ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Divers > FFME: mise à jour des règles de sécurité lors des sorties ski encadrées

FFME: mise à jour des règles de sécurité lors des sorties ski encadrées - Divers


10 votes

FFME: mise à jour des règles de sécurité lors des sorties ski encadrées

Proposé par hod717 le 21.12.19 à 20:49 :: www.ffme.fr :: 3005 vus :: 656 clics :: 27 commentaires :: Divers

Attention : une nouveauté concernant le port du casque : lors des sorties organisées par les clubs, les comités et les ligues de la fédération, le port du casque est obligatoire en permanence pour tous les mineurs (en montée comme en descente), il est recommandé pour les adultes. »

Commentaires

Invité, le 22.12.19 07:45

Je met le casque en permanence à la descente, c'est une habitude. Mais que cela devienne une obligation..... parce que au final c'est ce qui va finir par arriver.... et à la montée en plus..... Ils nous font bien c... tous ces décideurs.

D
davidg, le 22.12.19 10:58

et pourquoi pas un airbag et un balise satellite ?

Invité, le 22.12.19 12:59

tu rigoles mais pour l'airbag ça peut devenir le cas.... (attention je dis pas que c'est pas bien l'airbag)

E
Etienne-H-, le 22.12.19 13:19

L'obligation concerne les mineurs dans des sorties encadrées, pas de quoi s'affoler non?

Invité, le 22.12.19 13:31

Au caf on parle de plus en plus d'obligations pour les sorties collectives, ce n'est pas acté mais c'est une rumeur qui tourne... Il suffit que les assurances fassent pression pour que cela devienne une obligation...

Vinchy, le 23.12.19 00:09

@Etienne-H : non, pas de quoi s'affoler, au contraire, c'est même certainement une bonne initiative de faire mettre un casque.
C'est plutôt l'évolution des choses qui peut faire peur, on peut très bien imaginer :
- dans 2 ans : casque obligatoire, pour tous, mineurs ou adultes, dans des sorties encadrées
- dans 4 ans : casque, dva, sonde et pelle obligatoires pour tous, sorties encadrées ou non
- dans 6 ans : réglementation durcie, amende pour tous ceux qui n'ont pas ces équipements, amende pour ceux qui sortent par risque >=4
Ceci n'est qu'un exemple, mais on peut aller loin comme ça, c'est l'évolution des choses qui fait peur, la volonté de tout "sécuriser", se protéger en cas de procès, etc.

Invité, le 23.12.19 10:34

celui qui me "fliquer" avec ttes ces conneries sera ultra matinal
et très silencieux....

B
bens, le 23.12.19 11:03

Déjà ça serait bien de ne pas afficher cette info en majuscule comme si c'était une information sécurité ultra importante et urgente !

Après qu'une fédé impose le port du casque pour les mineurs n'est pas une surprise et ça parait pas illogique.

J'espère qu'ils sauront rester intelligent en ne pas en venir à une obligation pour les adultes (venant de la FFME je n'en suis pas sûr...)

R
RGB, le 23.12.19 11:41

Le paragraphe 4 sur le port du casque est très bien rédigé et en particulier la référence aux nouvelles normes
Cela fait 10 ans que je porte un casque à la montée et à la descente et c'est devenu une "habitude" dans les sorties que j'encadre (je ne suis pas dans un Club FFME)
Le casque est devenu obligatoire pour les jeunes cyclistes, pourquoi pas pour le ski.
Regardez un peu les enfants qui sont pris en charge au SAMU et aux urgences pédiatriques

D
davidg, le 23.12.19 11:50

@RGB vous avez des chiffres fiables pour le ski de rando ? pour le ski de randonnée (enfin le genre de sorties peperes des clubs FFME) le port d'un ABS serait plus utile

D
dopse, le 23.12.19 14:10

Je me pose la même question que davidg sur l'accidentologie : a-t-on des chiffres qui permettent d'avoir une idée du risque de décès et séquelles graves par trauma crânien suite à chute en ski de rando (pas en ski de piste, là il y a des données, notamment via la fondation Petzl). Ou à minima avoir des indices pour comparer ce risque à celui de décès / séquelles graves suite à avalanche. Même ordre de grandeur ou pas ?

E
Etienne-H-, le 23.12.19 14:33

Selon le document de la fondation Petzl (http://www.ac-grenoble.fr/eps/wp-content/uploads/2015/03/Rapport-recherche-accidentologie.pdf) il y a plus d'interventions sur accident mortel par avalanche que par glissade ou chute, ce qui donne une orientation sans répondre exactement à la question (on peut décéder d'un traumatisme crânien dans une avalanche, on peut décéder d'une blessure non crânienne lors d'une chute).
C'est également mon impression personnelle sur 10 ans de secours (moins robuste qu'une collecte exhaustive de données j'en conviens volontiers)

Invité, le 23.12.19 14:53

c'est le port du crane qui devrait etre obligatoire :)

Invité, le 23.12.19 14:54

Il s'agit d'un règlement intérieur visant les mineurs. Depuis des années le port du casque en piste s'est généralisé, il ne paraît pas insensé de pratiquer la généralisation sur le ski de rando, les dérapages à la montée, ca arrive, surtout chez les débutants lorsque la trace est inconfortable.
Ceci dit, il aurait peut-être fallu nuancer sur la montée pour éviter de leur coller un casque sur une route entre la voiture et le refuge, mais comme d'hab, la réglementation protectionniste génère ceinture-bretelle, le risque est donc décentralisé vers les cadres, qui sauront faire preuve de discernement, ou pas....

D
dopse, le 23.12.19 15:03

Merci pour le retour Etienne, ça donne en effet une indication intéressante, au moins pour les accidents mortels.

B
bens, le 23.12.19 15:07

C'est également mon impression personnelle sur 10 ans de secours
Est-ce qu'a ton niveau tu vois de temps en temps des traumas crâniens graves chez des skieurs de rando (qui auraient été évité par le casque - j'imagine qu'il y a aussi des traumas de la face que le casque n'aurait pas évité)


Le casque est devenu obligatoire pour les jeunes cyclistes, pourquoi pas pour le ski.
Pour les jeunes skieurs ça me semble logique (en particulier l'absence de leurs parents)

Pour les adultes, ça me semble beaucoup plus pertinent de faire de l'information objective sur les risque, de faire en sorte que ça soit considéré normal de mettre un casque et après à chacun de faire son choix "éclairé"

Le mot d'ordre de la FFCAM est d'amener les pratiquants vers l'autonomie. Imposer trop de règles absolues sur des sujets où il y a débat... c'est le risque de pousser à une pratique hors club ce qui est plutôt contre-productif.
Alors que faire appel à l'intelligence et au jugement des pratiquants c'est les faire progresser vers l'autonomie.


En VTT le port du casque s'est imposé de lui-même sans avoir nécessité d'obligation. Pour autant on est libre d'aller acheter du pain à vélo sans le mettre....

Invité, le 23.12.19 15:19

En vtt le casque est obligatoire pour les adultes et les enfants sur les sorties club.
ça me semble pas mal d'une part d'éduquer au port du casque dans le cadre des clubs. L'expérience sur le vélo montre qu'on est relativement à l'abri d'une réglementation hors sorties clubs

E
Etienne-H-, le 23.12.19 15:45

Bens a dit :Est-ce qu'a ton niveau tu vois de temps en temps des traumas crâniens graves chez des skieurs de rando (qui auraient été évité par le casque - j'imagine qu'il y a aussi des traumas de la face que le casque n'aurait pas évité)

La réponse est difficile car la question présuppose déjà que le casque aurait protégé d'un traumatisme crânien.
Voit on des traumatismes crâniens chez les skieurs de rando?
-> oui mais très peu (anecdotique par rapport à ce que l'on recueille en ski alpin casqué pou pas)
Voit-on des traumatismes crâniens isolés graves dont on pourrait penser que le port du casque aurait changé la donne?
-> encore moins.
Voit-on des traumatismes crâniens isolés graves malgré le port du casque?
Oui aussi ça arrive.

Synthèse "à prendre avec pincette":
il y aurait assez peu d'accidentologie crânienne pure en ski de rando, peut-être un petite part évitable ou réductrice avec le port du casque, qui cependant ne changera le pronostic des gros traumatisme"

Conclusion "à prendre avec des pincettes":
On ne peut pas déconseiller le port du casque à ski de rando, mais 1/ quel casque? Norme Alpine 1077, CE EN 12492, CE casque de ski de randonnée, UIAA? voire pourquoi pas un casque de VTT qui à part la protection conte les chutes de pierre repond à la même demande.
2/ ne pas trop en attendre en cas de traumatisme important.


Enfin notons que le ski de randonnée regroupe des pratiques très différentes: randonnée calme à faible vitesse et neige abondante et profonde d'un côté du spectre, couloir en neige dure bordé de rochers de l'autre côté.

B
bens, le 23.12.19 16:23

Merci Etienne, ça confirme mon idée (avec ma lunette dont le champ est nettement moins large que la tienne)

Loin de moi l'idée de déconseiller le casque, je suis finalement assez content quand les membres des groupes que j'emmène en ont (en particulier ceux qui ont le ski pas trop assuré et qui chutent régulièrement)

Mais ça ne me viendrait pas à l'idée de l'imposer à un bon skieur sur une sortie tranquille, surtout que moi je ne le met que dans certaines occasions (glacier crevassé, couloir dangereux, ou... zone exposée aux chutes de pierre)

ça me semble pas mal d'éduquer au port du casque dans le cadre des clubs.
Justement je trouve que rendre obligatoire n' "éduque" pas....
Par contre expliquer et convaincre, c'est ça éduquer !

Cela dit l'utilité du casque en "vrai" VTT est assez évidente et ne fait pas débat, ce n'est pas le cas en ski de rando à mon point de vue.

Invité, le 23.12.19 17:48

et si on demandait à Schumarer ce qu'il pense du casque avec support de caméra?hum
Le fétichisme de la sécurité passive à grand coup de matériel ne sert que le bizeness;et pas l'autonomie des personnes.
les fédés plonge évidemment dans le système, qui recommande pour etre participantà une sortie: un jeu de piles de rechange pour le DVA,etc...et même une normalisation de la communication avec accusé de réception au cours de la sortie ( c'est la source de nombreux accidents, une com imprécise)Il reste une zone difficile d'après ces experts: la gestion des ...électrons libres....ni dieu ni maitres qui n'ont rien à faire dans cette bureaucratie pour pratiquer la montagne de leur choix.La pratique actuelle s'oriente plus vers un comportement en "bac à sable" de divertissement que vers une activité responsable dans la grande nature, ou la notion de sureté personnelle devrait précéder celle d'abri derrière un pseudo bouclier.
Bon ski à toutes et tous

Invité, le 27.12.19 07:50

"et si on demandait à Schumarer ce qu'il pense du casque avec support de caméra?" Pfff faut arrêter avec ce cas isolé* malencontreux, sur-médiatisé, depuis le temps, pour un malheureux qui avait déjà la tête fragile... un casque de moto est homologué pour un choc frontal à... 28km/h...

Invité, le 27.12.19 13:54

Que pense la communauté skitourienne de l'obligation de porter une coquille de protection abdominale en pente raide ?

Invité, le 28.12.19 10:39

encore merci aux crs de l'Isère pour l'hélitreuillage le jour de Noel: bcp de maitrise et du travail très bien exécuté!
ubaye46

Invité, le 29.12.19 21:17

Dommage que cette mise à jour ne propose ni le 114, ni l'envoi des coordonnées GPS à un proche en cas de ptoblème.

G
grandpic, le 30.12.19 13:20

A vince : j'ai bien ri !

Pour le reste, débat encore stérile. Les mineurs, oui il faut les protéger. Les majeurs font ce qui leur plait, du moment que les assureurs les assurent ... ou pas ...

je ne porte pas de casque en rando cool. Seulement en alpi et en ski de couloir, là où les pierres peuvent toucher plus facilement. 32 ans sans chocs à la tête ... mais avec de belles gamelles. Quoi en penser ? Que la chance n'est pas la même pour tous. Si on se protège, on limite les risques, pas besoin d'être mathématicien pour le savoir.

Invité, le 31.12.19 18:16

L'année dernière en décembre avant l'ouverture, un décès au Margeriaz en ski de rando, chute contre rocher, faible enneigement.
En hors piste en début de saison tjs par faible enneigement aux Ménuires il y a quelques années ...

Invité, le 01.01.20 07:58

On parle de ski de rando et l’autre sort l’histoire d’un mort de fain faisant du ski sur cailloux sur les pistes du Margeriaz !
Pour le ski sur herbe et cailloux, on mettait déjà un casque dans les années 80. Mais, c’est quoi le rapport avec le ski de rando ?

Actu ancienne, commentaires verrouillés