ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature et Ecologie > Coup de chauffe au Pic du Midi.

Coup de chauffe au Pic du Midi. - Nature et Ecologie


26 votes

Coup de chauffe au Pic du Midi.

Proposé par ST17 le 23.09.18 à 18:14 :: www.lemonde.fr :: 2641 vus :: 559 clics :: 13 commentaires :: Nature et Ecologie

Il n’a pas gelé depuis cent jours sur le pic du Midi, du jamais-vu depuis 1882 .rnrnLes températures maximales dans les Pyrénées pourraient augmenter de 7,1 °C d’ici à la fin du siècle... »

Commentaires

G
grandpic, le 24.09.18 19:46

tiens ça me rappelle un bouquin sur le changement climatique où les Températures vont atteindre +6 et jusqu'à +8 en 2100 ... bien loin des modélisations de nos chercheurs qui, jusqu'à il n'y a pas longtemps, croyaient l'antarctique épargné ! maintenant, on dit qu'il fond 4 fois plus vite qu'en 2013 !

P
Pilator, le 24.09.18 21:45

En 50 ans, les températures ont augmenté de 1,2°, puis elles devraient augmenter de 7° en 80 ans, soit 3,7 fois plus vite, en prolongeant les données...
Parmi les défauts des approches catastrophistes, il y a la linéarité, voire le caractère exponentiel des phénomènes sur long terme.
Il faut donc supposer que les modèles utilisés n'ont pas beaucoup de dynamique, sauf celle qui va dans un sens, et que l'on n'explique pourtant très imparfaitement !

J
Jer, le 25.09.18 10:12

Au fait, as-tu la moindre idée de ce que sont les modèles utilisés ?

Invité, le 25.09.18 21:16

Cyrille Marais > "nos chercheurs qui, jusqu'à il n'y a pas longtemps, croyaient l'antarctique épargné" ... merci de citer tes sources.

P
Pilator, le 25.09.18 22:38

Je ne suis pas climatologue, mais je connait assez les modèles utilisés en économie pour penser qu'il y a de fortes similarités (les mêmes mathématiciens besogneux égarés sévissent).
- Pour la question de la dynamique, je me réfère aux affirmations sans cesse réitérées des aficionados de l'écologie pour nous affirmer que la nature ne se remettra jamais de tel ou tel événement, comme il y déjà longtemps l'Amoco Cadix (jamais la mer d'Iroise ne s'en remettra...), ou pour nous indiquer que les végétaux ne reviendrons jamais dans les terres mortes par surexploitation (on se demande bien comment ils y sont venus auparavant...).
- L'idée de dynamique repose sur le fait qu'il s'agit de systèmes, donc d'ensembles qui ne sont jamais figés et ne peuvent durablement remplir la même fonction (dans le modèle préétabli). On dispose en théorie de la possibilité un jour d'y voir plus clair car le système ne se pense pas, comme en économie, mais il réserve tout de même des propriétés émergentes.
- Dit autrement, on voit bien le problème avec la théorie du chaos, qui oblitère pratiquement toute possibilité de prévision climatique fiable à 10 jours, en l'état actuel de nos mesures, connaissances et possibilités de calculs.

J
Jer, le 26.09.18 00:08

Critique profonde : dans une autre discipline, il y a des gens qui font des choses pas raisonnables. Mais au moins tu la connais.

La théorie du chaos ne dit pas qu'on ne peut rien dire : elle permet au contraire de prévoir la fréquence des événements exceptionnels, cf. http://www.chaos-math.org/fr par exemple.

Invité, le 30.09.18 10:14

Ca fait des lunes que je discute avec le CNRS ... il y a des rapports des années 1990 où l'antarctique était "mesuré" avec les techniques de l'époque. Les chercheurs n'avaient pas le nez dedans, et en avaient déduis, par des vues satellites, que la banquise antarctique ne bougeaient pas trop. sauf ... sauf qu'il ne faut pas regarder la surface de la banquise, mais son volume. ... que nous ignorions. Aujourd'hui, et depuis 2002 et le détachement du super iceberg de ross, les mesures se sont affinées, et les surveillances accrues. Des rapports de 2005 expliquent que les chercheurs n'avaient pas corrélé le changement climatique, et la banquise antarctique. Après, ils sont revenus sur leurs pensées... Aujourd'hui, tout le monde sait que l'antarctique fond 4 fois plus vite qu'en 2013 ... l'indice le plus inquiétant de notre climat terrestre. si vous voulez des liens, je les envoie

P
Pilator, le 30.09.18 13:45

Dire que l'Antarctique fond 4 fois plus vite en 2018 qu'en 2013, c'est de la science profonde...

Invité, le 30.09.18 21:44

S'ils étaient encore vivants, les gars de 1882 rigoleraient bien !
Les véhicules gasoil de l'époque devaient sacrément polluer pour provoquer un dégel de 100 jours il y a plus d'un siècle...

Invité, le 01.10.18 21:42

Il a enfin gelé la nuit dernière au Pic du midi après 108 jours de températures positives...

Invité, le 02.10.18 11:21

@Pépé, 1882 c'est le début des mesures... Les gars de 2018 se gloussent de tant de stupidité possible chez une seule et même personne. Si ton pseudo est correct, ouf, bientôt l'espèce humaine sera débarrassé de toi. Tes petits enfants ne te remercient pas pour ce potentiel génétique hors norme. ;)

J
Jer, le 02.10.18 11:27

@Pilator : Réduire à un indicateur compréhensible pour juger de la profondeur de la science, c'est aussi peu convainquant que critiquer par analogie avec l'économie.

@Pépé : Tu as mal compris : c'est un record depuis 1882 parce qu'avant 1882, il n'y avait pas de relevés. Pas parce qu'il y a eu un dégel de 100 jours en 1882. Pour citer https://www.rtl.fr/actu/meteo/il-n-a-pas-gele-sur-le-pic-du-midi-depuis-100-jours-un-record-historique-7794894850 de haut niveau : « on n'avait jamais connu ça. »

Actu ancienne, commentaires verrouillés