ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Nature et Ecologie > mesure radicale contre l'héliski en suisse

mesure radicale contre l'héliski en suisse - Nature et Ecologie


17 votes

mesure radicale contre l'héliski en suisse

Proposé par claudeMD le 15.02.11 à 08:50 :: www.lematin.ch :: 1351 clics :: 24 commentaires :: Nature et Ecologie

j'avoues que l'idée de balancer un parpaing a un engin bruyant m'a déjà traversé l'esprit, mais de la à passer à l'acte !
d'un autre côté j'ai du mal à croire que de deux boules de neige puissent suffire pour descendre un hélico »

Commentaires

S
shama, le 15.02.11 11:54

Comment la bêtise de qq uns donne des arguments de poids au pro-héliski.
Navrant !

Invité, le 15.02.11 12:08

ya deja des cons qui tendent des cables en travers des chemins pour arreté les motos....... un jour d'autre "cons" feront de meme pour les skieurs rando on est toujours le con de qlq un..... alors qu'il ya de la place pour tout le monde avec un peu de respect et de courtoisie , j'ai pas dit qu'on pouvais passer partout mais pas tout interdire non plus et la on y va direct ....

P
Pierre*, le 15.02.11 12:11

Effectivement navrant et contre-productif.

Air-Glacier s'est évidemment vite empressé d'utiliser un lancer de boules de neige sur un hélico (je doute fortement que les gars aient pu balancer des blocs de glace de plusieurs kilos pouvant représenter un quelconque danger pour l'hélico) pour monter ça en épingle et faire passer tous les anti-héliski pour de dangereux extrémistes prêts à mettre la vie des autres en danger.

C
Clems, le 15.02.11 12:12

Apparemment on ne peut en discuter sur le forum vu que le sujet est verrouillé...
Sujet trop polémique? Peur de voir de trop nombreux dérapages?
Je vais quand même exposer mon point de vue ici.
Canarder un hélico c'est quand même un acte criminel, c'est se dire que les personnes à l'intérieur peuvent mourir...
Est ce que je dois tuer des gens pour ne pas voir d'hélicos???
Bof bof bof comme façon d'agir...

P
Pierre*, le 15.02.11 12:24

Le forum est verrouillé pour ne pas avoir 2 discussions en parallèle.

Je pense (j'espère) qu'il y a unanimité pour condamner cet acte, mais je suis fortement dubitatif concernant le danger réel qu'il a causé à l'hélico. Evidemment le lobby de l'héliski en Suisse va s'emparer de cet acte individuel condamnable pour lancer une campagne de discrédit sur tous les opposants. C'est de bonne guerre finalement et à défaut d'avoir forcément créé un danger réel, ces dangereux abrutis auront donné du grain à moudre aux pro-héliskis.

Invité, le 15.02.11 12:55

Strictement OK avec le premier commentaire de Pierre ...Le reste semble etre le gros pipo des helicologistes .

Invité, le 15.02.11 13:41

Il y a un autre point de vue aussi. S'ils ont pu canarder l'hélico, c'est que celui-ci n'était pas loin d'eux. Le pilote a peut être fait courir d'autres risques à ces randonneurs...
Bref, c'est sur qu'il y a de quoi prendre partie sur cette histoire.

V
veve73, le 15.02.11 14:59

salut à tous ,

ayant travaillé dans l'aéronautique , je n'interviens pas sur la polémique mais uniquement sur la possibilité de causer des dégats sur un hélicoptère .

le jet de neige ou glace peut toucher différentes partie .
- les palles : pas de risques avec une boule de neige mais de la glace , peut être . à ma connaissance , les palles composites résistent à un tir de 12.7 mm !!!
- le rotor de queue : idem .
- le ou les moteurs : glace et neige peuvent provoquer l'arrêt du moteur . si bi-turbine , le drame peut être évité .
- le pas cyclique : pas de risques avec une boule de neige mais de la glace , oui avec un bon bloc bien dur .

bien sûr , tout dégats même non fatal entraine un déséquilibre de l'appareil et une possibilité de crash . l'article parle de vol stationnaire , condition délicate d'un vol d'hélicoptère , surtout en montagne .

perso , je n'entre pas pas dans la polémique . a + .

R
Ricil, le 15.02.11 18:11

Ca me plait bien ce petit acte : enfin de l'action ! Pasque râler, on sait tous faire. Agir, c'est déjà s'engager... Je vais me godwiniser tout de suite : comment aurait-on fait entre 40 et 45 sans les résistants ?

G
greg', le 15.02.11 18:43

mouais de la a risquer l'accident voir tuer des gens, mourir pour des idées................... dans 50 ans je doute qu'il y est un conseil des sages pour ceux qui ont abattu des hélicos qui déposait des gens en haut des montagnes.
enfin y'en a plus pour bien longtemps de ces histoires. on arrache pas des cheveux a un chauve.
au vu des comportements l'après pétrole va etre rock n' roll,
la tu pourras faire de la résistance tant que tu voudras.

Invité, le 15.02.11 18:50

Cet acte sans conséquence, heureusement, me fait penser à quelque chose que nous pourrions faire nous autres randonneurs: Si nous sommes tranquillement sur un sommet et que surgit un hélico d'un peu trop près pour nous fait subir le vent de son rotor, on a qu'à manifeste à la compagnie en question en disant que les peaux de phoque qui séchaient se sont envolée et on en demande le remboursement!
Si l'on est nombreux à le faire, ça pourrait avoir un certain poids, et ce n'est ni dangereux ni imbécile!
Peut être Air Glacier ou autre, n'aurait plus qu'à passer un contrat avec Coll Tex, nous aurions ainsi tous de belles peaux neuves et pourrions filer les anciennes aux héliportés débarqués sur le sommet afin qu'ils puissent découvrir et connaître enfin la joie d'atteindre une cime par ses propres moyens!

Invité, le 15.02.11 21:30

Moi j'aurai plutôt attendu les gars à leur descente de l'élico, avec un bon coup de boule dans leurs gueules! On va pas se faire emmerder par ces tafiolles!
Aller A+

Invité, le 15.02.11 23:26

c'est c'est un bon Ours :D
quand on dit ça, soit on assume et on met son adresse mail, soit on a peur des retombées sur le mail... je pense que c'est le cas, Personnellement, je reste en france et je n'ai pas de problème avec les hélicos et espère en avoir le plus tard possible (les hélicos français en montagne c'est le PGHM)

B
bobo, le 16.02.11 08:42

Ah le café des sports de la montagne, ça faisait longtemps!

P
Pierre*, le 16.02.11 09:23

Un peu HS, quoique...

Comme je suis en train de sortir de ma période d'ado boutonneux rebelle totalement allergique à l'héliski, je me pose quand même des questions.

Que vaut-il mieux, quelques déposes pendant quelques mois d'hiver, quelques ballets d'hélico sur un sommet ou des secteurs complets complètement saccagés par des pylônes, du terrassement, des canons des immeubles immondes et ce de façon permanente ?

En France on a interdit l'héliski mais on est quand même au top européen voire mondial pour la dégradation de la montagne en tout cas dans certaines régions. Je me suis un peu baladé en Val d'Aoste où la pratique de l'héliski est fréquente mais la montagne beaucoup plus sauvage, beaucoup plus préservée. Pas de lien direct entre les 2 (aménagement outrancier et héliski) mais enfin se braquer sur quelques hélicos, c'est quand même l'arbre qui cache la forêt...

Jeroen, le 16.02.11 09:42

Tu ramollis Pïerre :P
Que l'héliski soit "moins pire" qu'une station, certainement, mais est-ce une raison pour le tolérer ?

P
Pierre*, le 16.02.11 10:41

Evidemment non, mais ce n'est pas forcément le mal absolu.
En Suisse on cumule les 2, grosses stations comme Zermatt, Verbier, Crans Montana et déposes, donc forcément ça fait beaucoup.

Mais entre des coins avec des rotations d'hélico et des coins avec une vue permanente sur des stations tentaculaires, mon coeur balance...

Invité, le 16.02.11 11:11

voila effectivement la solution, remplacer toutes ces remontées mécaniques hideuses fonctionnant au nucléaire par des norias de rotations d'hélicos fonctionnant au bon vieux kérozène.

Invité, le 16.02.11 16:35

"Mais entre des coins avec des rotations d'hélico et des coins avec une vue permanente sur des stations tentaculaires, mon coeur balance..."

Ah...
Moi je suis pour la suppression des deux.

P
Pierre*, le 16.02.11 16:37

Un monde parfait :roll:

Maki, le 16.02.11 20:12

Pïerre, c'est evidentement mieux les stations. La différence est dans le chiffres. Les stations font travailler et amuser un tas de gens; en plus on a presque tous débuté en piste. C'est au moins compréhensible de sacrifier un peu d'espace pour ça. L'helico derange beaucoup de monde face a tres peu praticants, dans un environnement encore intacte.

A
alpaga, le 16.02.11 21:22

+1 pour l'Ours!

V
Victorin, le 17.02.11 10:53

En Suisse on ne peut brien, les randonneurs sont nombreux la-bas aussi et c'est à eux de se faire entendre. En France, il y a des médias, une ministre en charge et la loi Giscard (merci à lui, nous ne sommes pas toujours les pires en Europe). Les criareries, les coups de boule, les bombardements d'hélicos, ça ne fait du bien qu'aux imbéciles qui les pratiquent, du mal à tous les autres et à la cause qu'ils croient défendre : celle du sport, de la préservation de la nature et de l'écologie.
Il faut agir ailleurs et différemment: après des responsables politiques (députés français ou européens), associations, médias.
L'intelligence et la tenacité ont déjà abouti, dans le verdon face à EDF par ex. Pourquoi pas uns loi européenne ? Ca sera long et difficile, mais nous avons presque tous des gosses, non ?

B
Bertrand CH, le 17.02.11 15:39

http://www.tsr.ch/info/suisse/2965627-crash-d-un-helicoptere-vers-les-diablerets.html apparemment ya pas eu besoin de boule de neige...

Actu ancienne, commentaires verrouillés