ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Freeride et Freerando > Téléphérique de la Grave: Campagne de Crowdfunding

Téléphérique de la Grave: Campagne de Crowdfunding - Freeride et Freerando


2 votes

Téléphérique de la Grave: Campagne de Crowdfunding

Proposé par Caspar le 12.11.16 à 11:05 :: www.indiegogo.com :: 3170 vus :: 1034 clics :: 7 commentaires :: Freeride et Freerando

La commune de La Grave à lancé un appel à candidatures pour chercher une nouvel opérateur pour la célèbre téléphérique quand la DSP actuelle arrive à terme en 2017. Un collectif de passionnés, rassemblés dans l'association "Signal de La Grave" à déposé une candidature. Ils souhaitent rassembler toute la communauté de skieurs de randonnée passionnés pour porter cette candidature et ont lancés une campagne de financement participatif pour la soutenir. »

Commentaires

Invité, le 12.11.16 21:56

Chouette projet mais me viennent néanmoins à l'esprit quelques questions et remarques :

Il se situe en France, la description intégrale du projet devrait me semble t-il exister aussi en français...

Que devient l'argent non utilisé si le projet échoue ?

Aucun cadre juridique n'est proposé pour la future entité, autre que partenariat publique/privé, ce qui est bien trop vague et qui peut donner le pire comme le meilleur.

Pourquoi ne pas avoir envisagé une société coopérative, un statut qui me semble pourtant très en phase avec les objectifs revendiqués ? (représenter "les gens", les pratiquants d'activités, une gestion alternative, l'éco-responsabilité, etc.)

De plus, avec une SCOP, les sommes engagées pourraient correspondre à des parts sociales, ce qui est plus motivant et impliquant que des cadeaux plus ou moins bien trouvés...d'autant que ces cadeaux ont un coût qui, même faible, entame d'autant le capital disponible.

En tous cas, à titre perso, je serais partant pour des parts sociales ! En l'état...

Invité, le 13.11.16 10:10

Lors de la construction du téléphérique, les passionnés de montagne étaient contre l'installation, il y a même eu le plastiquage d'un pylône je crois.

Invité, le 13.11.16 10:21

Un site totalement en anglais...étrange
Un cadre juridique totalement flou...étrange
Un projet utopique ...étrange

ou étranger

A
AntoineB, le 13.11.16 17:38

Quelques réponses :
http://dl.dropboxusercontent.com/u/13865424/French%20Summary.pdf. si on prend le temps de lire (règle générale pour les campagnes de financement participatif ou Crowdfunding) on peut apprendre que si le projet n'atteint sa viabilité les sommes ne sont pas débitées. Pour ce qui est de la mise en avant en anglais, je suis aussi surpris, mais je suppose que cela vient des Gravelos d'origines internationales qui portent l'association dont Joost Van Zundert qui tient l'hotel la Chaumine.
Ensuite le téléphérique de la Grave n'est pas près de disparaitre ici la seule vraie question qui est abordée est celle de sa gestion: une bonne grosse compagnie dont l'actuelle compagnie des Téléphériques des glaciers de la Meije ou bien celle des 2 Alpes ou d'autres!? et donc avec leurs objectifs de gestion de boite privée... ou bien un autre modèle ?

Invité, le 14.11.16 09:25

"Pourquoi ne pas avoir envisagé une société coopérative, un statut qui me semble pourtant très en phase avec les objectifs revendiqués ? ...
De plus, avec une SCOP, les sommes engagées pourraient correspondre à des parts sociales, ce qui est plus motivant et impliquant que des cadeaux plus ou moins bien trouvés...d'autant que ces cadeaux ont un coût qui, même faible, entame d'autant le capital disponible."

+ 1

Effectivement là selon leur description, tu donnes de l'argent qui servira de trésorerie pour se lancer et t'as le droit à ton nom sur un tableau. Dans le cas d'une société coopérative, t'auras des parts sociales qui serviront aussi de trésorerie. Ça fait le même effet sauf que dans le second cas, t'as des associés, pas des supporteurs, des fonds propres, pas un don et si en plus tu choisis la SCIC, les collectivités ou autre pourraient s'y joindre et augmenter les fonds propres.
Maintenant la démocratie c'est relou et ça prend du temps.
Quelqu'un leur dit ?

Invité, le 14.11.16 12:52

Après avoir lu le contenu, il me semble comprendre que les fonds collectés serviront à répondre à l'appel d'offre tendant à obtenir la DSP.
Reste ensuite le montage de l'entité (scop, scic ou autre) apte à gérer cela, et sans doute un nouvel appel à contribution avec possibilité d'association par acquisition de parts sociales.

Actu ancienne, commentaires verrouillés