ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Pratiques commerciales irrresponsables en montagne

Pratiques commerciales irrresponsables en montagne - Nature et Ecologie


9 votes

Pratiques commerciales irrresponsables en montagne

Proposé par SebLav le 11.02.20 à 19:25 :: presse.alpedhuez.com :: 5431 vus :: 2201 clics :: 46 commentaires :: Nature et Ecologie

On dirait que la fuite en avant continue du côté de l'Alpe d'Huez... »

Commentaires

Phil'Ô, le 12.02.20 07:51

Tant que la loi sur l'utilisation de l'hélicoptère à des fins de loisirs ne changera pas, toutes les dérives et contournements de l'esprit de la loi resteront possible !

C
chouca05, le 12.02.20 08:28

Lamentable !!! Voilà des professionnels qui aiment leur montagne !!!

G
Guillaume05, le 12.02.20 08:37

C'est peut être une blague, un coup de téléphone au bureau des guides pour vérifier l'information ne coûte rien... et de recouper l'info non plus... et de le re re couper... etc !

R
RGB, le 12.02.20 08:47

Guillaume05: bonne idée. pourquoi n'appelles-tu pas?

X
xdo, le 12.02.20 08:50

C'est tellement incroyable qu'on a envie de la rerererere...couper pour enfin trouver qu'elle est fausse...
Mais elle est vraie :-(

B
bens, le 12.02.20 09:27

Pas besoin de vérifier, c'est juste une extension de ce qu'ils font depuis 15-20 ans au moins (reprise hélico en bas des hors-pistes de l'Alpe d'Huez)

On va dire qu'ils ont adopté un certain esprit "valaisan" = le business passe avant toute considération éthique ou environnementale.

_
_Pascal_, le 12.02.20 09:55

Sans doute me manque-t-il des éléments, je croyais les déposes par hélicoptère interdites en France depuis 1974.
Par quelle manipulation est-ce possible à l'Alpe d'Huez et à La Grave en bordure du parc des Écrins ?
Quelles sont les dérogations ayant permis cela ?

Bon ski@tous

Phil'Ô, le 12.02.20 10:02

Très simple, ils utilisent les faiblesses du texte.
Les déposes en hélico sont effectivement interdites, mais pas les récupérations... Une fois récupérés, les skieurs se font déposer sur une D.Z (Drop Zone) autorisée... voilà comment ils contournent l'esprit de la loi en toute légalité :ill:

D
davidg, le 12.02.20 10:22

heureusement, le président macron est dans les Alpes demain pour reglé tout cela http://www.leparisien.fr/environnement/ascension-du-mont-blanc-macron-veut-en-finir-avec-le-grand-n-importe-quoi-12-02-2020-8257995.php

_
_Pascal_, le 12.02.20 10:45

Merci Phil'Ô

récupération encore et toujours ;-) !

Bon ski@tous

P
Pou, le 12.02.20 11:09

Il est à espérer que nombreux comprennent que ce n'est pas une fin en soi que d'enchaîner ces hors-pistes.

B
Bboy_, le 12.02.20 12:08

Moais, il est grand temps d'interdire l'héliski et pas seulement en France
(voire, pour les théoriciens de la liberté absolue, d'en faire payer à ses acteurs le prix qu'il représente pour la collectivité).

S
superpapa, le 12.02.20 12:33

Bof, ce n'est jamais qu'une proposition d'enchainer une descente à l'Alpe d'Huez et une descente à la Grave le jour même avec transport AR en hélico.
C'est complètement con et il ne me viendrait pas à l'idée de faire un truc pareil mais franchement faut-il s'indigner et vouloir interdire tout et n'importe quoi.
Si chacun veut faire interdire ce qui ne lui plait pas , on est mal barré.
Lisez les commentaires affligeants sous chaque fait-divers relatant un accident en montagne et vous verrez que nombreux sont ceux qui interdirait bien nos activités préférées.

V
Vincent74, le 12.02.20 12:44

@Pascal les deposes en montagne sont interdites mais les récupérations dans des zones où l'hélicoptère peut se poser sont autorisées. Ainsi que le retour à la base. Ils jouent avec les limites de la loi mais ils la respectent. C'est quand même triste d'en là...

B
Bboy_, le 12.02.20 12:55

@ PhilO "Par Phil'Ô, il y a 2 heures 5 minutes

"Très simple, ils utilisent les faiblesses du texte.
Les déposes en hélico sont effectivement interdites, mais pas les récupérations... Une fois récupérés, les skieurs se font déposer sur une D.Z (Drop Zone) autorisée... voilà comment ils contournent l'esprit de la loi en toute légalité :ill:"

C'est assez vague comme distinction. La notion de dépose est-elle définie? Quand on les droppe à la Grave, qqn vérifie s'ils font du D+ ou D-? C'est quoi la différence avec le dépôt sur une drop zone? Plutôt que de les mettre à la Grave, on les droppe sur un col où ils ont le choix de descendre ou de mettre les peaux vers un sommet. Selon qu'ils montent ou descendent à la sortie de l'hélico, c'est de l'héliski interdit ou un taxi aérien amenant légalement au début d'une course? En toute hypothèse, je ne vois pas en quoi les amener à la Grave constitue de la récupération. C'est un drop de skieurs par hélico.

S
sandatos, le 12.02.20 13:04

Si la loi n'est pas claire, elle est facile à contourner, et une éventuelle attaque devant un tribunal ne tiendra pas...

S
superpapa, le 12.02.20 13:11

il faudrait apprendre à lire.
dans le texte il est dit que l'hélico les récupèrent après un hors piste à l'Alpe ( ce qui n'est pas interdit ) et qu'il sont déposés "au pied du domaine" à la Grave. Le texte ne l'écrit pas noir sur blanc mais ils montent à 3200m avec le télé. ils sont ensuite ramener de la Grave à l'Alpe ce qui constitue du transport aérien simple.
L'accroche est vendeuse mais pour un truc au final assez inintéressant .
cela ne devrait pas se vendre par paquet de douze

B
Bboy_, le 12.02.20 13:35

@ superpapa: le critère de distinction dépend donc de savoir si on monte ou descend à la sortie de l'hélico et où se trouve le bas d'un hors piste. Je peux faire un "transport aérien simple" d'un point A à un point B (par ex. de tel col à tel autre) et selon mon bon vouloir (si je viens du haut ou du bas pour rejoindre A et si je vais vers le haut ou vers le bas à partir de B), ce sera ou non de l'héliski prohibé? On peut même imaginer que, à la sortie de l'hélico à la Grave, une partie des passagers-skieurs prennent les bullles et l'autre descende. J'aurai eu un vol semi-légal? Bref, si quelqu'un a le texte légal en question, je suis preneur.

T
titi, le 12.02.20 14:19

Ce n'est pas une blague, cela fait un moment que l'Alpe D'huez, la station aux 1000 canons à neige, propose des itinéraires hors piste avec "reprise" en hélico.

P
PhR05, le 12.02.20 14:30

l'Alpe d'Huez est dans la course pour la pôle dans le challenge du meilleur mountain dysneyland depuis longtemps : centres de remise en "forme", pistes de karting, de glissades motorisées, extension urbaine hors catégorie, la montagne aujourd'hui comme on aime ...

C
Capitaine_BenA, le 12.02.20 14:57

Bonjour à tous.
Rapide recherche juridique de mon côté :
L'article de loi en question est le L.363-1 du Code de l'environnement : "Dans les zones de montagne, les déposes de passagers à des fins de loisirs par aéronefs sont interdites, sauf sur les aérodromes dont la liste est fixée par l'autorité administrative".
A l'Alpe d'Huez, selon les textes, il y a un "altiport à usage restreint" (dont les hélicos), par contre, quid à La Grave ? Quelqu'un sait-il où les hélicos sont habitués à se poser, en dehors d'un usage de secours ?
En tout cas, aucun "aérodrome" ou "altiport", même à usage restreint, sur cet arrêté : https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000030257851&categorieLien=id
Le cas échéant, si on ne trouve pas le fondement légal de tout ça, ça peut se signaler en Préfecture(s)...

G
grandpic, le 12.02.20 16:13

Mail déjà envoyé sur le site, copie aux Maires de Huez et La Grave ...
Quand à le signaler au préfet, pourquoi pas ... mais il rétorquera qu'il a d'autres chats à caresser !

A mon avis, vu aussi les textes référencés ci dessus, ils ne sont pas en accord avec la réglementation

F
FrediFreydieres, le 12.02.20 16:19

Bonjour, au delà des questions de fond posées par ces pratiques, je confirme la non légalité des déposes à la Grave. Extrait du courrier envoyé par MW au préfet, hier :les passagers sont de?barque?s sur la DZ qui se trouve sur le parking, au niveau du de?part des Te?le?phe?riques de la Meije, DZ technique et de secours qui n’est pas homologue?e pour recevoir des passagers. De ce fait, les organisateurs de ce produit commercial contreviennent a? l'article 76 de la « loi Montagne », codifie? au L363-1 du code de l’Environnement, qui stipule que « Dans les zones de montagne, les de?poses de passagers a? des fins de loisirs, par ae?ronef sont interdites sauf sur les ae?rodromes dont la liste est fixe?e par l'autorite? administrative ».
La re?gularisation de cette activite? ne pourrait s’envisager que par l’ouverture d’une he?listation, qui demanderait de longues de?marches administratives, la saisine de l’Autorite? environnementale, une e?tude d’impact, etc. Rappelons que la transformation d’une he?lisurface en he?listation, engage?e en 2017 par la station voisine des 2 Alpes, a rec?u un avis ne?gatif de l’Autorite? environnementale en raison des impacts cre?e?s dans cette zone d’une grande sensibilite? environnementale.
Nous vous prions, Madame la Pre?fe?te, Monsieur le Sous-Pre?fet, de tout mettre en œuvre pour faire cesser imme?diatement cette activite? ille?gale.
Frédi

C
Capitaine_BenA, le 12.02.20 16:25

@FrédiFreydieres : Au moins c'est clair, merci MW pour l'action, apparemment ils ont abandonné le projet au niveau des guides.. ?
@CyrilleMarais : si tu signales une illégalité en Préfecture, et qu'elle est évidente, ne t'inquiètes pas, l'action administrative se mettra en route...

F
FrediFreydieres, le 12.02.20 16:36

Oui :
ce matin dans le Dauphiné Libéré, le bureau des Guides de l'Alpe d'Huez précise :
"... ce produit mixant ski hors-piste Alpe d’Huez-La Grave a été mis en place par la Sata qui commercialise un forfait commun. On n’est pas à l’initiative. On a accepté de participer à ça et c’est l’erreur du bureau », dit-il. « On l’a suspendu et on a contacté la Sata. »"

Merci à tous.

B
bens, le 12.02.20 17:23

Bravo Fredi..!

Reste les reprises hélico en bas des hors-piste d'Huez...

G
grandpic, le 12.02.20 17:36

Bravo Fredi !

C
Clems, le 12.02.20 18:51

Merde alors, j'avais pris mon billet pour la saint valentin...
Ils remboursent?

T
TMSA, le 12.02.20 19:01

Hello, il serait vraiment souhaitable qu'une jurisprudence émerge quelque part pour éliminer les autres foyers de rotations de skieurs en hélico, comme en Savoie par exemple entre
Bonneval et Val d'Isère.

M
Marc Papet, le 12.02.20 19:59

Bravo Fredi, bien joué! Merci MW.
Mais comment la loi va-t-elle être détournée la prochaine fois? On attend la suite...

P
Pou, le 12.02.20 21:02

ça se pratique aussi à Val Thorens, un guide me vantait cela l'an dernier :-/

Invité, le 12.02.20 21:37

Cette information à aussi été relatée sur le DL. Mais je m'interroge sur le bien fondé de certains articles (publications) de ce genre alors que l'hélicoptère c'est beaucoup plus que cela avec les vols de bapteme en hélicoptère notamment et surtout pendant les vacances scolaires dans certaines stations. Par exemple et pour ne pas la citer, une station village porte d'accès du PNV. Les motoneiges y sont interdites mais les baptemes en hélicoptère sont autorisés ?! Y a quand même de l'hypocrisie non ? Je ne suis pas "antitout" et que certaines activités commerciales se développent je suis ok. Mais si la motoneige est interdite (pourtant activité typique hivernale) pour raisons de nuisances, il est incompréhensible que des baptêmes en hélicoptère soient autorisés ! Ou alors les petits arrangements entre amis.....

D
daminator, le 13.02.20 08:42

Ils sont la les grands donneurs de leçons fidèles au poste!Les nivologues de comptoir!
Mon précédant post a été supprimé a la modération.
Afficher sur place public un petit bureau des guides Ou comment briller dans une société où écraser l’autre est plus facile que de comprendre! Bravo vous y etes!
Ces professionnels que vous descendez qui passent plus de temps en montagne que la plupart qui commente auraient mérité un petit coup de tel.(ptr que ca ete fait avant publication j’ai pas l’info mais quoi qu’il en soit ils ne font plus partis du programme ils se sont retirés)
Derriere ces guides y’a des hommes des familles qui vivent de leur metier si vous connaissez huez le guide doit survivre face a la plus ou l’une des plus gdes ESF de France. Mais ca les cowboy du clavier on s’en fiche!!
Post public étonnant surtout venant de la part d’un ex gardien de refuge qui a pu vivre de son métier grâce en autre a ces professionnels pollueurs.
Pour moi il est la le doigt d’honneur!
Tous vous vous érigez en ayatollah de l'écologie des vrais moudjahidines de la nature!
Or qu’avez vous donc aux pieds pour faire vos concours de celui qui bouffera le plus de deniv a la journee? Ben du matos qui polluent plein de carbon! Puis l’ete un velo qui va bien! Un parapente aussi ptr? Bref l’alpiniste est un pollueur quoi qu’il dise! Dans votre kangoo ou partener avec vos sandales en chaussettes vous vous donnez bonne conscience en pointant du doigt des pratiques marginales. Alors que quotidiennement des helicos partent de la cote d’azur pour poser a courch’ ou je ne sais ou pour skier 10min!
Vous avez mis au pilori un bureau des guides pour 3/4 rot qui vous plaisent pas de manière immonde!
le jour ou vous ferez des choix Qui sortent de la norme j’espère que des gens bienveillants tout l’inverse de vous viendront vers vous pour en discuter!
sur ce bonne journee quand meme les greta thunberg tuche!

J
jjbibi, le 13.02.20 08:46

Les guides en hélico me font très franchement pleurer

E
Etienne-H-, le 13.02.20 10:44

Que celui qui n'a jamais fait d'heliski leur jette la première première pierre.

Attention...ca va faire du bruit dans les pâles.

(Faut verser une larme pour les guides qui nourrissent difficilement leur famille en helico, c'est ça ? )

J
jacky05, le 13.02.20 10:49

Bonjour
Pour quelques emplois on peut faire n'importe quoi !!!
Bonnes randos à tous

_
_Pascal_, le 13.02.20 11:00

Bonjour, merci à FrediFreydieres.
N'en déplaise à dam's, si c'est illégal, pas question de le pratiquer. Si sortir de la norme c'est devenir contrevenant, je me demande où est l'exemplarité du guide de haute montagne.

Bon ski@tous

B
bens, le 13.02.20 11:44

@dam's = on a pas mis "au pilori" un bureau des guides, on met au pilori une pratique hypocrite (la dépose est interdite - pour de bonnes raisons - alors on contourne en proposant de la reprise)
Et en l'occurrence ici, illégale !

Le bureau des guides concerné devrait remercier Freddy qui les a empêché de faire une connerie....

Sur le fond, à mon idée le problème avec l'héliski n'est pas tellement les émissions de CO2 (même si c'est un gros consommateur)

Le problème c'est qu'on pourri un peu plus un milieu fragile et qu'on emmerde avec le bruit tous les pratiquants à des dizaines de kilomètres à la ronde.

Quand c'est nécessaire (secours) ou ponctuel et collectif (refuges) on peut le supporter, quand c'est juste pour promener 3 pimpins qui veulent économiser 5mn de taxi, bah non, moi je ne le supporte pas même si ça met du beurre dans les épinards d'un guide.

Après il y a la question d'éthique, est-ce que l'héliski est vraiment le type de pratique pour lequel les guides ont choisi ce métier ? Ou est-ce que ce n'est pas plutôt tout le contraire ?

J
jjbibi, le 13.02.20 14:09

Que celui qui n'a jamais fait d'heliski leur jette la première première pierre.
moi
et je suis pas le seul
heureusement !!

P
PhR05, le 13.02.20 14:21

Pour une poignée d'emplois on peut faire n'importe quoi !!!
Une autre donnée d'actualité : la SATA - alpe d'huez, 2 alpes (?) c'est pas ceux qui ont repris les télecabines de la Meije l'an dernier?
La république doit-elle s'effacer pour quelques dollars de plus devant les cies touristiques globalisantes ? le changement de paradigme, c'est pour quand? il faudrait demander l'avis du président aujourd'hui à Chamonix pour parler de ces sujets ...

Invité, le 14.02.20 06:25

Tout ce blabla pour aller à la Grave en hélicoptère au lieu du taxi

Invité, le 14.02.20 06:31

@Fredi
Tu faisais comment pour alimenter ton ton refuge ? La paille, la poutre ?

F
FrediFreydieres, le 14.02.20 08:15

Juste 2 remarques :
il y a de fortes divergences, chez les guides et l'ensemble des professionnels de la montagne, sur ces pratiques. La grande majorité des guides ne pratiquent pas la montagne en hélico et se sont exprimés contre ces nouveaux produits.
@Sophie, à propos des refuges en Oisans :
Oui j'ai gardé le Promontoire jusqu'en septembre 2018. Nous avons fait au mieux pour réduire les hélicos : avec l'ensemble des gardiens de l'Oisans nous regroupions l'héliportage une seule fois par mois et la même matinée pour tous. Donc sur 30 ou 31 jours par mois, il n'y avait qu'une matinée d'hélico (et les nuisances liées) pour l'ensemble les refuges de l'Oisans.
Mais je suis d'accord, au vu de la conscience que nous avons mieux maintenant de l'extrême gravité de notre situation planétaire, il faudrait encore minimiser... au maximum. Et dans un seul sens, protéger la montagne, réduire nos impacts. Et surtout, ne pas en rajouter.
Je suis aussi d'accord : personne n'est exemplaire. Mais cela ne doit surtout pas nous dispenser de renoncer à ce qui est déraisonnable. C'est un point de vue. Mais la réalité nous l'avons tous les jours un peu plus en vraie grandeur. Il y a objectivement urgence. Merci

Invité, le 14.02.20 10:13

"L extrême gravité de notre situation planétaire". Exemple de phrase qui ne veut rien dire.

B
Bboy_, le 14.02.20 10:25

c'est quoi la Sata?

B
Bboy_, le 14.02.20 10:30

@dam's : "Derriere ces guides y’a des hommes des familles qui vivent de leur metier si vous connaissez huez le guide doit survivre face a la plus ou l’une des plus gdes ESF de France. Mais ca les cowboy du clavier on s’en fiche!!"

Of course on s'en fiche! Y a moyen de survivre autrement qu'en voulant concurrencer tout seul "une des plus grandes ESF de France" et en polluant de manière illégale.
L'argument de l'indigène qui doit faire son beurre, ça fait 50 ans qu'on le met en oeuvre, avec un résultat pas très reluisant. Heureusement qu'il y a des gens qui agissent pour mettre fin à ces voies de fait.

Commentaires verrouillés