ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Matériel > Test des Madshus Annum, ski de Cross Country Downhill

Test des Madshus Annum, ski de Cross Country Downhill - Matériel


5 votes

Test des Madshus Annum, ski de Cross Country Downhill

Proposé par jcr74 le 05.12.12 à 08:41 :: www.skirandonnenordique.com :: 883 vus :: 835 clics :: 9 commentaires :: Matériel

Un petit test écrit pour un site ami sur une paire de planches singulières... ce sont des skis idéaux pour certains espaces de moyenne montagne mais pas vraiment des skis de couloir. Une autre vision de la randonnée skis aux pieds, un ski sauvage et d'aventure axée sur la découverte et la contemplation... Bonne lecture ! »

Commentaires

K
kaiser38, le 05.12.12 16:51

L'intérêt de se trimballer ces enclumes en montée ou sur le plat, tout en galérant à la descente, alors qu'il existe du matos light de ski alp' ?

Invité, le 05.12.12 17:11

@kaiser38: La poésie, mais tu ne peux pas comprendre

@Jean-Christophe: Merci pour le test! je garde ce genre de matos dans un coin de la tête, dans quelques années il sera temps...

jcr74, le 05.12.12 18:42

Je comprends très bien ta réaction Kayser38, je pense que j'aurais eu la même il y a quelques années.
C'est idéal pour une autre forme de ski, là où le matériel léger n'est pas à la fête.
L'interêt est aussi l'osmose entre la marche et la descente.
Et à la descente, avec un peu de technique et en laissant ses à prioris au placard, on s'y fait très bien.

J'irais volontiers à l'Epaisseur avec mais pas dans le versant Nord du Varo.

Le fait d'être relié avec les racines du ski n'est pas non plus inintéressant.

Mais je comprends que l'on préfère l'efficacité à tout prix.

K
kaiser38, le 05.12.12 20:12

Autant je comprends tout à fait l’intérêt de la rando nordique sur un certain type de terrain,

Autant la, vu le poids de l'ensemble, je reste quand même très dubitatif.

Certes, on garde la praticité de l'accroche sans peaux et donc la transition entre la montée et la descente se fait oublier. Bien que dans l'article il est fait usage de peau...

Du coup, on fait aussi bien avec du matos de rando moderne, sans même tomber pour autant dans de l'ultralite gignoux et compagnie...

Après il est vrai que les prix sont quand même bien plus contenus, et dans le ski de rando nordique, il semblerait qu'on pratique nettement moins l’onanisme que chez son cousin skitourien

M
mpui, le 05.12.12 21:14

249 € à côté des tarifs skirando, c'est presque donné !

P
Pilator, le 07.12.12 14:50

Le ski proposé a des écailles, donc transition directe montée / descente : ces skis s'imposent dans des paysages variés avec des descentes de dénivelée limitée, par exemple 200 m. Dans le cadre d'un bon enneigement comme actuellement, c'est le ski pour des massifs comme le Pilat, Les Sucs, le Plateau Ardéchois, le haut Forez, etc...
Le poids final s'envisage avec les fix et les chaussures, mais Kayser a raison de réinterroger car pour avoir des sensations de glisse en plat demi-plat, il faut un peu de légèreté ! (en fond, on tape sur 1,2 kg pour les 2 skis et les fix).

K
kaiser38, le 07.12.12 16:06

Je te rejoins sur ce point Pilator. A l'ère du ski en carbone ultralite, le madshus fait un peu figure de ski dépassé.

Après faut pas demander à un ski à 250€ d'intégrer les dernières innovations. Et pas sur que le marché du ski de fond/ski rando nordique soit encore prêt à ce qu'il faille dépenser 700€ ou 1000€ pour des skis !

Bien qu'on commence à voir des pompes de skating à des prix complétement déraisonnable !

jcr74, le 08.12.12 07:32

Des skis modernes en randonnée nordique, cela peut ressembler aux http://www.voile.com/voile-skis/voile-vector-skis-2012-2013.html. J'en ai vu une paire à l’œuvre jeudi, importé des US par un ami jurassien qui n'hésite à se lâcher à la descente (saut de barre, belle vitesse...) avec des chaussures assez souples aux pieds (http://www.crispi.it/fr/backcountry-svartisen_75mm_black.php).
Skis, chaussures et fixations, il y en a pour un budget de près de 950 euros.
Le Vector BC repousse la limite de la pose des peaux, il faut le voir pour le croire.

Le but de l'Annum, est de développer une activité qui permet de découvrir le ski sans se ruiner.

Pour les skis étroits et légers (typés fond), bon courage pour faire la trace dans les conditions actuelles!

Avec l'Annum, je me suis régalé jeudi dans la poudre sur une belle descente jurassienne totalement vierge.

Il me parait essentiel que le ski ne devienne pas un jeu inaccessible financièrement.

Régalez-vous bien dans les bois à l'abri ce week-end.

N
nunavut, le 10.12.12 17:46

Moi je suis convaincu par les Annum, super dans des terrains comme les Vosges mais aussi les Monts de la Lune,le Queyras, etc ... et l'an prochain je craque pour les Voile Vector BC s'ils sont importés chez nous avec une fixation Voile Switchback ! Et avec les conditions actuelles je me ferai bien plaisir !

Actu ancienne, commentaires verrouillés