ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Autres activités > Des pics aux Jeux olympiques : la mue des murs d’escalade

Des pics aux Jeux olympiques : la mue des murs d’escalade - Autres activités


-12 vote

Des pics aux Jeux olympiques : la mue des murs d’escalade

Proposé par Jer le 18.09.16 à 10:04 :: www.liberation.fr :: 737 vus :: 710 clics :: 15 commentaires :: Autres activités

Loin de leur image de solitaires communiant avec la nature, les grimpeurs, devenus showmen d’intérieur seront pour la première fois représentés aux JO de 2020. Rencontre à Paris à l’occasion des championnats du monde. »

Commentaires

Invité, le 18.09.16 10:20

moi j'aime bien le franc parlé de Moulin http://www.montagnes-magazine.com/actus-christophe-moulin-olympisme-quand-tiens

Invité, le 19.09.16 11:01

Ce serait tout de même bien sympa que la FFME ne s'occupe plus que de ses murs et de ses médailles au JO. Idem pour la FFCAM avec son escalade sur crochet de glace. Ce serait également beaucoup plus logique que l'état refile la course à pied sur neige avec ski au pied à la FFS (Ski) ou à fede d'athlétisme.

Dans notre pratique de loisir, qu'avons nous à attendre d'une fédération sportive comme la FFME, ou d'une fédération du tourisme et des hôtels d'altitudes comme la FFCAM ?

D
dmr, le 20.09.16 22:20

@Albert

Tu peux t'attendre du Club Alpin à ce que des initiateurs bénévoles comme moi-même et des milliers d'autres continuons à donner notre temps gratuitement pour apprendre (et partager notre passion) aux adhérents des bases en alpi / escalade / ski de rando / etc., et de les emmener (et les encadrer) en falaise et en montagne.

Nul n'est parfait mais je trouve que la FFCAM fonctionne sacrément bien pour une entité qui est composée majoritairement de bénévoles.

Invité, le 23.09.16 15:33

@Albert
OK pour une réflexion sur le rôle des Fédérations (course à pied, saut dans le vide, escalade sur une jambe les yeux bandés,...), n'empêche que dans ta pratique de loisirs tu es bien content de trouver des personnes comme moi qui consacrent du temps bénévolement à entretenir "l'hôtel d'altitude" qui va te permettre de manger , dormir, voire de te réchauffer, avant de pratiquer librement (et je souhaite que ça dure longtemps) ton loisir perso.
Ne sois donc pas si dur avec les fédés qui bossent pour ton plaisir...

Invité, le 23.09.16 21:18

Aussi bénévole à la FFCAM, soucieux d'aller en montagne en sécurité , je pense aussi que la FFCAM est dans le coup, mais surtout le système des bénévoles, leur formations et les activités qu'ils encadrent et quand les adhérents peuvent aller eux même en autonomie . Mais loin des refuges cinq étoiles comme le fameux Gouter, au normes , mais hors norme .

Invité, le 24.09.16 05:08

@ J-M A, je ne mets plus les pieds dans les hôtels d'altitude. Tu peux arrêter de les entretenir. La pratique de la montagne n'a pas plus besoin de cela que des JO ou d'une coupe du monde de crochet de glace.
Par ailleurs, tu peux arrêter le couplet du bénévolat. Ce n'est pas le sujet.

J
jjbibi, le 24.09.16 09:39

C'est ton choix, ne l'impose pas à tout le monde !!
Même si on peut discuter de l'intérêt d'investir dans des refuges dits " de luxe "
tu comprendras un jour l’utilité des refuges d'altitude, quel que soit leur type ...

Invité, le 24.09.16 11:04

@Albert :
c'est toi qui parle du Caf qui n'a rien a voir dans ce sujet "ou d'une fédération du tourisme et des hôtels d'altitudes comme la FFCAM", donc on peut rebondir sur le fait que ce n'es pas que ça le CAF. Perso ça m'a permis quand j'étais jeune d'accéder à la montagne grâce à un petit club avec des bénévoles qui m'ont fait décourvrir toutes les activités de la montagne. Il y a des défaults comme de partout, mais pour beaucoup de personne c'est un bon coup de pouce pour découvrir et connaitre la montagne quand on ne connais pas de personne capable de nous apprendre ou pas les moyens de payer des guides.... Après pour ce qui est des refuges... tu peux très bien trouver des refuges pas du tout hotel, mais peut être ne fréquente tu que le gouter...

Invité, le 24.09.16 17:34

@Nicom, si tu avais regardé le lien que tu as mis, tu te rendrais compte que Moulin en met une tartine sur le CAF.

Non, je ne fréquente pas plus le gouter que les autres. Je priviligie le bivouac pour être reellement en montagne.

Invité, le 24.09.16 19:06

@Albert : c'est pour ça que Moulin s'occupe des jeunes espoirs alpi caf... cqfd....http://www.ffcam.fr/excellence_alpinisme.html
On veut juste te faire comprendre qu'il faut différencier le CAF "national" et les clubs... Moulin est un peu dans cette optique je pense en critiquant la course au JO de la part des 2 fédé

Invité, le 24.09.16 20:14

Non. Moulin s'occupe du groupe excellence du CAF national et pas des groupes espoirs départementaux.
Je connais puisque j'ai coencadre un groupe espoir departemental.

Invité, le 25.09.16 00:21

Tu as encadré un groupe espoir et tu te demandes à quoi sert le caf... je comprend rien... puis de toute façon j'ai pas envie de comprendre.

Invité, le 26.09.16 15:41

@Albert
Paradoxalement, alors que je m'occupe de refuges je suis un fan de Lorétan et de son éthique privilégiant une ascension à 100% sans recourir à une étape "artificielle" (celle du refuge). On peut discuter de cet aspect de la montagne "by fair means" , mais en d'autres termes STP.
Ta vision de la pratique de la montagne est respectable, mais pas plus que celle de ceux qui participent à la vie collective des Fédés.

N
NULL, le 28.09.16 11:10

une étape "artificielle" : le goudron, les routes/chemins terrassés et la voiture ne sont donc pas artificielles ?

Invité, le 28.09.16 17:38

@Pierre
Certes , mais je me faisais l'écho d'E. Lorétan qui estimait que le sommet devait être gravi par ses propres moyens et sans étape relais aménagée (artificielle) , par opposition au recours à un bivouac volontaire ou subi. En gros se taper en autonomie et avec que ses capacités et moyens l'intégralité du parcours...ou renoncer. Mais là on s'écarte du sujet: Albert n'aime pas les Fédés et nous le dit abruptement. C'est son droit , comme c'est le mien de rappeler à tous ceux qui pensent comme lui que la pratique de la montagne est une expérience enrichissante qu'on la vive dans un cadre organisé ou bien en autonomie. Et que les Fédés permettent à des gens qui n'auraient pas osé tout seuls de passer des caps vers ce monde de l'altitude que l'on aime tant.Tant qu'on le respecte et qu'on y prend son pied...

Actu ancienne, commentaires verrouillés