ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Agenda > Table ronde : Chasseurs et randonneurs, comment cohabiter en montagne ?

Table ronde : Chasseurs et randonneurs, comment cohabiter en montagne ? - Agenda


20 votes

Table ronde : Chasseurs et randonneurs, comment cohabiter en montagne ?

Proposé par bruno_G le 15.01.16 à 16:18 :: www.montagnes-magazine.com :: 763 vus :: 317 clics :: 51 commentaires :: Agenda

C’est la réponse à laquelle tenteront de répondre les participants de la table ronde organisée par Montagnes Magazine mercredi 3 février 2016 à la Maison du tourisme de Grenoble.

Participants à la table ronde :

- Pierre Athanaze, président d’Action Nature rewilding France
- Antoine Berton, rédacteur en chef du magazine Le Chasseur Français

- Pierre de Boisguilbert, chasseur et ancien chargé de communication de la Fédération nationale des chasseurs
- Jean-Yves Bouvet, directeur de l’Office national des forêts en Isère
- Catherine Courade, présidente du Comité régional Rhône-Alpes de la Fédération des clubs alpins et de montagne
- Frédi Meignan, président de Mountain Wilderness
- Eric Posak, juriste à la Ligue de protection des oiseaux en Isère

La Fédération départementale des chasseurs de l'Isère ainsi que la Fédération régionale des chasseurs de Rhône-Alpes ont décliné notre invitation. »

Commentaires

Jeroen, le 15.01.16 16:58

Les fédérations de chasseurs, qui n'ont pas l'habitude de jouer le rôle du gibier, ont sagement décliné l'invitation. J'ai hâte de voir les conclusions de cette table ronde...

Invité, le 15.01.16 18:15

En public... pas la meilleure manière de démarrer une négociation je pense.
Lancer un groupe de discutions et diffuser les résultats seraient une approche plus souple.
Il existe un certain risque à ce que les échanges avec M. de Boisguilbert seront savoureux en tant que veneur de l'aristocratie, il risque fort de cristalliser les anti....

Faire une table ronde oui, m'enfin là, ca facilite pas à encourager les réticents à faire l'effort...

A suivre

L
laurent38, le 15.01.16 18:44

""" Les fédérations de chasseurs ont sagement décliné l'invitation.""" C'est plus facile d'actionner une queue de détente sans réfléchir que de discuter autour d'une table.

B
bruno_G, le 15.01.16 18:52

Ne soyez pas trop médisants non plus : les fédérations régionales ont décliné, mais il y aura quand même un ancien (certes) chargé de comme de la Fédération nationale des chasseurs, et le rédacteur en chef du Chasseur Français. Mais c'est sûr que ça risque d'être très déséquilibré comme débat vu les forces en présence...

Invité, le 15.01.16 19:06

Le journaliste et l' "ancien" n'ont pas de poids sur la chasse en Rhone Alpes ...
C'est une demi table ronde, et donc ça ne sert à rien.

Invité, le 15.01.16 20:02

C'est même pas une demi, c'est une table ronde à sens unique. Aucun intérêt. Quel courage ces chasseurs.

Invité, le 15.01.16 21:08

en tant que chasseur je trouve que c'est une belle initiative que de mettre en place cette ( 1/2 ?) table ronde ...
les absents ont toujours tort ... mais il est évident que FDC et FRC sont en situation délicate et n'ont surement pas de réponse appropriée au problème , par manque de courage à mon avis ...
attendons , d'éventuelles propositions , quelles ne soient pas trop démago cependant !

Invité, le 16.01.16 07:26

Je ne comprends pas pourquoi l'intitulé est "Table ronde Chasseur & Randonneurs". Les chasseurs n'y sont pas ! C'est donc plutot "Table ronde anti-chasse", avec 2 perdros égarés qui ont été lâchés pour servir de cible aux anti-chasses.
Par ailleurs, en tant que randonneur, je n'apprecie pas que des structures tel que LPO ou Rewilding revendiquent l'expression du point de vue des randonneurs.
Dans cette honorable assemblée, la seule structure pouvant revendiquer l'expression des randonneurs est le CAF.

Invité, le 16.01.16 08:34

intéressant point de vue Sephira .

Invité, le 16.01.16 09:03

J'ajouterai que si l'objectif est réellement de discuter entre pratiquants, et donc entre les pratiquants de sports de montagne et les chasseurs, il ne faut surtout pas que la LPO & Rewilding soit présent. Ces associations, et dans une moindre mesure MW, n'ont pas pour objet de défendre les pratiquants de sport de montagnes. Il s'agit d'association de protection de la nature. Je conçois que ces associations militent contre la chasse. Mais, elles ne le font pas pour défendre nos intérêts de pratiquants mais pour atteindre leurs objectifs de protection de la nature. Pour atteindre ces objectifs de protection de la nature, certaines de ces associations, notamment la LPO, ne se privent pas d'aller à l'encontre des intérêts des pratiquants de sports de montagne (notamment l'escalade). Je connais moins Rewilding mais avec un nom comme cela, il est certains que l'objectif n'est pas de défendre nos intérêts de pratiquants de sports de montagne.


PS : je ne suis pas chasseur et ait déjà eut quelques soucis avec les chasseurs.

Invité, le 16.01.16 09:53

"Pour atteindre ces objectifs de protection de la nature, certaines de ces associations, notamment la LPO, ne se privent pas d'aller à l'encontre des intérêts des pratiquants de sports de montagne (notamment l'escalade)."

Et alors ? Cela ne doit pas nous empêcher d'écouter leurs arguments et de trouver des compromis ou doit on considérer tout ce qui ne pense pas comme nous comme des ennemis? (un peu comme toi dans tes messages). Le fait de discuter tous ensemble est au contraire une chance. Nous devons peut être aussi balayer devant notre porte avant.

Invité, le 16.01.16 10:49

100% d'acord avec Sephira pour l'action de la LPO,FRapna etc à l'encontre des grimpeurs: Natura 2000,ENSI etc...
certains chasseurs manquent de discernement et se croient ts permis
sur les terrains privés en particulier...

Invité, le 16.01.16 10:55

Et alors ?

Ces associations ne représentent pas des pratiquants de sports de montagnes => elles n'ont aucune légitimité pour parler au nom de ces pratiquants.
Si la thématique de la table ronde concerne la cohabitation en montagne entre chasseur et randonneur, la LPO et Rewilding n'ont rien à y faire.

A fortiori parce que la LPO et Rewilding n'hésiteront pas à la mettre bien profond aux pratiquants de sports de montagnes (ça a déjà été le cas pour la LPO) en favorisant l’interdiction de nos pratiques.

Mais, je suis pour la discussion entre les chasseurs et les pratiquants de sports de montagne.

Invité, le 16.01.16 11:40

et alors: détends toi... essaye le yoga du rire par ex! ou essaye le punching ball si jms!

B
bizolin38, le 16.01.16 14:36

Vaut mieux rire https://www.youtube.com/watch?v=QuGcoOJKXT8

L
le ded, le 17.01.16 19:46

Côté chasseur, il faut inviter Wauquiez. Il est élu pour ça, pour discuter, écouter et prendre les mesures qui s'imposent .

Invité, le 17.01.16 19:50

Je voudrai pas commencer le débat...
Mais à l'origine du droit de chasse en général il y a la propriété des territoires!
Même si c'est assez compliqué, les chasseurs chassent sur des territoires qui leurs appartiennent ou qu'ils louent au propriétaire ou qui sont mis en commun dans le cadre de la loi Verdeille ( régime répandu des ACCA ( Association Communales de Chasse Agrées)
D’où mon avis, qui est que les chasseurs ont quand même plus de droits dans des forêts ou des campagnes qui leurs appartiennent au moins partiellement et qu'ils entretiennent ( agriculteurs, ruraux..) que des citadins qui vont uniquement se promener le WE et qui n'apportent rien aux territoires.

...il y aura au moins un post "pro-chasse" car ça va être la curée!
Yann (Ancien chasseur, actuellement grimpeur, skieur, VTTiste....)

Y
Yoann-51, le 17.01.16 20:40

Pour une fois je suis tout à faut d'accord avec sephira c'est une table ronde bidon organisé par des opportunistes qui n'ont organisé cet événement que pour faire le buzz et à laquelle aucune personne conviée n'a la légitimité pour débattre de ce problème!

Y
Yoann-51, le 17.01.16 20:48

Yann toi aussi tu es à côté de la plaque, c'est fatiguant de voir des types défendre la chasse avec de tels arguments, le problème dans ce débat vient justement du fait que la gueguerre est entretenue par des individus qui n'y connaissent rien et sont juste là pour mettre de l'huile sur le feu.
D'une part avec la loi verdeille les chasseurs peuvent chasser sur des territoires qui ne leur appartiennent pas, et d'autre par, justement en raison de cette loi verdeille la randonnée apporte plus de retombées economiques que la chasse.
Ceci ne fait pas de moi un anti-chasse, juste quelqu'un qui a envie de voir la chasse defendue sur ses vraies valeurs, pas sur du "moi je paie alors je fais ce que je veux "

Invité, le 18.01.16 09:05

Le fait que les chasseurs déclinent l'invitation est symptomatique du malaise. Mais ignorer le débat n'est pas la bonne solution. La solution est le dialogue. Un jour ou l'autre il viendra, j'en suis sûr. Mais avant cela combien de victimes encore ?

L
le ded, le 18.01.16 13:07

"La Préfecture de l’Isère a décidé de mettre en place un groupe de travail pour réfléchir à la question de l’espace des partages".
Déjà c'est un grand pas en avant que de mettre des moyens et de permettre une réflexion qui dépasse le débat anti-chasse/pro-chasse.
Sinon, à rejeter toutes initiatives: Maintenant, on fait quoi ???

Invité, le 18.01.16 13:15

>>>>
Le fait que les chasseurs déclinent l'invitation est symptomatique du malaise. Mais ignorer le débat n'est pas la bonne solution. La solution est le dialogue.
>>>>
Je comprends parfaitement que les chasseurs ne souhaitent pas parler "cohabitation chasse randonné" avec la LPO et Rewilding. Ces associations ne sont pas dans le débat partage de l'espace entre pratiquants. Ces associations sont avant tout anti-chasse. Même s'il n'y avait pas d'accident avec les randonneurs, ces associations seraient anti-chasses.
Yoann-51, y va un peu fort en évoquant l'opportunisme. Mais, ce n'est pas faux.

Invité, le 19.01.16 08:41

Les pratiquants de nature ce ne sont pas que les randonneurs et les chasseurs, ce sont aussi des millions de naturalistes dont le plaisir (ou le travail) est d'observer la faune et aimeraient pouvoir le faire sans risquer la balle. En ce sens les associations type LPO ont toute leur place dans ce débat.

Invité, le 19.01.16 09:59

Dans ce cas, les naturalistes n'ont qu'à discuter avec les chasseurs et lancer une table ronde "naturalistes - chasseurs". En tant que pratiquant de sport de montagne, je ne souhaite pas servir de prétexte à des associations (LPO et Rewilding) dont l’objet est notamment de limiter ma pratique des sports de montagnes.

Invité, le 19.01.16 10:11

De toutes façons, la LPO et Rewilding sont constitutionnellement anti-chasse, indépendamment de ces accidents. Ils sont également anti-grimpeurs (pour la LPO), anti-skieurs (cf la question des Tetra), anti bien des pratiques de sports de montagnes.

Invité, le 19.01.16 13:22

Donc on fait des tables rondes :
-"Randonneurs - chasseurs"
- "Naturalistes- chasseurs"
- "Cueilleurs- chasseurs"
- "Promeneurs-chasseurs"
- "Photographes - chasseurs"
Liste à compléter

Avec ça, on va avancer vite.

C'est bien connu que la protection des oiseaux n'est qu'un alibi pour la LPO , ce qu'ils veulent c'est faire interdire la grimpe et le ski partout. Enfin surtout les endroits où TU vas d'ailleurs, ils doivent aussi être anti-Sephira.

Invité, le 19.01.16 13:34

N'importe comment, une médiation doit-elle pas se faire avec un médiateur sensé au moins afficher une neutralité en respectant chacune des parties (....et en évitant de la jeter devant l'opprobre partisane?) .
En effet, j'ai un peu l'impression que l'on va avoir droit à une vindicte antichasse alors que l'objet est de poser sur la table un conflit d'usage manifeste.
La première chose est que chaque partie comprenne le fonctionnement de l'autre... donc l'écoute et l'accepte en tant que tel.

Invité, le 19.01.16 15:55

@Denis
La LPO est a l'origine d'interdiction de pratique sur des sites d'escalades. Oui la LPO est anti-escalade.

La LPO et Rewilding sont avant tout des opportunistes utilisant ces accidents pour faire avancer problematiques.

V
Victorin, le 19.01.16 16:10

En respectant les lois et règlements en vigueur. En particulier pour les tir à balles (létal à 1000 m au moins), le tireur doit avoir une vue dégagée de la zone où il envisage de tirer et sont tir doit être arrêté par un obstacle sur : flanc de colline; talus … sans se fier aux affirmations des marchands selon lesquelles ces balles ne ricochent pas : cela dépend entièrement de la dureté de la surface de rebond et de l'angle d'incidence … Si ces règles avaient été respectées la plupart des accidents récents auraient été évités. Le respect de ces règles devrait être contrôlé par la gendarmerie ; c'est là que le bâts blesse : les gendarmes sont souvent chasseurs ou les connaissent. La protection des espèces c'est un autre pb, l'homme n'est pas en voie de disparition, loin de là, mais je veux pouvoir faire du vtt protégé au moins du tir à balles ; les plombs, ça peu faire mal mais ça ne tue pas et ce n'est pas un accident fréquent. Et y'a déjà les patous pour nous casser les C ...

Invité, le 19.01.16 17:38

@Sephira
Donc pour toi être à l'origine d'interdiction de pratique sur des sites d'escalades signifie être anti-escalade, vision sacrément restreinte non? En gros pour toi la nature n'est là que pour te permettre d'assouvir tes passions, les autres sont des emmerdeurs, comme les chasseurs finalement.

G
grandpic, le 19.01.16 20:59

Sephira est très ouvert d'esprit, puisque la seule structure pour défendre les randonneurs est "le caf" - mdr - sans dec, dans 10, 20 ou 30 ans, les chasseurs et les écolos continueront à se lyncher ... et les stations seront encore plus grandes ... plus étendues ... (si il y a de la neige) ... plus chères ... et les tables rondes "stations - randos" seront toujours absentes, et les chasseurs, présents - ndlr : je ne suis pas chasseur !!! lol ... quand à lire que les chasseurs chassent sur des territoires privés ! mieux vaut lire ça, que d'être aveugle !!

Invité, le 19.01.16 21:35

C'est bien connu que la promotion d'une activité passe par la fermeture des sites de pratiques. Merci à Denis et surtout à la LPO pour son aide à la pratique de l'escalade par l'interdiction des falaises.
Le pratiquant de sport de nature comprends aisément que la LPO et et Rewilding sont très éloignés, voir contraire, à nos intérêts de pratiquants. Pour ces structures, le pratiquant de sport de nature est une nuisance qu'il faut réguler, notamment par des interdictions.
La chasse et l’agriculture étant très structurés, la LPO ne peut pas les attaquer frontalement dans sa lutte contre les nuisances des volatiles. Bien souvent, elle préféra donc se payer les grimpeurs qui ne sont pas structurés. Ca ne fait pas avancer le schmilblick mais permet à la LPO de faire semblant de faire quelque chose sur le dos des pratiquants.

@Cyrille, comme bien souvent, tu ne sais ni lire, ni répondre. Je disais simplement que dans cette table ronde, la seule structure représentant les randonneurs était le CAF.
Rewilding ne représente pas les randonneurs
Le Chasseur Français
 ne représente pas les randonneurs
L'ONF ne représente pas les randonneurs
Mountain Wilderness ne représente pas les randonneurs
LPO ne représente pas les randonneurs
Pierre de Boisguilbert ne représente pas les randonneurs

Invité, le 19.01.16 21:55

La LPO devrait donc avoir pour objectif de "promouvoir les sites d'escalade", sinon c'est qu'elle est anti-grimpeur.
Bravo Sephira, effectivement comme ouverture d'esprit comme le souligne Cyrille, tu as l'air assez limité, c'est pas avec des gars comme toi que le partage de la nature va aller en s'arrangeant. Je te laisse avec avec tes oeillères.

@Yann le chasseur
ça fait quand même peur de voir que les chasseurs connaissent aussi mal leurs propres droits. Pour info, la loi Verdeille a été déclarée contraire aux droits de l'homme par la cour européenne en 1999

Invité, le 19.01.16 22:03

La LPO ne souhaite pas partager. Sa vocation est de limiter les nuisances, notamment en interdisant nos pratiques.

N
NULL, le 20.01.16 07:05

"Nos pratiques" : il serait bien que tu pratiques justement... Et pas que le ski !

Y
Yoann-51, le 20.01.16 09:34

Je suis toujours aussi autant surpris de voir le nombre de post que fait un sujet lié à la chasse. A lire certains on croirait que les chasseurs sont responsables de tous leurs maux ......

L
le ded, le 20.01.16 09:42

C'est sur qu'il y a des interventions sur la chasse puisque la news concerne une réunion de concertation entre chasseurs et randonneurs !
En tous cas, les seuls maux pour l'instant, c'est que 2% de la population paralysent les 98% restant...
On en est presque à veillir prématurément en souhaitant la fin Février :-)

Y
Yoann-51, le 20.01.16 11:26

T'as raison leded de septembre à février on ne voit que des chasseurs dans la nature ...... l toi t'as l'air d'être un mec ouvert et objectif !

Invité, le 20.01.16 12:56

"en Rhône-Alpes heureusement dès que l'altitude permet une épaisseur de neige suffisante on ne les voit plus"
N'importe quoi !!
Deux belles journées de chasse la semaine dernière avec plus de 40 cms de neige...

L
le ded, le 20.01.16 13:27

Là ou je crêche, la chasse est un sport national. Ils y sont presque tous les jours, avec 4x4, jumelles et fusils. Neige ou pas, pour le gros gibier et plan de chasse.
http://www.chasseursdesavoie.com/InfoliveDocuments/infos_pratiques/chasse-en-temps-de-neige.pdf

Y
Yoann-51, le 20.01.16 13:53

Tu dois avoir raison vivagel, je ne fréquente pas assez la nature ....

Invité, le 20.01.16 14:47

Vivagel citant l'Ile-de-France, on aura tous compris sa localisation géographique. Encore un grand connaisseur Parisien .... des trains de nuits.

Invité, le 20.01.16 16:30

""avec plus de 40 cms de neige"
dans tes rêves, probablement..."
Certainement dans les tiens.
Tu y étais ? je ne t'ai pas vu, et tu as un peu raison car je viens de faire une petite mesure au dessus de mes genoux (c'est là que s'arrêtait la neige) et c'est plutôt 60cms.

Invité, le 20.01.16 19:04

Et toi Vivagel ? Commences-tu a connaitre nos regions de montagne ?
Encore un expert des salons parisiens !

Invité, le 20.01.16 19:16

@Vivagel : si tu veux monter mesurer...

Y
Yoann-51, le 20.01.16 21:17

Ça y est les types vont commencer à se la mesurer pour vour celui qui a la plus grande 😀

Invité, le 21.01.16 11:19

Extra...
Je confirme que ca chassait encore la semaine dernière avec bien de la neige, mais bon, j'ai pas mesuré!
Et les raquettes si si déjà vu, les crampons aussi....

Invité, le 21.01.16 15:26

pour ceux que cela intéressent :

Selon ce sondage réalisé par l'IFOP pour le Collectif pour le dimanche sans chasse, une très large partie des Français (79 %) sont favorables à l'interdiction de la chasse le dimanche.
source : http://www.ifop.com/?option=com_publication&type=poll&id=3261

et pour signer la pétition c'est par là :

http://www.aspas-nature.org/agir/petitions/pour-larret-de-la-chasse-le-dimanche/

Invité, le 21.01.16 15:53

Du coup le samedi c'est sans randonneur?
J'ai un peu peur que ce soit une initiative boomerang...
Pas sur que ce soit la solution de toute façon.

Actu ancienne, commentaires verrouillés