ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Ski de randonnée > La folie du ski rando bouscule les grands domaines

La folie du ski rando bouscule les grands domaines - Ski de randonnée


21 votes

La folie du ski rando bouscule les grands domaines

Proposé par herge le 05.01.16 à 16:54 :: www.lesechos.fr :: 1786 clics :: 50 commentaires :: Ski de randonnée

J'aime bien le passage "la principale motivation est la gratuité de l'activité". »

Commentaires

Invité, le 05.01.16 18:17

Aujourd'hui, dans l'émission "Demain j'my mets" sur Eurosport, un responsable d'une association de stations disait que le sport à la mode était le "ski de rando fitness" ...
J'espère que le maire de Chamrousse l'a vue....

E
ela, le 05.01.16 18:19

Le premier qui fait un commentaire sur une station à proximité immédiate du sud de grenoble a perdu!
;-)

E
ela, le 05.01.16 18:20

aïe... le temps d'écrire, et on a déjà un vainqueur!!! mais quelle réactivité sur ce site !!!

L
le ded, le 05.01.16 18:21

Il est avant tout directeur des remontées mécaniques. Il ne lit qu'Industrie et Technologie. Le sport, on a l'impression que celà lui passe par dessus ....

el-manu, le 05.01.16 18:40

y'a aussi tout un article sur le dauphiné édition Tarentaise où ils évoquent ce qu'il se passe sur Chamrousse, et le fait que prendre une piste à contresens est juridiquement interdit, quid ?
parce si tel est le cas, comme dirait Serge, "j'crois qu'c'est clair" !

Invité, le 05.01.16 18:44

Pfiou, ça c'est quand même du sacré journalisme d'investigation...

Invité, le 05.01.16 19:09

"le fait que prendre une piste à contresens est juridiquement interdit, quid ?" dixit : el-manu
Un peu comme celui qui prend l'autoroute en sens inverse , ben oui vu comme ça !

Invité, le 05.01.16 20:05

Je cite:
" Cyrille Livet, directeur du Vieux Campeur à Albertville. Il estime que la principale motivation est la gratuité de l'activité"

Etre directeur d'une boutique de loisirs outdoor et penser cela est une grave erreur d'appréciation et une méconnaissance de ce qui passionne ses clients, il devrait changer d'activité et laisser la place à quelqu'un de plus "passionné".

L
le ded, le 05.01.16 20:49

Bientôt la Val-Thorens Strava.
On pourra alors se poser la question qui tue: Suis-je vraiment un KOM ?

P
p1p1, le 05.01.16 20:50

Pour ceux que ça intéresse, voici un http://www.ski-nordique.net/ski-de-rando-les-boucles-et-les-itineraires-permanents.5821737-72348.html assez complet sur les stations proposant des itinéraires officiels permettant de remonter des pistes ( Chamrousse est annoncé !!)

Invité, le 05.01.16 21:22

Et si je veux aller au sommet de la montagne qui n est pas sur une piste , mais que l itinéraire m oblige à en imprunter une ? La liberté ! On en fait quoi ! On interdit la montagne !

E
ela, le 05.01.16 21:37

- Personne n'a été verbalisé pour remonter une piste (pour le moment)
- Personne n'a été victime ou causeur d'accident impliquant un randonneur à la montée (pour le moment)
... que de bruit pour rien !!! (pour le moment)

P
p1p1, le 05.01.16 22:00

+1 avec Eric L d'autant plus que l'itinéraire officiel de ski de rando est dans la http://pro.isere-tourisme.com/sites/default/files/minisite/pro/Presse/DP/dossierpressehiver_chamrousse15-16_bd.pdf
officielle de Chamrousse...

Jeroen, le 05.01.16 22:18

"Ski de rando", une activité qui consiste à remonter les pistes de ski. On marche sur la tête...

Invité, le 05.01.16 22:39

En même temps quand on voit le monde (enfin moi je relate ce que je lis sur le net car je fréquente pas chamrousse ni autre station) qui partent de Chamrousse ou prapoutel pour faire du ski de rando le journaliste peut regardant a vite fait de faire des raccourcis.... C'est vrai qu'avec les mecs qui montent à la frontal par troupeau, enfin en file indienne, pendant que les dameuse tourne c'est pas pour tourner à l'avantage du skieur de rando... . Chacun pratique comme il l'entend mais on récolte ce que l'on sème.... (je sais c'est pas la majorité), je provoque volontairement, mais bon en ce moment on cherche des coupables de partout et le skieur de rando est tout désigné pour être le fou dangereux des montagnes qui ne respecte rien.

L
le ded, le 05.01.16 23:16

Le ski existe depuis 4000 ans.
C'est fou l'évolution "dans les mentalités" de ces dernières années.

Invité, le 05.01.16 23:29

Je réponds à Éric l.
Je suis randonneur, je suis sorti sur les Carroz haute Savoie aujourd'hui.
J'utilise à la montée un chemin de randonnée hors des pistes. Je suis passé par les pistes à la descente et derrière une bosse, je n'ai pu éviter un groupe 3 pipettes à la montée. Résultat : croisés genoux droit pété, fin de saison et certainement opération à venir.
Pour le coup c'est pas vital et en plus pour les statistiques ça implique deux randonneurs.
Je vais donc aller dans le sens de dire que piétons et randonneurs n'ont rien à fiche sur les pistes de ski pour des raisons évidentes de sécurité.

E
ela, le 06.01.16 07:18

Merci Michel d'enrichir les statistiques. Nous passons donc de 0 à 1 (à comparer aux 20 000 accidents par an pour l'alpin rien que dans le département 73).

Pour autant, et je n'ai jamais dis le contraire, la remontée de piste implique une application stricte des mesures de sécurité : rester au bord de la piste, ne pas traverser, éviter les zones de moindre visibilité.

T
ThomasW, le 06.01.16 08:15

@michel, si les pipettes avaient été une petite famille qui aidait le plus jeune à rechausser après un chute, cela aurait été différent? Des gamins qui se font dézinguer par des skieurs qui ne maitrisent pas leur vitesse ca arrive tous les ans...

Invité, le 06.01.16 09:23

je trouve l'article pas si mal pour une fois pour un journal grand public !
En plus il y a des chiffres qui confirment le sentiment que les vieux pratiquants comme moi ont : une explosion du nb de skieurs de rando.
Par contre la phrase "ce que le footing est à la course à pied" me laisse songeur. C'est quoi la différence entre footing et CAP ? La même qu'entre grimpe et escalade ? freeride et hors piste ?

R
RORO73, le 06.01.16 09:57

Un peu d'humour !! Sur un site créé par des gars de la yaute ( envoiedugros.fr pour ne pas le citer!) il y a un jeu qui consiste à éviter les "Monchus" qui remontent les pistes! Je pense que ce nom est tout à fait adapté à certains!!
meilleurs voeux à tous

Invité, le 06.01.16 11:19

Réponse à Thomas :
Là pour le coup Thomas tu as raison si ça avait été une famille mais peut être que ladite famille n'aurait pas fait le choix de créer un mur humain en se mettant cote à cote et plutôt une file. Pour le reste de ton commentaire, il est vrai que depuis que je n'ai plus de points fiz, mon niveau de ski a dégringolé...Mais quand je ski, j'essaie toujours de me donner une marge pour éviter une collision, mais quand à l'arrière d'une bosse tu tombes sur 3 gars qui montent de front cote à cote, c'est plus une marge qu'il faut laisser.

D
Dofre, le 06.01.16 11:26

Deux phénomènes se croisent:

1. l'avidité des grands domaines de ski de piste qui cherchent à se développer sur la plus grande superficie possible, réduisant les zones vierges

2. l'inquiétude de ces dernières lorsqu'elles voient leur clientèle (techniciens, cadres, profs, médecins... bref ceux qui ont se quoi payer un forfait à 40eur) skier sans dépenser chez eux

Le premier phénomène pousse (voire oblige) les randonneurs à passer par les pistes.

Le deuxième pousse les services marketing des grandes stations à développer "le ski de montée sur piste balisée", car elles ont tout intérêt à faire croire que le ski de randonnée se pratique dans les stations de ski de piste.

Avec ça, faut pas s'étonner que le journaliste à qui on ne laisse pas le temps de se documenter pense que le ski de randonnée, ça consiste à monter sous un télésiège parce que c'est moins cher que payer le forfait et que ça permet de bruler des calories.

Invité, le 06.01.16 11:29

Réponse à Éric:
Je ne dis pas que le randonneur sur piste est responsable des accidents de ski, je dis juste qu'il est dangereux.
Tout comme les règles du bon skieur disent qu'il faut éviter de stationner sur les pistes surtout dans les zones sans visibilité mais là c'est du bon sens.
Si tu ne comprends pas que remonter à contre sens est dangereux car les pistes de ski ont été crées pour être descendues??? De plus tes statistiques de 20000 accidents sur la Savoie correspondent vraiment à 20000 collisions entre skieur ou à l'ensemble des accidents parce que on ne dis pas que le ski n'est pas une pratique à risque juste que si on peut limiter certains risques c'est top

Invité, le 06.01.16 12:13

C'est étonnant ces personnes qui se "battent" sur un site internet "100% ski de rando" pour justifier de remonter à podefoc sous les pylônes d'une station !
Comme son nom l'indique, le ski de montagne se pratique en montagne, et pas dans un stade de sport d'hivers en station.
Il ne faut vraiment pas avoir beaucoup d'imagination montagne pour défendre la remontée des pistes en station. Bien évidement, le compétiteur de ski alpinisme fait au plus simple/efficace et se retrouve à aller souvent en station, notamment de nuit. Mais, ça représente très peu de monde.
Les autres feraient mieux d'ouvrir un peu les yeux, de regarder des cartes et des topos. Mais, les même bobos sans imagination ont inventé les trails urbains ! Le parfum d'aventure pour se montrer à la machine à café du lundi matin, mais surtout dans un cadre bien sécurisé.

Invité, le 06.01.16 12:25

@ michel - Tout comme les règles du bon skieur (rando ou Alpin) qui descend disent qu'il faut ralentir quand on arrive dans une zone sans visibilité (bosse ou autre obstacle) jusqu'à pouvoir voir si il n'y a personne de caché derriere.

el-manu, le 06.01.16 12:35

Faites chier avec votre pseudo-sécurité, qd je paye un forfait c'est pour envoyer, et si derrière une bosse y a des pinpins qui traînent, tant pis, ça fait partie du jeu, ça me fait un peu marrer ces remarques sur le danger que représentent les skieurs qui vont vite en station, alors que vous allez en randonnée avec des risques bien plus grands (avalanche, crevasses, chute de pierre, requins sous la neige...)
Après si ceux qui disent ça ne vont jamais en montagne mais restent en station...
PS Michel : des points FIS ;) les fiz c'est dans la yaute :D

Invité, le 06.01.16 12:41

Règle 6 du parfait bon skieur :
Tout usager doit éviter de stationner dans les passages étroits ou sans visibilité ; en cas de chute, il doit libérer la piste le plus rapidement possible.

C'est assez clair ! Bien évidement, 3 personnes remontant une piste à la à la queue leu leu derrière une bosse sont en contradiction avec cette règle élémentaire. 3 personnes à ski constituent un mur d'une largeur minimum de 6m, voir plutôt 8m. C'est donc du grand n'importe quoi.
Au lieu de vouloir payer un forfait pour remonter des pistes de skis, certains devraient se payer un cerveau.

Invité, le 06.01.16 12:47

Ben oui mais en rando j’évalue les risques et je prends mes décisions en fonction.
Par contre sur les pistes quand il y a un bourrin sans cerveau qui descend à fond sans rien contrôler sous prétexte qu'il a un forfait c'est aux autres qu'il fait prendre des risques.

V
ventus2, le 06.01.16 13:12

Par Sephira, il y a 53 minutes

C'est étonnant ces personnes qui se "battent" sur un site internet "100% ski de rando" pour justifier de remonter à podefoc sous les pylônes d'une station !
Comme son nom l'indique, le ski de montagne se pratique en montagne, et pas dans un stade de sport d'hivers en station.
Il ne faut vraiment pas avoir beaucoup d'imagination montagne pour défendre la remontée des pistes en station. Bien évidement, le compétiteur de ski alpinisme fait au plus simple/efficace et se retrouve à aller souvent en station, notamment de nuit. Mais, ça représente très peu de monde.
Les autres feraient mieux d'ouvrir un peu les yeux, de regarder des cartes et des topos. Mais, les même bobos sans imagination ont inventé les trails urbains ! Le parfum d'aventure pour se montrer à la machine à café du lundi matin, mais surtout dans un cadre bien sécurisé.


Là bien d'accord

Invité, le 06.01.16 14:14

http://www.ski-planet.com/infos/regle-piste-ski.php

y'en a pour tout le monde

Invité, le 06.01.16 14:44

@Le bon sens, tu devrais te mettre au ski. A moins de s’arrêter en amont de chaque bosse, je ne vois pas comment le skieur lambda peut éviter un mur mobile de 6-8 m cachée derrière la bosse. Merci d'avoir un minimum de bons sens.
De toutes façons :
- ces 3 skieurs étaient en tord !
- le ski de montagne se pratique en montagne.

Les bobos et autres monchus cherchant le parfum de l'aventure, mais la sécurité des pistes, feraient mieux de se payer un guide, ou de se former pour aller en montagne.

Invité, le 06.01.16 17:31

@sephira
bien sur que ces skieurs sont dans leur tort. mais des allumés qui se croient seuls et tout permis sur les pistes ne valent pas mieux. Moi je m’arrête avant chaque bosse si je ne peux pas voir si il y a quelqu'un de caché, mais je ski très très rarement sur des pistes et en ski de rando je pense qu'on a pris l'habitude d'être plus prudent et attentif à notre environnement. et surement plus respectueux des autres.
ca m'etonne donc pas qu'il y ait autant d'accident sur les pistes si les gens font comme tu le préconises. et même si tu pretends le contraire tu ne dois pas faire de ski de rando autrement en foncant en permanence sans visibilité tu serait dèja mort en bas d'une barre rocheuse. a moins que tu fasse de la rando sur les pistes..
et puisque tu me donne des conseils, moi je te suggère de trouver un forum sur un autre sujet qui te correspond mieux car chaque fois que tu intervient sur celui-ci c'est pour raconter des aneries en tout genre.

L
le ded, le 06.01.16 18:43

Les monchus sont typiques de Chamonix. Pas d'ailleurs et encore moins au Carroz. Révise tes bases, la déesse :-)

el-manu, le 06.01.16 18:47

@ le bon sens, à te lire tu perds ton bon sens, les gens comme toi qui croit tout savoir, font tout bien, ne font jamais d'erreur, sont respectueux, et en plus donnent des leçons aux autres, etc... y'en a plein les cimetières, alors arrête un peu de nous donner des leçons et va skier, et vite si possible, tu verras c'est très bien de ressentir l'adrénaline, de se mettre (un peu) en danger, c'est pas pour çà aussi qu'on fait de la montagne, tu sais ce milieu non aseptisé ?

PS : l'année dernière, 150j de ski en station, tjs à donf, et pas d'accrochages avec un tiers, un hasard ? de la chance ?

Invité, le 06.01.16 19:25

Qu'est ce que tu fais sur ce site si tu passe ton temps en station ?
Va donc sur un site de ski de piste retrouver tes potes et partager ton adrénaline aseptisé.
Parce que faut pas confondre "faire du ski de piste" et "faire de la montagne".
Dans la montagne, la vrai, tu ferais pas long feu !

el-manu, le 06.01.16 19:52

c'est vrai, je ne fais jamais de montagne, la vraie sinon je ne serais plus là... en cherchant un peu sur mon profil tu trouveras de la montagne aseptisée et de la station freeride pour sûr :p

Invité, le 06.01.16 20:57

@lenonsens, va apprendre a skier. Tu n'auras pas besoin de t'arrêter a chaque bosse. A l'instar de michel, j'avais également des points FIS et sait donc quelque peu gérer les impondérables sur une paire de lattes, avec ou sans visu. Mais quand 3 guignols font une chicane mobile de 6-8 m de large derrière une bosse sans visu, il y a surtout des coups pieds au cul qui se perdent pour ces 3 guignols.
N'oublie pas de prendre ta go-pro pour jouer au héros quand tu remontes les pistes.

Invité, le 06.01.16 21:26

@ el-manu, si tu fais de la vrai montagne tu y as surement un comportement plus prudent que celui que tu decris sur les pistes. je ne donne aucune leçons à qui que ce soit, je rappelle juste quelques règles de bon sens et je dis ce que je fais de mon coté. Je ne crois surtout pas tout savoir et j'apprends beaucoup de mes erreurs, comme toi surement, si tu pratiques la montagne. Après chacun fais bien ce qu'il veut et tant pis ou plutot dommage si il met les autres en danger. maintenant tant mieux si t'assure sur les pistes, mais tout le monde est pas comme toi et y en a un paquet qui sont un danger public. et c'est pas les propos que tu tiens qui vont les calmer.
Oui je suis respectueux, je n'agresse personne sur ce forum, mais quand on s'adresse à moi je réponds.
Mais y en a quelque uns sur ce forum dont je ne citerai pas les noms qui sont là juste pour chercher les autres et ceux là je ne lit même plus leur posts même si ils s'adressent à moi. Je vais de toute façon ne plus lire les sujets du forum conflictuels que ce genre de personnes affectionnent...
Quand à l’adrénaline avec la vitesse, ne t'en fais pas pour moi, j'ai beaucoup mieux que le ski pour ca !
L'important c'est que chacun y trouve son plaisir si possible dans le respect des autres.

Invité, le 06.01.16 22:51

Ohhhh putain c'est trop bon :-))
S'il vous plait, ne fermez pas ce topic !!

Invité, le 07.01.16 10:00

Je ne vois même pas pourquoi il y a débat au niveau de la sécurité, prendre les pistes en c o n t r e s e n s c'est juste idiot.

Autant il y a quelques années cela ne me gênait pas, mais là ca devient invivable dans la mesure ou la fréquentation de randonneurs sur les pistes à explosée en même temps que le marché: il y en a partout, sur les rouges larges comme sur les petites bleues dans les goulets verglacés :) . J'imagine qu'une bonne partie des "néo" skieurs de rando n'ont juste pas les compétences montagne pour sortir des pistes. Pourquoi donc ne pas créer quelques pistes de montée spécifiques.

Invité, le 07.01.16 10:04

@Eric_L

ps: je suis chaud pour faire grimper tes stats dès cet hiver avec une bonne grosse collision à mach 2 dans un groupe. En l'absence de visibilité et avec une vitesse "raisonnable" j'imagine que la justice sera plutôt tendre avec moi.

Si ca peut aider le débat public..

Invité, le 07.01.16 16:31

D'accord avec Ted ! trop bien ce sketch ! :-)))

Invité, le 07.01.16 16:49

merci pour vos echanges prochain sketch sur ce theme

Invité, le 07.01.16 17:44

mais qu'a-t-on fait de si horrible pour déclencher une telle haine ? Faut-il demander une permission ? A qui ?1

Invité, le 07.01.16 18:15

Dans le Top 4 des sketches :
- Chamrousse
- La Chasse
- La folie du ski de rando
- L'avalanche de Val d'Isère.
C'est vrai qu'on ne s'ennuie pas en ce moment.
A défaut de ski ...

T
technosx, le 07.01.16 21:08

Bah Yves... Tu te sens de tenter la remontée d'autoroute à contresens?
L'analogie est pas si débile que çà, non?

Par contre simple réflexion: les skieurs de pistes sont obligés d'aller sur les pistes. Nous autres, on a toute la montagne! On a quand même cent fois plus de place... Et gratuitement en plus! Pourquoi aller en station?
Après si les gens se cantonnent à remonter les pistes de ski parce qu'ils n'ont pas les compétences pour aller en montagne, la rando est peut être pas le bon sport. Faut faire du ski de fond pour la caisse...

A
andras, le 07.01.16 23:22

@le bon sens

el-manu comportement plus prudent? tu parles!!! http://www.skitour.fr/sorties/pic-central-du-vaccivier,49804.html sur les photos 4 et 7 tu vois qu'il dechire la pente grave dans du 5.2, tu fais pas gaffe tu te fais decapiter :P :P :P il est fortement deconseille de remonter la pente quand il la descend a donf' :D :D :D et je confirme, il pratique un peu de montagne a vaches de temps a autre :P mais des 5.5-5.7 ca commence a coincer :D :D :D

Allez, bon rando a tous! Et plus vous etes a remonter les pistes de ski mieux c'est pour les autres qui vont ailleurs :D

Invité, le 08.01.16 14:52

Un skieur de rando qui monte au milieu d'une piste représente un risque équivalent à un skieur qui chute. La différence fondamentale est qu'un skieur de rando représente ce risque pendant toute la durée de la montée. Alors qu'un skieur arrêté, ne reste arrêté qu'un temps plus court. De même qu'un skieur qui chute. Bref, le risque créé par un randonneur qui monte sur la piste est de la même nature qu'un skieur arrêté, il est juste plus fréquent. On le comprend tout de suite quand on a 50 randonneurs sur une piste.

L'analogie avec l'autoroute est débile car la vitesse de montée d'un skieur de rando est négligeable par rapport à la vitesse de descente.

Cependant, je pense que les stations de ski ont une obligation morale (et un intérêt marketing) à proposer au moins un itinéraire de montée à ski de rando. Elles occupent plus de 90 % des espaces de montagne où les risques d'avalanche sont faibles. Elles ont donc forcé les randonneurs à aller dans des espaces plus dangereux.
J'attends que Chamrousse nous communique son itinéraire.

Invité, le 09.01.16 18:36

ouaip, le palmares ca veut rien dire, y en a qui font des 8000 sans cerveau.
remarque ca consomme moins d'oxygene comme ca. :D bon je ->

Actu ancienne, commentaires verrouillés