ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Ski de randonnée > En montagne, pas de risque zéro

En montagne, pas de risque zéro - Ski de randonnée


15 votes

En montagne, pas de risque zéro

Proposé par Jeroen le 12.03.11 à 18:56 :: www.sudouest.fr :: 1463 clics :: 16 commentaires :: Ski de randonnée

«Autrefois, en montagne, je parlais aux gens. Maintenant, il m'arrive de me faire jeter ». Tel est le constat, pas amer mais un brin désabusé, que dresse un guide en évoquant les conseils de sécurité qu'il peut être amené à  donner à  des adeptes de raquette ou de ski hors piste rencontrés en altitude »

Commentaires

Invité, le 13.03.11 11:38

Faut arrêter avec le "c'était mieux avant" les gars...
Vous allez vous faire un ulcère à ressasser toujours la même rengaine

D
davook, le 13.03.11 12:17

D'autant plus que la profession de guide aussi a évolué.
Et c'est pas forcément "mieux" qu'avant.

Invité, le 13.03.11 12:56

Autrefois les guides n'avaient pas la même pression économique et ne jouaient pas à "je suis guide, je sais tout"

V
VEP, le 13.03.11 13:12

aujourd'hui, le guide ne parle pas de clients, mais de personnes croisées sur une course, la "pression économique" :ill: (j'en ai un peu assez de cette expression), n'a rien à faire là!
et je ne connait pas de guide pratiquant le "je suis guide je sais tout" (bon, je vous l'accorde, je ne connais pas beaucoup de guides, mais même...)

C
cmanu, le 13.03.11 15:42

VEP a dit : "et je ne connait pas de guide pratiquant le "je suis guide je sais tout" (bon, je vous l'accorde, je ne connais pas beaucoup de guides, mais même"

c'est vrai on parle de guide pas de moniteur

Invité, le 13.03.11 19:35

Et encore pas de tous les moniteurs. (No coment).

Invité, le 13.03.11 19:36

Ah toujours cet esprit montagnard dont on ne se lasse pas sur skitour

Invité, le 13.03.11 19:45

Ne dites pas à ma mère que je suis moniteur de ski elle me croit pianiste dans un bordel.
Un peu lassant cette rengaine anti moniteur sur ce site...

Invité, le 13.03.11 20:47

à cmanu
c'est vrai sans doute que tu ne dois pas connaitre beaucoup de guides, car en règle générale, ce sont des gens qui s'approprient la montagne comme s'ils étaient dans leur supermarché

Invité, le 14.03.11 07:46

Je précise que je suis aussi lassé par cette stigmatisation des moniteurs ou autres ... Nous sommes titulaire d'un brevet d'état d'éducateur sportif, nous signons aussi des conventions tri parties avec les communes et remontées mécanique pour la partitcipation aux secours notamment ... Vraiement que des horreurs quoi !!!

Invité, le 14.03.11 08:04

@pacou73:
Espèce de vendeur de virages !!! :-)

Invité, le 14.03.11 12:27

@ rouge
Il y a des professions comme cela; qui font rêver soit que l'on stigmatisent ...
Dans les mêmes cas il y a les stewart ..., les infirmières et les hotesses de l'air ... (Vraiement hot).
J'ai même un copain qui est stewart et moniteur de ski !!
Allez je renvois les anti moniteur primaire à récouter G Brassens à propos d'un flic qui lui avait donné 3 bouts de bois quand dans sa vie il faisait froid !

Invité, le 14.03.11 15:04

normal que le guide s'approprie la montagne, il est dans son domaine. c'est comme si tu vas chez le médecin, et tu fais le diagnostic à sa place...

S
SebdeSuper, le 14.03.11 16:39

La montagne c'est le bureau des guides ;) non enfaite c'est un type de Natura 2000 qui m'a dit sont bureau était la montagne

Invité, le 15.03.11 11:12

faut arreter les conneries… peut etre avez vous perdu le sens des "mots"… ou de vos egos… et je ne suis pas guide… le guide ne s'approprie pas la montagne… c'est son lieu de travail… et si on ne peut plus dire a qqs personnes rencontré par hasard des conseils de sécurité… simplement sans se faire rentrer dedans… que le cul leur pêle…

Invité, le 16.03.11 11:41

Perso la derniére fois que j'ai demandé un renseignement à un guide, c'etait en montant à la bréche de la meije, je me suis fais jeter comme un malpropre car d'aprés lui si j'avais besoin de renseignement je n'avais qu'à prendre un de ses confrére. que chacun balaye devant sa porte .

Actu ancienne, commentaires verrouillés