ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Alpinisme > Réactions après l'exploit de l'alpiniste Ueli Steck sur la face Sud de l'Annapurna

Réactions après l'exploit de l'alpiniste Ueli Steck sur la face Sud de l'Annapurna - Alpinisme


20 votes

Réactions après l'exploit de l'alpiniste Ueli Steck sur la face Sud de l'Annapurna

Proposé par Jeroen le 24.10.13 à 21:23 :: alpes.france3.fr :: 1359 clics :: 4 commentaires :: Alpinisme

L'exploit de Ueli Steck réalisé le 9 octobre est une première dans l'histoire de l'alpinisme. A plus de 8000m, Steck a emprunté un parcours qui a coûté la vie à  Pierre Béghin il y a 20 ans alors qu'il tentait l'ascension avec Jean-Christophe Lafaille.

Ueli Steck, Suisse de 37 ans, est, lui, parvenu à  gravir les 2500 mètres de la face sud au prix d'efforts surhumains qu'ils décrit sur son site internet in english please: "Step by step I moved on. I kept telling me "Just fight, just fight". Again and again. When I reached the summit ridge I could hardly believe it. It was night, the sky full of stars and the ridge going down in front of me." »

Commentaires

M
MartinB, le 28.10.13 09:19

Je trouve les propos de ces deux alpinistes tout à fait remarquables de précision et d'intelligence. J'ai particulièrement apprécié ceux tenus par François Damilano qui "historicise" la notion de "speed climbing" en la faisant remonter aux... XIX siècle. Et sans vouloir polémiquer, ces deux entretiens changent un peu des discours entendus ici ou là sur ce genre d'exploits ;-)))

G
grandpic, le 28.10.13 22:49

De quels discours parles tu ?

L'idéal serait d'avoir l'avis de Profit, seul français survivant de l'Himalaya de haut niveau... Ueli, un extra terrestre du 21ème... Personne ? auparavant n'a fait un 8000 en technique alpine en 25h et dans 2500 m de face...

M
MartinB, le 29.10.13 12:23

Je parlais de la "controverse" (notamment autour de KJ) quant à la soit disant "fuite en avant" de l'alpinisme vers le toujours plus vite, toujours plus léger, la valorisation de l'exploit CHRONOMETRIQUE en montagne.

Sans juger cette tendance, François Daminelo montre à l'aide de quelques exemples remontant aux premières ascensions du Mont Blanc, que l'exploit en montagne est toujours en partie liée à sa dimension chronométrique. De plus, la vitesse en montagne devient même, selon lui, la condition pour réaliser des premières notamment sur des 8000m.

G
grandpic, le 30.10.13 08:17

Exact. Moins on reste de temps en montagne, moins on s'expose... une logique implacable sur les 8000, mais 'faut avoir la caisse !!! et quelle caisse cette Ueli... ouf !!!!

Actu ancienne, commentaires verrouillés