ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Voyages et Expés > Comment s'adapte-t-on pour vivre à plus de 4 000 m d'altitude ?

Comment s'adapte-t-on pour vivre à plus de 4 000 m d'altitude ? - Voyages et Expés


18 votes

Comment s'adapte-t-on pour vivre à plus de 4 000 m d'altitude ?

Proposé par Jer le 19.11.18 à 14:47 :: www.franceinter.fr :: 1356 vus :: 262 clics :: 0 commentaires :: Voyages et Expés

Avec l'altitude, la pression atmosphérique baisse et l'oxygène se fait de plus en plus rare. Pour faire face à ces conditions extrêmes, les populations de haute montagne ont développé d'extraordinaires capacités d'adaptations au cours du temps. Mais une pathologie spécifique survient chez certains habitants : le mal chronique des montagnes qui se manifeste par des maux de tête et troubles de la circulation.

Samuel Vergès, physiologiste à l'Inserm et à l'Université de Grenoble, étudie l'hypoxie d'altitude chez les habitants de la Rinconada, ville du Pérou perchée à 5300 m d'altitude.

Pour la faune et la flore, l'altitude est aussi un milieu rude mais certaines espèces ont développé des stratégies pour y survivre toute l'année. Comme la saxifrage à feuilles opposées qui pousse en coussinets pour mieux résister au froid, ou le lagopède alpin qui s'enveloppe de plumes jusqu'aux pattes.

On en parle avec le naturaliste Christian Couloumy, président de l'association « Envergures alpines » et auteur du livre http://nature.glenatlivres.com/livre/rapaces-entre-ciel-et-terre-9782344031742.htm aux éditions Glénat. »

Commentaires

Commentaires verrouillés