ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Presse, télé et Web > Le ski de rando banni de Chamrousse ?

Le ski de rando banni de Chamrousse ? - Presse, télé et Web


32 votes

Le ski de rando banni de Chamrousse ?

Proposé par ela le 01.01.16 à 10:59 :: www.ledauphine.com :: 1423 vus :: 1151 clics :: 53 commentaires :: Presse, télé et Web

Depuis que la station a fait connaître sa volonté de s’étendre au domaine des Vans, jusqu’ici sauvage, le ton monte (notre édition du 6 novembre). D’un côté, la mairie, qui entend sécuriser la pratique du ski alpin en gagnant en altitude, de l’autre, des associations (Mountain Wilderness, Frapna), une fédération (Club alpin français) et de nombreux amoureux de ce site qui plaident pour le laisser à l’état naturel. À tel point qu’une manifestation au sommet est prévue le 7 février…
Le maire de Chamrousse : « Quand je vois les communiqués de certains… »
(...)
La course la Croix de Chamrousse annulée ?

Mais la polémique ne s’arrête pas là et l’association Dauphiné Ski Alpinisme (DSA) craint aujourd’hui que ses courses (la Croix de Chamrousse, le 17 janvier, et la nocturne, le 10 février) ne soient annulées. « Oui, dit encore Philippe Cordon, les manifestations sportives de ski de randonnée pourraient être annulées l’an prochain. » « Nous avons des courriers d’autorisation des maires de Chamrousse et Revel, rappellent François Neyron et François Borghese, respectivement président du club et directeur de course au DSA. On essaie d’impacter le moins possible l’activité de la station et nous avons jusque-là de bonnes relations avec l’office de tourisme et le comité des pistes. On attend désormais un courrier ferme et définitif de la mairie. » (...) »

Commentaires

Invité, le 01.01.16 18:02

article illisible, il faut être abonné au D.L.

E
ela, le 01.01.16 18:24

c'est pour cela que j'ai extrait une bonne partie de l'article... Je peux envoyer le texte complet par mail perso sur demande

Jeroen, le 01.01.16 19:34

Il va falloir que la mairie de Chamrousse pense à mettre à jour son site internet, là ça fait plutôt désordre...

Invité, le 01.01.16 19:43

C'est vrai que cette photo parmi les 4 du site web de la mairie de Chamrousse est vraiment très surprenante au vu des événements liés aux Vans.

M
Maprao, le 01.01.16 20:01

La page sur le développement durable est pas mal aussi, en contradiction totale avec le projet du massacre des vans.
Et ils ont rien trouvé à prendre en photo à Chamrousse concernant le développement durable alors ils ont mis des photos de tournesol et d'eoliennes piochées sur le web...

Invité, le 01.01.16 20:15

Ok , merci Eric, j'ai donc lu le principal.

Invité, le 01.01.16 20:54

Ils n'aiment pas le ski et les skieurs. Ils n'aiment que les sous ! Il n'y a que ça de vrai ! Allez bon ski a tous ... Dès que ....

E
ela, le 01.01.16 20:59

La sécurité est souvent un argument avancé pour limiter ou interdire la remontée des pistes d'alpin par des randonneurs.
Voilà des statistiques disponibles (il y en a certainement d'autres, ce serait intéressant de les avoirs...). Elles portent sur la savoie (73) sur l'année 2013.
19500 accidents ou secours ont été déclenchés, dont 18500 sur les pistes d'alpin, et environ 200 pour les sports de montagne hors domaine (alpinisme, escalade, VTT...). AUCUN accident n'implique une collision randonneur à la montée /skieur à la descente. Mais bien sur, cela peut toujours arriver...

Cela ne veut pas dire bien sur qu'il n'existe pas de randonneurs peu précautionneux... mais cela donne les proportions.

Dans tous les cas, il est juste de rappeler les consignes de prudence : on remonte le long des pistes, sans les traverser, en évitant d'être de front, et en évitant les zones de faible visibilité.

Invité, le 01.01.16 21:35

En tout cas sur le site Internet de Chamrousse on perçoit bien que le ski de randonnée n'est plus le bienvenu : une longue liste d'activité & loisirs et de ski & glisse mais pas un seul mot sur le ski de randonnée. C'est quand même un peu grossier comme snobisme !

Y
Yoann-51, le 01.01.16 22:11

Surtout que pour m'y être rendu en début d'hiver, c'est LE spot de ski de rando du bassin grenoblois !
À mon avis la femme du maire de chamrousse a du se barrer avec un skieur de rando,

Invité, le 02.01.16 02:38

Des clubs et des federations appelant publiquement a s'opposer aux projets de Chamrousse, il est assez logique que Chamrousse s'oppose aux projets de ces mêmes clubs et federations.
Quand on menace quelqu'un, il faut s'attendre a des reactions.

D
denis, le 02.01.16 08:54

confirmation, Chamrousse annulée, 7laux propose son aide !!!

Invité, le 02.01.16 09:19

Sephira,
OK donc
il faut prévenir aussi les habitants et associations de Chamrousse qui sont opposés à l’extension des télésièges sur les Vans qu'ils sont priés de dégager du royaume Chamroussien.
Une règle d'or que tu devrais expliquer à travers le monde :
ne jamais s'opposer à un dictateur.
Merci Sephira....

J
jjbi, le 02.01.16 09:20

mais qui est Séphira ??

Davey, le 02.01.16 09:28

Ainsi, le maire de Chamrousse veut couler le béton sur une zone protégée et ensuite interdire à quiconque de venir qui oppose cette idée farfelue . Tout cela semble un peu enfantin pour moi.

L
le ded, le 02.01.16 10:30

"Les clients veulent d’autres sensations, il faut leur apprendre à profiter de la montagne autrement qu’autour d’une mono-activité. Et là nous ne manquons pas d’idées ni d’espaces ! "

Le maire de Chamrousse lie sa boule de cristal pour les années à venir :
"Q: Chamrousse n’est pas une station de très haute altitude. Comment intégrez-vous le risque lié au réchauffement climatique ?
R: Chamrousse à la chance d’être une des stations les plus enneigées de France ... Quand la neige fait défaut dans la plupart des stations, on peut skier à Chamrousse."
http://www.alpipro.com/INTERVIEW-de-Philippe-CORDON-actualite-salon-de-la-montagne-450.html

Invité, le 02.01.16 10:35

Un maire est élu. Si les Chamroussiens ne sont pas d'accord avec les projets et les méthodes de la mairie actuelle, il suffit d'en changer !
Qu'on aime ou non un maire importe peu, il a la légitimité des urnes qui est la plus importante dans notre société démocratique. Les associations, non élus par definition, ne peuvent pas avoir cette légitimité.

Je ne suis pas pour l'équipement des Vans. Mais n'étant pas Chamroussien, mon point de vue importe peu. C'est aux habitants Chamrousse de décider dans le cadre de nos lois.

Si les skieurs de randos via les associations et federations font rentrer Prapoutel dans le jeu, il est probable que Chamrousse considéra cela comme un casus belli. N'oublions qu'un des gros problemes de Chamrousse est la comparaison avec le domaine de Prapoutel.

K
k1200rs, le 02.01.16 10:55

Wikipedia: Sephira, la déesse espagnole de l'intelligence et de la créativité

Ma définition: qui a un avis tranché sur tout en ne supportant surtout pas la contradiction. En un mot 'Démocratique'.

D
davidg, le 02.01.16 10:59

> Un maire est élu. Si les Chamroussiens ne sont pas d'accord avec les projets et les méthodes de la mairie actuelle, il suffit d'en changer !

Le système électoral local utilisé en France, avec la prime pour la majorité, n'est pas très démocratique et laisse peu de place pour les voix de l'opposition.


> Mais n'étant pas Chamroussien, mon point de vue importe peu

Autant que je sache, Chamrousse fait toujours partie de la France. Donc tout le monde peut avoir une opinion sur ce qui se passe sur le territoire de la République.

Invité, le 02.01.16 11:25

33 personnes se sont présentées a l'election municipal 2014 de Chamrousse.
Avec moins de 500 électeurs dans la commune, on peut tout de même penser que les Chamroussiens avaient le choix et que le résultat de l'élection reflète la volonté de la majorité des Chamroussiens.

Mais critiquer notre systeme démocratique est un classique lorsque le résultat ne convient pas à certains !

M
Maprao, le 02.01.16 11:25

Si ce maire décide de massacrer les Vans au bulldozer, personne ne pourra les "restaurer" ensuite...y compris le prochain maire.
Ça va donc bien au delà du choix d'électeurs.
Y a plus qu'à espérer que le classement en zone Natura 2000 tienne bon et que ce triste personnage déménage à Disneyland où il sera d'avantage à sa place !

D
davidg, le 02.01.16 11:32

> Avec moins de 500 électeurs dans la commune

la voix de moins de 500 personnes importe peu dans un pays de 70 millions de personnes

Invité, le 02.01.16 11:42

Les voies des 500 personnes decident des projets de la commune !

L
le ded, le 02.01.16 12:10

Les maires sont élus pour 6 ans. Et après, on les oublie. Ou pas.
Les défigurations de la nature sont à vie (cf, la piste du Grand Serre au dessus de Chollonges. Insupportable de genfoutisme!)

J
jjbi, le 02.01.16 12:14

Les voies - voix !! - des 500 personnes decident des projets de la commune ! dixit sephora ...
dans la limite des lois et règlements qui s’imposent à tous en France, et heureusement !! France qui alimente joyeusement les finances des mêmes communes, ce qui donne un droit de regard ....
de la volonté politique nationale ( si elle existe encore, c'est un autre débat ), et de l'intérèt général ...
Les Corses semblent avoir élu des " indépendantistes", c'est pas pour autant qu'ils vont y arriver ....

ThibsR, le 02.01.16 13:10

Il existe une notion, un truc qu'on appelle "patrimoine". C'est à dire quelque chose qui "n'appartient" pas à un maire (même élu) ni à une commune, mais qui nous appartient à tou/tes et est de la responsabilité de tou/tes. Dans ce patrimoine, ben la nature, la montagne. Par exemple les Vans, qui, désolé Sephira, n'appartiennent pas aux habitant/es de Chamrousse ! Avec ta logique, si Grenoble décide de dynamiter la Bastille, ou couper et dévier l'Isère, ben il peut et on aurait rien à y dire :P

Invité, le 02.01.16 13:11

@Bianchi : bien evidement que c'est dans le cadre des lois de la république. Je l'avais écrit plus haut !!

Pourquoi évoques tu la France pour les finances ? L'état verse de l'argent aux collectivités locales mais c'est pour financer les tâches déléguées par l'etat aux collectivités locales => c'est donc hors sujet.

Par ailleurs, tu confonds très largement la volonté politique nationale avec ton propre point de vue. Ca se saurait si le point de vue écologiste était le point de vue dominant en France.

Je ne suis pas pour l'equipement des Vans. Mais, ce maire a été élu et il est plus certains que la majorité des Chamroussiens est derrière lui. Il planifie un investisseur de 70 millions avec la CDD. Tant mieux ou tant pis pour les Chamroussiens ! Qu'ils (les Chamroussiens) fassent ce qu'ils ont décidé de leur commune (dans le cadre de la loi) ! Ils en assumeront les conséquences, bonnes ou mauvaises.
De toutes façons avec le bordel du millefeuille administratif français, il va falloir des années au Chamroussien pour simplement finaliser le dossier.
Ca ne fait que commencer. Pour l'instant, c'est juste de la communication grauite pour faire parler de la station et attirer le client pour les vacances.

Y
Yoann-51, le 02.01.16 14:00

Je comprends pas ce maire, s'il veut faire du business, il a qu'a mieux se renseigner ! Le business le plus rentable actuellement est celui du sexe, il devrait ouvrir un beau lupanard tenu par maitresse sephira !

J
jjbi, le 02.01.16 15:58

Sephira
L'état tient à bout de bras ( pas pour encore longtemps ! ) les collectivités locales, surtout celles de ce genre. Lorsque il prévoit une réduction de qqs % des subventions, c'est la catastrophe absolue. Les xx M€ qui partiront en GOil et autres Terrassements / bétons / ferrailles dans les Vans viendront de toute façon - en large partie - de l'impôt payé par tous les contribuables français ...
Franchement, 70 M€, y a pas une utilisation plus efficace et "rentable" sur l'avenir - surtout pour les locaux - sans massacrer un espace naturel de plus ...?? Soixante dix millions d'Euros, c'est toi qui le dit ....
Il y a ( heureusement ) des garde fous et dispositifs existants qui bloqueront ce projet, ou le rendront hypothétique, report de xx années, date à laquelle il est probable que son caractère excessif sautera aux yeux ...

Invité, le 02.01.16 16:24

>>>>>>L'état tient à bout de bras ( pas pour encore longtemps ! ) les collectivités locales, surtout celles de ce genre.

Pourrais tu donner des chiffres précis (et des sources) pour Chamrousse ?

>>>>>>Lorsque il prévoit une réduction de qqs % des subventions,
De quels subventions parles-tu pour Chamrousse ?

Je ne connais pas la situation financière de Chamrousse et je te serais donc gré de nous l'expliquer précisément ?

Mais, j'ai la vague impression que tes propos ne sont que ta n-ième banalité.

La source pour les 70 millions et la Caisse des Dépots http://www.actumontagne.com/economie/chamrousse-affiche-ses-ambitions-touristiques_9414
Si tu pense pouvoir sortir un bon RSI, tu devrais proposer tes services et ton projet aux Chamroussiens, à la Caisse des Dépôts.

J
jjbi, le 02.01.16 16:43

ben alors, tout va bien
il y a au moins un ilot de prospérité dans notre beau pays
bien à l'abri des soucis financiers des autres communes ...
et qui investit 70 M€ sans sourciller ...
y doivent avoir des gisements de pétrole ...
combien d'habitants, Chamrousse ??

Invité, le 02.01.16 17:22

Conclusion : tu as balancé tes banalités habituels.

Invité, le 02.01.16 17:31

les projets betonneux autoritaires peuvent entrainer une reaction type nd landes / sivens avec tout ce que cela entraine de negatif sur une image de marque

J
Jluc38, le 02.01.16 17:44

Bonsoir,

Quelques éléments (de 2014) sur la situation financière de la commune de Chamrousse :

Montant de la DGF (les subventions de l'état) 481 000 €, soit 7% des recettes.

Montant de la dette communale, 7,8 M€, soit 16 800 € par habitant. Par comparaison, Grenoble a une dette de 1690 € par habitant.

Et bonne année !

M
Maprao, le 02.01.16 17:46

Avec ses 70M€ le maire ferai mieux de relooker sa commune plutôt que de bouziller nos montagnes. Si Chamrousse figure bien dans un palmarès, c'est dans celui des plus moches village/station de France...

J
Jluc38, le 02.01.16 17:50

Et pour compléter mon mail précédent, Chamrousse est en 22 ième position des communes les plus endettées de France (ratio dette/habitant). Le podium est constitué des Angles(66), n°3, d'Auris, n°2 et de ... Vaujany, médaille d'or (achetée à crédit 😃).

L'Isère en tête !!

Y
Yoann-51, le 02.01.16 17:59

De toute façon cette discussion c'est du Van ..... quelle collectivité va accepter de subventionner ce projet ? Quels sont les projets d'extension de station de ski qui ont abouti ces dernières années ? Surtout avec le début d'hiver er que nous venos de connaître, l'heure n'est plus à l'extension mais à la diversification ! L'avantage de mettre en route un tel projet, c'est de s'offrir un bon coup de pub à moindre frais, et ça marche !

J
Jluc38, le 02.01.16 17:59

Pour finir, je ne sais pas dire si c'est la commune qui investit directement ou plutôt la Régie des remontées mécaniques de Chamrousse (je pencherai pour la commune).

A noter que la régie, dont le président est ... le maire, n'a pas déposé ses comptes annuels (ou alors je n'ai pas réussi à les trouver), bien qu'elle en ai (comme toutes les entreprises), l'obligation légale.

Invité, le 02.01.16 18:05

Ben voilà, les arguments sont peu plus tangibles que les banalités de certains.
Si les chiffres sont exactes, je souhaite donc bonnes chances au Chamroussiens car ils vont en avoir besoin ! Pour ma part, j'userai de mon poids de citoyens pour que mes impots ne soient pas/plus le parachute de secour dans 10 ans. Qu'ils se plantent correctement. Tant pis pour les Vans, la liquidation de la station pourrait être bien plus éducatifs que le blablabla des ecolos.

L
le ded, le 02.01.16 18:20

"L'avantage de mettre en route un tel projet, c'est de s'offrir un bon coup de pub à moindre frais, et ça marche !"
Ça reste du micro trottoir pour le seul bassin Grenoblois (et relayé principalement sur les sites de randos ski) et planqué dans les arcanes du web. A part pour les abonnés du Dauphiné Libéré, cela ne doit pas passionner la France entière. Chamrousse communique encore sur les JO de 1968, certainement pas sur la polémique des Vans.

J
jjbi, le 02.01.16 23:55

tiens, la sephira a réfléchit et retourne sa veste ??

Invité, le 03.01.16 01:16

Pourqupi j'aurais changer ma veste ? Je n'ai jamais été pour l'équipement des Vans et je pense toujours que les Chamroussiens doivent decider de leurs avenirs (dans le cadre des lois).
Mais, je prendre en compte les faits (chiffres) énoncés par JLuc38. Rien de tel dans tes banalités idéologiques !

Invité, le 03.01.16 08:46

Je ne vais pas remettre 10000 dans le piano, mais je suis relativement héberlué quand je vois la teneur des discussions sur le post de Séphira....revenons à la base, son post était: "Des clubs et des federations appelant publiquement a s'opposer aux projets de Chamrousse, il est assez logique que Chamrousse s'oppose aux projets de ces mêmes clubs et federations.
Quand on menace quelqu'un, il faut s'attendre a des reactions."
Est-ce que nous ne ferions OBJECTIVEMENT pas tous pareils si on venait dans notre jardin traverser comme si de rien était??? Peu importe que l'on soit pour, contre l'extension de Chamrousse (dont il faut quand même bien lire tout le programme, y compris la partie été et la partie développement résidentiel permanent), il n'y a pas de neige, et tous les randonneurs vont à Chamrousse sur les pistes et ensuite on leur tape dessus....Je fais ça comme tout le monde ici, mais il faut aussi assumer et c'est le sens du post de Séphira me semble-t-il....on ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre non plus....n'aller que sur les pistes damées car c'est le seul endroit ou il y a de la neige et ensuite dire aux stations que c'est des cons car ils créent les pistes....
bref, on ne refera pas le débat, mais réfléchissons un peu à NOS actes à nous aussi!!!
PS: quel est le bilan carbone des skieurs qui font sans cesse des A/R à Chamrousse pour faire une sortie de 1h maxi A/R casserousse/croix le soir et le matin tôt ou pour remonter les pistes.....est-ce bien meilleur que l'équipement des vans puisqu'il semble que cela stigmatise les attentions? devons nous nous aussi arrêter cela pour préserver véritablement la nature, et pas seulement "celle" qui nous intéresse nous?

J
jjbi, le 03.01.16 10:00

ah ! ça y est, le voilà, le bilan carbone !
NB : et celui des milliers de skieurs de piste supplémentaires attirés par le ( potentiel ) mirage des Vans ?, il compte pas ??
et la biodiversité, les paysages, la pollution sonore, visuelle, la destruction irréversible d'un espace naturel ( et protégé par la loi, ne l’oublions pas !! ), la disparition d'un patrimoine que nos enfants ne pourront connaitre ...
c'est des banalités idéologiques ??
non, ce sont des réalités du monde réel
perso, Chamrousse, je n'y vais pas, n'irai pas, encore moins pour y pôdephoquer, sauf pour manifester si je peux
s'il y a pas de neige dans Belledonne, ben je fais du VTT ( et depuis chez moi = zéro carbone en prime ), elle arrivera bien la neige ...
Mais voir un nième projet d'extension de station, - je ne vous cirerai pas les précédents, pour rester banal - objectivement extrêmement discutable, il y en a d'autres qui le sont moins ... et perso, j'ai vécu ma vie en terrassant, bétonnant, construisant, équipant en France et ailleurs, je connais la musique dans ce genre d'aménagement ....
à voir les réactions de certains, dont celles du maire du coin ...
ça me fout plus que les boules, environnementalement et économiquement ...sur le moyen long terme !
Fin de l'épisode
PS
Depuis des décennies, les domaines de piste se sont développé et ont accaparé des dizaines de milliers d'ha au détriment de diverses activités ( pas que touristiques ! ), souvent préexistantes ... dont le ski de rando, et de façon irréversible. Prenez les bouquins des années 60/70, et vous verrez ce qui a disparu ! n'a t on pas atteint l'overdose ??
Qui se souvient de la Grde Motte avant l'usine à skis ? C’était une magnifique course ... classique de chez Traynard ...

Invité, le 03.01.16 16:00

Ce matin, j'ai fait du ski alpin à Chamrousse et j'ai vu beaucoup de skieurs de rando : en hors piste & bord de piste fermée. Bilan : pas de gène ou de danger. Je dirais plutôt que ce sont certains skieurs ou snowboardeurs qui sont dangereux (vitesse excessive sans contrôle malgré le monde). Ma compagne s'est fait frôlée plusieurs fois, heureusement sans accident mais c'était pas loin...
Bref, selon moi il y aura toujours des skieurs de rando à Chamrousse et c'est très bien comme ça!

H
HPdlapoype, le 03.01.16 16:51

Une proposition. Investir plutôt dans le transport par câble, depuis Gières maintes fois ressorti des cartons et à chaque fois enterré.
Avantage station: Un accès plus facile à la station pour toute la clientèle et les travailleurs. (plus d'équipement neige pour la bagnole, fini les interminables bouchons les WE et les catastrophes que l'on connait lors de chutes de neige arrivant au mauvais moment-chassés croisés de vacances notamment- Moins de stress. Moins de parking à gérer.
Avantage habitants de Chamrousse et St M Uriage: Alternative pertinente à la bagnole pour le boulot. Moins de nuisances

Avantage Cop 21: Bilan carbone. Je rappelle quelques évidences. En moyenne une voiture pèse 1.5 tonnes et transporte avec de l'énergie fossile en moyenne 2 personnes pour le ski le WE (j'ai compté...) Il y a beaucoup de randonneurs également, qui n'a pas remarqué que le parking de Casserousse est plein aussi de randonneurs solitaires...et autonomes, quelque peu égoïste quoi.. J'en fais partie...Et ça m'énerve...En semaine pour descendre à Gières c'est 9 sur 10 avec 1 personne! L’énergie est consommée à 90% pour la ferraille qui s'élève de 2000 mètres. Énergie non récupérée à la descente. Si! sous forme de chaleur dissipée dans nos plaquettes de freins, nos pneus... On chauffe les oiseaux et ça pue.

Transport par câble: Seule l'énergie de la personne transportée est dépensée (certes elle est un peu radio active, mais c'est un autre débat...) Une cabine qui descend tire celle qui monte, si on fait abstraction des frottements...
Cette énergie est en + récupérable en partie à la descente...

Point négatif: On peut mieux faire en matière d'impact visuel, mais on peut habiller les pylônes façon Huntertvasser à l'usine d'incinération de Vienne https://www.flickr.com/photos/dalbera/sets/72157601753499967/
Quelques maisons impactées, mais l’intérêt général n'est-il pas prépondérant devant l'intérêt particulier. Si quelqu'un veut relancer le débat ou proposer ce projet à notre cher Maire de Chamrousse, qui habite... St MU!!

Invité, le 03.01.16 18:24

J'imagine même pas le cout de ce transport par câble !
Etant donné que la route existe, il est quasi certains que l'ecobilan total du transport par cable soit significativement moins bon que celui de navettes routières, même 100% mazout.

D
David Z, le 03.01.16 20:52

yop,
Utilisant assez souvent les pistes -parfaitement bien travaillées du reste- je suis très étonné par cette attitude de la station et pense qu'ils se plantent allègrement concernant la rando. La mode et l'heure (comprendre pour gagner des ronds) est à la diversification des pratiques et des offres pour attirer le touriste. Personne ne peut nier ce principe. La pratique de la rando sur Chamrousse existe, c'est un fait. La rando se démocratise et attire de + en +, c'est aussi indéniable. Compétiteurs à l'entrainement, ancien qui veut bouger un peu, novice qui veut découvrir sans prendre de risque, les profils sont variés de ceux qui empruntent la piste. Avec un aménagement minime, genre une petite bande sur le côté sur une piste depuis Casserousse, recoin et roche bé, permet de recevoir du monde. Bien entendu si cela est aménagé, cela peut être payant et je suis convaincu qu'un forfait saison rando ou journalier rando attirerai grand grand monde, notamment lors des périodes faiblement enneigées. J'en veux pour preuve le nombre de randonneur pédestre/raquettes etc ces dernier jours autour des pistes. A cela on peut rajouter le début de saison où pas loin de 300 randonneurs tournent sur les pistes, avec les cafés/bières/casse croute à l’Écureuil qui vont avec ... Et enfin je m'étonne que les loueurs de matos de rando ne montent pas au créneau, même si ce marché est loin derrière la location piste.
Bref, j'ai cru comprendre que ça bouge pas mal du côté de Prapout et c'est tant mieux.
De la même façon que Chamrousse a carrément raté le coche "étudiants" (Ben oui c'est pas un scoop, les étudiants vont aux 7 laux en priorité), Chamrousse est sur le point de louper le train rando. Pas grave, on ira sur prapout et on paiera sur place nos redevances et autres cafés/bières.
Et pour conclure, je pense que pour rater ce coche "rando" en ayant une porte d'accès aux vans/sorbier/vaudaine, qui restent des courses hyper fréquentées depuis Grenoble, faut être de sacrés looseurs. Voilà qui est dit.

E
ela, le 03.01.16 21:00

L'idée de fédérer les stations autour d'un forfait "rando-ski isere", sur le modèle du nordic'pass isère fait son chemin ;-)
Pour sur, skitour sera dans la boucle ;-)

ThibsR, le 03.01.16 21:53

L'a raison le David Z. ... Même si cela me ferait mal de devoir payer un forfait pour les quelques dizaines de mettre en bas de la piste de Casserousse avant de virer vers les Pourettes :D

Et puis à Chamrousse, ils et elles oublient aussi qu'un skieur de rando peut être aussi :
- un grimpeur, qui va utiliser les bennes pour les voies des lacs quand la flemme de monter à pied
- un alpiniste hivernal qui fera de même pour les goulottes
- un VTTiste (pourquoi pas, paraît que y'en a qui aiment...) qui useront aussi des remontées l'été
- voire parfois un skieur de piste (au moins pour emmener mômes ou ami/es à l'occas...)
Bref, tout ça ne fait pas, certes, le gros des sous de la station, ni une énorme population, mais à accumuler les c..., Chamrousse va quand même agacer aussi des client/es (perso par exemple, d'ici que le projet des Vans soit abandonné, sûr que mes mômes, famille etc. c'est aux 7laux où à la Morte que ça va skier :D ) Un comble pour moi qui aie appris sur la Bachat Bouloud !

Invité, le 04.01.16 10:18

bien d'accord avec David Z. En dehors de toute considération idéologique, cette politique est stupide économiquement et dénote le décalage complet des dirigeants de chamrousse avec la réalité. Station bloquée dans les années 60...

Invité, le 04.01.16 17:33

J'ai souvent entendu dire ces dernières années que la station de Chamrousse stagnait depuis 10 ou 20 ans. Sauf que malgré tout elle s'est bien rénovée sur ces 10 dernières années avec l'aventure Transmontagne. Celle ci a permis la réhabilitation du site de Bacha bouloud (avec création de plusieurs centaines de lits, ouverture de 2 magasins de location de ski, une supérette, 2 restau, un pub, un magasin de souvenirs) , la rénovation des remontées mécaniques (3 TS neufs sur RocheB et Bacha, suppression de TL sur RocheB, remplacement du Télécabine, suppression d'un vieux TS à Recoin ...).
Et le résultat doit être positif puisque le site de Bachat Bouloud me semble être très bien rempli tous les hivers depuis 5 ou 6 ans avec une clientèle familiale qui vient de France et de plusieurs pays européens. Tant mieux cela a permis de rénover la station. Mais quelle a été la fin de Transmontagne ? La faillite ...

L'équipement des Vans peut effectivement permettre de continuer à attirer des touristes ; pourtant ils viennent déjà donc le domaine doit être suffisant à leur yeux. Par contre le forfait lui il devra augmenter sévèrement. Et les Grenoblois tourneront le dos à Chamrousse.

Mais même si ce projet est réalisé, après qu'est-ce qu'il faudra faire ? Équiper le Sorbier ? Le col de la petite Vaudaine ?

Allons soyons réalistes ! Le site de Chamrousse ne peut pas avoir la prétention, du fait de sa géographie, de concurrencer l'Alpe d'Huez, les 2 alpes, ... même les 7 Laux. Le territoire est trop petit. L'avenir de cette station n'est donc pas dans la croissance du ski de piste, car de toute façon elle n'a pas assez de place !

Sa croissance ne peut être que dans le fait de rendre accessible à des touristes non montagnards la découverte d'une montagne encore sauvage et ses activités attachées : rando, escalade, raquette, ski de fond, observation de la flore, la faune, ... en plus de pouvoir exercer le ski de piste sur un domaine de bonne qualité.

Par contre après l'équipement des Vans c'est tout le secteur des lacs Achards qui va être transformé pour un retour station (un petit téléski sur la Botte ?) et idem les lacs des Pourettes. En quelques coups de buldozer ces espaces vont être laminés pour permettre au skieurs de descendre par gravité. Et à partir de ce point ce ne sont pas que les randonneurs à skis qui vont être impactés, mais aussi tous les randonneurs piétons en été. La montagne de Chamrousse et de Belledonne ne leur appartient pas, légalement parlant, c'est vrai. Et pour tant c'est un peu leur espace nature, accessible très facilement. C'est la petite montagne bien Alpine pour de nombreux Grenoblois dans laquelle ils aiment, toute l'année, se ressourcer.

Ce projet d'extension de la station aura irrémédiablement pour impact de sacrifier tous ces coins magnifiques : Belledonne est grande, mais ce n'est que dans cette partie (ou presque) que l'on trouve ces paysages de pins arolles et de rochers, tellement dépaysants. C'est donc tout cela qui sera amené à être saccagé. Et pour quel bénéfice ? L'enrichissement encore plus grand de quelques investisseurs à gros budget. Pas celui des Chamroussiens.

Alors j'espère que la raison va vite revenir dans l'esprit des Chamroussiens et qu'ils vont mettre un coup d’arrêt à ce projet qui de plus les endetteras encore plus. Ils auront la première place dans le classement des communes endettées. Et des taxes foncières et d'habitations qui seront multipliées par 2, 3, ... ?

Est-ce vraiment un avenir désirable ?

T
tivet, le 05.01.16 09:19

Plus généralement, on a tendance dans cette société à se protéger derrière des mesures administratives ou des postures intenables plutôt qu'à gérer le fait des choses.
La vente de titre de transports et la gestion de la sécurité d'une station se superpose temporairement à une montagne et à des usages pas forcément facile à faire vivre ensemble. La prise en compte et la gestion de ces conflits d'usage (aménagement, com, sensibilitation....) seront toujours plus rentable (économiquement, sécuritairement, socialement...) qu'un jusqueboutisme juridico-administratif avec lequel on s'épuisera à repousser une tendance naturelle....
Dans ce sens, les démarches d'intégrer la rando dans les projets d'aménagement, de gestion dans une idée d'ancrer la station dans le local, sont forcément de très bons exemples. Sauf à être piloté par des logiques industrielles et financières extérieures..

Actu ancienne, commentaires verrouillés