ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Ski de randonnée > Deux personnes emportées dans une avalanche

Deux personnes emportées dans une avalanche - Ski de randonnée


21 votes

Deux personnes emportées dans une avalanche

Proposé par Pierre* le 29.11.10 à 10:00 :: www.ledauphine.com :: 1678 clics :: 15 commentaires :: Ski de randonnée

A part les habituels commentaires à coté de la plaque (à vent...) du journaliste, des conditions quand même pas trop saines ces jours en Hte-Savoie. Heureusement, plus de peur que de mal. »

Commentaires

P
Pierre*, le 29.11.10 10:06

Je ne sais pas s'il s'agit de la même avalanche (il y a des chances), mais une photo instructive http://www.camptocamp.org/images/244853/fr/plaque-a-haute-pointe

Jeroen, le 29.11.10 13:29

L’une d’elle n’a pas été ensevelie mais l’autre s’est retrouvée sous un bon mètre de neige. Elle a réussi à se dégager seule.
"Sous un bon mètre de neige", "Elle a réussi à se dégager seule". Du grand n'importe quoi...

La plus grande vigilance est demandée et il est même conseiller de ne pas pratiquer cette activité pour le moment.
C'est une citation ? c'est le journaliste qui se prend pour un professionnel de la montagne ?
Et puis un petit coup de Bescherelle, de temps en temps, ça peut pas faire de mal, surtout dans son domaine d'activité...

borisdufour, le 29.11.10 17:20

le journaliste n'oublie pas de déconseiller d'aller randonner puisque les domaines ne sont pas encore sécurisés... c'est beau.

Invité, le 29.11.10 17:38

Je suis l'auteur de la photo; c'est bien cette avalanche...

L
laurent38, le 29.11.10 18:25

Si on commence a faire confiance aux journaleux, c'est pas gagné. C'est à croire qu'il n'y a aucun plumitif qui fait de la montagne.

Invité, le 29.11.10 19:13

S'il est clair que certains journalistes sont souvent à côté de la plaque, je ne suis pas particulièrement choqué par cet article qui appelle à la prudence. Si je me réfère aux conditions actuelles, il me semble que la pratique du ski de rando doit se faire avec une certaines prudence.
Et s'il est vrai qu'il y a un aspect bizarre dans son article (un gars coffré sous 1m de neige qui s'en sort tout seul), il me semble que ce journaliste n'a pas forcément l'air plus couillon que la gars qui a skié une ligne qu'un néophyte trouverait craignos (si j'en juge la photo, une bien belle accumulation sous le vent dans une pente raide).
Plutôt que de polémiquer sur l'incapacité des journalistes, on devrait peut-être plutôt échanger sur l'accident, en tirer des leçons car on fait tous un jour une connerie et que l'accidentologie actuelle est quand même bien préoccupante.
Bon ski à tous et take care!

Invité, le 30.11.10 10:22

@ bonus assez d'accord avec vous !!!

Pourquoi s'en prendre à ce journaliste dès lors que même Duclos disait il y a peu à une conf' sur Lyon que la situation de début de saison serait très délicate ... et elle l'est

P
Pierre*, le 30.11.10 11:02

Il ne s'agit pas de s'en prendre au journaliste pour son appel à la prudence mais pour le manque de rigueur dans la rédaction, ce qui est ce qu'on attend avant tout dans un article.

Premièrement il localise mal l'avalanche et sans demander les coordonnées GPS on aurait aimé avoir une localisation plus précise. Au lieu de parler du col de la Ramaz, il pouvait dire que c'était à la Hte Pointe ce qui a quand même son importance. Ensuite il parle de domaines non encore sécurisés ce qui n'est pas pertinent dans ce cas puisque l'avalanche n'est pas sur un domaine skiable. et ensuite pourquoi parler d'un mètre de neige puisque ce n'était sûrement pas le cas.

V
vaco74, le 30.11.10 12:07

Bonjour,
Pour clarifier les choses :
- la photo de BigJim illustre bien la situation.
- hormis la corniche et la plaque, la pente parcourue à la montée comme à la descente était stable.
- quatre personnes se sont fait embarquer, dont deux ensevelies en partie qui se sont dégagées seules.
- pour les deux autres, une avait un bras en dehors et le corps environ 40 cm sous la neige, elle est restée qqls minutes sous la neige. La deuxième a été recherchée à l'Arva après dégagement de la première.
Seuls quelques doigts étaient en surface. Le corps étant sous 1m de neige.
- Le Pghm a été appelé après avoir dégagé la deuxième personne.
Voilà pour une description plus fidèle des événements.

Pour tous les commentaires à venir, je ne pense pas qu'il soit bien utile de polémiquer sur le bien fondé d'être présent en montagne ce dimanche.
Dans votre vie, combien de fois êtes-vous passé sous une corniche, un sérac, sous une plaque ne demandant qu'à partir au passage d'un chamois.
Nous pouvons passer des heures à commenter, mais il faut retenir que nous serons tous exposé un jour et qu'il est important d'en avoir conscience et de savoir s'adapter aux situations.

P
Pierre*, le 30.11.10 12:22

Merci pour ces précisions et la correction des points erronés de l'article.
Pour le reste personne n'a polémiqué (ici en tout cas) sur le bien-fondé d'être à Hte Pointe ce week-end. Mais objectivement et à postériori (évidemment facile de juger après coup) la remontée de l'arête par le raquetteur semble avoir été une mauvaise idée.

Invité, le 30.11.10 14:32

Je ne sais qui était sur place ce dimanche mais moi si! et c'est un pote qui a été pris sous le mètre de neige. Il s'en est sorti grâce à un mec courageux et réactif qui l'a déneigé. Juste avant c'est une femme qui s'en ai sorti aussi grâce à lui. Les 2 étaient sous la neige et ont été sortis grâce au signal ARVA.

Invité, le 30.11.10 16:58

J'étais sur place le samedi et le dimanche (avant que ça parte, j'ai fait la photo en remontant à Chavasse.
Samedi les conditions étaient très mauvaises (neige / vent), la "formation " de la plaque était en "cours" avec déjà un quelques petites cassures sur le haut; j'ai signalé ce danger sur c2c en rentrant ma sortie.
Dimanche je suis arrivé au sommet en même temps que 2 gars que j'avais rejoints et qui avaient intelligemment fait la trace sur la rive gauche de la combe (on ne s'expose alors que brièvement à cette zone lorsque l'on traverse depuis le petit col en venant de Sommand); nous sommes ensuite descendus en évitant la rive droite ou l'accumulation était énorme et bien visible!!!
J'ai vu l'avalanche en remontant à Chavasse (photo); à priori (à confirmer) le mec entouré en rouge montait sur l'arête en raquettes!!!

Q
Quent', le 30.11.10 18:03

C'était Chabal sous l'avalanche ou bien? Psk 1m de neige et réussir à sortir seul, je demande à voir...

Invité, le 30.11.10 19:45

@ sportif 38 : le monsieur te dis : "La deuxième a été recherchée à l'Arva après dégagement de la première.
Seuls quelques doigts étaient en surface. Le corps étant sous 1m de neige."

Q
Quent', le 30.11.10 20:04

Dac ;)

Actu ancienne, commentaires verrouillés