ActuTopo-guideSortiesForumsPhotosMatosAnnoncesConnexion
Inscription
Entrez votre email et récupérez votre mot de passe dans votre boite
Ou
J'ai déjà un compte
Connexion
Entrez l'email et le mot de passe que vous avez reçu lors de votre inscription
Créer un compte | Mot de passe oublié
Accueil > Actu > Politique et Société > Le hors-piste blanchi par les hasards des cimes

Le hors-piste blanchi par les hasards des cimes - Politique et Société


15 votes

Le hors-piste blanchi par les hasards des cimes

Proposé par MartinB le 20.11.10 à 12:11 :: www.letemps.ch :: 620 clics :: 3 commentaires :: Politique et Société

Une expertise fédérale met hors de cause les skieurs impliqués dansle déclenchement d’une coulée à Anzère »

Commentaires

P
pacou73, le 22.11.10 08:29

Moins de commantaires vindicatifs que sur le précèdent article (tant mieux !)..."la nature aurait elle des raisons que l'homme ne connait pas !". Prudence et mesure sont -elles si difficiles a concilier pour les passionnés que nous sommes ? Si un "free rider" peut "envoyer" une avalanche sur une piste ouverte, un montagnard en terrain d'aventure ne peut-il pas déclencher malencontreusement une chute de pierre ? Un skieur de randonnée ne peut-il pas lui aussi déclencher une plaque sur d'autres randonneurs ? Le contexte montagne est -il si different entre un hors piste et une descente classique en ski de rando ? C'était pourtant tracé de toute part ....

Jeroen, le 22.11.10 08:41

Le contexte montagne est -il si different entre un hors piste et une descente classique en ski de rando ?
Radicalement différent, au sens où le ski de piste ce n'est pas de la montagne. Les clients des stations doivent être garantis d'un risque nul. Les service des pistes doit donc ne laisser aucune éventualité de coté, qu'elle soit le fait d'une purge naturelle, d'un chamois ou d'un freerider.

Le freerider qui passe sous les filets et qui lâche une avalanche sur la piste doit lui aussi être jugé responsable. Pour ce qui est de sa culpabilité, ça dépend des circonstances.

Donc pour moi, responsabilité partagée, culpabilité à évaluer selon les circonstances.

Pour ce qui est des itinéraires en hors piste, chacun est responsable de SA sécurité. Si tu es à un endroit où tu ne devait pas être, tu dois l'assumer, que ce soit le fait , qu'elle soit le fait d'une purge naturelle, d'un chamois... ou d'un collègue

Actu ancienne, commentaires verrouillés