ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Politique et Société > Secours en montagne: la guerre des services

Secours en montagne: la guerre des services - Politique et Société


18 votes

Secours en montagne: la guerre des services

Proposé par Phil'Ô le 07.10.13 à 10:22 :: www.nicematin.com :: 722 clics :: 48 commentaires :: Politique et Société

Le nouveau plan départemental de secours en montagne est entré en vigueur dans les Alpes-Maritimes le 5 septembre. L’arrivée des pompiers en renfort des CRS et des gendarmes fait déjà polémique... »

Commentaires

Invité, le 07.10.13 22:19

Le secours en montagne devrait être payant, car c'est la collectivité qui paye pour des activités de loisir concernant une petite caste .
J'en fait partie , mais faut assurer dans tous les sens du terme,question d'esprit civique.
amen

S
superpapa, le 07.10.13 22:35

@ mic
quel rapport entre la gratuité des secours et l'investissement progressif des pompiers dans le secours en montagne au détriment des acteurs historiques ( gendarmes et CRS)

Invité, le 07.10.13 22:58

Les bras m'en tombent. Encore une guerre des boutons !

Phil'Ô, le 07.10.13 23:01

@ Mic : Alors lorsque tu appelles les secours pour un accident de la route aussi il faudrait que ce soit payant ? Et lorsque ta femme va accoucher et qu'elle va à la maternité en composant le 18 parce que tu étais en balade avec des copains, ce devrait être payant ? Et lorsque ton vieux fera un malaise dans son jardin en train de planter des patates, et qu'il devra être évacué à l’hôpital pour être sauvé, ce devrait être payant ? Ou le jour où ton gamin est sauvé in extremis par un maître nageur alors qu'il jouait dans les vagues sur la plage ??? Là aussi il faudrait casquer ?

Par pitié, laissons le secours gratuit ! Tous les secours, pour tous !!! Qu'il soit en montagne, en ville, à la campagne ou sur la mer... C'est encore une des dernières belles choses qui reste en France !

Invité, le 07.10.13 23:27

+1 Crème à reluire

encore une fausse bonne idée

Invité, le 07.10.13 23:32

C'est vrai Phill'Ô, tant que c'est gratuit faut pas s'en plaindre quand même, car tout devient de plus en plus payant dans la pays ! Si un jour il faut casquer, et bien nous devrons prendre des assurances, avec nos deniers personnels pour ceux qui en auront les moyens, pour couvrir les frais engagés. Ce sera alors le secours à deux vitesses...

T
thierryg, le 07.10.13 23:58

+100 avec Phil'Ô !!!!

G
grandpic, le 08.10.13 08:09

Essayez d'analyser plutôt que d'être "pour" ou "contre"...sans élément tangible. Toujours les mêmes débats, comme en politique. Les pour, les contre, 52/48 % ou 48/52, comme vous voulez et au final, rien n'avance. A voir les finances de l'état, je suppose que vous avez aussi à redire ?... ceux qui disent oui "on a de l'argent" , et ceux qui disent "non il n'y a plus rien".
Regardez dans votre portefeuille, n'avez vous pas un petit papier qui atteste de votre cotisation à une assurance au cas ou on vienne vous chercher, en "jet biturbine" ou en VSAB ??? alors... ???

Invité, le 08.10.13 09:41

Le sujet ne concerne pas la gratuité des secours mais plutôt une polémique locale à cause de l'entrée des pompiers dans le plan départemental des secours dans les Alpes-Maritimes.
Rappelons que cela est déjà fait dans beaucoup de départements et qu'avec le temps et les bonnes volontés, tout le monde trouve sa place.
Rappelons également que gendarmes et CRS (policiers) sont également présents dans la machine pour établir l'enquête liée à l'accident et rendre compte aux autorités judiciaires et administratives ; ils ne sont donc pas appelés à disparaître.
Rappelons enfin que pour les accidents domestiques, accidents de la route, accidents en mer, etc, pompiers et forces de l'ordre travaillent de concert, les pompiers assurant le secours proprement-dit et les gendarmes ou policiers établissant l'enquête. Il n'est donc pas illogique de voir arriver les pompiers dans le cercle du secours en montagne, même si ça fait craindre une baisse d’activité pour les acteurs historiques.
Au fait, je suis gendarme...

Invité, le 08.10.13 10:54

@ Mic : Alors lorsque tu appelles les secours pour un accident de la route aussi il faudrait que ce soit payant ? Et lorsque ta femme va accoucher et qu'elle va à la maternité en composant le 18 parce que tu étais en balade avec des copains, ce devrait être payant ? Et lorsque ton vieux fera un malaise dans son jardin en train de planter des patates, et qu'il devra être évacué à l’hôpital pour être sauvé, ce devrait être payant ? Ou le jour où ton gamin est sauvé in extremis par un maître nageur alors qu'il jouait dans les vagues sur la plage ??? Là aussi il faudrait casquer ?

Je rajoute
les milliers ( dizaines de milliers ) pompiers, Samu, gendarmes, médecins, secouristes, maitres nageurs ... qui ramassent les accidentés de la route, y compris les bourrés et pétardeux du samedi soir, les excès de vitesse et infractions aberrantes, ceux qui sont pour strictement rien dans leur accident, les suicidés volontaires, les centaines de noyés par ans, plages, rivières, navigateurs d'opérette, véliplanchistes d'occasion, bateaux de pêche en perdition, les recherches de disparus, les canadairs qui essayent d’éteindre les feux de forêt généralement provoqués par imprudence ou malveillance,
Alors, les secours en montagne, ça pèse quoi ?
et sur quel fondement certains secours totalement marginaux seraient "payants" alors que l'immense majorité resteraient " gratuit", même face à des abus ou dérives manifestes

Invité, le 08.10.13 11:37

Pour Bianchi

Il y aurait donc des "suicidés involontaires"?

On ne nous dit pas tout!

Invité, le 08.10.13 12:45

Salut , je sais bien que c'est pas le sujet,mais ça ma tenait à cœur; quant à la guerre des services l'article de Nice matin est révélateur de l'ambiance avec le secours du type dans le canyon.Le secours en montagne est une activité ^prestigieuse et nos protagonistes se battent pour l'avoir.D'autre part on ne peut pas comparer le cas du mec qui a un malaise cardiaque en arrachant ses patates, est un gus qui conduit bourré à 180 et qui provoque un accident ou le véliplanchiste qui sort avec un mistral à 100km/h en rafale et qui ne peut revenir. Ceci dit je suis pour un service public des secours ,payant pour les pratiques volontairement à risque.

K
kikou, le 08.10.13 15:48

@ jls05 "Il y aurait donc des "suicidés involontaires"?
Robert Boulin , pour les plus anciens.

Invité, le 08.10.13 16:17

ca y est c'est reparti
ça me rappelle un post de l'an dernier...

L
laurent38, le 08.10.13 17:14

Exact, Gilles. Je laisse tomber, sinon on va réécrire la même chose.

J
jacky05, le 08.10.13 17:57

Bonsoir
Il est bien dommage que la préfecture ne lise pas le rapport de la cour des compte sur les doublons PGHM/CRS et Pompiers. Pourquoi faire des économies le contribuable paiera.

Invité, le 08.10.13 18:39

Si les pompiers arrivent à être aussi bon que les acteurs historiques afin d’apporter une réponse adaptée aux victimes et que les collectivités veulent dépenser de l'argent pour les former et les équiper, ça donnera du temps aux gendarmes et policiers pour s'entrainer et être encore meilleurs dans leurs missions de secours en montagne

Invité, le 08.10.13 19:43

IL faut simplement légiféré le cadre d'intervention (altitude, lieu,compétence ,moyens d'intervention.
Quant au cout ce sont des services obligatoire de l'état donc gratuit pour l'utilisateur.

Invité, le 08.10.13 22:21

le RDV de tous les connards défenseurs de l'ultra libéralisme. Oui tout doit être payant. Pas de sécu pour tous. Faut faire casquer les parents d'enfants malades. Il faut faire payer à ces sales fumeurs les soins pour leur cancer.

Et surtout vive l'humanisme!

Invité, le 08.10.13 22:48

Ce post est entrain de dégénérer, une fois encore. De toute façon, nous ne pouvons pas agir entre les différents services de secours si leurs dirigeants ne veulent pas se mettre d'accord. Alors tout que le monde s'engueule sur ce post, Jeroen se marre bien car ça fait tourner sa boutique !!!

Jeroen, le 08.10.13 23:12

J'aime bien aussi quand vous le dites avec des fleurs ;)

Invité, le 09.10.13 09:45

Tu vois Jeroen, ça a bien détendu l'atmosphère.

Invité, le 09.10.13 10:51

je ne vois pas le rapport entre le mode de financement du secours (impôts ou assurance) et le fait que nos hommes politiques n'assument pas leurs responsabilités en laissant pourrir la situation avec nos 3 structures secours se battant pour savoir qui pissent le plus loin et en laissant les pompiers foutre le bronx dans un système qui n'était pas si pire.
vivement une rationalisation de ce bordel.

Invité, le 09.10.13 18:07

Pour Vieux Troll des montagnes : Je ne sais même pas si nos hommes politiques sont, d'une part, responsables et, d'autre part, au courant de cette affaire. Il s'agit sûrement d'une guerre de "petits chefs" !!!

Invité, le 09.10.13 20:01

Gratuit ou pas, bref c'est un autre débat.
Qui fait le secours ? Au final on s'en fout, tant que l'équipe est rodée.
Le pb est: y a t il besoin d'autant d'intervenants ? Et vont ils bien se coordonner ? Ne risque t on pas une course au secours aboutissant à ramener le moindre pékin qui a une entorse du pouce en hélico ?
Bref, il faut que qqn intervienne pour mettre tout le monde daccord, et c'est le boulot de l'état non ?

D
davidg, le 09.10.13 21:07

> Je ne sais même pas si nos hommes politiques sont, d'une part, responsables et, d'autre part, au courant de cette affaire

apres mult rapports (Pérès, Cour des Comptes etc. etc.) ils sont bien au courrant

http://www.ccomptes.fr/Actualites/A-la-une/L-organisation-du-secours-en-montagne-et-de-la-surveillance-des-plages

Selon Pérès

"Le secours en montagne est une magnifique vitrine que les différents services se disputent, et qui a été attribué aux gendarmes et au CRS de montagne pour des raisons historiques.... il y a déjà eu des frictions entre gendarmes de montagne et pompiers, notamment lors de l'avalanche meurtrière du hameau de Montroc à Chamonix"

Invité, le 09.10.13 21:10

Oui Toto, c'est bien de boulot de "les tas" qui sont dans quel état !!!
Actuellement, il faut dire que même pour une entorse, dès lors qu'une demande est formulée les turbines fonctionnent.

Invité, le 09.10.13 21:18

Pour Davidg : Lorsque l'on parle "d'hommes politiques", c'est un peu le fourre-tout chez le pékin moyen. Ceux qui traitent et gèrent toutes ces affaires, ce sont généralement les hauts fonctionnaires des différents ministères. Les "hommes politiques" comme nous l'entendons, à savoir : président, ministres et autres élus s'occupent généralement plus de la politique de partis et de leur réélection que de ce genre de problèmes !!!

G
grizzlyski, le 10.10.13 07:43

Avant que le sujet dérive et qu'il ne soit bloqué par un modo, il est fort intéressant de constater la politique des Petits Pas mise en place par les Pompiers. Grâce à un fort lobbying, il gagne des "parts de marché" du prestigieux secours en Montagne.
On remarquera d'ailleurs que cette année le congrès national des SP est organisé à Chambéry au pied des montagnes où les élus locaux pourront encore une fois constater le poids (électoral) des rouges.
N'en déplaise aux CRS, je crois que la guerre est déjà perdue pour eux et c'est pas le coup des Ardennes (ils sont désormais OPJ) qui les sauvera.
Ce changement était d'ailleurs inéluctable suite à la départementalisation du secours en général avec une redistribution des rôles et un renforcement des pouvoirs des élus locaux au détriment des élus nationaux.

Invité, le 10.10.13 09:51

C'est donc bien ça : guerre de "petits chefs" et/ou des "boutons".

L
laurent38, le 10.10.13 10:09

Lorsque j'étais encore jeune gendarme en Savoie, un collègue relativement ancien me disait déjà à l'époque -et je m'en souviens comme si c'était hier- : "Tu verras Laurent, dans 20 ans, on ne s'occupera plus que des merdes de fond de vallée. Il n'y aura plus que le PG de Cham pour le vernis de la gendarmerie".
Il n'avait pas tort, à part que cela met un peu plus de temps.

Invité, le 10.10.13 14:59

"merdes de fond de vallée": très classe !
;-)

L
laurent38, le 10.10.13 15:45

J'avoue que la phrase n'est pas très classe. Mais, comme je l'ai dis plus haut, je m'en souviens comme si c'était hier. L'ancien ne faisait pas dans la dentelle, mais en décryptant ses propos avec le recul (c'était dans les années 85/87), je pense qu'il voulait dire que le secours dévolu à l'époque à la gie et aux CRS disparaîtrait au profit d'autres entités. Quand aux "merdes" évoquées, je pense qu'il voulait dire que les gendarmes secouristes se verraient déchus de cette mission pour aller grossir les effectifs des gendarmes des unités de plaine, afin d'aller faire le boulot pour lequel les spécialistes n'avaient plus l'habitude (police route, enquêtes judiciaires, etc...). Je l'ai fait, il n'y a rien de péjoratif et la population nous en ai grès, mais je rejoints cet ancien, lorsqu'il pensait que la gie verrait ses missions de secours en montagne passer dans la gibecière d'autres groupes étatiques.

Invité, le 10.10.13 16:45

le problème n'est pas tant chez les pompiers (c'est "normal" de vouloir piquer les lauriers du voisin) que chez nos élus/politiques/grand fonctionnaires dont c'est le rôle de gérer ce genre de chose et d'éviter les dérives. Ils n'ont simplement pas les couilles pour prendre leurs responsabilité et trancher. Ils laissent pourrir la situation pour ne pas se mouiller. Ils n'interviendront qu'à la fin pour "achever" le plus faible. Ça me rappelle le boulot quand ton patron fait express de ne pas régler les fights, voir mets de l'huile sur le feu. Ça permet de faire le ménage sans se mouiller.

Invité, le 10.10.13 16:56

"Par Vieux Troll, il y a 6 minutes

le problème n'est pas tant chez les pompiers (c'est "normal" de vouloir piquer les lauriers du voisin) que chez nos élus/politiques/grand fonctionnaires dont c'est le rôle de gérer ce genre de chose et d'éviter les dérives. Ils n'ont simplement pas les couilles pour prendre leurs responsabilité et trancher. Ils laissent pourrir la situation pour ne pas se mouiller. Ils n'interviendront qu'à la fin pour "achever" le plus faible. Ça me rappelle le boulot quand ton patron fait express de ne pas régler les fights, voir mets de l'huile sur le feu. Ça permet de faire le ménage sans se mouiller."

EXACT !

Chacun a des arguments recevables:

les CRS: l'argument historique et d'expérience, ils ont toujours assuré le secours en montagne, et le font très bien, avec des équipes rôdées

les pompiers: théoriquement, ils s'occupent du secours aux personnes, donc pourquoi pas en montagne.

Après chacun tranchera selon sa propre sensibilité, mais au final si l'état (hauts fonctionnaires, préfets, ministre, ou je ne sais qui) ne tranche pas, la situation ne va pas s'arranger toute seule, et les secours ET LEUR COUT vont en pâtir...

Dommage...

Invité, le 10.10.13 20:33

les pompiers sont des plaies pour la societe dans leur maniere d'etre et de se comporter:
* ils font du lobbying a mort, pour piquer le pain des historiques (pg + crs) dont les competences sont reelles (pas le cas des pompiers)
* leur egos sont monstrueux (mecs en mal de reconnaissance social / adorant se la peter avec leur uniforme / ca fait le beau a tout va)
* leur competences sont toutes relatives (devoir faire le job a la place de mec en rouge sur un accident de la circulation, ca fait peine)

---> le jour ou, ils auront le secours en montagne, en cas de carton, je prefere me demerder seul que de les appeler. ca sera pas pire.

Invité, le 10.10.13 22:07

Cet été, j'ai eu l'occasion d'assister à 3 secours par le GRIMP en via ferrata.

Quelle débauche de moyens :

- dans un cas plus de 3 heures d'attente (je grimpais dans les environs, ça laisse le temps de remarquer) en compagnie des pompiers pour la victime (luxation de l'épaule) à moins de 30 mètres du plancher des vaches en bas ou une 20taine de mètres de crapahut par le haut ...
* 4 véhicules et le personnel qui va avec !...
*** ils ont fini par faire venir un hélico Sécurité Civile avec treuil et son personnel !!!

- la 2° fois sur la même via, même débauche de moyens (sauf hélico ?) mais je n'ai pas attendu de voir comment ça allait évoluer ...

- sur une autre via, une pratiquante panique dans la matinée, appel du 18 !
24 pompiers sur place pour faire redescendre cette personne qui n'avait pas dépassé 50 mètres ...
vers 16H00 il y avait encore un pompier volontaire qui trainait dans le coin pour des papiers ...

Invité, le 11.10.13 00:03

Si je vous écoute : Les pompiers, une affaire de femmes quoi ...

Invité, le 11.10.13 06:35

Je ne suis pas pompier, ni crs ni autre mais travaille parfois avec les pompiers par le biais du samu.

Effectivement, il y a parfois une tendance à la débauche de moyens, mais...je modèrerais ce que tu dis jil (xavier aussi dailleurs) : ce sont avant tout des professionnels qui sont là pour porter secours et assistance.

Oui ils n'ont pas l'expérience du PGHM ou autres dans les secours en montagne, mais aucune raison qu'ils n'effectuent pas les secours aussi bien si on leur donne la possibilité de prendre de l'expérience.

Après, faut-il changer un système qui marche ? Pas sûr effectivement mais ce n'est pas à nous d'en juger...

Pour le reste, si j'ai un accident de la circulation, ou qu'un proche a un malaise grave, heureusement qu'ils sont là rapidement et qu'ils connaissent leur métier !

Quand au débat sur la place du samu, 2 équipes de samu la nuit pour toute l'agglo grenobloise étendue avec en gros d'un côté jusqu'à chambéry, de l'autre La mûre, et même bourg d'oisan en cas de besoin ! Il est clair que les pompiers seront là plus vite et pourront réaliser les premiers gestes de secourisme en attendant, et HEUREUSEMENT !

Merci à eux.

Invité, le 11.10.13 10:57

@ toto

vois tu une critique des pompiers dans le cadre général dans ce qui est écrit ?
Il ne me semble pas ...
Les constats peu favorables n'existent que dans le cadre du secours sur rocher ou assimilé. Ce sont des généralistes qui font bien leur boulot (comme un médecin généraliste) mais dans le cadre bien spécifique du secours en montagne ils ne sont pas toujours au point.
Bien sûr ils peuvent tout à fait progresser dans ce domaine mais pourquoi vouloir remplacer les spécialistes que sont les GHM et les CRS qui sont parfaitement au point.
Les pompiers en tant que généralistes du secours aux personnes pourraient venir en soutien des spécialistes plutôt que de les bouter hors de leur champ d'action dédié.
Non ?
La coopération est toujours plus efficace que la compétition.

G
grizzlyski, le 11.10.13 11:34

Comme souvent, le débat sur ce forum (de bien meilleure tenue que le fight-club de c2c) tourne autour de la compétence des uns et des autres. Malheureusement, le problème est avant tout politique.
Quand j'entends que les élus manquent de courage pour trancher, je crois que c'est bien mal connaitre les liens étroits qui existent entre les édiles locaux et les rouges (les uns devenant souvent les autres). Faut juste transférer les prérogatives au bon moment.
Il faut aussi voir une forme de décentralisation des compétences entre des bleus gérés au niveau ministériel et des rouges gérés dorénavant au niveau départemental.
Les SP ont également un poids électoral considérable puisque le président Hollande se déplacera samedi à Chambéry pour leur congrès national (Petit aparté, rien que le choix de Chambéry est exceptionnel au sens politique puisque c'est la seule terre "rose" des Pays de Savoie permettant de faire de l'ombre à Sarko très friand de nos département).
Enfin et malheureusement pour les bleus du secours, ils payent aussi le malaise, la fracture sociétale qui ne cesse de s'agrandir entre les forces de l'ordre en général et les citoyens (répression routière à outrance, absence de police de proximité, ...).

Invité, le 11.10.13 14:20

Les pompiers veulent faire du secours en montagne simplement pour accroitre leur notoriété et passer dans le journal, ce qui fait plus viril que de retirer des nids de guépe chez le paysan du coin. Messieurs les pompiers laissez votre égaux dans la vallée et laissez les spécialistes s'occuper des secours en montagne vous avez suffisamment de travail dans la vallée
Merci

Invité, le 11.10.13 17:22

Si je comprends bien, vous n'aimez pas les pompiers. Bizarre !!!!

Invité, le 11.10.13 20:14

@Crème à reluire
non, je ne les aime pas car ils ne sont pas si competent que cela meme dans leur mission de base: pas capable de pauser un perimetre de securite potable suite a une fuite de gaz (exemple vecu, et j'ai de quoi ecrire).
et la debauche de moyen pour evacuer un pequin d'une via ferrata, c'est qui qui paye?
sans compter qu'ils ont perdu 6-7000 volontaires en 1an (des gars qui ont ouvert les yeux), ils vont faire comment pour assurer leurs missions? y pourront plus

Invité, le 11.10.13 21:05

@Xavier74
Plus l'expression d'une bonne frustration qu'autre chose...
Trop rude le concours? ;))

Invité, le 11.10.13 21:29

@Rigpa:
frustré, moi? MDR
non, malheureusement le constat de choses constatés sur le terrain....
le concours rude... heu, ah merde, plutot rien a foutre LOL

Invité, le 11.10.13 21:32

Xavier74: sans etre un fervent défenseur des pompoms, tes propos sont fortement engagés contre et dépassent le cadre du débat sur le secours en montagne.
Heureusement qu'il y a un maillage du territoire par les pompiers pour porter prompt secours, selon le terme consacré...
Tu seras content le jour où ils te désincarcéreront de ta bagnole parce que trop sûr de toi ou juste malchanceux, tu as loupé un virage.
Dire d'une caste professionnelle qu'ils ne sont pas si compétents que ça dans leur ensemble, c'est juger à outrance, à mon avis.
Dernier mot de ma part sur ce forum car je me ré pète dans le vent !
;-)

Invité, le 12.10.13 20:09

@Xavier74 : j'avais mis cette phrase pour détendre l'atmosphère du moment car je pensais que vous ne prendriez pas cela au premier degré. Je ne vais quand même pas vous faire un "dessin" les gars quand je disais que je trouvais "bizarre que vous n'aimiez pas les pompiers"... Il faut se réveiller les gars... A moins que certains aient d'autres préférences !!!

Actu ancienne, commentaires verrouillés