ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Autres activités > Avalanches en Devoluy et Champsaur

Avalanches en Devoluy et Champsaur - Autres activités


19 votes

Avalanches en Devoluy et Champsaur

Proposé par Jeroen le 19.02.11 à 18:57 :: brianconescalade.free.fr :: 1331 clics :: 15 commentaires :: Autres activités

Aujourd'hui en début d'après-midi, un groupe de huit randonneurs s'est fait surprendre par une plaque qu'ils ont eux-même déclenchée. Deux d'entre eux ont été emportés. Ils s'en sortent bien (une jambe cassée), vu l'ampleur de l'avalanche qui s'est déroulée en versant Nord, sous le col de la Montagne Haute, tout près du Mourre Froid au-dessus de Prapic (Champsaur). La plaque faisait environ 100m de large pour 70 cm à  la cassure, pente à  35° »

Commentaires

Jeroen, le 19.02.11 18:58

[transmis par O.Cousin]
Bonjour,
plusieurs avalanches dans les hautes-alpes avec des grosses quantités de neige transportées (cassures de 70-80 cm. Si ça pouvait freiner quelques ardeurs ! (le groupe de 8 du Champsaur, des espagnols, ont continué à monter alors qu'une immense plaque, dans une inclinaison identique était partie naturellement, juste à côté !)
Bref ils s'en sortent bien. En tous cas, Dévoluy et Champsaur sont vraiment chargés et en Nord ça ne va pas beaucoup changer...

Invité, le 19.02.11 21:07

Je suis une des personnes qui s'est pris l'avalanche dans la combe ratin au pic de bure aujourd'hui samedi.
méfiance
Domi38

A
agnes, le 19.02.11 22:03

Domi, faisais tu parti du groupe de grenoblois avec Loic, Sandrine....?
si oui, peux tu me donner des news de la troupe sur mon mail?
Merci
Agnes

Invité, le 20.02.11 08:52

Oui, j'étais dans le groupe, je suis le seul qui ai été touché (très très légèrement) par la rupture de plaque. Aucun bobo à déplorer. Les autres étaient un peu plus loin. Tout le monde est ok. On était en train de remettre nos peaux dans le bas du vallon quand une personne d'un groupe d'italien à déclenché une plaque 200-300 m au dessus de nous. J'étais les pieds dans la neige et j'ai vu la vague m'arriver dessus en trois secondes ( pas top comme sensation). impossible de fuir, j'ai sauté ( quand le front m'a touché ) et j'ai pu rester debout. l'avalanche s'est arrêtée trois mètres derrière moi et je n'avais les jambes prisent que dans 50 cm de neige bien compacte. j'ai pu me libérer tout seul. les autres sont venu m'aider a creuser pour retrouver tout mon matériel qui avait été enseveli. L'italien a été complètement enseveli sous très peu de neige . ses copains l'ont suivi du regard et l'on sorti en trente secondes. Aucune blessures. Il est ensuite descendu sur un ski . Nous avons tous cherché le dernier ski pendant une heure mais ne l'avons pas trouvé. Tout le monde est ensuite rentré à bon port.
La rupture était de 50cm sur 50 m de large et 200 m de long!!!
Je me sens bizarre après cette expérience !

M
moustik, le 20.02.11 15:07

attention à l'activité avalancheuse dans le Dévoluy§
ce même samedi j'étais au départ des rando au dessus de l'enclus et connaissant les conditions dans cesecteur puisque j'y suis tous les jours j'ai mis en garde des randonneurs qui partaient pour la combe ratin; la veille vendredi un groupe d'une dizaine de skieur a déclanché une plaque au pas du follet et heuresement la plaque est partie au dessous d'eux ; toute la pente est partie...
Les personnes que j'ai mises en garde m'ont dit que sur internet (skitour?) ils avaint vu que la combe ratin avait été skiée et que c'était bon!!! pas de morts cejour là, un miracle!

P
ptistef, le 20.02.11 19:56

En accord complet avec Moustik. Il est idiot de reproduire une erreur sous le seul prétexte qu'elle a déjà été faite. Ceci étant l'erreur est à la portée de tous, j'en ai fait une l'an passé... Restons lucides et attentifs.

C
cmanu, le 20.02.11 21:41

moustik : la sortie à la combe ratin a été rentrée sur skitour vendredi mais le contributeur a bien signalé qu'il y avait beaucoup de vent, photos à l'appui, et ils n'etaient que 2. si certain ne lisent pas le compte rendu des sorties en entier, ce n'est pas la faute du contributeur. mais c'est un autre debat deja largement abordé

Invité, le 21.02.11 07:31

C'est vrai qu'en voyant les pentes skiées vendredi et samedi (inclinaison et orientation), on se dit que les Anges Gardiens existent et qu'il y a des miracles quotidiens!

Invité, le 21.02.11 08:54

Une sortie de ski c'est avant tout un "acte". Donc une responsabilité personnelle et collective et non une fatalité. La prise de décision qui nous a conduit à nous retrouver dans la combe ratin est plus complexe que ce que vous pouvez imaginer. Le BRA seul n'est pas un critère, la psychologie de groupe est le facteur essentiel qui module l'aspect technique donné par le BRA. Je ne vais pas raconter ici les détails.

Invité, le 21.02.11 11:40

Le CR n'explique rien. Il explique la gestion de la situation après coup mais ne dit rien du pourquoi on s'est trouvé là, alors qu'on aurais pas du y être!
Je mettrai mon analyse sur C2C plus tard.

Invité, le 21.02.11 15:21

Et si la plaque de dominos avait ete declenchée par le bas ?
le parcours des zones épaisse étant moins perturbateur pour les gobelets qui sont au fond que l'effondrement provoqué en "sortant de la plaque".....

V
Victorin, le 21.02.11 15:27

Prise de risque inconsidérée (Prapic), d'autant que les versants non nord étaient assez sûrs.
Heureusement rien de très grave mais ... avec un BRA aussi précis allerà cet endroit me paraît déraisonnable<

Invité, le 21.02.11 19:21

J'ai mis mes commentaires sur C2C plus en lien à de la psychologie de groupe qu'à des problèmes de contraintes mécaniques. "l'avalanche ignore qu'on soit (ou non) des spécialistes..."
Car la seule question à laquelle il faut répondre c'est pourquoi et comment étions nous là alors qu'il ne fallait pas y être !

Invité, le 02.03.11 11:19

SVP,
c'est quoi exactement la "psychologie de groupe" ? Quelque chose qui additionne les subjectivités ou bien qui exprime un avis plus raisonnable ?
Je ne suis pas sûr de la bonne réponse !
Cordialement

Actu ancienne, commentaires verrouillés