invitation concrète à limiter au maximum les déplacements inutiles.

On peut y arriver. On va y arriver. Courage, Italie ! ???? »

Commentaires

Vinchy, le 12.03.20 22:22

Et très bientôt ce sera pareil en France, plus vite qu'on ne le pense...Va falloir faire des Charmant Som pour éviter de prendre des risques ;)

P
PAS, le 13.03.20 04:19

On peut aussi interdire aux ivrognes d’encombrer les urgences, aux chauffards de faire des accidents de la route, ... ça sera sûrement beaucoup plus efficace...

C
CFred, le 13.03.20 08:44

Et aussi interdire aux gens de mourir !
En 2019, en France, en moyenne 1600 morts par jours.
A-t-on le droit d'avoir une autre maladie en ces temps perturbés ? ;)

PS : il y a bien entendu du second degrés dans mon intervention, mais pas que ...

P
Pierre*, le 13.03.20 08:59

@pierre-lapin: j'ose espérer que la moyenne des pratiquants de la montagne a un sens du civisme et de l'intérêt général un peu plus élevé que les ivrognes et les chauffards.

@FredCFred: il ne s'agit pas d'interdire d'avoir une autre maladie mais de demander momentanément aux gens de réduire autant que faire se peut des pratiques de loisir à risques qui peuvent les envoyer à l'hôpital déjà surchargé par d'autres patients.
A chacun d'agir en son âme et conscience sans vouloir donner de leçon à personne, mais au minimum ne pas prendre de haut une demande émanant d'un service de secours en montagne éminemment respectable qui sait de quoi il parle.

H
herge, le 13.03.20 09:00

+1, perso. Nous avons annulé nos collectives CAF.

L
Legazier, le 13.03.20 10:48

Je crois qu'il y a 7000 lits de réanimation en France. Souvent saturés.

Invité, le 13.03.20 10:56

Lés skieurs ne sont pas plus civiques que le restant de la population. Le contraire serait même étonnant.

C
cmanu, le 13.03.20 13:33

tout à fait d'accord avec laurence, voir le poste sur la rouanne ou la qu'on certain de poser leur voitures comme s'ils étaient seuls au monde,...

B
Bboy_, le 13.03.20 16:05

évident

liliouns, le 13.03.20 16:32

Regardez le message que le site https://gulliver.it/home/ affiche actuellement.
Du bon sens, peut être pourrait-on s'en inspirer ?

https://gulliver.it/home/

------
Gulliveriani ai tempi del Covid-19
Gulliver non chiude, ma invita a rispettare le limitazioni che tutti dobbiamo rispettare per superare questo momento di vita surreale. Cogliamo l'occasione per riappropriarci della NON azione; per rivedere certezze che forse non hanno fondamenta così solide.

F
FITZROY, le 13.03.20 19:40

Réagissez!
La situation sanitaire est catastrophique en Italie.
Malheureusement ça va arriver en France.
Les mesures prises sont insuffisantes.
Prenez vos dispositions.
Soyez prêts à vivre une quarantaine.
Ici plus personne ne sort en montagne.Ce n’est pas une gripette anodine.Au début les personnes fragiles mouraient maintenant ça commence à toucher une population plus jeune.

S
scarlathy05, le 13.03.20 22:58

Me promenant tous les soirs à Grenoble, je suis complètement affolé de voir que les bistrots sont bondés notamment par les jeunes qui ne semblent prendre aucune précaution. idem dans les grandes surfaces . Au taff encore ce jeudi je constate que les collègues font moult réunions comme si rien ne se passait...incroyable! Franchement les français sont gens bien bizarres, les observateurs estiment que les français sont ceux qui respecteront le moins les mesures de confinement

Den's, le 14.03.20 08:10

[mode humour]
Allons, allons... restons calmes !
https://www.dailymotion.com/video/xw3vwf

Toujours de bon conseil le Tintin !
[/mode humour]

Actu ancienne, commentaires verrouillés