ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Neige et avalanches > DVA : de la friture sur la fréquence

DVA : de la friture sur la fréquence - Neige et avalanches


23 votes

DVA : de la friture sur la fréquence

Proposé par yougs_4 le 14.11.16 à 13:08 :: communitytouringclub.com :: 2524 vus :: 896 clics :: 10 commentaires :: Neige et avalanches

"l’enjeu d’un DVA n’est pas la course à la technologie : c’est d’être simple à utiliser dans une situation compliquée et une fenêtre critique de 15 minutes" »

Commentaires

Invité, le 14.11.16 21:55

Tres instructifs, pour neutraliser les interferences, du papier d'alu suffit en general. mettre l'appareil suceptible d'interference ds du papier alu ds le capuchon du sac et ca reduit les risque. Penser aussi aux appareilx photo, surtout lors de l'allumage et de la prise de vue. Les interférences peuvent etre importantes. J'ai un cas sur des camera hasselblad recentes ou a chaque photo prises, on perdait 6dB sur le signal GPS par exemple. probleme resolu avec une feuille d'alu entre les 2 appareils.

H
HDlameije, le 15.11.16 08:30

Très bonne info.

L
le ded, le 15.11.16 08:42

Surtout que certains APN sont dotés d'une puce wifi et/ou Bluetooth maintenant.

N
NULL, le 16.11.16 13:47

Les smartphones depuis longtemps également ! Il appartient à chacun de couper le maximum quand ça n'apporte rien... Perso (ça se discute) mon tél est toujours en mode avion contre moi. Je préfèrerais perdre 10 secondes lors d'un secours pour l'enlever que de ne plus avoir de batterie, ou faire des interférences si je suis en-dessous...

Z
zebre91, le 16.11.16 15:41

C'est pas directement le sujet mais ça me laisse songeur :
"...un marché limité estimé à 150 000 unités vendues dans le monde par an, dont 10% en France."
Cela fait 15 000 par an, 100 DVA vendus par jour durant 5 mois d'hiver sur la France entière...

J
jc69, le 16.11.16 17:41

@pierre : lors d'une formation DVA avec les fabricants, la préconisation est d'éteindre le téléphone portable. Le mode avion serait très perturbant aussi :-(
Moi aussi je préfère l'avoir en mode avion que complètement arrêté parce qu'on le redémarre beaucoup plus vite.
Mais il faut au minimum le mettre dans le sac à dos, loin de ton DVA.
Contre toi, c'est sûrement trop près du DVA.

L
le ded, le 16.11.16 20:33

Oui mais dans le sac, il sera à T° ambiante et donc extrêmement consommateur d'énergie.

J
jacky05, le 17.11.16 15:54

Le téléphone doit être éteint en mode recherche " éteindre tous les appareils électroniques pendant la recherche."
Mais si tu est seul en rando tu peut être prélocalisé par ton téléphone ce qui peux limiter la zone de secours à faire avec les DVA. Je gardes toujours mon téléphone bien chargé en route dans mon sac à dos.

A
Alain_Duclos, le 17.11.16 19:22

Sauf que si il y a un moment où il faut absolument resté joignable, c'est bien pendant un secours avalanche !!!
On est pas toujours 10 sur place avec un qui peut rester à chaille en contact téléphone :-/

B
bens, le 17.11.16 19:26

lors d'une formation DVA avec les fabricants, la préconisation est d'éteindre le téléphone portable.
Le mode avion serait très perturbant aussi :-(


Le problème du fabricant c'est de ne pas avoir à se justifier en cas de problème => application du principe de précaution, on éteint tout ce qui pourrait peut-être un jour et dans certaines configurations perturber la recherche.

Le problème du pratiquant c'est d'avoir le juste compromis pour sauver sa peau ou celle de son copain et donc entre plusieurs risques de choisir le moins gênant.

Bref ça me semblerait plus pertinent de se faire une opinion sur base de tests effectués en conditions réelles par des organismes indépendants des fabricants.

Malheureusement, en dehors des tests sommaires effectués par le CAF de Pau dans leur (excellent) comparatif des DVA, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent.

Actu ancienne, commentaires verrouillés